« Le port du voile et le sport | Accueil | Réchauffement de la planète: un autre point de vue »

11 mars 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Philippe Texier

Ouf! Assez convainquant votre argumentation. Je vais voir au débât.
Avant j'étais sûr de voter pour lui, maintenant je suis redevenu indécis.
Je vais aussi arrêter de lire le blogue, où les abstentionistes sont majoritaires. :)
Philippe

christian cantin

bravo mr.bréard

c'est de plus en plus clair pour moi que mario dumont n'est pas l'homme qui va libéraliser economiquement le québec, la capitalisation electorale que l'adq realise de plus en plus, se fais selon la bonne veille méthode des vieux partis ...s'acheter des clienteles éléctorales....aux frais des générations futures.

aveez-vous remarqué...il ne eparle plus de baisser les impots...il ne parle plus de la dette.

Philippe

Juste pour rétablir quelques faits Christian:

À ma connaissance, l'ADQ n'en a pas encore discuté pendant la campagne (j'imagine que ça va venir avec sa stratégie d'une annonce par jour), mais la réduction de la dette est clairement évoqué dans le programme du parti. De plus, dans le programme, il y a une intention de réduire la taille de l'état et l'espoir de réduire les impôts si possible.

Évidemment, les mots utilisés laissent place à des échappatoires.

Concernant le texte de Mathieu Bréard, je suis d'accord avec tous les points énoncés. D'ailleurs, le programme de l'ADQ en 2003 était nettement meilleur. Mais il faut avouer que Mathieu a seulement pointé les éléments négatifs d'un point de vue libertarien et a complètement oublié de citer les points avec lesquels nous sommes d'accord.

J'veux pas défendre l'ADQ ou Dumont, mais c'est rêver de croire qu'un parti qui prendra le pouvoir plaira aux libertariens à 100%.

christian cantin

j'apprécierais quand meme voir l'adq passé deuxieme ou premier ..mais, si je serais encore au québec, j'annulerai mon vote, car dans ma grille d'évaluation, mario dumont a franchi la ligne entre et le politicien qui veut réduire l'état et le politicien interventioniste, les ambitions politiques de mr.dumont, passe maintenant devant le besoin de libérer économiquement le quebec, c'est la qu'est la nuance!

Serge Pouliot

Quand on regarde de pret le programme de Dumont, comme le suggère Monsieur Bréard (merci) lorsqu'il y a une mesure intéressante elle tres vite courcircuité par une nouvelle politique interventionniste. On tourne en rond. Bien facile de dire n'importe quoi pour aller chercher des votes. L'ADQ n'a même pas de cadre financier précis, on nage dans le néant. Dumont n'a pas réussi à me convaincre qu'il est un homme d'action prêt à mettre de l'ordre au Québec. Un populiste !

Valérie Jean

Je me souviens...

De la proposition sur la mise en place du Revenu Minimum Garanti dans le programme adéquiste de 2003.

Pas ben ben mieux, selon moi.

Un ancien gogocheux

M. Bréard

Je comprends parfaitement votre point de vue. Mais, je demeure convaincue qu’il faut voter pour le moins pire. Et si nous regardons le programme en profondeur, nous pouvons observer plusieurs points intéressant.

Les voici :

- L’abolition des commissions scolaires. Si nous regardons dans les faits, même si nous déplaçons la bureaucratie, il a quand même un avantage, nous enlevons une institution. Même si ces les municipalités qui prendront en charge les écoles, les couts seront beaucoup moins élevées. Je vous conseille de lire la publication de l’IEDM, vous comprendrez pourquoi : http://www.iedm.org/uploaded/pdf/fevrier07_fr.pdf
- Il propose de réformer l’aide social, en forçant les personnes aptes au travail à travailler.
- Il veut dégeler les frais de scolarité.
- Il veut instaurer un vrai système de santé mixte.
- De plus, il s'engage à équilibrer le budget du Québec.
- Il veut réduire la taille de l'État.
- Et il s’engage à ne pas augmenter les impôts des contribuables.

Pour moi toutes ces propositions démontrent un peu de néolibéralisme. Je suis d’accord que le parti n’est pas parfait, mais je crois qu’avec l’ADQ, nous sommes sur la bonne voie.


Stéphane Dumas

j'ai trouvé par hasard sur un autre blog, un texte intéressant à
http://ptitgars.blogspot.com/2007/02/les-coulisses-du-pouvoir.html on peut dire que certains "lobbys" ne veulent pas une réduction de bureaucratie...

et pour rigoler un peu, un petit vidéo sur la campagne à http://vincentgeloso.blogspot.com/2007/03/expliquer-la-campagne-en-27-secondes.html

Christophe

L'ADQ réduire la taille de l'État? Ou ça?
Ne pas augmenter l'impôt? Comment?
Équilibre le budget sans avoir de cadre financier? Est bonne.
Heille ma dire comme mr. Bréard j'ai une poignée dans le dos? L'ADQ est un feu de paille, une arnaque!
Il ne représente pas le moins pire, il est juste pareil aux autres.
Moi aussi je suis capable de faire des promesses les yeux fermés avec le doigt sur le bout de mon nez.

un ancien gogocheux

M. Christophe

Il va pouvoir faire cela avec l'argent des prestations d'aide sociales et avec la diminution des dépenses du système de santé dû à la fin du monopole. De plus, quand son budget sera remplit, il ne dépensera plus. Il ne faut pas oublier qu'il veut allèger la fiscalité des entreprises. Pour ce qui est de son cadre financier, il s'envient... patience

christian cantin

mr.ancien gogocheux vous pelleter des nuages...mario vous l'a dit tantot, a tlmep il ne veut pas libéraliser le saq.

ancien gogocheux

Mr. Cantin

Je n'ais jamais parler de la SAQ, je parlais du monopole de la Santé.

Ancien gogocheux

Je voulais aussi ajouter un argument pour défendre l'ADQ. Si nous élisons un gouvernement un peu néolibéral, la population va bien voir que ce n'est pas si mauvais. Alors un prochaine élection (pas ceux du 26 mars), les québécois vont être beaucoup plus préparés à des réformes plus néolibérales. Ils ne faut bas brusquer les québécois, nous sommes peureux de nature au changement. Nous vivons dans un enfer social-démocrate, alors votons pour les plus néolibéraux comme parti pour démontrer l'avantage du libéralisme.

Numero 3

Je le dis depuis le début de la campagne électorale, que je vais voter pour tout le monde! L'ADQ, qui à première vue semble le parti le plus près des idées libertariennes, est à des kilomètres de mes vues en politique québécoise, qui sont elles-même pas tout à fait libertariennes, aux yeux de certains.

Quelles sont mes vues, au juste? Elles sont de faire élire un gouvernement qui va prendre le contrôle du "monstre" de l'intérieur pour en faire le démantèlement, morceau par morceau.

Pourquoi agir de cette façon? Parce que le Québec n'est pas prêt à passer de "l'état actuel" à "pas d'état du tout".

Valérie Jean

Savez-vous au moins ce qu'est le néolibéralisme pour promener le mot à gauche et à droite ? Le problème du néolibéralisme, c'est justement de chercher à corriger les market failure et à répondre aux petites critiques adressées au libéralisme classique (Mises, Bastiat et tous les "vrais").

Justement, Mario Dumont se donne une étiquette néolibérale et essaie de vendre sa salade. Il va faire du déplacement de fonds d'une place vers une autre, on ne gagnera rien. De plus, il a plusieurs projets très "de droite sociale" et ça, ça me semble inacceptable.

Christophe

Après avoir vu son tableau de chiffres (vide), il m'a convaincue qu'il n'était pas prêt à être premier ministre», a lancé la journaliste Chantal Hébert au chef de l'ADQ......

Oui, Dumont a eu l'ai d'un clown hier a tout le monde en parle.
Il promet du vent. L'ADQ demeure un one man show.

Et le débat a lieu demain. Franchement.

Christian Fortin

­“Si nous élisons un gouvernement un peu néolibéral, la population va bien voir que ce n'est pas si mauvais.”

1. Néolibéral: http://www.liberaux.org/wiki/index.php?title=N%C3%A9olib%C3%A9ralisme
Je suggère d'éviter d'utiliser un terme aussi vague lorsque c'est possible.

2. Dans le passé le gouvernement était beaucoup plus petit. La population aurait-elle dû voir que ce n'était pas si mauvais?

De toute façon ce sont des arguments ­“d'effets”. Les gens s'en foutent des résultats. Ce qu'ils veulent c'est que ce soit bien, que ce soit juste.

Plutôt que de dire que plus de liberté augmentera de X% le revenu moyen, il faut dire que le vol c'est mal. Ensuite montrer que par définition les impôts (et les taxes) sont du vol.
La prochaine personne qui vous dit qu'il faut financer tel programme, demandez-lui si elle est prête à voler votre mère pour y arriver.

Le vol est mal? Quand l'état vol, c'est mal aussi.
Le meurtre c'est mal? Quand l'état tue, c'est mal aussi.

Pour ceux qui votent encore: Bon déplacement le 26! Et bonne déception le reste de l'année! ;-)

R.David

Quoiqu'en disent les amoureux de la démocracie, voter c'est nuisible, et comme le démontrait si bien Infoman la semaine dernière, la majorité du temps, c'est le candidat qui a le plus de votes contre lui qui gagne, alors l'Assemblée Nationale est remplie de députés dont les gens ne veulent pas.

Et ça c'est sans mentionner que les plus électables sont les moins aptes à gouverner.

Hugo

«lorsqu'il y a une mesure intéressante elle très vite court-circuitée par une nouvelle politique interventionniste»

Vrai! Malheureusement l'ADQ a dû proposer un programme qui allait plaire à une petite clique de journalistes presque tous gauchistes et aux groupes de pression (auxquels les journalistes font immédiatement appel pour critiquer les positions de l'ADQ). Le programme de 2003 n'était pas parfait, mais il était de loin meilleur que celui-ci. Par contre, si j'étais toujours au Québec, je voterais pour l'ADQ afin de mettre fin à l'alternance PQ-Libéral et de peut-être tasser un jour le PQ. De plus, je connais assez de monde à l'ADQ pour savoir qu'ils sont nombreux à être plus à droite que le programme actuel. Il ne reste qu'à espérer qu'une fois à l'Assemblée "nationale", le parti sera moins à gauche!

francis st-pierre

''De toute façon ce sont des arguments “d'effets”. Les gens s'en foutent des résultats. Ce qu'ils veulent c'est que ce soit bien, que ce soit juste.''

Merci pour la lecon, Stephan Molyneux...

;)

Pour ce qui est de la prise de conscience qu'un gouvernement "liberal" n'est pas si mal, on se rappellera les reactions aux "politiques neoliberales" de Jean Charest, qui meme en ne remplissant que ses promesses social-democrates a reussi a aliener une bonne partie de la population au libre-marche.

Des fois nos meilleurs allies sont les gaffes de nos ennemis...

Christian Fortin

Content de voir que je ne suis pas le seul à l'écouter :-)

J'ai malheureusement pris un certain retard dans ses podcasts dernièrement... une centaine au moins!


francis st-pierre

Personnellement, j'ai decroche apres 7 ou 8 podcasts... Je ne prends pas l'approche moralisatrice et prefere me concentrer sur le concret.

No hard feelings :)

Mattiew Michaud

L'ADQ..

J'aurais pu croire en eux si j'avais pas un cerveau et ma calculatrice ! J'ai définitivement ecarté l'ADQ quand l'annonce du 5200$ par enfant/année jusqu'a l'age de 6 ans..

Dumont à laché le chiffre de 900 millions par année..selon lui,ca serait fourni par les coupures dans le b.s. ET par une bonne croissance economique ! J'ai sorti ma calculatrice ,cherché des informations importantes sur internet sur des sites officiels gouvernementaux et je n'ai compté que la somme "donné" aux parents,donc pas de pensions des fonctionnaires,pas de bureaucratie,pas de timbres,nada de tout ca..juste l'argent aux parents ..Voici le resultat :

Première année
5200$x 80 000 enfants par année (source : Statistiques Quebec) = 416 000 000 de beaux dollars

Deuxième année
5200$ x 160 000 enfants ( l'année en cours + ceux de l'année passé ) = 832 000 000 de beaux dollars

Troisième année
5200$ x 240 000 enfants ( année courante + les 2 precedentes ) = 1 248 000 000 de beaux dollars

Quatrième année
5200$ x 320 000 enfants ( en cours + 3 autres ) = 1 664 000 000 de beaux dollars

Rendu à la fin de son premier mandat,ce programme de l'AQD couterait la bagatelle de 4 160 000 000$ ! À la 6 ieme années,ou l'on atteind le plateau ,on arrive à la modique somme de 2 496 000 000$ PAR ANNÉE !!!

La-dedans,on tiens pas compte que le but du programme est d'augmenter la natalité alors s'imaginer que 20 000 poupons de plus s'ajouterais aux nombres des naissances par année ne me semble pas extravaguant..Vous imaginez les coûts ?

Et garder à l'esprit que mon calcul ne tiens compte que de la somme versé aux parents..ca n'inclus rien d'autres..

Bref..ca tien pas la route ! Et en combien de temps j'ai trouvé mes informations (le gros du temps) et fait mes calculs !? 25 minutes au maximum...

Et c'est ca la pièce centrale de leur programme pour se faire élire !?

J'crois que ca se passe de commentaires...

Mattiew Michaud

Oups,j'ai oublié de mentionner :

Mais d'ou viens le 900 millions si le montant de la premiere année est de 416 millions donnés aux parents ? Il y a quand meme une difference de 484 millions !

Stranger

Dans une élection démocratique, c'est sans importance ce que les candidats disent. L'important c'est ce qu'ils sont.

M. Dumont est un homme qui a consacré toute sa carrière à devenir politicien. Il ne faut pas s'attendre à des miracles. Ceci étant dit, il pourra peut-être forcer des réformes urgentes dans son rôle minoritaire.

Ancien gogocheux

M. Michaud

Pouvez-vous me donner le lien avec l'étude se Statistique Québec

Merci

Rémi

Mr Michaud

Vous oubliez que le 5 200$ c'est uniquement pour les parents qui n'envoient pas leurs enfants dans une garderie à 7$. Les garderies et le 5200$ par années sont des mauvaises idées, mais aux moins utilisés les bons chiffres.

Ancien gogocheux

Je viens juste de voir le débat des chefs. Après avoir vu la performance de Mario Dumont, je me rends compte que vous aviez raison. Même si j'ai défendu son parti, je suis maintenant conscient qu'il ne changera rien. Il n'est même pas capable de défendre son programme et de répondre à des questons sur le système de santé mixte que même moi j'aurais peu répondre. Sur l'abbolition des commissions scolaires, encore là, j'aurais pu y répondre les avantages mieux que lui.

louise Tarte

Mari Dumont est le Camille Samson de l'an 2000!!! Irréaliste, simpliste rt populiste! Un sondage fait aupres d'enfants de 8 a quatorze ans le donne gagnant... Ca donne une bonne idée du QI de ses partisans et de la profondeur de ses idées. Pourqoui ne pas promettre de la gomme baloune gratis pour tout le monde avec ca? Il pourrait surement aller chercher ainsi quelques votes de plus...

Stranger

"Un sondage fait aupres d'enfants de 8 a quatorze ans le donne gagnant... Ca donne une bonne idée du QI de ses partisans et de la profondeur de ses idées. Pourqoui ne pas promettre de la gomme baloune gratis pour tout le monde avec ca? Il pourrait surement aller chercher ainsi quelques votes de plus..."

"Imagine a world government, democratically elected according to the principle of one-man-one-vote on a worldwide scale. What would the probable outcome of an election be? Most likely, we would get a Chinese-Indian coalition government. And what would this government most likely decide to do in order to satisfy its supporters and be reelected? The government would probably find that the so-called Western world had far too much wealth and the rest of the world, in particular China and India, had far too little, and hence, that a systematic wealth and income redistribution would be called for. Or imagine, for your own country, that the right to vote were expanded to seven-year-olds. While the government would not likely be made up of children, its policies would most definitely reflect the 'legitimate concerns' of children to have 'adequate' and 'equal' access to 'free' hamburgers, lemonade, and videos."
Down With Democracy
by Hans-Hermann Hoppe
http://www.lewrockwell.com/hoppe/hoppe12.html

DENIS L

JE NE SUIS PAS NECESSAIREMENT DACCORD, JE CROIS QU'IL FAUT ARRETER DE VOIR
NÉGATIF MARIO DUMONT ET LE LUI LAISSER CA CHANCE,
SI ON COMPARE LES IDÉES POLITIQUE, L'ADQ EST CELUI QUI OFFRE LE PLUS D'IDÉE REPRÉSENTANT
LES PROBLEMES DE LA SOCIÉTÉ ACTUELLE.
LE PQ A BOUSILLER NOTRE SYSTEM DE SANTÉ TOUT EN PENSSANT QU'ON N'A QUA INVESTIR ET TOUT VA CE FAIRE TOUT SEUL ( GENRE PAULINE MAROI) , LE LIBÉRAL PARLE MAIS NE FAIT RIEN, MAIS MARIO NA JAMAIS EU CA CHANCE ENCORE, COMME N'IMPORTE QUI DANS LA VIE, SI UN PARTIS POLITIQUE A DE BONNE IDÉE RÉALISABLE,
DONT JE CROIS QUE C'EST LE CAS POUR MARIO DUMONT, LAISSON LUI TOUT SIMPLEMENT CA CHANCE ET VOUS JUGEREZ PAR LA SUITE, ET NON AVANT !!!

Melissa

Wow, il y a pire que l'ADQ au Québec?
Lorsque je regarde le texte de Mathieu Bréard je me rend compte
que lui est de l'extreme droite. Vous voulez quoi au juste? Une dictature
du marché sur les hommes? Il faut laisser les pauvres dans la rue?
Ne pas aider les gens dans le besoin? Vous êtes dangeureux, tres
dangereux. Peut-être meme un probleme entre les deux oreilles.

Roger Wilco

Commentaire très profond Mélissa, mais avant de te lancer dans la psychologie, tu devrais peut-être te demander c'que toi tu veux? Une dictature des hommes sur les hommes? C'est tu mieux? On a déjà essayé, c'est pas beau à voir!

Pour ce qui est des pauvres, c'est certainement pas les bureaucrates qui vont régler le problème! Leurs "programmes" ne font qu'humilier, déresponsabiliser, et démotiver les pauvres. As-tu déjà été dans un bureau d'aide sociale? On te traite comme du bétail! J'aimerais ben mieux avoir à faire un choix entre plusieurs organismes de charité qui me considèrerait comme un être humain. C'est pas juste un chèque minable que ça prends, c'est aussi de l'aide pour se sortir du trou!

"Ne pas aider les gens dans le besoin"!? Tu prends tes idées préconçues et les régurgitent ici. Les libertariens sont pas plus ou moins généreux que le reste du monde. Mais tant qu'a donner de l'argent ou du temps, j'aimerais bien mieux que ça serve ceux qui en ont de besoin, plutôt que de tout lancer dans le trou sans fond de l'État.

Pis en passant, si il y a autant de pauvres que ça au Québec, c'est justement à cause qu'on a trop de "gouvernants" qui vivent à nos dépends pis qui nous imposent leurs modèles idiots. C'est pas parce qu'ils disent qu'ils font ça pour notre bien, qu'il faut croire que ça nous fait du bien. C'est toi qui est dangereuse, très dangereuse à penser que ton gogovernement va tout régler.

Le Modèle Québécois, c'est de l'appauvrissement durable!

G. Marineau

@ Mélissa

Il faut que tu saches que la dictature de marché est le meilleur système d'attribution des ressources. Donc, si nous voulons bien gérer les ressources non renouvelables de notre planète, le marché est le mieux placé et non les Homme qui lui modifie sont fonctionnement en intervenant dans l'économie comme le système économique social-démocrate ou socialiste.

Mélissa

Vous avez tres bien compris! Ce texte plus haut est d'extreme droite
son auteur est pire que l'ADQ. D'ailleurs il critique ce parti. raison plus pour s'inquieter tres sérieusement.

La main invisible du marché n'a jamais rien réglé.

Roger Wilco

ok, là je comprends! Je viens d'être informé que ceci est un blogue *d'extrême droite*. Moi je croyais que c'était un blogue libertarien... je suis maintenant très sérieusement inquiet!

francis st-pierre

Bienvenue au QL Melissa,

Je t'invite a feuilleter le site ainsi que le blogue pour confirmer tes idees preconcues a notre sujet. Qui sait peut-etre liras-tu quelque chose qui t'accroche et te decideras-tu a t'ouvrir intellectuellement a ces nouvelles idees?

Plusieurs reguliers ici (dont moi-meme), j'en suis certain, ont eu une reaction similaire la premiere fois qu'ils ont consulte le QL.

Sans rancune,

Francis

R.David

@Mélissa
"La main invisible du marché n'a jamais rien réglé. "

Sauf qu'il a rendu possible le blog sur lequel tu viens d'écrire, le service d'hébergement sur lequel il repose, le serveur qui le fait rouler, l'écran sur lequel tu as lu ce blog, le clavier avec lequel tu y as répondu, la chaise sur laquelle tu es assise en ce moment même, ton ordinateur et son système d'exploitation, le magasin qui te l'a vendu, le vendeur qui peut nourrir et vêtir sa famille grâce à l'argent que tu lui as donné, la nourriture que nous avons mangé aujourd'hui, les journaux (certains gratuits! dans le marché!), livres et magazines que nous avons lu, la voiture qui m'a rendu jusque chez nous ce soir et toutes ses pièces individuelles, l'essence qui l'a carburé, les téléphones cellulaires, les bananes les bleuets les choux les carottes le poulet les céréales le fromage...

Évidemment je n'ai pas assez de place pour énumérer toutes les choses qui sont réalisées par la main invisible du marché, ni pour nommer tous les joueurs de ce marché qui compétitionnent entre eux pour avoir TON argent, pour te séduire, pour te satisfaire. Ton dollar est un vote et ils vont tout faire pour l'avoir. Ils améliorent leurs méthodes de production pour faire baisser leurs prix pour toi. Leurs intérêts à long terme sont de TE satisfaire et de t'en donner plus pour ton argent. Des millions entrepreneurs créatifs sortent des sentiers battus et essaient à chaque jour de trouver un besoin à combler. Qui sait, ce pourrait être le tiens.

Le marché s'occupe de choses tellement complexes qu'il faut parfois toute une vie pour comprendre un nano-aspect d'un domaine.

Alors tu vas venir me dire sérieusement que le marché ne peut pas s'occuper des domaines suivants: éducation, santé, sécurité, routes, résolution de conflits? Ces domaines sont tellement complexes que seul un gouvernement peut s'en occuper?

Je le crois juste pas.

Dans le libre-marché, les prix ont tendance à descendre avec le temps (si on calcule l'inflation) et la qualité augmente.
Dans le gouvernement, les prix augmentent et la qualité des services descend toujours.

La raison est simple, le gouvernement ne répond pas aux règles du marché. Il a la puissance de venir chercher l'argent dans nos poches que l'on soit satisfaits ou non. Il peut dépenser sans limite parce qu'il n'a aucune notion de rentabilité et de profits. Il peut te forcer à lui donner ton argent sous peine de violence. C'est pourquoi il n'a aucun intérêt à être efficace.

Les pauvres dans la rue? C'est de la démagogie. Le simple fait que les gens acceptent d'avoir un gouvernement qui prétent s'occuper des pauvres, qu'ils votent pour des politiciens qui promettent d'aider les pauvres, et que même après tout ça, qu'ils donnent une partie de l'argent qu'il leur reste après taxes démontre sans aucun doute que les gens se soucient des pauvres. Alors si les gens (comme toi) se soucient déjà des pauvres, on a pas besoin d'un gouvernement pour nous forcer à aider les pauvres. Le libre-marché ça comprend aussi la charité. Et la charité volontaire dans le libre marché est beaucoup moins gaspillée que lorsqu'elle est forcée par le gouvernement.

G.Marineau

Bonne explication R.David

Jean Le Moignan

Bonjour Melissa,

Dis-moi, si demain tu devenais milliardaire, et que tu décidais de donner un milliard aux pauvres du Québec... enverrais-tu ce milliard au gouvernement du Québec pour qu'il le distribue?

Ta réponse nous renseignera grandement sur ta foi en ce gouvernement pour s'occuper des démunis.

Normalement, quand je pose cette question aux gens, ils ont un grand sourire et répondent "bien sûr que non".

Bizarre... notre intellect bien programmé par l'État nous dicte de croire que le gouvernement s'occupe des pauvres... mais notre coeur d'humain, lui, n'est pas berné.

Minou

Et donc, votez pour Boisclair si vous préférez les national-péquisme du PQ. Ou encore, votez pour Charest si vous aimez le gaucho-libéralisme anti-libertarien.

Les abstentionnistes prônent des théories anti-démocratiques qui sont incomptaibles avec la liberté. Bréard et ses copains sont des anarchistes de droite qui seraient heureux sous le régime de Salazar.

Sylvain Falardeau

@ Minou:

En fait, ce que M. Bréard démontre par ses arguments c'est que même le parti de Mario Dumont est loin d'être libertarien, les deux autres étant déjà très à gauche. Les médias véhiculent que Dumont est "à droite", ce qui n'est pas le cas.

Vous semblez convaincu que démocratie = liberté, ce qui est discutable à mon avis. Aillez le courage de remettre en question les dogmes que vous avez appris à l'école et ce qui est véhiculé dans les médias. Il est faux de croire que la seule alternative à la démocratie est la dictature (comme vous mentionnez Salazar). Deux personnes qui votent pour en voler une troisième n'a rien à voir avec la liberté.

R.David

"Bréard et ses copains sont des anarchistes de droite qui seraient heureux sous le régime de Salazar."

Vous en connaissez beaucoup des anarchistes qui seraient heureux sous un régime? Au lieu de salir les gens en les associant à des anciens dictateurs étrangers, pourquoi est-ce qu'on n'envisagerait pas la possibilité que toute forme de gouvernement est néfaste, inefficace et immorale?

Melissa

Jean Le Moignan.

Oui j'ai confiance en le gouvernement. Il faut nuancer sa position parfois. Contrairement a votre secte j'ai la chance de voir jour apres jour les implications des subventions (aide direct)sur le terrain. Avez-vous déja été confronté a une famille dont l'enfant est atteint de Schizophrénie? Ou encore a l'itinérance? Je ne crois pas non. Avez-vous déja été victime d'un accident ayant nécessité une amputation? Selon votre divin raisonnement il faut abandonner tous ces gens dans la rue? Bravo.

L'Etat, ce n'est pas seulement une administration (une entreprise) C'est le garant de l'intérêt général et de l'équité. Equité entre individus, équité entre les territoires, équité entre les générations. La solidarité, ce n’est pas la charité.

Je ne crois pas en la charité. Assurément, la charité est un sentiment humain, chrétien même, plus que louable. Mais cela ne concerne que l’individu. Le vrai moyen de faire progresser la nation c’est par la loi, l’impôt, les mesures collectives.

Aux États-Unis, apr exemple, le mécénat et la charité sont plus répandus que dans les pays occidentaux socio-démocrates, d’Europe par exemple. Est-ce que les pauvres des États-Unis bénéficient pour autant d’un sort meilleur que ceux de Suède, d’Allemagne ou de France ? Fadaises !

Ce dont ils auraient besoin, bien plus que de charité, ce serait d’un service de santé publique et de meilleures écoles publiques. Or, tout cela exige des impôts : le mêmes compagnies qui pressent le gouvernement de baisser les impôts s’arrangent pour choisir quelques oeuvres de charité qui leur donnent de la publicité sans changer les conditions qui créent la pauvreté : au contraire, en enocuragenat la diminution du rôle de l’État aux États-Unis, on aggrave la condition des plus démunis.

Alors de grâce, lâchez-nous avec la charité et parlons de mesures sérieuses pour arrêter l’appauvrissement des Québécois. Cela peut aller des mesures de création de richesse, de développement, d’aide aux écoles, jusqu’à l’élimination des machines à sous qui seraient paraît-il, à l’origine d’une explosion du nombre de sans-abris de moins de 45 ans. Mais non, nos médias vont préférer nous demander de donner une "can" de soupe aux pois à la guignolée pour Noël, et mettre en valeur le don d’une grosse compagnie pour une autre mesurette qui ne changera rien.

À d’autres ! Les questions des paradis fiscaux, d’épargne, d’amélioration des écoles, de productivité ou d’élimination du jeu, voilà ce dont il faudrait parler et que les sermons sur la charité ou le mécénat masquent. Le meilleur mécénat au Québec est celui de l’État.

Mélissa

sebastien fortin

@melissa
Pourquoi veux-tu voler les autres? Ta mère ne t'as jamais montrer a pas voler les affaires des autres. En voulant "redistribuer la richesse" c'est pourtant ce que tu fais.
"Le vrai moyen de faire progresser la nation c’est par la loi, l’impôt, les mesures collectives." On dirait Fidel Castro!
Et en passant, tu mélanges capitalisme et corporatisme.

Roger Wilco

Mélissa,

Vous semblez experte à savoir comment distribuer la richesse, mais je ne crois pas que vous ayez encore comprise comment cette richesse se crée. Les mesures de création de la richesse et de développement que vous reconnaissez comme étant nécessaires au ralentissement de l'appauvrissement des Québécois sont malheureusement incompatibles avec l'idéologie collectiviste et l'égalité de faits que vous semblez prôner.

Mais, ne me prenez pas au mot! Les sites comme le Québécois Libre et le Mises Institute sont remplis d'articles accessibles à tous qui expliquent ce qu'est la richesse et comment elle se crée.

Melissa

Fidel Castro :))))) Vraiment! Non mais il faudra trouver mieux comme argument. Évidemment, vous ne dite rien sur mon intervention précédente. Je ne suis pas surprise. Le classique du genre.

Sans impot (du vol comme vous dites) plus de service d'eau potable pour votre maison, plus de service pour les handicapée ou les enfants victime de violence etc. Une belle mentalité monsieur. On va construire une belle société de cette facon.

Les impots du vol. Une nouveau versert de votre bible je suppose?
Les impôts c'est pas du vol mais une redistribution.L’argent des impôts nous protège tous. Ceux qui ne le pensent pas ont la vue très courte, et occultent tous les bénéfices qu’ils en ont retiré depuis leur naissance et qu’ils en retireront encore jusqu’à leur mort. Inutile de passer en revue les multiples services publics gratuits ou bon marché que chacun connaît, on a beau les lister, les obsédés du racket fiscal semblent ne rien entendre. Pire, ils sont dans le paradoxe total en réclamant à la fois plus de résultats et une diminution des moyens. Il est bon de simplement remettre en tête quelques fondamentaux

L'économie n'est pas un but en soi. Ce n'est qu'un moyen. Ne nous lassons jamais de le répéter : il est des principes supérieurs auxquels les règles de l'économie doivent se plier. Ce qui est bon pour l'économie n'est pas forcément bon pour la société, pour le pays, pour l'Homme.

Melissa

Melissa

Désoler mon cher roger, mais la richesse d'une société ne se résume pas en uniquement en terme de PIB et de la grosseur de votre portefeuille. De la richesse il s'en créer autant de la public. Quitter votre foi religieuse quelque instant, ouvrez les yeux pour revenir sur terre.

Couper demain matin le financement de mon travail auprés des gens dans le besoin et vous aurez le privilege d'en mesurer les conséquences. Mais cela est sans importance a vos yeux.


Mélissa

Philippe LeBel

@Melissa

Moi je t'appuis dans ta démarche, mais il est possible que tu es le sentiment (quelquefois) de perdre ton temps à discuter avec des libertariens. Tu auras été traité de «Fidel Castro», et moi de «Nazi»... Tes arguments sont attaqués par des sophismes, ce qui est le propre des idéologues.

Bonne chance tout de même!

@Roger Wilco

Il faudra me définir «rihesse» avant d'attaquer la position d'une autre en disant qu'elle n'y connaît rien. Est-ce le PIB? Le nombre de char produit? Est-ce le nombre d'armes produites? Est-ce l'indice «Big Mac»? Le tour de taille?

Est-ce le revenu moyen? Est-ce le revenu médian? Est-ce la variance dans le revenu de chacun? Est-ce le revenu de l'État? Est-ce le nombre de carte de crédit? Est-ce le pouvoir d'achat?

Est-ce le bonheur des citoyens? Est-ce le nombre d'oeuvres d'arts produites par la société? Est-ce le rapport riche : pauvre (on serait face à un raisonnement circulaire ici)?

Vois-tu, je n'y connais peut-être rien moi non plus. Peut-être as-tu une définition différente de celle de Mélissa sur ce qu'est «la richesse»? À ce moment-là, pourquoi affirmer qu'elle n'y connaît rien?

Je sais par contre que l'économie est une science complexe qui possède plusieurs écoles de pensées. Quelques-uns font l'éloge des courbes offre-demande et d'autres les réfutes à d'autres échelles de l'économie. D'autres font l'éloge de l'indépendance du consommateur et d'autres affirment que le consommateur n'est rien d'autre qu'un manipulé (obligé) à la consommation.

Qu'est-ce donc que la richesse? Question qui devient presque existentielle. J'aimerais connaître le point de vue d'un libertarien. Veuillez me répondre svp (de façon cohérente, concise et polie de préférence).

Melissa

Merci Phillipe!

En effet il y a quelque chose de religieux chez eux. Il suffit de remettre en question un verset de la bible pour être un Castro. Plutot fort quand meme. Aucune nuance, aucun sens de l'autocritique, aucune remise en question.

L'Etat est le mal et comme fonctionnaire je suis le diable a personne. Il est vrai que je contribue simplement année apres année a supporter des familles dans le besoin. Je donne des outils a des individus pour mieux réintégrer la société. Pour moi il s'agit d'une immense richesse.
J'aimerais voir un seul intervenant de cette tribune vivre avec un schizophrène sans recevoir aucun support. Une organisme de charité peut-être? LOL

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Contribuez

  • Donate

Groupe Facebook

Devenir Fan