« Encore des pénuries dans le système de santé… | Accueil | Le fil de discussion libre de septembre »

02 septembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jean-François Hébert

Je pense qu'on devrait aider la SAQ à prendre son virage vert. Je propose que le 2 janvier soit déclarée "journée nationale du retour des bouteilles vides à la SAQ".

Tous pourraient ramener les bouteilles des fêtes et les mettre dans les sacs à usage unique, question de montrer que ces sacs peuvent servir plus d'une fois.

Imaginez la tête des conseillers devant les amoncellements de bouteilles quand il reviendraient de leur congé.

Il serait aussi intéressant de voir la réaction de la SAQ: est-ce qu'elle enverrait le tout dans un container ou ferait-elle un effort de recyclage.

Arthur Rimbaud

@Jean-François Hébert,

La SAQ les refuserait tout simplement parce que ces bouteilles ne sont pas consignées. La SAQ refuserait d'absorber les coûts additionnels liés au recyclage de ces bouteilles.

Mais il est certain que si tout le monde faisait comme vous dites, et bien cela exposerait l'hypocrisie verte de la SAQ, qui serait alors obligée de les refuser et d'admettre que ses intentions ne sont pas vertes.

Arthur Rimbaud

Mais, j'aime bien l'idée d'entrer dans une succursale de la SAQ avec un sac d'épicerie ou de dépanneur. Je parie que beaucoup de clients refuseront d'acheter leur sac SAQ réutilisable à $2.00 plus taxes.

Je parie que plusieurs clients entreront chez la SAQ avec un sac IGA, Métro, Provigo, Esso etc.

J'aimerais bien voir la réaction de la SAQ quand ils s'apercevront que les clients contournent leur politique de sac en emportant eux-mêmes leurs propres sacs jetables en plastique arborant des logos de compétiteurs.

Louis LeBrun

Très drôle, jamais j'aurai pensé que l'on pouvait en venir au ridicule des sacs de plastiques à la SAQ, la prochaine étape sera les couches jetables et je ne sais trop jusqu'ou la bêtise pourra aller si on ne rejette pas les idées écolos tout de suite.

J'invite tout le mouvement libertarien à faire comme j'ai toujours fait: Ne recycler rien et ne rapportez aucune cannette/bouteilles, jetez tout dans les vidanges!

Rendez vous compte que le reclyclage et le rapportage sont des réaparition du cervage, rien de plus. Aucun commercant ne voudrait s'occupper de cela volontairement, c'est du trouble et des frais. Recycler, nettoyer vos vidanges et les trier c'est comme les cerfs au moyen age qui faisaient des tâches cérémonielles pour le seigneur. Aucune utilité et aucune rénumération pour ce travait, tes tâches collectives à la Mao, rien d'autres.

Et non, tout jeter aux vidanges ne pollue personne, la ville ou une compagnie achète un terrain PRIVÉ comme dépotoir et nous factures pour ce service (je préfère bien sur que cela soit une compagnie que la ville, mais après tout les villes devraient être des compagnies privées). Et surtout ne m'emmerdez pas avec vos histoires de nappes fréatiques: des contaminants s'y retrouvent à l'était naturel, comme le pétrole qui sors sous la mer et gicle deux fois plus que l'exxon valdez, les choses pourrissent naturellement sur le sol. Et pour les teteux qui parlent des ressourches dites leur donc de ma part que le jour ou l'on va en manquer, les compagnies vont fouiller dans les dépotoir eux mêmes et/ou payer pour que l'on sépare nos vidanges.

Annie

J'en ai assez des chialeux et chialeuses qui trouvent le prix des vins et spiritueux trop chere au Quebec. Allez aux Etats-Unis et fichez-moi la paix!!! Good Bless the States!!!! Aux States, l'education coute une fortune comparer au Quebec. Demandez donc au gouvernement de baisser la prix du vins et de quadrupler les frais d'educations. Et, que dire du systeme de sante des States. C'est pas gratuit, et si vous etes pauvre, et bien vous allez pas vivre vieux car on ne vous soignera pas! Ben, voyons c'est pas important cela, ce qui compte c'est d'acheter du Little Pinguin a 10$, pour 1.5 Litre!!!!!!! Vraiment, vous etes des imbeciles!
Et, l'autre qui chiale pour les sacs gratuits qui ne le sont plus. Il va faire quoi pour ramasser le caca du chien. Dis-toi que ce n'ait pas tout le monde qui ont des chiens et que la plupart des gens jetent leurs sacs apres leur visite a la SAQ ou dans d'autres commeces. Alors, va dont en acheter. Ou ramasse le caca avec tes mains!!! Ha Ha
Et pour M.Masse. Combien de temps as-tu de besoin comme periode de transition? 10 ans? 15? ou bien 50? Pauvre-toi, c'est pas facile de comprendre que dans 4 mois, il n'y aura plus de sac en papier ou plastique a la SAQ. C'est vraiment pas drole!!! Que vas-tu faire? Prends tes bras, si tu n'ais pas un mancho, et apportes-les dans tes mains ou apporte ton sac reutilisable!!! That's it!!!! Facile, non? Ah, c'est pas drole de se faire ecoeurer de la sorte, mais ce qui est drole c'est qu'un jour tu t'adapteras et oublieras cette mauvais aventure de la disparition des sacs! Inquiete-toi pas, tout vas bien se passer!!!! Et fait moi plaisir, fait-toi castrer, s'il n'est pas trop tard!!

R. David

En gros ce que Annie dit c'est
"Farme ta yeule pis fait ce que ta gouverne-maman t'a dit!"

C'est pas juste les policiers et les politiciens qui permettent un état totalitaire de prendre le contrôle, c'est aussi le monde ordinaire qui embarquent et justifient chaque nouvelle étape de contrôle.

Kevin

" Aux States, l'education coute une fortune comparer au Quebec. "
Absolument, il suffit de nationaliser un secteur et de le financer par la taxation pour éliminer le coût!!! C'est beau la pensée magique!! Vous croyez sincèrement que l'économie la plus forte du monde s'est développée en gardant les gens dans l'ignorance? Les gens ont des fonds de placement pour les études de leurs enfants, ça ne prend pas des milliards, simplement un petit montant de manière ponctuelle, on appelle ça de la responsabilité. Mais non, les do-gooders comme vous considèrent les gens comme des imbécile irresponsable et se permettrent de diriger leur vie à votre place. Vous ignorez totalement les effets pervers à long terme et les coûts dérivés (taxations abusive, service qui se dégrade malgré l'argent injecté, étudiants qui échouent à répétition parce que c'est gratuit, nivellement par le bas des connaissances exigées pour réussir un cour... qui fait que le diplôme ne vaut pas plus cher que le papier sur lequel il est imprimé)

"Et, que dire du systeme de sante des States."
Ma mère est morte à son bureau sur une liste d'attente pour un petit IRM parce que notre système de santé soviétisé n'est pas capable d'offrir un service de qualité. C'est pas parce qu'elle était pauvre, c'est parce que des "bien-pensant" on décidé que la santé n'était pas une responsabilité individuelle. Dans une économie libre, mes parents auraient eu une assurance comme tout le monde, en la payant comme tout le monde et les fournisseurs de soins de santé seraient beaucoup plus efficace et auraient des comptes à rendre.

"J'en ai assez des chialeux et chialeuses qui trouvent le prix des vins et spiritueux trop chere au Quebec"
Le prix est augmenté par les taxes et l'inefficacité de la structure de la SAQ. Vous me ferez croire que l'État gère son argent efficacement?

"Et, l'autre qui chiale pour les sacs gratuits qui ne le sont plus. Il va faire quoi pour ramasser le caca du chien." Ce que ca veut dire, c'est qu'au lieu de réutiliser ses sac, il devra en acheter... on est pas plus avancé écologiquement et comme ça la SAQ transfère une dépense vers le consommateur tout en se donnant des air angélique.

"Combien de temps as-tu de besoin comme periode de transition?"
Écoutez, faites ce que vous voulez, même si vous n'avez pas de sac vous pouvez en refuser un au commis. Vous pouvez refuser de vous laver tous les jour pour économiser l'eau ou cesser de manger une fois par semaine pour la faim dans le monde mais... n'imposez pas vos valeurs aux autres. Si les gens désirent réellement éviter de prendre un sac, ils apportent le leur (comme je fais).

En attendant, ayez un peu d'esprit critique... au lieu d'essayer de vous donner bonne conscience en adoptant des visions pré-fabriquées qui offrent la tranquilité d'esprit sans avoir la tâche de penser et d'éviter les demi-vérité.

Steven

Bien dis Kevin. Je reconnais bien le type d'Annie. C'est le genre à recevoir l'information, vivre et une émotion par rapport à l'info reçue et passer à l'action immédiatement. Il manque une étape importante après l'émotion: réfléchir aux causes du problème et à une solution qui soit viable à long terme. C'est son problème ainsi qu'à beaucoup des gens de la gauche. Ce sont des gens qui agissent sous le coup de l'émotion. Souvent, cette émotion est de l'INDIGNATION. On voit que c'est le cas à Annie. Par exemple, je vois un pauvre dans la rue, je suis pris de pitié, je me dis que cette personne a le droit de manger et d'avoir un toit, je lui donne immédiatement un peu à manger et je lui donne 50$ pour se payer une chambre d'hôtel. Par la suite, je me sens heureux. J'ai aider quelqu'un dans le besoin et grâce à moi, ce sans-abri aura une plus belle soirée et un peu de bonheur. Par contre, si j'avais pris le temps de réfléchir, je me serais dit: Si je remet de l'argent et de la nourriture à cette personne, vais-je vraiment l'aider? Et si tout le monde décide de faire comme moi? Je me répondrais qu'en faisant ceci, je contribuerais à maintenir cette personne dans la pauvreté. Pourquoi? Parce que je (et les autres) lui ai montré que sa méthode de subsistance (quêter) fonctionne et que c'est donc souhaitable de continuer. Il va donc rester un parasite. La plupart (oui c'est vrai qu'il y a quelques exceptions) des gens qui essayent et essayent encore car leur technique ne fonctionne pas finissent par changer.

De plus, je trouve le commentaire de la castration un peu déplacé et possiblement misandre (contraire de misogyne). Je suis certain que beaucoup de gens m'auraient trouvé misogyne et fucké si j'avais dis à une personne sur ce blogue d'aller se faire couper le clito ou de se faire enlever les ovaires. C'est pourtant l'équivalent de ce qu'Annie a dit.

Elle me donne l'impression que ce serait probablement une personne assez dangereuse si elle était en position de pouvoir. On peut voir des tendances colériques et je l'imagine bien, sous l'impulsion de sa colère, emprisonner ou torturer des gens ne partageant pas ses opinions. Regardez la haine dans son message. Il est évident qu'elle aimerait bien pouvoir la faire sortir. Elle dirigerait probablement un gouvernement très totalitaire.

marianne

Le commentaire d'Annie sur la castration est délirant. Qu'est-ce que cela a à voir avec une opinion sur les sacs en plastique ?? Et les nanas qui sont d'accord avec Martin Masse, qu'est-ce qu'elles doivent se faire ajouter ?

André

Désolé Annie, mais votre connaissance de la situation canadienne et américaine en santé manque cruellement de rigueur. Le système américain, loin d'être entièrement privatisé, souffre exactement du même mal que celui du Canada c'est-à-dire l'envahissement de l'État et une règlementation excessive. De plus, il n'y a rien de gratuit en ce monde. Il s'agit d'un mythe. La facture est toujours payée par quelqu'un en bout de ligne et l'argent ne pousse pas dans les arbres.

Finalement a propos de l'éducation, j'aimerais bien vérifier vos chiffres puisque ma fille est étudiante dans une Université en Californie et nous sommes de la classe moyenne.

De plus, votre lien entre Martin Masse et la castration montre une grande immaturité d'esprit.

Carl-S. Huot

J'ai finalement réussi à faire peser un sac en plastique réutilisable chez IGA. Résultat, ces sacs pèsent environ 80g. Donc, non compte tenu du fait que les sacs à usage unique peuvent être réutilisés ou recyclés, il y a un gain net d'environ 75%. Reste tout de même l'épineuse question de liberté de choix...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook