« Crise financière: prévisible et annoncée | Accueil | Le fil de discussion libre d'octobre »

02 octobre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maxime Lamontagne

Articles après articles pour condamner toutes les dépenses gouvernementales, même les plus insignifiantes, même les moins dangereuses.

Et voilà qu'on apprend que Martin Masse est/a été un proche collaborateur d'un ministre partisan de la guerre en Afghanistan! Quelqu'un qui trouve correct d'aller faire la guerre dans un pays à l'autre bout du monde.

Combien d'innocents les troupes canadiennes ont-elles massacré pendant que ton ami Maxime Bernier était ministre?

La prochaine fois que je lirai un article anti-guerre sur ce site, je comprendrai que c'est seulement de l'hypocrisie.

Les journalistes ont raison de ne pas faire la différence entre libertaire et libertariens. Si les libertariens ressemblent tous à Martin Masse, ça ne vaut pas la peine de s'intéresser à eux.

Kevin

@ Maxime Lamontagne - Et si ton ami est un voleur on devrait t'emprisonner? Beaucoup de mes amis sont des socialistes pur et dur, on évite simplement les sujets sociologiques.

Dans le cas de M. Masse, sa collaboration avec M. Bernier ne fait pas de lui un hypocrite, il a été en contact avec beaucoup de personnalité politiques.

Votre généralisation est pitoyable.

Francis St-Pierre

1. Ceci n'était aucunement un secret.

2. Maxime Bernier a été ministre de l'industrie pas mal plus longtemps qu'aux affaires étrangères.

3. Si tu évalues tout à travers le filtre de la perfection je t'annonce que tu devras être contre tout et son contraire. J'espère que tu réalises que dans la vie il faut parfois faire des compromis. Si on choisit d'attendre la solution idéale on n'agit jamais.

4. T'es qui toi?

Ben Gbs

Je suis...euh... comment dire... surpris.

Je vous lis depuis quelques mois et je suis toujours convaincu:

a) de la pertinence des nombreuses dénonciations que vous avez faites;
b) de la pertinence de la pensée libertarienne comme d'un outil très puissant de réflexion et de remise en question sur notre société et sur son avenir (quoique je vous avouerai que je n'aime pas l'idée libertarienne poussée à l'extrême, comme toutes les idéologies qui sont poussées à l'extrême);
c) de la pertinence de l'idée fondamentale "libertarienne" de notre responsabilité personnelle devant le rôle de l'État;
d) de l'intelligence derrière TOUS les propos que vous avez toujours amenés sur les différents sujets que j'ai eu plaisir à lire;
e) de l'intelligence de l'homme, passionné et convaincu, qui est derrière ce blogue;

Évidemment le commentaire de Maxime Lamontagne me fait sourire (pour être poli). Quiconque lit ce blogue (vous et vos co-auteurs) sait très bien que les idées libertariennes n'ont aucune affinité avec les approches sociales de notre "gauche" adorée et, si elles veulent avoir le moindre influence (positive), il n'y a que LE seul parti vraiment de "droite" (PAS de l'"extrême droite", attention les démagogiques!) qui pourrait les mettre en valeur. Et puis, il me semble, que vous aviez déjà écrit dans un de vos billets que vous aviez travaillé dans l'organisation du Parti conservateur...

Moi ce que me "chicote" dans cette histoire est pourquoi vous avez accepté de changer de nom pour travailler dans une organisation politique, ça, disons, ça me fatigue un peu... en tout cas, vous avez mon adresse courriel personnel si le coeur vous en dit...

Christophe Vincent

>> Et voilà qu'on apprend que Martin Masse est/a été un proche collaborateur d'un ministre partisan de la guerre en Afghanistan!

Je ne sais pas pour Martin, mais en ce qui concerne la guerre en Afghanistan (la recherche des terroristes proches du 11 septembre), j'étais moi pour.

J'étais en revanche contre la guerre en Irak.

Je crois que ça se tient comme position (légitime défense dans un cas et pas dans l'autre). Mais bon.

Catherine

J'imagine que votre salaire M.Masse était payé par les contribuables Canadien?

Décevant!

ClaudeB

Catherine,

Est-ce devenu une tare de travailler pour le gouvernement?

À ce titre, tous les fonctionnaires, au Québec comme au fédéral, qui siphonnent une grande parties de vos impôts et taxes en salaire, devraient être cloués au pilori et lapidés.

Math G

Est-ce que monsieur Masse voudrait expliquer pourquoi son nom a été remplacé par André Petit? Avez-vous demandé que votre nom ne figure pas dans son livre ou bien ne savait-elle pas votre nom tout court?

À tout ceux qui disent que Martin Masse est un hypocrite je ne le vois pas de même. Pour une fois qu'un libertarien décide de mettre en pratique une partie de son programme. Je veux dire au moins il a dépassé le niveau de discussion de salon et toute personne qui se réclame libertarien devrait lui en être reconaissant.

Si son livre réussit à intriguer au moins quelques personnes sur Ron Paul et le libertarianisme ça sera déjà ça. Au moins elle dit libertarien et pas libertaire.

Marc-André Tremblay

Je crois que n'importe quel lecteur qui fréquente le blogue depuis une période assez longue était déjà au courrant que M. Masse avait travaillé pour M. Bernier, ainsi que le PC, Stephen Harper, le Parti réformiste etc etc. En fait, c'est déjà tout écrit dans son "profil" sur le QL!

Je ne crois pas qu'il avait changé de nom, simplement que Mme Couillard tente de faire de son livre un "polar a rabais" à la Normand Lester en laissant croire que M. Masse est un personnage qui "oeuvre dans l'ombre" un "Karl Rove d'Ottawa"

Tout cela est ridicule, où est le scandale? À ce que j'en sais, M. Masse a tenté de travailler de l'intérieur du gouvernement fédéral afin d'en réduire la taille (la déréglementation des communication, sujet qui a été traité en long et en large dans ses billets). Et il n'a pas travaillé aux Affaires étrangères, où est le lien avec l'Afghanistan? Maxime Bernier aurait dû refuser cette promotion, il doit la regretter aujourd'hui.

Personnellement je trouve rassurant de savoir que nous avons des politiciens qui admirent Ron Paul dans le parti au pouvoir, dommage qu'il ne soit plus ministre. Tout comme j'ai été ravi d'entendre Stéphane Dion lancer l'accusation à Stephen Harper : "Vous ne croyez pas au rôle du gouvernement dans l'économie!"

M. Masse pourra nous éclairer à ce sujet, mais je crois me rappeler d'un billet où il affirmait que Stephen Harper n'a pas toujours été aussi interventionniste.

Ce débat non pertinent en reviendrait à dire que Ron Paul n'est pas libertarien parce qu'il garde son poste à la Chambre des representants

Et pendant qu'on est sur la question, que dire des artistes québécois qui blâment sans cesse le fédéral, veulent la souvraineté, acceptent sans problèmes les subventions fédérales, et en réclament plus!

Martin Masse

"Moi ce que me "chicote" dans cette histoire est pourquoi vous avez accepté de changer de nom pour travailler dans une organisation politique"

Il y a une grosse confusion ici, je n'ai jamais changé de nom. C'est Julie Couillard qui donne des noms fictifs à plusieurs personnes dans le livre, dont les membres du personnel du ministre, sans doute pour éviter les poursuites. C'est la première fois de ma vie que j'entends parler d'André Petit.

J'ai à plusieurs reprises mentionné mes activités de conseiller de Maxime Bernier, pas plus tard qu'il y a trois jours alors que c'était écrit noir sur blanc dans le National Post sous mon article d'opinion que j'étais "a former advisor to Industry minister Maxime Bernier"­. Et comme l'écrit Marc-André, mon profil sur le QL le mentionne depuis au moins un an.

Gilles Laplante

Je me demande si, en tant qu'artiste, elle a obtenu une subvention pour écrire son roman-fiction. Elle pourrait aller rejoindre la meute qui se plaint qu'on leur enlève leur subsistance et surtout j'ai hâte de voir si ça va se vendre.

Ben Gbs

Désolé Martin, me semblait aussi. Ça ne faisait pas de sens. Effectivement c'est une "grosse" confusion"

Mais quand on y pense, c'est con de changer les noms dans un document qui se veut une "justification" ou une "dénonciation" ou que sais-je (je n'ai aucune idée de l'intention de cette dame à part le fait de se faire du cash). Car si les éléments sont vrais, ils devraient nécessairement être basés sur de solides preuves, non? À moins que...

Bonne continuation

Pierre-Yves

On nage dans le "soap"... faut que je me roule dans l'herbe, c'est trop poilant! Donc, Maxime Bernier serait une bonne étude de cas pour évaluer jusqu'à quel point les idées libertariennes peuvent se frotter à la politique politicienne sans perdre l'essentiel de leur impact. Parce que moi, le changement pour dans 250 ans, ça m'allume pas ben-ben.

Maximel Lamontagne

S'il y en a qui pensent que l'association Libertarien/Maxime Bernier est une bonne chose pour le mouvement, tant mieux pour vous.

Martin Masse

@ Pierre-Yves,

"Donc, Maxime Bernier serait une bonne étude de cas pour évaluer jusqu'à quel point les idées libertariennes peuvent se frotter à la politique politicienne sans perdre l'essentiel de leur impact."

Oui, effectivement. J'en aurais très long à raconter sur cette question et sur bien d'autres, dont l'affaire Julie Couillard que j'ai vécue de l'intérieur. Mais vous comprendrez que pour diverses raisons de "politique politicienne" justement, il m'est impossible de trop rentrer dans les détails et de justifier et expliquer tout ce qui est dit et fait en public.

C'est aussi pour cette raison que je pogne parfois les nerfs quand on m'accuse d'être une sorte d'intello déconnecté qui ne fait que prêcher pour la paroisse et qui refuse de se mouiller sur le terrain. Ceux qui m'accusent de ça n'ont manifestement aucune idée de ce dans quoi j'ai été impliqué depuis deux ans et demi.

Un jour j'espère il sera possible d'en parler plus ouvertement et tout ça deviendra plus clair.

Catherine

Claude B.

" À ce titre, tous les fonctionnaires, au Québec comme au fédéral, qui siphonnent une grande parties de vos impôts et taxes en salaire, devraient être cloués au pilori et lapidés."

Selon l'approche Libertarienne? Oui absolument! Alors une personne qui critique quoditionnement l'interventionniste de l'Etat, qui considère l'impot comme un vol se place automatiquement en situation de contradiction avec ses propres idées et ses principes lorsqu'il occupe un poste dans un gouvernement. On appel ca de l'hypocrisie. Une situation aussi ridicule que le prophete Al Gore qui demande aux citoyens de se serrer la ceinture pour l'environnement pendant que monsieur se promène en limousine privée.

Aussi ridicule que de dire : je suis Libertarien donc il correcte de vivre de l'argent des contribuables mais pour les autres c'est un vol " :) Mon action est légitime les autres non.

Anarcho-pragmatiste

@Maxime Lamontagne

Faites attention, Martin Masse n'a pas rédigé les discours de Bernier quand celui-ci était Sinistre de la Soumission à l'impérialisme américaine (aka Affaires Étrangères), seulement lorsqu'il était Ministre de l'Industrie (pas si mauvais boulot dans ce poste, surtout concernant la téléphonie). Martin Masse n'a jamais fait la promotion de la guerre, c'est mal le connaître!

De plus, dans le même livre, on prétend que Maxime Bernier était CONTRE l'invasion de l'Afghanistan. Ce serait un point fort intéressant à discuter ici

J'ai beau être séparatiste et haïr les CONservateurs, mais il y a des limites à déformer les faits! Ce n'est pas une campagne électorale ici!

@Martin Masse

"À un point tel que lorsqu'André Petit a été écarté de son cabinet par le bureau du premier ministre lors de son passage aux Affaires étrangères"

Est-ce que ce bout de texte est conforme aux faits? Il me semble que c'est un détail important.

Martin Masse

@ Anarcho-pragmatiste,

Oui.

Anarcho-pragmatiste

@Catherine

Je n'ai aucun problème avec le fait que Martin Masse a travaillé pour un ministre. Un autre (et probablement un étatiste) aurait été engagé à sa place de toute façon si Martin Masse avait refusé. J'ai beau être anarchiste mais je ne vois en quoi cela est si dénonçable.

De plus, je vous rappelle qu'une réforme intéressante concernant la téléphonie a eu lieu quand Masse travaillait pour Bernier lorsqu'il était Ministre de l'Industrie, ce qui est un pas dans la bonne direction (malheureusement, le reste n'a pas suivi chez les CONservateurs!). Je ne dis pas que la politique est un moyen très efficace de changer les choses, bien au contraire (et je pense que Martin Masse le constate encore plus présentement), mais il faut bien que les gens gagnent leur vie, quand même!

Anarcho-pragmatiste

Merci Martin!

Je ne suis pas surpris.

Maxime Lamontagne

@ Anarcho-pragmatiste

Tu écrits: "... dans le même livre, on prétend que Maxime Bernier était CONTRE l'invasion de l'Afghanistan"

Si Maxime Bernier était contre la guerre en Afghanistan, il aurait du en parler dans ses discours ou démissionner. Autrement, ça fait de lui une personne qui ne respecte pas ses valeurs, dont les actes sont en parfaite contradiction avec ses pensées.

Que ce soit Julie Couillard qui nous apprenne sa "vraie position" sur cette guerre n'est pas à l'avantage de monsieur Bernier.

Si c'était vraiment sa position, il ne devait pas la sacrifier sur l'autel de la politique. C'est pourtant ce qu'il a fait.

lutopium

Monsieur Petit... euh, M. Masse ;-) Comme vous avez été un proche de Maxime Bernier (vrai que vous l'aviez déjà mentionné dans le passé), êtes-vous au courant de l'affaire "Ambassador's Club"?

Kevin

@ Tout le monde qui voit la vie en noir et blanc ici

Des commentaires ridicules du genre "Si Maxime Bernier était contre la guerre en Afghanistan, il aurait du en parler dans ses discours ou démissionner. ", ça me prouve qu'il existe des têtes brûlées partout. Vous mélangez l'idéal et le moyen, d'être dans ses convictions absolues ne fait pas de vous quelqu'un de conséquent ou de posé.

M. Bernier, tout comme n'importe quel politicien, ne peut exposer à 100% un point de vue personnel, il doit le diluer dans la "ligne du parti". C'est tout à fait normal, un parti politique a une réputation générale, ses membres doivent garder le message du parti conséquent. C'est sans conteste la grosse faiblesse de la politique mais puisqu'on est dans le jeu, il faut jouer le jeu.

On peut facilement vous répliquer que vous êtes hypocrite parce que vous payez vos impôts et taxes... c'est la même chose. M. Masse a fait ce qu'il peut dans le contexte politique actuel, je n'y vois rien d'hypocrite. Au contraire, de jouer le jeu aura beaucoup plus fait avancer les idées libertariennes que de déchirer sa chemise et jouer les victimes sur la place publique où paraître comme un extrémiste.

Pensez un peu plus loin que votre émotion instantanée, c'est justement la base du libertarianisme : la rationalité. Vous réagissez sur l'impulsion pour condamner (ou carrément lyncher) sur la base d'un comportement qui ne serait pas pur... c'est pas super..

Frankyb

C'est toujours beau de voir des gens avec des grands principes. C'est très noble de ne vouloir exprimer ses convictions que sous leur formes pures. Par contre, c'est une position qui manque beaucoup de pragmatisme et qui, le monde n'étant ni blanc ni noir mais plutôt gris, est un peu déconnectée de la réalité.

Je vous le demande à tous, comment comptez-vous diminuer la taille de notre merveilleux gouvernement autrement que par l'intérieur (c'est-à-dire à travers l'implication politique) ? Une révolution armée ? Des manifestations ? Une grève de la faim ?

Ce n'est pas une forme d'hypocrisie que de s'impliquer pour faire avancer ses idées politiques. Et si un député ou un conseiller politique réussi à faire en sorte de diminuer nos taxes et impôts de quelques millions par année, à mon avis, il mérite très bien son salaire.

L'hypocrisie en fait provient plutôt de ceux qui critiquent et se plaignent sans jamais rien faire pour améliorer les choses...

Martin Masse

@ lutopium,

Non, à part les allégations faites par Mme Montpetit, je ne connais pas d'autres détails de cette histoire.

Pierre-Yves

@Martin

J'écoute encore aujourd'hui les commentateurs raconter gloser sur le plan Paulson, et avec mon maigre bagage de MBA je suis littéralement sidéré par leur ignorance et leur incompétence: ils racontent littéralement n'importe quoi, c'est du délire.

Peut-être faudrait il commencer par convaincre quelques politiciens de parler enfin, sur ce sujet précis, le langage de la rigueur, de l'exactitude, et de la vérité. Mais ça n'a pas l'air facile, même Harper à craqué en vue du 24 Sussex Drive.

Martin

Dans un système congressiste à l'américaine (sans ligne de partis), Bernier aurait pas mal plus de libertés comme Ron Paul...

Encore plus si on n'avait pas de partis politiques comme la Ville de Toronto, la législature du Nebraska, Tuvalu, Micronesia et Palau.

http://en.wikipedia.org/wiki/Non-partisan_democracy

Abolissons l'État dans l'État! (les partis)

Maxime Lamontagne

La prochaine fois que quelqu'un va me demander à quoi ça ressemble un libertarien, je vais lui répondre: Maxime Bernier.

Surement que ça va faire une belle image pour les libertariens.

C'est d'ailleurs le sidérant dans cette histoire: Que Martin Masse pense que le lien libertarien/Maxime Bernier est positif pour la propagation des idées libertariennes.

J'espère que ceux qui acceptent les positions de non-libertariens font faire de même pour d'autres personnages.

Dick Cheney par exemple. Peut-être qu'au fond de lui il est contre la guerre en Irak. Peut-être qu'il en a même parlé en privé avec sa blonde (Il faudra attendre que cette dernière écrive un livre).

Martin Masse fait des compromis pour se mêler de la politique? Aucun problème avec ça. Je suis pour la légalisation de la prostitution, qu'elle implique la vente de son corps ou de son âme.

Louis-Paul David

Que Martin Masse se mêle de politique c’est une bonne chose… On ne fera pas avancer nos idées simplement en discutant, il faut entrer dans le système pour avoir une chance de le changer.

Par contre c’est vrais que Maxime Bernier s’est plutôt fait une réputation de gros amateur ces dernier temps… c’est pas vraiment une bonne chose que son nom soit associé aux idées libertariennes.

Kevin

@ Maxime Lamontagne : "La prochaine fois que quelqu'un va me demander à quoi ça ressemble un libertarien, je vais lui répondre: Maxime Bernier."

Ce serait démagogique puisque vous ne parlez que de l'image politique et publique de Maxime Bernier, la véritable personne derrière l'image est totalement différente. De toute manière, vous ne pouvez désigner une personne en particulier comme libertarien, la philosophie regroupe beaucoup trop de mouvements intellectuels pour être ramené à une personne.

Vous cherchez trop la simplicité, le blanc ou le noir. Dans la réalité, il y a non seulement des tons de gris mais en plus une palette de couleur (CMYK ou RGB??? haha). L'analyse critique implique d'abord de considérer ce que nous avons comme données mais surtout de ne jamais exclure des données potentielles que nous n'avons pas.

Patrick

Moi je souhaite qu'il y ait un MAXIMUM de libertariens qui accèdent au ministères comme conseiller ou analystes.
La voix des élections implique bien trop de compromis idéologiques.

Bravo Martin pour avoir réussit celà.

Jean-Bernard Théard

On se retrouve ici devant un conflit classique du libertarianisme: Minarchistes contre Anarchistes.

Maxime Lamontagne essaie de faire passer Martin Masse pour un hypocrite parce que celui-ci a contrevenu a une position anarchique en travaillant pour l'etat. Or, un tel travail s'incrit parfaitement dans la philosophie minarchiste du mouvement.

Bien qu'il soit évident pour tout libertarien que le systeme de santé devrait etre régit par le libre-marché, la question ne se regle pas si facilement lorsqu'on parle de sécurité (armée, police). Pourquoi? Parce que une entreprise oeuvrant en sécurité vas avoir a user de la force. Ceci explique la complexité des theories anarchiste en cette matiere a comparer avec la simplicité et la logique du reste du mouvement libertarien.

Oui le minarchiste reconnait que l'etat c'est la force et que les taxes c'est du vol. Cependant il ne pense pas que l'etat peut simplement disparaitre du jour au lendemain. Les forces de la coercion vont seulement se disperser et attaquer differement. Le minarchiste veut contenir l'etat le plus possible et faire tendre son influence vers zero.

JB

FrancisD

Effectivement M. Théard.

Pour ma part, je crois avoir compris pourquoi les libertariens de tous genres ont échoués dans leur mission réductrice de l'État.

Ce n'est pas qu'ils ne réussissent pas à lober de bonnes études et statistiques dans le camp ennemis, mais plutôt qu'ils font toujours la même gaffe; ils se lancent en politique comme les milliers d'autres politiciens. Ils veulent réduire la taille de l'État, mais leur premier réflexe résulte en une augmentation de l'État (un politicien de plus qui dit "Je vais, en tant que Premier ministre/président...")

Ludwig Von Mises et Murray Rothbard, deux philosophes très importants auxquels les libertariens et anarcho-capitalistes doivent beaucoup en terme de développement et vulgarisation de ces idées ne se sont jamais (à ce que je sache) impliqués en politique et ont eu selon moi beaucoup plus d'impact que n'importe quel politicien.

Par contre, je ne crois pas qu'il soit hypocrite comme tel de travailler pour l'État en étant libertarien ou même anarchiste. À l'exception des fonctions ou l'on gère la coercition étatique plus directement peut-être (armée, police, FISC, etc.). Ce qui rend la personne hypocrite ou non dans un tel cas, c'est de savoir si cette personne serait militante pro-État lorsque les payeurs de taxes voudront se débarrasser de son boulot.

Stephane.G

drole de voir que les 2 commentaires que j'ai ecrit ici hier sont disparus....ainsi que la replique d'un autre blogueur a mon endroit au sujet de mon 1er commentaire

censure?

Martin Masse

@ Stephane.G,

"censure?"

Tout à fait, c'est de la censure. Vos commentaires étaient hors d'ordre, n'avaient rien à voir avec le sujet de ce fil de discussion, en plus d'être illisibles.

Si vous êtes incapable d'exprimer vos arguments autrement qu'en alignant une série de mots reliés par des paquets de points, sans majuscule, sans accent, sans structure, sans cohérence, je vous suggère de réapprendre les règles de base de l'écriture du français et de revenir plus tard si vous avez quelque chose de pertinent à ajouter à nos discussions.

Yan Grenier

FrancisD:

Ludwig Von Mises a été conseiller aux finances en Autriche et a vraisemblablement réussi à convaincre le dirigeant de l'époque de ne pas tomber dans le communisme.

Steven

Je ne vois absolument pas raison de créer une polémique face au fait que Martin Masse ait travaillé pour le PC. Lorsqu'on a une occasion de se rapprocher du pouvoir afin de faire avancer ses idées et principes, je crois que ça en vaut la chandelle presqu'à tout coup. Même si sa réussite ne se limite (pour le moment) qu'à la déreglementation de la téléphonie, au moins c'est ça! C'est beaucoup mieux que rien. Des gens comme Maxime Lamontagne ou Catherine qui critiquent Martin Masse devraient se tourner la langue 7 fois avant de parler. Est-ce que ces deux individus peuvent se vanter d'en avoir fait autant afin changer des lois et/ou règlements aidant à l'implantation des idées libertariennes??

Est-ce parce qu'on fait partie d'un certain ensemble qu'on adhère à 100% à son idéologie? Absolument pas! Je suis certain que Martin Masse n'a pas aidé à élaborer la stratégie de l'invasion en Afghanistan ou autres mesures avec lesquelles il était en désaccord. Il faut reconnaître le travail des personnes tel Martin Masse qui en font beaucoup afin de faire avancer nos idées libertariennes au sein d'organismes pouvant effectivement apporter des changements ayant une portée majeure. Il ne faut surtout pas le critiquer d'avoir simplement fait partie d'un parti politique avec lequel on ne partage pas 100% des valeurs.

En tout cas... Je te lève mon chapeau Martin et même si tu voyais une bonne occasion de faire changer d'autres règlements et lois en adhérant au Parti libéral (s'il était au pouvoir), fais-le!!!! Chaque action qui contribue à nous rapprocher de notre idéal mérite le support de tout libertarien au lieu du chialage qu'on voit ici!!

Sur le site de mises.org, on retrouve un bon article d'une personne faisant avancer les idées et pratiques libertariennes autant qu'il le peut en travaillant pour le gouvernement. LISEZ CET ARTICLE : http://mises.org/story/3106

Patrick

@Steven

Mieux que ça, Martin Masse a probablement remplacé un quelconque collectiviste ordinaire dans les lignes budgétaires. :-)

@Jean-Bernard Théard
"Oui le minarchiste reconnait que l'etat c'est la force et que les taxes c'est du vol."

Ce n'est même pas si simple que ça je trouve il y a plusieurs gradations pour passer de la copropriété à l'impôt national. Je connais même un Anarcap considérant une copropriété comme "autoritaire" dans une espèce de fuite idéologique qui refuse tout arrangement de groupe pour résoudre les problèmes lié PAR NATURE à l'aspect géographique des choses.

Pour ma part je considère la copropriété, le kibboutz, la commune, l'association, l'entreprise artisanale, ou le trust multinational (etc...) comme des formes libres d'association dès lors que l'on n'est pas tenu de vous y accepter et que l'on ne peut vous empêcher d'en partir.
Mais je suis un anarcap plus proche de Hayek et Léoni que de Rothbard...

R. David

@JBT:
"Les forces de la coercion vont seulement se disperser et attaquer differement. "

Quand on comprend ça, comment est-ce qu'on peut accepter que les forces de la coercion aient l'état à leur disposition pour faire leurs crimes? Est-ce qu'on serait pas mieux de les mettre en prison avec tous les autres sociopathes?

Tym Machine

@Maxime Lamontagne,

À ce que je sache ce sont les libéraux (PLC) qui ont commencé la guerre en Afghanistan.

Désinformation quand tu nous tiens.

Tym Machine

@Pierre-Yves,

"faut que je me roule dans l'herbe, c'est trop poilant!"

Ç'aurait pu être aussi "faut que je me roule DE l'herbe, c'est trop poilant!

Tym Machine

@Catherine

"Selon l'approche Libertarienne? Oui absolument! Alors une personne qui critique quoditionnement l'interventionniste de l'Etat, qui considère l'impot comme un vol se place automatiquement en situation de contradiction avec ses propres idées et ses principes lorsqu'il occupe un poste dans un gouvernement"

Alors si je comprends bien la logique, les libertariens ne devraient pas avoir le droit de voter puisque la plupart de nos politiciens sont des étatistes.

Et si on poussait la logique du côté des communistes-socialistes et autres types de la go-gauche pro-étatiste, pro-syndicaliste, ça voudraient dire parce que ces gens dénoncent avec virulence le capitalisme qu'ils en seraient réduit à quémender dans les soupes populaires parce qu'acheter tous les articles produits par l'entreprise privée capitaliste équivaut à donner son accord moral à ce genre d'entreprise dans lequel on milite contre.

Voyons donc chose, on voit bien que ça n'a pas de bon sens. Être partisan de la réduction de l'état ne signifie pas qu'on doit se passer de ses services ni qu'on ne peut y travailler, nous sommes en société libre et démocratique et chacun(e) a droit à ses opinions et les libertariens paient des taxes et des impôts comme tout le monde ce qui les qualifie autant que n'importe qui d'autre à travailler au gouvernement.

Cette logique saugrenue d'intolérance réciproque est un non-sens absolu et est franchement discriminatoire. Doit-on congédier quelqu'un au Wal Mart parce qu'il annonce sur un blogue qu'il a voté NPD ou Bloc? Bien sûr que non alors pourquoi avoir un parti prix pour la libre entreprise nous discqualifierait d'occuper n'importe quel poste au gouvernement?

Jean-Bernard Théard

@R.David:

L'acte de mettre quelqu'un en prison est en soi un acte de coercion. Vous voyez le probleme?

L'idee minarchiste, essentiellement ce que le peres fondateurs de la nation americaine on essayé de faire, c'est de circoncrire l'etat au seuls fonctions de securité. "to secure these rights, governments are instituted among men".

Contrairement au reste de la pensée libertarienne, l'application du libre-marché a la sécurité est loin d'etre une évidence. Pour la plupart des gens, une compagnie privée de sécurité ca ressemble a Blackwater...

Tym Machine

@Anarcho-Pragmatiste

"J'ai beau être séparatiste et haïr les CONservateurs, mais il y a des limites à déformer les faits! Ce n'est pas une campagne électorale ici!"

Est-ce que ça veut dire qu'on peut se permettre de déformer les faits dans une campagne électorale.

Ce n'est peut-être pas une campagne électorale dont il est question ici mais justement, les temps que nous vivons font que certains "pognent" le mord aux dents et se croient soudainement tout permis.

Ça sent la propagande électorale à plein nez en tout cas dans ce post (je ne parle pas de votre blogue de très haute qualité bien entendu).

Tym Machine

"Si Maxime Bernier était contre la guerre en Afghanistan, il aurait du en parler dans ses discours ou démissionner. Autrement, ça fait de lui une personne qui ne respecte pas ses valeurs, dont les actes sont en parfaite contradiction avec ses pensées."

À ce titre, nous canadiens devriont tous nous faire un hara kiri si nous sommes contre la guerre en Afghanistan et nous suicider en guise de protestation.

Le point est que Maxime Bernier n'a certainement pas décidé seul qu'on allait en Afghanistan. Ce n'est pas une dictature et Maxime Bernier n'est pas le dictateur du pays. C'est une situation hors de son contrôle. Or, s'il a voté POUR la continuation de la mission, c'est peut-être autre chose mais de toute façon avec Harper, c'est un peu comme avec Duceppe, il faut se liguer monolithiquement derrière la ligne de parti comme l'explique si bien l'ami Kevin sinon on peut vite être évincé du cabinet et je pense qu'à moins d'être cave personne ne cracherait sur un tel salaire, appelez cela de la prostitution si vous voulez mais à ce compte, ce serait la vaste majorité de la population qui verserait dans le proxénitisme comme mode de survie.

Pour la continuation de la mission débutée par les libéraux et non pas l'invasion comme vous le prétendez, les conservateurs MINORITAIRES ont eu besoin de l'appui de la MAJORITÉ de la chambre des communes pour la poursuite de la mission jusqu'en 2011 et devinez de qui ils l'ont obtenu? Des libéraux de Stéphane Dion évidemment et ce fut dans la poche avec un tel appui.

Manon Jean

Moi je trouve déplorable que il y a des gens qui trouve le temps de s'occuper de la vie des autres. Je suis une personne qui juge peu les gens et surtout pas en ce qui concerne politique et le décorum d'une personne on le fait très bien seul,surtout si cela affecte notre image. Je déplore l'image négative que les médias porte en ++++ à chaque mouvement et gestes des personnalitées politique,public et leur famille.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Groupe Facebook

La dette du Québec