« Chicagoites as confused as ever | Accueil | Avez-vous lu un auteur canadien dernièrement? »

24 décembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

M.T.

Tout cela est vrai, encore une fois je ne comprend toujours pas pourquoi personne à l'extérieur de se blogue ne voit la logique de tels propos. Plusieurs fois par semaine lorsque je tente d'expliquer au gens que je fréquente on me répond sans cesse des betise comme:

"Ben c'est mieux de donner l'argent aux compagnies pour qu'elles gardent les jobs que d'avoir tout ce monde la sur l'assurance emploi ca va couter encore plus cher au gouvernement"

ou le classique "en suede en finlande en norvege en islande ils ont plus de taxes que nous et ils sont mieux"

Pierre-Yves

En fait, en Suede et en Norvège ils sont autant taxés qu'au Québec, mais pas davantage. Cependant, c'est vrai qu'ils sont 'mieux' parce que ces taxes, toutes choses égales par ailleurs, sont mieux structurées et moins destructrices de richesse qu'au Québec. Les Québécois ne réalisent tout simplement pas à quel point leurs gouvernements les volent, pire même ils semblent en être heureux.

Ti-Fife Le Quouêne

@Pierre-Yves,

Pire pire encore, les Québécois pensent qu'ils devraient même être taxés encore plus.

Stéphane Dumas

j'ai repéré un article sur Bloomberg à propos d'une idée que Ozaku Suzuki, le PDG de Suzuki, a suggéré au Japon: une fusion de compagnies japonaises
http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=20601080&sid=aSW19m1j_sq0&refer=asia

j'ai l'impression que la destruction créatrice va aussi frapper le Japon

Tym Machine

Vous savez à quoi ça me fait penser tous ces bail outs?

Ça me fait penser à lorsqu'on donne de l'argent pour vision immondiale et qu'on se rend compte en y scrutant à la loupe que c'est les régimes dictatoriaux de despotes qui encaissent les dons à l'autre bout.

Ces bail outs bénéficient tellement peu aux petits travailleurs pendant que les gros BS corporatifs, les plein de merde en toxedo riront des CONtribuables d'avoir encore sauvé leur cul pour les mauvaises décisions qu'ils ont prises.

J'abonde dans le même sens que Vincent, je suis POUR la destruction créatrice.

Tym Machine

"Arrêtons donc de vouloir être stationnaires en aidant les producteurs qui périclitent inexorablement."


L'histoire de la vie des subvention, faire vivre artificiellement des compagnies destinées à la mort.

Même l'assurance-emploi et le bien-être social sont des mesures plus productrices. Pensez-y et on s'en rejase.

jacques-alexandre fournier

Parlant de l'industrie automobile et de la destruction créatrice, on peut aussi constater le même phénomène chez les constructeurs anglais dans les années 1970, Les Leylands, Rover, MG, Austin, Sunbeam, Talbot de ce temps sont disparues car elles étaient inefficaces et produisaient des produits qui ne répondaient pas au marché du temps et qu'elles étaient des entreprises hautement syndiqués. Tout ce qui reste en Grande-Bretagne sont de petites marques indépendantes,les grandes marques ont été reprise par des compagnies étrangères comme Lotus par la malaisienne Proton , Jaguar et Land-Rover par l'indienne TATA ou Aston-Martin par des investisseurs de la péninsule arabique et par le préparateur de course automobile et distributeurs de pièces anglais Prodrive. Bref, la destruction créatrice a fait son oeuvre car les compagnies automobiles anglaises sont souvent récentes et très efficace et font des modèles en petites séries pour des connaisseurs comme Ginetta, Westfield, Catherman, Morris ou Marcos

Tym Machine

Si GM, Ford et Chrysler ne revêtaient pas un aspect aussi historique, les USA ne se garocheraient pas pour sauver les culs d'une industrie qui sent la merde autant que celle de l'automobile aux USA.

Une annonce de parodie postée sur le site du minarchiste Québecois disait "Vous n'avez pas voulu acheter de nos automobiles, on va vous prendre votre argent de toute façon."

Ça ne vous fait pas penser aux subventions de la culture vous autre? À l'instar de l'industrie américaine, n'est-ce pas là un autre cas d'orgueil mal placé et mal digéré?

Gilles Laplante

Ce ne sera pas la primière fois que les U.S.A. verraient disparaitre un secteur de leur économie. Qu'on se souvienne de la disparition des RCA, Sylvania, Motorola, Zenith etc. du secteur de l'électronique. Ces compagnies étaient rendues incapables de rivaliser avec les Japonais autant au niveau de la qualité que du prix. Ça a créé du chômage sur le moment et les gens se sont trouvé d'autres emplois. Qui songerait à s'en plaindre aujourd'hui?

Cybertarien

@Gilles Laplante

La raison pour laquelle ces compagnies étaient rendues incapables de rivaliser avec les japonais, tant au niveau de la qualité que du prix est simple.

Les syndicats et les unions, appuyés par le gouvernement, ont rendu trop chère la production aux USA. Aussi, les multiples charges sociales imposées aux compagnies rendent toujours plus chère la production aux USA.

Ils ont donc vendu ou déplacé leur production là où les gouvernement leur fiche un peu plus la paix.

La raison pour laquelle les USA voient disparaître un secteur de leur économie après l'autre c'est à cause du gouvernement, de ses taxes élevés, de sa réglementation élevée et de ses multiples charges sociales.

Le gouvernement Américain est très hostile envers la libre entreprise, alors elle déménage ailleurs et elle disparaît du pays.

En passant, Zenith c'est coréen.

Gilles Laplante

En passant,

"Zenith got its start in 1918 when two wireless-radio operators set up a "factory" on a kitchen table in Chicago and began making radio equipment for other amateurs."
Tiré du site web de Zenith.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Contribuez

  • Donate

Groupe Facebook

Devenir Fan