« Les fondements du capitalisme en 1000 mots | Accueil | Inflationnisme, Bernier, Ekirch »

20 mai 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Johnny

C'est la version "démocratique" du programme "Aló Presidente" de Chavez.

Alphonse

L'humoriste français Danny Boon avait un sketch comique dans lequel il se moquait du fait qu'EDF (Electricité de France), qui avait eu le monopole de la distribution de l'électricité, se se payait de coûteuses publicités... pour se vanter elle-même.

Voir
http://www.youtube.com/watch?v=XGxSkPy3s7I&hl=fr

(à partir de 2:07 minutes)

Kevin

J'ai aussi entendu la pub aujourd'hui et je me disais exactement la même chose... Vous n'avez pas idée de la quantité d'argent dépensé par les société d'état. En tant que technicien de préimpression, je fais des travaux pour Loto-Québec et la STM et ils ont un excellent roulement (et ça c'est juste les job qui sont possible à faire par mon client, tout ce qui est emballage, grand format, etc. il ne le fait pas). De plus, l'incompétence des départements est assez impressionnante, à chaque fois j'ai des problème de fichier.

Oh well, quand on dit qu'un monopole d'état fait de la publicité... c'est certainement pas pour se distinguer de ses concurrents!

Gilles Guénette

«quand on dit qu'un monopole d'état fait de la publicité... c'est certainement pas pour se distinguer de ses concurrents!»

Elle est bonne! Pour le reste, pas étonnant qu'il y ait un bon roulement. Québec est l'un des -- sinon LE -- plus gros clients des publicitaires québécois. J'suis sûr qu'il se trouve des fonctionnaires qui croient dur comme fer qu'ils font rouler l'économie (ou créent de l'emploi) en produisant de la pub comme ça ;-)

Tym Machine

Ça me fait penser aux messages sur les panneaux du gouvernemaman nous rappelant d'être courtois sur la route dans le style: "La courtoisie, ça rapporte."

Ah bon, moi je pensais que la bonne chose à faire en tant que conducteur c'était d'être agressif, envoyer chier tout le monde, dépasser sans signaler ses intentions, couper les autres voitures en leur faisant des doigts d'honneur.

My god que j'étais dans le champ. Merci panneau réclame.

PS: Je me demande si cela ne serait pas en réalité une forme détournée de publicité pour la SAQ et que ça coûterait moins cher que d'annoncer les spéciaux vu que c'est un message d'intérêt public.

Un peu comme ces entreprises qui publient des offres d'emploi en pleine front page du cahier emploi du samedi de la Presse mais qui prennent 3 paragraphes pour dire comment leur entreprise sont beaux et fins et comment ils font les meilleurs produits au monde. Souvent le but premier n'est pas de trouver des employés compétents mais bien de mousser la compagnie et le faire passer pour un bon citoyen corporatif.

Tym Machine

@GG,

"Québec est l'un des -- sinon LE -- plus gros clients des publicitaires québécois."

Je me demande aussi si les firmes de publicité n'ont pas tout intérêt à être des bons amis du parti libéral car selon moi, le gouvernement de Jean Charest donne des contrats à ses amis avant tout.

Gilles Guénette

@ Tym Machine

Le PQ ne donnait pas sa place aussi lorsqu'il s'agissait de faire de la pub. Je me souviens que lorsque le PLQ est arrivé au pouvoir, tout le monde (groupes de pression, syndicats, opposition) criait parce que le gouvernement Charest ne «communiquait pas assez». On lui reprochait de ne pas expliquer suffisamment ses actions. Tout ce beau monde avait été habitué à plusieurs années de Parti québécois où tout faisait l’objet d’une campagne de publicité/sensibilisation. Le PQ savait «communiquer» (lire, faire de la pub). Tellement qu’à la une de La Presse du 9 janvier 2002, on pouvait lire: «Landry centralisera toute la publicité gouvernementale». Les budgets destinés à la publicité gouvernementale au Québec, jusqu'ici répartis dans chacun des ministères, seront désormais ramenés sous l'égide du Conseil exécutif – l'équivalent du ministère du premier ministre. Et les sous-ministres devront dorénavant faire approuver leurs idées et obtenir du financement auprès du Secrétariat à la communication. Alors oui, vous avez raison, lorsqu’on gagne sa vie en faisant de la publicité au Québec, on a intérêt à être amis avec ceux qui sont au pouvoir. Qu’ils soient libéraux ou péquistes ;-)

Voir: http://www.quebecoislibre.org/020202-4.htm

Cyrus

C'est 1000 fois plus pire aux Etats-Unis... oui l'age est 21 (ridicule) mais aussi les pubs sont encore plus frequent et aussi ennuyant. Tu vas entendre un chaque heure sur le radio... je preferais fermer le radio et ecouter mon moteur mais la police ne m'aime pas quand je veux pousser ma voiture a 100 mph..

François 1

"...c'est un peu comme si le servide des impôts faisait de la pub..."

HILARANT!!! Sauf que c'est avec NOTRE argent que ces bêtas s'amusent à se glorifier eux-mêmes.

Gilles Guénette

J'ai retrouvé ça sur le Blogue (ça date du 26 juin 2008):

On apprenait ce matin que Cossette Communication a mis la main sur le compte publicitaire du gouvernement du Québec. Dans un courriel adressé à ses employés vendredi dernier, la direction de l’entreprise a parlé de «gros gain». Je comprends! «C'est avec grand plaisir que j'annonce que Cossette Média a gagné le budget de placement média du gouvernement du Québec qui représente 75 millions par année et ce, pour 4 1/2 ans, le plus important budget média au Québec», a écrit le président de Cossette Média, Pierre Delagrave, dans le courriel.

http://www.leblogueduql.org/2008/06/cette-publicit.html

Pierre

Définitivement dans mon "top 5" des pubs les plus inutiles et insignifiantes faites au Québec cette année par le gouvernemaman.

Si la SAQ a vraiment un budget pour publicité débiles , elle serait mieux de s'acheter une autre loge au centre Bell et d'y inviter leurs agences de publicités et de laisser tomber leurs messages publicitaires!

Marianne

Il y a beaucoup de pubs du gouvernement sans arrêt sur les ondes : contre la vitesse au volant, contre l'alcool au volant, pour le traitement des maladies mentales et de la dépression, contre l'addiction au jeu, etc, etc. En général j'écoute des stations de radio anglophones et il est toujours très comique d'entendre soudain parmi les pubs "this a message from le gouvernement du Québec". Comme une petite vignette francophone au milieu de l'anglais ... Pas très rock & roll.

David Gendron

Excellent billet!

"Le PQ ne donnait pas sa place aussi lorsqu'il s'agissait de faire de la pub. Je me souviens que lorsque le PLQ est arrivé au pouvoir, tout le monde (groupes de pression, syndicats, opposition) criait parce que le gouvernement Charest ne «communiquait pas assez». On lui reprochait de ne pas expliquer suffisamment ses actions. Tout ce beau monde avait été habitué à plusieurs années de Parti québécois où tout faisait l’objet d’une campagne de publicité/sensibilisation."

Bon point!

stan selene

C'est comme les affiches sur les bus de la STM, nos conducteurs sont formes a une conduite ecologique. Le tout avec le fameux je roule au bio diesel. LOL

De toute faconn ce que fait de mieux l'etat c'est de se justifier.

Tym Machine

"...c'est un peu comme si le servide des impôts faisait de la pub..."

Mais le service des impôts fait de la pub. Vous vous rappelez les travaux d'infrastructures routières avec le slogan: "Nos impôts font du chemin"?

Stéphane Dumas

Je commence à m'ennuyer gros des anciennes publicités destinés aux enfants interdit au Québec depuis 1980. J'ai trouvé 2 bon textes dans les archives du QL http://www.leblogueduql.org/2007/09/la-publicit-e-1.html
http://www.quebecoislibre.org/05/050515-4.htm

SAQ

Toujours la faute au syndicat.... mehh.. c'est votre satan à vous.

Je travaille pour la SAQ, et je vais vous expliquer un peu le pourquoi... Le syndicat est en tabarnaq après la société à cause de ce reglement car c'est un pretexte pour punir de bons employés qui ont commis "une erreur de jugement". Pas un acte de malice, ni un acte de paresse, mais une erreur de jugement basée sur des critères subjectifs. On passe en moyenne 500 clients par jour, et c'est difficile de juger..surtout parce qu'il n'y a pratiquement pas de mineurs qui s'essaient à la SAQ. C'est rarissime. Un par mois c'est déjà bon.

Il y a en réalité deux problèmes majeurs: Les émissions d'interet publique qui ont rien d'autre à faire que d'envoyer des 17 ans acheter de l'alcool et la sainte liberté de poursuivre en justice (que vous défendez ici) n'importe qui pour n'importe quoi. Un exemple, un jeune de 17 ans et demi achete une bouteille de vodka, il la calle sans que ses parents s'en rendent compte prends son char et fait un accident... les parents poursuivent la SAQ car le jeune n'a pas l'âge d'acheter de la boisson... crotte, c'est la faute des syndicats.

Marianne

Ce n'est pas parce que des abrutis poursuivront en justice la SAQ ou Dieu sait qui d'autre à mauvais escient qu'il y a lieu de nous abrutir, nous, avec sans cesse de nouveaux règlements ou lois. Il y aura toujours des individus irresponsables, que ce soit les teenagers qui descendent une bouteille de vodka, ou les parents qui préfèrent faire un procès que faire leur job auprès de leurs enfants, Il y aura aussi toujours quelques employés qui feront une erreur de jugement ici ou là. Cela reste de petites minorités. Croyez-vous que ces publicités passées à grands frais dans les médias vont transformer tous les abrutis en personnes responsables ? Ou qu'une loi liberticide supplémentaire changera l'humanité ?

Quant aux syndicats, d'une façon générale, on sait ce que valent les prétextes qu'ils utilisent pour mener leurs combats personnels.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Groupe Facebook

La dette du Québec