« Une autre avancée pour le totalitarisme en Grande-Bretagne | Accueil | Projet de vidéo sur le système de santé canadien »

06 août 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Marcel Chlaman

"l'installation de postes de péage sur les autoroutes"

Celui qui a bâtit le dix30 va s'en mettre plein les poches. Montréal va finir délâbrée, surtaxée, sous-peuplée, pleines de nids de poules, avec des déchets partout, sclérosée par les syndicats et les commerces feront faillite. Les entreprises et les employés fuiront la ville et iront vivre et travailler ailleurs.

Les grands gagnants seront Laval, Longueuil et St-Jérôme. Tant qu'à payer comme des cochons pour acheter de l'essence pour aller à Montréal pour ensuite payer à nouveau sur le pont comme des cochons et ensuite payer à nouveau comme des cochons pour le parcomètre puis finalement payer encore une maudite fois comme des cochons pour une taxe sur la "malbouffe", aussi bien rester en banlieue et aller au restaurant du coin à pied.

Le trou financier de Montréal va s'aggrandir, le Québec n'a pas fini de vivre des problèmes. Ça va devenir pire.

Marcel Chlaman

En tout cas, moi c'est fini de voter Libéral, je ne voterai pas ADQ ni PQ non plus.

Aux prochaines élections, je voterai pour un tiers parti comme le parti Rhinocéros ou tiens le bloc pot qui ne veut que la légalisation du pot et qui ne propose pas de nous siphonner.

Oui, le bloc pot semble intéréssant. Il y a bien le parti république du Québec mais il veut nous enrégimenter militairement, faire un pays d'extrême droite et son programme de bébé bonus est encore pire que l'ADQ.

Non, il n'y a aucun parti de responsabilité fiscale et de liberté économique. Alors je voterai pour des partis de clowns.

Le Bloc Pot semble une bonne option. Ou bien le parti Rhinocéros etc.

Maintenant, je ne voterai plus que pour des petits partis niaiseux sans grande envergure.

Ou bien non, je vais rester chez-moi à partir de maintenant. S'abstenir de voter lance un grand message envers la démocratie kleptocrate que nous connaissons.

Marcel Chlaman

Imaginez les ravages que ça va faire à l'économie du Québec. Beaucoup d'entreprise feront des mises à pied, les consommateurs vont cesser de dépenser, beaucoup d'entreprise se relocaliseront ou fermeront leurs portes. Beaucoup d'entrepreneurs prendront une retraite anticipée.

Beaucoup quitteront le Québec pour passer à l'ouest.

Moi par exemple, j'irai au travail à pied et j'éviterai de voyager en voiture au Québec. Je n'irai plus voir ma famille dans les laurentides.

Je n'aurai donc pas à payer le tarif de l'essence, je n'aurai pas à payer sur les autoroutes ni pour passer par Montréal.

Je resterai chez-moi à compter mes épargnes. Et je couperai partout où je peux couper.

Les libéraux veulent vraiment tuer le Québec.

Gilles Guénette

Il y a quelques années, les jeunes du PLQ étaient pas mal plus à droite que leur parti. Ils mettaient de l’avant des idées qui étaient toujours rejetées par leur chef qui, sourire en coin, nous disait quasiment de les excuser: «Vous savez, ils sont jeunes…» Maintenant, ils sont plus à gauche que leur parti. Ils se rapprochent dangereusement des idées de Québec suicidaire. Quand on dit que la politique est complètement irrationnelle. Tous des girouettes! Le vent tourne de ce bord-là, ils tournent de ce bord-là.

Pierre

Curieusement les frais pour l'éducation ne seront pas touché! Ha bon!

Montréal va finir en beigne; rien au centre et tout autour. Ils auront couru après.

Martin

Le seul espoir semble être Jeff Plante à la chefferie de l'ADQ mais est-il sérieux ou est-ce juste un stunt médiatique pour faire parler de lui?

Minarchiste

Les péages sont une bonne idée selon moi. J'aime mieux que la réparation des ponts soit financée par les utilisateurs plutôt que par l'ensemble des contribuables...à condition que l'argent serve à ça!

Développer le transport collectif est aussi une urgence. La demande est là, mais les infrastructures sont insuffisantes. Ça permettra d'éviter les péages!

Pour ce qui est du reste, c'est de l'extorsion.


Marcel Chlaman

à l'école publique, au primaire, dans mon cours de morale, on m'avait apprit à haïr le petit "je".

Je ne suis pas un petit "je". L'histoire du petit "je".

Aussi on apprend l'histoire du chêne et du "foin". Le foin se plie au gré du vent dans la direction du vent alors que je chêne "orgeuilleux" se tient debout.

Un jour, le vent passa et déracina le chêne alors que le foin tenu le coup.

On apprend vraiment aux enfants à devenir des girouettes et à faire l'abnégation de soi.

Ça paraît que les jeunes libéraux ont été à l'école.

Marcel Chlaman

"à condition que l'argent serve à ça!"

Pour s'assurer que l'argent serve à ça, il faudrait privatiser les ponts et les autoroutes et vous pouvez être certain que l'argent ne servira pas aux garderies à 7 piasses.

Par contre, comme c'est le public qui va gérer ces ponts, je ne suis pas d'accord avec le péage. On paie déjà les ponts et les autoroutes avec nos impôts.

Maintenant, non seulement tous les contribuables vont continuer de payer pour les ponts et les routes avec leurs impôts, mais en plus on va faire payer les automobilites aux ponts. Donc on va payer deux fois.

On se fait passer un Québec !

Marcel Chlaman

"Développer le transport collectif est aussi une urgence. La demande est là,"

Si la demande est là, pourquoi est-ce qu'il est impossible pour l'entreprise privée d'y faire du profit ?

Est-ce vraiment la demande qui est là ? N'est-ce pas plutôt la quémande ?

Je me suis rendu compte que j'allais plus vite à bicyclette qu'en transport en commun, en plus j'épargne mon argent et ma santé.

Cyrus

Le transport en commun c'est un trou ou on met de l'argent sans cesse...

Bastiat79

Je ne vois pas pourquoi les libertariens devraient être contre les péages. L'important est de lutter contre les barrières à l'entrée pour la construction de nouveaux ponts et autoroutes par le privé.

Un péage modulé selon l'achalandage est ce que tout propriétaire rationnel d'un pont ferait. En éliminant la congestion, cela permettrait à DAVANTAGE de gens d'entrer à Montréal, sans compter les gains de productivité pour chaque travailleur de ne pas perdre une heure par jour dans les bouchons.

Marcel Chlaman

@Bastiat79,

Nous sommes contre le fait de payer deux fois pour la même chose.

Si vous voulez mettre des péages sur les ponts, pas de problème, réduisez mes impôts et mes taxes en conséquence.

Sinon, on se fait passer un Québec.

lutopium

Je vais dans le même sens que Minarchiste. Deux commentaires: vous avez oublié de mentionner que la Commission Jeunesse est préoccupée par la dette, ce qui explique leurs mesures de financement. Deuxièmement, je suis surpris de lire ici des acrobaties de vocabualaire comme PSDLQ ou Québec suicidaire. On croirait lire David du blogue anarcho-pragmatique...

Philippe

Gilles, la raison de ce changement de cap, c'est que le président précédent de la Commission jeunesse, Francois Beaudry, a quitté son poste, notamment parce qu'il était lui-même désabusé. Sans être libérale dans le sens libertarien, il voulait au moins changer la culture syndicale, mettre de côté notre nationalisme linguistique et laisser aller les frais de scolarité.

Minarchiste

@Marcel Chlaman

Tout à fait d'accord: la meilleure solution serait de privatiser routes et ponts en même temps qu'on instaure le péage.

Et oui le transport en commun pourrait très bien être privatisé aussi. Le problème avec ça c'est le syndicat, qui bloquerait sans aucun doute ce genre de chose. C'est d'ailleurs à cause des salaires trop élevés de son staff que la STM est dans le trou. L'employé du guichet devrait être un étudiant au salaire minimum, pas un "carriériste" qui a étudié en tickets payé $40,000 par année pour avoir l'air bête. Bref, pour que le privé soit intéressé, il faudrait que les coûts de main d'oeuvre soient raisonnables, ce qui ne rime pas avec syndicat!

J'aimerais bien vous voir pédaler sur votre bicyclette entre Laval et le Centre-Ville, au mois de janvier, en pleine tempête. Je pense que mon train va pas mal plus vite et est bien plus comfortable. :-)

Pierre-Olivier Bastien-Dionne

Les jeunes libéraux ne sont pas si concernés par la dette, parce qu'ils ne se sont pas opposés à la loi 40, et ne veulent pas abolir le fond des générations, une autre chose administrative, pour payer les impôts avec l'argent à la place. Ce que je constate, c'est qu'on dit une chose, et qu'on en fait une autre.

Si effectivement on enlevait la responsabilité au gouvernement de gérer nos autoroutes, je serais à 100% pour des postes de payage. On aurait des autoroutes plus belles, moins cahoteuses, et moins coûteuses à long terme. On devrait prendre exemple sur les Allemands de ce côté-là. Des routes avec une structure plus profonde (donc plus solide), en pente (qui évacue plus efficacement l'eau), drainée (empêche les cassures au gel-dégel), avec un tablier d'asphalte plus épais (ce qui permet de rénover seulement quelques centimètres par année, au lieu de tout la structure après 15 ans). C'est une injustice sociale que ceux qui n'ont pas de voiture doivent payer les autoroutes des autres.

On devrait aussi abolir la SAAQ, permettre aux gens de prendre une assurance privée pour les dommages corporels, ce qui arrêterait le transfert injuste d'argent de propriétaires de voitures pour financer un transport en commun coûteux, mal adapté aux besoins et qui paies grassement ses employés. Je suis complètement écoeuré de prendre des autobus qui ont une capacité de 40 passagers en contenir seulement 5. Pourquoi ne compiler des données sur l'utilisation du réseau de transport pour adapter la flotte d'autobus aux besoins: des gros autobus sur les heures de pointe, des plus petits aux heures peu achalandées et dans les secteurs où ce n'est pas profitable. Le réseau publique ne cesse de demander davantage de fonds, mais n'est pas prêt à revoir ses métodes, qui sont à la fois inneficaces, extrèmement coûteuses et polluantes.

Je suis tellement écoeuré de me faire parler d'aller chercher davantage d'argent dans les poches des citoyens. On dirait que tout ce qu'ils savent faire c'est de nous voler et de brûler l'argent. Personne ne parle de développement économique, de libre marché et de responsabilité. Je m'implique présentement à l'aile jeunesse de l'ADQ. On dirait qu'il reste encore des gens qui ont un cerveau (conseil des jeunes de l'adq), mais la politique semble être une maladie qui se propage rapidement, les synmptomes sont une amnésie des idées et une propension à faire des deals pour rester au pouvoir à tout prix. On est pas sortis du bois.

Donostia

Marcel, vous ne serez pas le seul a rester chez soi ou voter pour des 'vrais' clowns lors des prochaines élections.
Quand on me dit que ces jeunes libéraux se préoccupent de la dette et par conséquent ils proposent de nouvelles avenues de financement, mettons que l'on peut toujours discuter, par contre quand il ne proposent rien, mais absolument rien du tout, ni sur des réductions des dépenses, ni sur la pertinence des monopoles étatiques, etc. etc, alors là, franchement ils pourront jumeler leur prochain congrès avec celui de Québec Solidaire.

David Gendron

Ces connards ont déjà proposé l'abolition du string, alors rien n'est surprenant.

Ni pire ni mieux que le PCul.

David Gendron

@Bastiat79

"Je ne vois pas pourquoi les libertariens devraient être contre les péages. L'important est de lutter contre les barrières à l'entrée pour la construction de nouveaux ponts et autoroutes par le privé."

D'accord, mais ce n'est pas de ça dont il est question ici.

David Gendron

"Curieusement les frais pour l'éducation ne seront pas touché! Ha bon!"

Après les avoir augmenté à ce point pour enrichir des bourreaucrates et empêcher les pauvres intelligents d'aller à l'université, il me semble que c'est déjà trop comme ça.

Une fois pour toutes, il est temps d'abolir l'école obligatoire et l'école étatique:

http://anarchopragmatisme.wordpress.com/2009/07/03/il-faut-lutter-contre-lecole-pas-contre-le-decrochage/

Marcel Chlaman

Le gros problème avec toute démocratie c'est que la masse ne paie pas ou peu d'impôts mais ont plus de droits de votes que ceux qui paient tous les impôts.

Le vote devrait être proportionnel aux impôts qu'on paie. Plus on paie d'impôts plus notre vote devrait compter pour équilibrer l'électorat.

Au Québec 45% ne paient pas d'impôts et 15% en paient très peu. Alors seulement 40% paient tous les impôts. Par contre, les 60% qui profitent du système ont un avantage électoral sur les 40% de cochons de payeurs.

La démocratie c'est une grosse entreprise malhonnête qui sert à voler ceux qui gagnent de l'argent en enlevant le droit de vote à ceux qui font de l'argent ou des profits.

Plus tu te fais voler de l'argent, plus tu devrais avoir ton mot à dire sur comment cet argent sera dépensé et si on devrait baisser les impôts.

David Gendron

"Deuxièmement, je suis surpris de lire ici des acrobaties de vocabualaire comme PSDLQ ou Québec suicidaire. On croirait lire David du blogue anarcho-pragmatique..."

En fait Lutopium, le crédit initial revient aux chroniqueurs du QL (et c'est très bien comme ça: aussi bien se marrer!), pas à moi, je n'ai fait que m'y inspirer.

Jean-Luc Proulx

Ouin! Ce n'est pas avec ce genre de bouette digne de Culbecistan suicidaire et fémi-fasciste que je vais commencer à voter pour le Parti des guidounes charognardes soi-disant libérales du Culbec. Je resterai, donc, au Parti culbécois pour l'indépendance. Pour le reste, je vais avoir de très gros problèmes aux prochaines élections, autant fédérales, que provinciales, que municipales.

Marcel Chlaman

@Jean-Luc Proulx,

Si vous votez pour le parti québécois et que ce dernier fais "l'indépendance", sachez que vous ne serez pas plus indépendant individuellement et que votre sort sera fortement dépendant de l'état Québécois qui puiseras encore plus dans vos poches que ce que propose le parti libéral.

Martin Masse

@ lutopium,

"vous avez oublié de mentionner que la Commission Jeunesse est préoccupée par la dette, ce qui explique leurs mesures de financement."

Non, ce qui explique leurs mesures de financement, c'est leur désir de grossir la taille de l'État et de nous siphonner plus d'argent. Il y a deux façons de régler le problème de la dette: on coupe dans les dépenses trop élevées, ou on augmente les recettes de l'État pour financer les dépenses trop élevées. Les ti-culs libéraux ont choisi la deuxième option. Ils ne sont donc pas préoccupés par la dette mais par la capacité de l'État de continuer à financer ses dépenses trop élevées.

"Deuxièmement, je suis surpris de lire ici des acrobaties de vocabualaire comme PSDLQ ou Québec suicidaire."

J'ai écrit mon premier éditorial sur les guidounes du PSDLQ il y a déjà dix ans... ( http://www.quebecoislibre.org/991009-2.htm ). Je ne fais pas une manie de ces acrobaties de vocabulaires comme vous dites, qui me tapent aussi sur les nerfs quand ça devient trop systématique, mais je fais des exceptions pour divertir un peu quand je parle des soi-disant libéraux (il faut bien rappeler régulièrement à tout le monde que le libéralisme, c'est autre chose que ça, et qu'ils ont trahi leurs origines) ou de la feuille de chou nationalo-étatiste.

David Gendron

@Martin Masse

Mon inspiration provient justement de cet éditorial.

David Gendron

"Non, ce qui explique leurs mesures de financement, c'est leur désir de grossir la taille de l'État et de nous siphonner plus d'argent. Il y a deux façons de régler le problème de la dette: on coupe dans les dépenses trop élevées, ou on augmente les recettes de l'État pour financer les dépenses trop élevées. Les ti-culs libéraux ont choisi la deuxième option. Ils ne sont donc pas préoccupés par la dette mais par la capacité de l'État de continuer à financer ses dépenses trop élevées. "

Bien dit!

David Gendron

"Si vous votez pour le parti québécois et que ce dernier fais "l'indépendance", sachez que vous ne serez pas plus indépendant individuellement et que votre sort sera fortement dépendant de l'état Québécois qui puiseras encore plus dans vos poches que ce que propose le parti libéral."

"Encore plus" est grossièrement mensonger!

Pour le reste, vous décrivez la situation actuelle avec le Québec à l'intérieur du Canada.

Marcel Chlaman

""Encore plus" est grossièrement mensonger!"

OUI! Et ça devient possible !

Vous vous souvenez de ce slogan ?

Ce slogan ne proposait pas de faire un pays en votant oui et on va l'avoir notre pays. NON !

Ce slogan proposait de voter OUI et ça va devenir possible d'avoir tout pleins de programmes sociaux ultra dépensiers pour couvrir tous les besoins du peuple.

Faisons notre pays et ça va devenir possible les médicaments gratuits, l'électricité gratuite, les garderies gratuites, l'éducation gratuite etc.

Alors le parti québécois est plus dépensier que le parti libéral, ne vous en déplaise.

David Gendron

Ça n'a rien à voir avec ce que je dis!

Les gouvernements péquistes n'ont pas été plus dépensiers que les libéraux depuis 1976!

"Ce slogan ne proposait pas de faire un pays en votant oui et on va l'avoir notre pays. NON !

Ce slogan proposait de voter OUI et ça va devenir possible d'avoir tout pleins de programmes sociaux ultra dépensiers pour couvrir tous les besoins du peuple.

Faisons notre pays et ça va devenir possible les médicaments gratuits, l'électricité gratuite, les garderies gratuites, l'éducation gratuite etc."

On appelle de la "propagande politique". Ça ne traduit que très rarement la réalité! Comme quand votre parti prétend que le Bloc est pro-pédophile, hein?

Martin

Le PQ est plus liberticide que le PLQ. Qui a fait les fusions forcées? Qui a crée les CCCPE? L'assurance-médicaments? Le no-fault? Le zonage agricole?

General lee

Salut ! Si je comprend bien, le parti libéral au Québec, c'est l'équivalent de L'UMP, chez nous...aussi vermoulu l'un que l'autre, c'est à désespérer de la politique !

David Gendron

"Qui a fait les fusions forcées? Qui a crée les CCCPE? L'assurance-médicaments? Le no-fault? Le zonage agricole?"

Le PCul bien sûr! Et qui a coupé le plus le salaire des fonctionnaires? Vous savez bien choisir vos exemples pour faire valoir votre camelote fédéraleuse, alors que l'Écosse aurait le droit de se séparer selon vous, mais prouvez-moi que les libéraux ne l'auraient pas fait à la même époque! Y en a qui on la mémoire courte avec les divers régimes libéraux dépensiers et surendettés!

Rappelez-vous des augmentations d'impôts RÉTROACTIVES Gérard D Laflaque! (!!!!!)

Et les Bou-Bou macoutes, c'est du poulet?

PCul-PSDLCUL, blanc bonnet, bonnet blanc, sauf pour le dossier constitutionnel!

David Gendron

"Salut ! Si je comprend bien, le parti libéral au Québec, c'est l'équivalent de L'UMP, chez nous...aussi vermoulu l'un que l'autre, c'est à désespérer de la politique !"

La ressemblance est là mais en moins raciste que l'UMP. De ce côté, l'ADQ fait un bon travail.

Jean-Luc Proulx

@ Martin.

Qui fait la vie dure aux gros, aux fumeurs, qui continue à dépenser comme des malades de l'argent que nous n'avons pas pour «soutenir la demande» et qui ne dit rien face à l'endoctrinement communiste dans les cours d'Éthique et culture religieuse, hein?

Réponse: le PGCSDLCUL!

Qui s'est attaqué au déficit dans les années 1990, qui a voulu opérer une réingénierie (ratée à cause de sa peur du privé, j'en conviens) dans le système de santé, qui a remis les fons-fons à leur place dans les années 1980, hein?

Réponse: le PCUL!

Le PCUL est, donc, moins pire que le PGCSDLCUL.

@ Marcel Chlaman.

Le modèle culbécois d'État-nounou sera en danger dans un Québec souverain, car, dans un tel contexte, le Culbec se retrouverait assez rapidement en état de cessation de paiement etlà, les Québécois constateront l'échec lamentable de leur beau modèle qui aura implosé et voudront libéraliser leur économie.

La souveraineté est un moyen, un outil pour appliquer les principes de la liberté économique, politique et sociale au Québec et non pas une fin.

David Gendron

"Il y a quelques années, quand j'écrivais sur ce blogue que le militantisme au sein des «moins pires» grands partis politiques était une perte de temps, il y en avait toujours pour me dire que j'étais défaitiste et nihiliste et que je n'avais rien de concret à proposer pour faire évoluer les choses - le sous-entendu étant qu'on ne peut faire évoluer les choses que sur le plan de la politique partisane. Est-ce qu'il y a encore des naïfs pour me dire que si seulement on prenait tous notre carte de membre du PSDLQ et qu'on militait pour l'influencer de l'intérieur, on pourrait au moins contribuer à faire un petit pas dans la bonne direction?"

Au fond, c'est la chose la plus importante à retenir dans tout ça. Malgré mes fortes convictions séparatistes, je sais fort bien que le PCul est un parti de merde comme les autres.

David Gendron

@Jean-Luc Proulx

Je n'irai pas jusqu'à dire que le PCul a été nettement moins pire que le PSDLCUL dans l'exercice du pouvoir, en fait, ça se ressemble beaucoup, mais le PCul n'est pas aussi mauvais que ce qu'on a trop tendance à prétendre ici.

Martin

@ JLP, y a pas plus totalitariste comme mesure que les fusions forcées mais étant donné que tu es POUR tu vas continuer à rabaisser le PLQ pour monter ton PQ adoré.

En passant, qui va enfin finir l'autoroute 30 (promise depuis 40 ans) et le pont de la 25?

Le PQ a toujours remis aux calendes grecques les travaux routiers...

Je persiste et signe qu'il faut voter ADQ si Caire ou Plante sont élus comme chef car on a rien à perdre avec eux et ça serait un doigt d'honneur aux deux vieux partis dinosaures.

David Gendron

Caire...celui qui veut oublier la flat tax?

Martin Masse

Concernant les penchants interventionnistes plus ou moins grands du PQ et du PLQ, mon observation au fil des dernières décennies (j'ai pris ma carte de membre du PQ à 16 ans en 1981!) est qu'il est impossible de déceler une tendance claire sur le plan des réalisations, même si le discours péquiste tend généralement plus vers l'interventionnisme que le discours libéral. Et encore, je me souviens de plusieurs périodes où les libéraux cherchaient clairement à se positionner à gauche du PQ.

Au delà des simples impressions, on peut par exemple consulter le graphique et les explications à la page 2 de cette Note économique de 2006, où nous avions tenté de faire une comparaison entre libéraux et péquistes en ce qui concerne les dépenses. Encore une fois, pas de tendance claire.

http://www.iedm.org/uploaded/pdf/sept2006_fr.pdf

C'est un peu comme aux États-Unis, où les démocrates ont souvent été moins interventionnistes que les républicains, ou à Ottawa, où les libéraux l'ont clairement été moins que les conservateurs depuis 25 ans. Un parti "de droite" qui n'a pas de concurrence sur sa droite le poussant à dépenser moins mais des partis d'opposition qui l'incitent à dépenser toujours plus va tenter de se recentrer en intervenant plus. Le contraire est vrai lorsqu'un parti de gauche est au pouvoir. Ça donne des résultats qui ne correspondent pas nécessairement à ce à quoi on peut s'attendre en analysant uniquement le discours.

Martin

@ Gendron, Caire n'est pas parfait mais au moins il veut amener du privé en santé et il sera pas mal moins liberticide que La Castafiore ou le futur successeur à Charest.

Sans compter que Marois ne veut même pas faire de référendum alors ça donnerait quoi de voter pour eux, hein?

Kevin

@ Tout le monde

Lâchez les jeu de mot gamin, c'est vraiment enfantin!!! PSLDQ ça tiens encore parce que ça exprime bien le fait que libéral ne veux absolument rien dire dans leur parti. D'utiliser "PCul" ou "PSDLCUL" ou "Culbecois" fait FRANCHEMENT gamin et nous fais passer pour des imbécile. Ça vise particulièrement David Gendron et JLP, je n'ai pas envie d'être associé à des gens qui aiment dénigrer pour absolument rien. Appuyez vos dires par des arguments, pas des insultes ou des jeu de mot stupide.

De plus de dire que le Québec vas s'effondrer à cause des projets du PLQ nuit tout autant à notre cause, on sait très bien que ça ne causera pas un apocalypse visible mais ça vas ralentir l'économie et rendre le moindre changement beaucoup plus difficile. La situation dans laquelle nous somme, résultat d'un accroissement de l'état gigantesque, n'est pas particulièrement notable sauf que lorsqu'on regarde en détail, on remarque qu'il manque beaucoup de dynamique à l'économie et la société en général.

Par exemple, la déresponsabilisation des parents face à leurs enfants et donc indirectement le décrochage scolaire et le taux de suicide peut être attribué partiellement à la déresponsabilisation des individu par un état maternant. Rien n'est absolu et de crier au meurtre alors que la réalité est beaucoup plus nuancée nous fais passer pour des idéalistes, des utopistes ou carrément des idiot.

M. Guénette et Masse tentent de nous offrir des billets de qualité qui ont justement un sérieux et une crédibilité qui est renforcée par le réalisme et la précision de leurs arguments. Je considère le mouvement libertarien comme très conséquent et pragmatique en autant qu'on évite les raccourcis inutile et le dénigrement systématique.

Pour le corps du sujet, ça ne me surprend pas, il n'y a strictement rien de libéral dans ce parti. Même l'ADQ n'a rien de véritablement fort pour réduire la taille de l'état. Je crois, tout comme Martin, que le véritable combat se situe à la confrontation des idée chez les gens directement. Le QL a fait, depuis 10 ans, plus de travail que n'importe quel militant au sein d'un parti! Il est encore peu publié dans les média mais la qualité des article augmente chaque année et ça ne saurait tarder. M. Masse a déjà été à plusieurs émissions de télévisions pour proposer de réduire la taille de l'état et il l'a toujours fait dans un calme et un sérieux exemplaire. C'est ce genre de choses qui peux aider la société à sortir de l'état maternant.

Sébas

Les péages seront seulement électroniques?
Big Brother pourra savoir en tout temps où nous sommes... comme c'est de plus en plus le cas en Angleterre ?

Pire encore:
L'an dernier, un chroniqueur de La Presse (Pratte ou Dubuc?) évoquait l'idée de mettre un GPS dans chaque voiture et de taxer les gens au Km parcouru !

Il y a des projets pilotes dans plusieurs états américains et -si je ne me trompe pas- ça existe déjà en Europe...

---» http://www.google.ca/search?hl=fr&q=taxation+per+miles+GPS&btnG=Rechercher&meta=

NoName

"L'an dernier, un chroniqueur de La Presse (Pratte ou Dubuc?) évoquait l'idée de mettre un GPS dans chaque voiture et de taxer les gens au Km parcouru !"

Il y a aller trop loin et aller trop loin. Ce gars doit aller se faire traiter et vite.

Sébas

Le communisme, ça se traite ?
Ôô

;-)

Jean-Luc Proulx

@ Martin.

«@ JLP, y a pas plus totalitariste comme mesure que les fusions forcées mais étant donné que tu es POUR tu vas continuer à rabaisser le PLQ pour monter ton PQ adoré.»

Qui t'as dit que j'étais pour les fusions forcées? J'aurais peut-être été pour les fusions, mais pas forcées et encore moins avec le fouilli bourreaucratique que cela a engendré. C'était même la position de l'ADQ, à l'époque.

«Le PQ a toujours remis aux calendes grecques les travaux routiers...»

Et les libéraux aussi! La seule raison pourquoi John-James Charogne a lancé son programme de travaux routiers, c'est parce qu'un pont est tombé sur la tête de gens innocents et qu'il y a eu des morts (le Pont de la Concorde, tu te souviens?). On appelle ça une réaction, pas une action. Les libéraux gouvernent par réaction.

«Je persiste et signe qu'il faut voter ADQ si Caire ou Plante sont élus comme chef car on a rien à perdre avec eux et ça serait un doigt d'honneur aux deux vieux partis dinosaures.»

Si Caire et Plante sont nos derniers espoirs, alors autant mettre la clé dans la porte du Québec tout de suite, car notre cas est sans espoir. Par contre, j'admets que ces deux-là sont les candidats à la chefferie adéquiste les plus potables, mais Plante est moins pire que Caire.

@ David Gendron.

«Je n'irai pas jusqu'à dire que le PCul a été nettement moins pire que le PSDLCUL dans l'exercice du pouvoir, en fait, ça se ressemble beaucoup, mais le PCul n'est pas aussi mauvais que ce qu'on a trop tendance à prétendre ici.»

C'est ce que je voulais dire. Je me suis juste mal exprimé. Merci de nuancer! ;-)

«Caire...celui qui veut oublier la flat tax?»

Oui, celui-là!

Sébas

La Presse est probablement le journal 'mainstream' où l'on retrouve le plus de faux "apôtres" du libre marché et de vrais communistes (oui, oui, n'ayons pas peurs de mots) au Québec;

Ces derniers temps, plusieurs articles parlaient de Karl Marx...
C'est sûrement pour "informer" les gens ?

"Le grand retour de Karl Marx et de son «Capital»"
http://www.cyberpresse.ca/actualites/ailleurs-sur-le-web/200905/17/01-857375-le-grand-retour-de-karl-marx-et-de-son-capital.php

"Les livres de Karl Marx se vendent bien en période de crise économique"
http://www.cyberpresse.ca/arts/livres/romans/200810/17/01-30314-les-livres-de-karl-marx-se-vendent-bien-en-periode-de-crise-economique.php

Mathieu

"Je persiste et signe qu'il faut voter ADQ si Caire ou Plante sont élus comme chef car on a rien à perdre avec eux et ça serait un doigt d'honneur aux deux vieux partis dinosaures."

À ce sujet, les blogueurs de SuburbainLucide.net ont comparé les tournées respectives de Caire et Plante en Abitibi.
(Lien ici: http://www.suburbainlucide.net/?p=754)

Deux personnages, deux visions différentes.

@General Lee
"Salut ! Si je comprend bien, le parti libéral au Québec, c'est l'équivalent de L'UMP, chez nous...aussi vermoulu l'un que l'autre, c'est à désespérer de la politique !"

C'est plutôt juste. Mais, mis à part leurs opinions partisanes sur l'indépendance du Québec du Canada, les trois principaux partis se ressemblent, tous pratiquent l'interventionnisme étatique gaulliste que je résume ainsi:

Il ne faut pas d'un système avec trop de libertés, ni trop d'État, il faut viser un État qui agisse pour prendre à ceux qui réussissent trop pour ceux qui donnent à ceux qui réussissent moins ou pas.
http://www.ina.fr/fresques/de-gaulle/video/Gaulle00105/conference-de-presse-du-4-fevrier-1965

Seule différence: De Gaulle croyait au "gold standard" et maintenait des surplus budgétaires.
Au Québec comme en France, c'est maintenant un voeu pieux [l'équilibre budgétaire] et, comme dans l'événement présent, seulement une raison pour extirper plus d'argent aux contribuables.

P.S.: Olivier Besancenot est aussi plutôt bien représenté en la personne d'Amir Khadir (qui a été élu député à l'une des élections provinciales les plus boudées de l'histoire québécoise).

Martin Masse

Kevin a raison: svp, grow up les gars (Jean-Luc et David en particulier) et lâchez les jeux de mots stupides et enfantins avec "cul" pour désigner tout ce qui a rapport avec le Québec! Parler une fois de PSDLQ, ça peut être drôle, mais des mots déformés à chaque deux phrases ça devient franchement énervant. Et l'utilisation du mot "charogne" pour désigner le premier ministre ou les libéraux, ça dépasse clairement les bornes de la bienséance. Qui donc pensez-vous convaincre en passant pour des adolescents attardés?

Parlant de convaincre, j'aimerais rappeler encore une fois une règle importante: ceci N'EST PAS UN FORUM DE DISCUSSION. Les commentaires visent à élaborer et développer un sujet présenté dans le billet, pas à parler de n'importe quoi entre nous. Vos commentaires ne doivent pas être pertinents uniquement pour les quatre ou cinq autres visiteurs qui commentent souvent, MAIS POUR LES MILLIERS D'AUTRES QUI LIRONT CE FIL DE DISCUSSION DEMAIN OU DANS CINQ ANS.

Évitez donc la multiplication de commentaires plus ou moins pertinents de même que les échanges personnels, qui dégénèrent souvent en insultes et accusations. J'ai dû effacer plusieurs commentaires aujourd'hui. C'est bien d'avoir un blogue actif, mais l'hyperactivité inutile qui n'intéresse qu'une poignée de commentateurs, ce n'est pas ça notre objectif.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook