« Changements climatiques: La Révolution néolithique trouve-t-elle son impulsion au Manitoba? | Accueil | Grippe A(H1N1): Est-on encore en train de crier au loup? »

06 octobre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

alan de Bx

Bonjour,
Vous pouvez consulter "Lumières et Liberté" qui est en lien d'ailleurs ici ; la page Liberté et environnement avec l'antithesis, ainsi que le buzz effectué la semaine dernière, voir notamment le post suivant quoique redondant maintenant avec cette dite page, cependant interessant par rapport aux autres visions, les buzzeurs de LHC notamment: http://aldebx.wordpress.com/2009/09/29/environnement-et-liberte-avec-le-pr-v-courtillot/; ainsi que: http://aldebx.wordpress.com/2009/09/30/apres-le-hublot-d-arthus-b-voici-le-hulot-du-suicidons-nous-ensemble/
Bonne réception, et bien librement vôtre
Faisons ensemble la liberté, la Liberté fera le reste
AL'ain G VP d'AL

Humain51

Le professeur Courtillot est effectivement très intéressant.

Plusieurs scientifiques vont dans le même sens que lui. Il y a peut-être un consensus médiatique sur la question (les médias ne sont que les haut-parleurs des lobbys), mais aucun consensus scientifique.

À preuve: la pétition ayant recueilli la signature de 31,478 scientifiques américains rejetant le protocole de Kyoto et statuant que l'hypothèse du réchauffement climatique causé par l'Homme est sans fondement scientifique (voir le lien ci-dessous). Les signataires ne se limitent pas à affirmer qu'ils sont sceptiques, ils rejettent totalement le fondement scientifique.

Il s'agit d'un document qui est beaucoup plus crédible qu'une simple pétition ordinaire. La façon de recueillir les signatures, les qualifications des signataires, le financement, les organisateurs, etc. sont des éléments bien décrits. C'est du sérieux. Les lobbys ont tenté de discréditer le travail, mais sans succès.

Et vous remarquerez qu'une fois l'argument du consensus scientifique déboulonné (un argument d'autorité, tout simplement), les réchauffistes n'ont plus d'autres arguments.

http://www.heartland.org/publications/NIPCC%20report/PDFs/Appendix%204%20Petition.pdf

Bertrand

Dommage que ce billet soit accueilli dans l'indifférence ici. La conférence est une leçon de scepticisme et de courage face à un discours dominant. Un pavé dans la mare mais un pavé intelligent par un chercheur crédible (ce qui est assez rare chez les détracteurs de l’hypothèse du changement climatique). À voir!!!!!!

(Cette conférence se trouve en un jet condensé, de même qu’en MP3 à cette adresse : http://www.js.univ-nantes.fr/14918022/0/fiche___pagelibre/&RH=1246367987292 .)

Ceci dit, Courtillot n’est pas sans reproche, une recherche internet fera découvrir que ses pairs lui reprochent des erreurs sérieuses de méthodologie, utilisant des données partielles, ignorant l’albédo, etc.

Ainsi va la science : émettre une hypothèse sur une base théorique, et confronter les prédictions de cette théorie à la réalité (y compris au regard public critique). C’est ainsi que les connaissances évoluent. Le ping pong peut durer longtemps. Il n’est pas rare que des théories réputées vraies soient invalidées avec le temps.

Autres remarques : 1) Dans une courbe fluctuante, vous retrouverez toujours les formes Z et M dont parles Courtillot. 2) J’aimerais bien trouver une corroboration de la baisse des t° moyennes des 10 dernières années (prétendue pas Courtillot), je n’en ai pas trouvé trace. 3) Les conclusions du GIEC repose quand même sur un sacré nombre de chercheurs, prétendre que son incompétence est due à la bureaucratie (les chercheurs perdant de vue l’utilisation correcte de leurs travaux, sans être impossible, m’apparaît improbable; autant de têtes avec si peu de sens critique sur des années?! Improbable.

On peut être critique du critique!

Martin Masse

@ Bertrand,

"J’aimerais bien trouver une corroboration de la baisse des t° moyennes des 10 dernières années (prétendue pas Courtillot), je n’en ai pas trouvé trace."

Il y a quatre grands centres de recherche dans le monde qui fournissent ces données. Celui de la NASA semble souvent en désaccord avec les trois autres. Voir le début de cet article qui les présentent et colligent les données: http://www.pensee-unique.fr/indicateurs.html#temp .

On observe un refroidissement si on prend le sommet de 1998 et le creux des années froides récentes. Mais si on regarde à long terme par rapport à la hausse des années 1980 et 1990, ça ressemble plutôt à un plateau fluctuant pour le moment.

MC

de Bertrand :

« Ceci dit, Courtillot n’est pas sans reproche, une recherche internet fera découvrir que ses pairs lui reprochent des erreurs sérieuses de méthodologie, utilisant des données partielles, ignorant l’albédo, etc. »

En effet, il s'est complètement planté (pour rester poli) dans ses travaux sur les corrélations entre l'irradiance solaire et la température moyenne de la Terre :

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2008/02/soleil-et-clima.html

Joss

@Bertrand,
Forcément si vous tirez vos infos du blog de Libé, du Monde etc.. C'est lègèrement biaisé.

En fait :
Courtillot a répondu à ces accusations :
-En publiant une réponse à Bard et al. dans le journal dans lequel il avait publié son premier article. Ce qui est tout à fait classique.

-En publiant un second article en utilisant des bases de données incontestables et couvrant plusieurs pays. Il retrouve (en mieux) ce qu'il avait trouvé dans son premier article.
Ce second article a évidemment été complètement passé sous silence par Libération, le Monde et consorts...

Et, entre nous, il n'est pas le seul a avoir observé et publié ce genre d'observations (corrélation température/champ magnétique)....

ça dérange un peu. C'est sûr !

Joss

@ MC

Voir Science direct

C. R. Geoscience 2008.

"Evidence for a solar signature in 20th-century temperature data from the USA and Europe
J-L Le Mouel, Vincent Courtillot, Elena Blanker, Mikhail Schnirman

Received 24 oct 2007, accepted after revision 2 Juin 2008

Humain51

"On observe un refroidissement si on prend le sommet de 1998 et le creux des années froides récentes. Mais si on regarde à long terme par rapport à la hausse des années 1980 et 1990, ça ressemble plutôt à un plateau fluctuant pour le moment." (Martin Masse, 8:28)

Les tendances sont toujours teintées par la date de départ. Si on prend comme point de départ le Moyen-Âge, on se trouve présentement dans une tendance vers des températures froides.

Dites-moi quelle tendance vous voulez obtenir (à la baisse ou à la hausse), et je vous la montrerai: je n'aurai qu'à choisir la date de départ en conséquence.

Les alarmistes du réchauffement ont soigneusement choisi la fin du 19ième siècle comme date de référence, soit la période où on est sorti du Petit Âge Glaciaire. Ce qui devrait être une bonne nouvelle est présentée comme une calamité. Pourtant, en quoi la température du Petit Âge Glaciaire est-elle idéale pour les humains, pourquoi serait-elle celle que l'on devrait souhaiter ?

MC

@ Joss

Justement, cet article ne traite que des températures aux É-U et en Europe, pas de la température globale.

MC

Humain51:

«Les alarmistes du réchauffement ont soigneusement choisi la fin du 19ième siècle comme date de référence, soit la période où on est sorti du Petit Âge Glaciaire.»

Ils choisissent cette date parce que c'est à partir de là qu'on a des données fiables sur la température. Ceci dit, les reconstructions ne donnent pas des résultats très différents.

Joss

@ MC

Vous n'avez pas lu cet article qui utilise aussi des données australiennes...

Et puis, on ne peut quand même pas reprocher à Courtillot et al d'avoir utilisé une base de données douteuse dans son premier article et lui reprocher aussi d'avoir utilisé, dans son second article, les seules bases de données fiables qui existent actuellement et qui se trouvent dans les pays développés...

Logique plutôt bizarre.

Et concernant le choix de la date de référence pour les températures que mentionne Humain51, certes les courbes sont assez semblables, mais il n'est pas étonnant que les températures actuelles soient supérieures à celles de l'origine. C'est ce que voulait dire Humain51, je pense.

MC

Bien sûr que j'ai lu l'article... J'ai oublié de mentionner les résultats préliminaires de l'Australie, mon erreur.

Le Minarchiste

Billet sur le niveau des océans publié ce matin:

http://minarchiste.wordpress.com/2009/10/19/la-hausse-du-niveau-des-oceans/

Ça illustre bien le biais des médias en ce moment selon moi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Contribuez

  • Donate
Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Visitez le QL

Devenir Fan