« The Green Police | Accueil | Grippe porcine: la manne publicitaire est tombée sur les médias »

08 février 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Minarchiste

@Martin

La cerise sur le sundae:

https://www.cyberpresse.ca/actualites/insolite/201002/08/01-947513-un-livre-torride-pour-le-patron-des-experts-de-lonu.php

LOL

Pierre-Yves

Avez-vous spotté la dernière récupération réchauffiste? Il s'agit de prétendre faire acte d'humilité devant l'avalanche de révélation compromettante - qui devrait continuer -, mais parallèlement de comparer les critiques du réchauffisme... à celles entendues à l'époque de la publication de la théorie de l'évolution (que plus grand monde ne consteste sur le fond de nos jours, comme chacun sait). C'est tellement smatte que c'est à se rouler par terre.

https://www.lemonde.fr/opinions/chronique/2010/02/05/darwinisme-et-rechauffisme-meme-combat_1301374_3232.html

Vous voyez le truc? Les cathos de gauche surfent sur la débâcle réchauffiste et montent au créneau démolir Darwin. Finalement, c'est rassurant de savoir qu'on a le choix entre les fanatiques du climat et les créationistes. Très rassurant. :-(

On vit une époque de fous.

David Gagnon

Sur Twitter, j'ai relayé à François Cardinal les articles de la presse britannique sur les nombreuses erreurs (fraudes) que l'on peut retrouver dans le dernier rapport du GIEC.

Sa réaction ?

Il m'a bloqué !

En passant, le rapport du GIEC qui est incriminé date de 2007. Si dès sa sortie les médias avaient fait preuve d'un esprit critique, toutes ces erreurs auraient été découvertes il y a 3 ans. Voilà qui aurait singulièrement changé la donne sur les débats qui ont eu lieu depuis 3 ans...

M'enfin, veut mieux tard que jamais.

Humain51

Un bon ouvrage intéressant et bien écrit qui fait le tour de toutes les lacunes scientifiques de la théorie du Global Warming (en pièce jointe). Parfait pour pouvoir ensuite répliquer sur des bases scientifiques à tout réchauffiste. Fait intéressant: l'auteur (un Ph.D. en physique) a déjà cru à la théorie mais il a été dégoûté par le fait que ce domaine ait été envahi par la «bad science» et la politique.

https://www.amazon.com/Global-Warming-False-Alarm-ebook/dp/B0032FNZGQ/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1265717403&sr=8-1

Pierre-Yves

@David Gagnon:

"Il m'a bloqué !"

Cela relève de la psychiatrie je pense; sérieusement.

Martin Masse

@ David,

Cardinal n'a aucune éthique professionnelle et dans une entreprise de presse normale, il aurait été mis à la porte depuis longtemps pour cause d'incompétence.

Comme son écocatastrophiste de service est incapable de le faire, c'est André Pratte qui nous relaie les scandales du GIEC. Hier il parlait du nouveau roman sulfureux de l'apparatchik fraudeur en chef, Pachauri, qui n'ajoute rien à la crédibilité du personnage alors que le GIEC est dans la tourmente.

Aujourd'hui, il note qu'"une autre assertion du Groupe est contestée" en plus de celle concernant la fonte de l'Himalaya, qui touche cette fois à l'agriculture pluviale en Afrique (j'en parle dans mon article ci-haut - ce n'est que l'une des nombreuses assertions contestées, pas la seule).

Il conclut son papier ainsi:

"Ces incidents font évidemment les délices des «sceptiques» autant qu'ils embarrassent les militants écologistes. Des voix s'élèvent pour réclamer la démission de M. Pachauri. On craint que la crédibilité du GIEC soit minée au point que la population et les gouvernements ressentent moins l'urgence d'agir pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cela risque d'arriver, en effet.

L'éventuelle démission de l'actuel président ne suffira toutefois pas à rétablir la confiance presque totale qu'on accordait au GIEC, gagnant du prix Nobel de la paix en 2007. Avant tout, le groupe doit quitter le terrain du militantisme pour revenir sur celui de la science. Or, sur ce terrain-là, le doute et la discussion sont non seulement permis, ils sont encouragés; il n'y a pas de certitude absolue, encore moins de religion."

https://www.cyberpresse.ca/opinions/editorialistes/andre-pratte/201002/09/01-947685-revenir-a-la-science.php

Eh ben, le doute et la discussion sont permis, dis-moi pas! Son journal aurait moins eu l'air d'un torchon de propagande réchauffiste et écofasciste ces dernières années s'il avait mis en pratique cette position. Mieux vaut tard que jamais, dans ce cas aussi. C'est une autre preuve que le vent tourne et que les médias conventionnels sentent vraiment qu'ils vont perdre toute crédibilité s'ils continuent à ne diffuser que de la propagande grossière plutôt que de l'information équilibrée sur ce sujet, alors que les gens peuvent découvrir la vérité sur Internet.

Les étudiants font un meilleur travail que les journalistes soi-disant "professionnels". Voici un article publié ce matin dans Impact Campus à l'Université Laval sur les sceptiques du réchauffement, qui me cite:

https://www.impactcampus.qc.ca/article.jsp?issue=2010-02-09&article=Ceux-qui-refusent-le--rechauffement

J Côté

"M. Villedieu croit même déceler un complot mondial bien orchestré de la part des sceptiques pour discréditer le GIEC"

C'est amusant: Yannick Villedieu se fait adepte de la théorie du complot. Le taxera-t-on de paranoïa ?
Consolez-vous, M. Villedieu: la taxe à la paranoïa coûte moins cher que la taxe au carbone.

B. Vallée

La propagande réchauffiste se manifeste aux endroits les plus inattendus.

Au concours international de sculptures sur neige du carnaval de Québec, l'équipe chinoise présente cette année une oeuvre intitulée « Leaking glacier ». L'oeuvre vise à sensibiliser le public à la fonte des glaciers, et plus encore aux dangers du réchauffement planétaire... Quand je me suis rendu l'admirer, lundi midi, il faisait environ - 10 C (avec le facteur de refroidissement éolien, ça devait faire à peu près - 20 C) !

La prose moralisatrice accompagnant l'oeuvre est un véritable morceau d'anthologie bien-pensante. On y souligne, en effet, qu'avec les émissions de GES l'humanité a probablement déclenché une « réaction en chaîne » incontrôlable. Nos amis chinois ajoutent que l'humanité « mérite » sans doute ce qui va lui arriver, mais pas les animaux, ces « créatures innocentes » dont notre insouciance va provoquer la disparition. Nous devrions avoir honte, en somme, de faire autant de mal aux gentils ours polaires...

Ri-di-cule.

C'est Eric Moreault, le séminariste écolo du journal Le Soleil, qui a du jouir en lisant ça ...

WeatherMan

@Minarchiste:

Ça ne devrait surprendre personne: la fiction est sa spécialité!

B. Vallée

Quand je vous dis que la propagande réchauffiste est partout ...

Cette fois, c'est une sculpture de glace représentant un ours polaire, grandeur nature, qu'on a installée devant l'hôtel de ville de Québec. La sculpture, oeuvre d'un artiste britannique (il a sans doute été subventionné...) vise à alerter le public sur le danger que les changements climatiques représentent pour les ours polaires... et l'humanité. Quand la sculpture aura fini de fondre, il n'en restera, semble-t-il, que le squelette de bronze... Comme c'est triste...

Dans le commentaire accompagnant l'oeuvre, on souligne également qu'en touchant l'oeuvre, les spectateurs pourraient en accélérer la fonte. Ce qui démontre les impacts souvent insoupçonnés de l'activité humaine sur l'environnement... Wow ! Profond !

Décidément, les bien-pensants ne lâchent pas le morceau... Ça continue, le bourrage de crâne. Mais c'est pour notre bien, évidemment, c'est pour notre bien !

Pascal

Wow!! Quel voyage intellectuel intéressant! Je serais curieux de vous interroger sur VOS connaissances scientifiques. Mais je ne perdrai pas plus de temps... surement qu'aucun d'entre vous n'a un quelconque diplôme en la matière. Bonne journée quand même les libertariens!

Pierre-Yves

@Pascal:

"surement qu'aucun d'entre vous n'a un quelconque diplôme en la matière."

Dans le genre twit, c'est pas mal... vous seriez probablement surpris Pascal.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook