« Avatar à la lumière de Lévi-Strauss: très loin de la fable écologique | Accueil | Des climatologues crédibles contre le GIEC? Oui, il y en a »

12 février 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mathieu NV

Enfin, j'ai l'impression qu'il a compris que la situation est véritablement inquiétante dans cette quasi-religion qui n'a plus rien d'un science aux yeux de plusieurs experts dans le domaine (et je ne parle pas de simple crackpots).

Gilles Laplante

Il faudrait être bien naïf pour croire en l'honnêteté de François Cardinal. Il cherche seulement à projeter l'image d'un homme honnête. Quand il parle de consensus, on voit bien que ses résolutions sont une façade.

Catherine

Bravo M. Masse !
Grace a votre travail acharné vous avez réussi a faire triompher l'objectivité a La Presse, du moins pour l'instant. Quant a M. Cardinal, il demeurera pour moi un pseudo-journaliste qui a perdu toute crédibilité.

David Gagnon

Ce rapport est sorti en 2007.

Depuis 3 ans, on brandit ce rapport pour mettre en place des législations qui vont coûter des centaines de milliards tout en spécifiant que le débat est terminé.

Durant 3 ans, pas un seul journaliste a jugé bon de faire du "fact checking". Durant 3 ans, le rapport du GIEC était la source ultime de vérité selon les médias. Ceux qui n'était pas d'accord était des méchants septiques à la solde des pétrolières.

Le comportement des journalistes depuis 3 ans est tout aussi scandaleux que les fautes du GIEC.

P.S. Dans son article Cardinal affirme: "La science se décline rarement en noir et blanc..."

Bordel... Ça fait combien d'année que les médias québécois couvrent les questions de réchauffement climatique en noir et blanc !

Mathieu

Ce qui va dans le sens de la croyance populaire ("conventional wisdom") ne mérite pas d'être contesté ou seulement examiné.

Du moins, jusqu'à tout récemment.

Frankyb

Ce type est soit un imbécile, soit un être d'une mauvaise foi répugnante. Comment, dans le même texte, peut-il affirmer que le consensus est toujours intact et admettre un peu plus loin qu'il y'a effectivement une "guerre"?

"La façon de diriger le monde faisait consensus entre les forces de l'axe et les alliés, tout ce beau monde là s'entendaient à merveille sur toute la ligne, mais bon, ils ont tout de même été en guerre pendant 5 ans..."

Du doublespeak à son meilleur...

neon

Ici on parle de naufrage !

https://www.objectifliberte.fr/2010/02/rechauffement-climatique-le-naufrage-du-giec.html

B. Vallée

Petite note humoristique, en passant. À Washington, qui connaît depuis un mois les plus formidables tempêtes de neige de son histoire, des plaisantins ont construit un igloo « Al Gore » (il y avait de la neige en masse pour ça !) pour se moquer un peu du pape de la religion réchauffiste. Enfin, un peu d'irrévérence envers ce ramassis d'emmerdeurs et de poseurs nobélisables que sont les « cardinaux » de la religion réchauffiste...

Martin

Quand j'ai le goût d'une franche rigolade, je vais lire François Cardinal. Je suis content que vous ayez noté les mêmes observations de son article sur le consensus et les scientifiques assiégés. Là où vous êtes optimiste, moi je maintiens ma position sur Cardinal: au prochain rapport alarmiste, il va être trop content de crier victoire. La Presse et généralement les médias québécois se sont discrédités avec le Climategate. On les savait biaisés, mais là, la vérité est devenue évidente. Comment on dit, une vérité qui dérange... Vive la rigueur, vive Internet et bravo pour votre excellent travail.

Mathieu NV

@Martin:

Vous savez très bien que lorsque l'environnementaliste de service du journal The Guardian (le journal à mon avis le plus go-gauche en Grande-Bretagne) a fait un mea culpa très profond lors des premières journées du Climategate que quelque chose ne tournait pas rond.

Pendant ce temps, les bons médias québécois se devaient d'ignorer cette nouvelle, car cela allait faire probablement trop réfléchir la petite populace.

Pierre-Yves

@Matthieu NV

"Pendant ce temps, les bons médias québécois se devaient d'ignorer cette nouvelle"

C'est le luxe dont jouissent les médias québécois: pouvoir se permettre d'ignorer à peu près n'importe quelle nouvelle, et inversement de mousser n'importe quelle niaiserie... parce que leur lectorat ne lira jamais autre chose que le bulletin paroissial qu'ils administrent.

Donostia

Sacré Pierre-Yves!! Vous avez toujours, et les bons arguments et la bonne vieille ironie pour démonter les insipidités que nous servent les médias québecois à longueur de journée.

Azedarac

Et la débacle continue.

Climategate U-turn as scientist at centre of row admits: There has been no global warming since 1995
https://tinyurl.com/ygwbn7v

Il est également intéressant de lire les commentaires suivant les différents articles depuis le début du ClimateGate. L'opinion publique a progressivement changée et les gens sont beaucoup plus sceptiques.

Bobjack

Je ne partage pas votre appréciation optimiste de la situation (comme dirait Darth Vador). Vous connaissez un politicien ou un militant qui ne prétend pas représenter le dialogue éclairé et le débat rationnel et bla bla bla ... ?

Je ne crois pas deux secondes au texte de Francois Cardinal, je pense que c'est un journaliste pourri et médiocre qui veut essayer de racheter son âme en nous promettant l'objectivité et en continuant sur la même lancée qu'avant. Je ne perdrais pas deux secondes sur lui.

Hervé Bernard

Encore en fin de semaine passée, à l'émission 'Les années lumieres', Radio-Canada faisait une autre profession de foi réchauffiste complètement aveugle.

Hervé Bernard

Régalez-vous:

https://www.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2010/02/06/127701.shtml?auteur=2091

William J

Comme vous le savez, actuellement, quelques erreurs - et erreurs supposées - dans le dernier rapport du GIEC (AR4) font la une de nos médias. Elles sont aussi l'objet d'altération et de déformation professionnelle par des partis intéressés par le discrédit de la science climatique.

J'invite donc quiconque qui est intéressé au sujet du réchauffement climatique et lisant l'anglais à visiter le site www.realclimate.org

C'est un blogue tenu, non pas par des journalistes généralistes, mais, entre autres par:

1. Un modélisateur climatique de la NASA
2. Un membre de l'institut de recherche atmosphérique nationale américain
3. Le directeur du centre de recherches sur les systèmes climatiques de l'Université du Massachusetts


Ils fournissent une analyse beaucoup plus précise des «dits» cafouillages du GIEC et autres avancements dans le domaine des recherches sur le climat.

Répondez-moi! william.baillargeon@umontreal.ca

Pierre-Yves

L'opération 'spin' est en route on dirait. Y'a donc ben de l'argent en jeu dans cette affaire là.

Steven

@William J.

Ce que je vois dans ce lien est la tentative de minimiser le plus possible les erreurs du GIEC. Le ton employé dans ce site web est évidemment pas neutre et très pro GIEC.

Azedarac

Au sujet de realclimate.org:
https://biggovernment.com/chorner/2009/11/28/climategate-what-are-the-alarmists-so-afraid-of/

Yan

Pourquoi parle-t-on de réchauffement de la planète et pas de pollution des eaux, de couche d'ozone, de pluie acide, etc... Parce que le réchaufisme est une fumisterie pour imposer dans le futur une taxe sur le carbone. ;)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook