« Inforoute santé: un autre bel exemple de l'efficacité bureaucratique | Accueil | Michel Chartrand, vieux communiste, vieux fasciste »

14 avril 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Steven

J'imagine que les autorités vont continuer sur cette route qui est de critiquer et de déclarer comme étant "problématique" tout les nouveaux médias lorsque ceux-ci émettront un message différent du message officiel. À la longue, j'imagine qu'ils pourraient commencer à utiliser ceci pour se mettre à censurer ou contrôler ces médias sous prétextes qu'ils sont nuisibles pour la santé, la sécurité et le bien public. Ce serait un pas de plus (encore) vers la soviétisation de la société.

noname

On a l'occasion de constater à quel point ces gens sont sérieux. Leur rigueur dans la transmission de la vérité est exemplaire. Lol, comme ci ma grand-mère prendrait ses informations sur internet. Les gens ont été victimes d'un consensus médiatique. Au moins, cette fois, l'erreur de ceux qui informent la population est devenue évidente suffisamment rapidement pour que les gens finissent par s'en rendre compte.

Gilles Laplante

Tout ça me fait penser au GIEC et me confirme que j'avais raison de ne pas me faire vacciner.
Un texte savoureux sur la question:
https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/pandemigate-oms-h1n1-et-si-c-etait-68857

Dominic

L'OMS qui vérifie le travail de l'OMS...Toujours très crédible ce type d'enquete...Ils vont évidemment porter le blame sur quelqu'un d'autre...Pourquoi pas les médias alternatif qui critiquent leur boulot depuis le début...RIDICULE

Sébas

C'est décidé, j'envoie 10$ par mois au Québécois Libre.

Je ne suis plus capable de lire ou d'écouter les médias 'officiels'.
Dans TOUS les sujets importants, la fausse propagande pro étatique est omniprésente.

Par exemple, avant j'étais abonné à la revue Actualité. Mais aujourd'hui (grâce à toutes mes lectures sur internet), je suis même plus capable de lire UN seul de leurs articles -en ligne- sans pester. (surtout que cette revue pris un virage "progressiste" vraiment incroyable ces dernières années).

Pour le devoir c'est pareil, moi qui croyais que c'était un journal 'd'information'... et -en plus- ils censurent à tour de bras les commentaires 'non-conformes'.

Je ne parle même pas de radio-canada (payé avec nos taxes pour nous laver le cerveau). Pire encore, depuis hier, je suis censuré sur un de leurs articles où l'on peut répondre... et ce, même si mon texte était TRES poli et très constructif (i.e. qu'il proposait des solutions constructives à la crise de confiance politique actuelle).

Télé-Québec (payé avec nos taxes) = yark

Il ne reste plus que le Journal de Montréal et Canoe (je ne pensais jamais écrire ça, moi qui méprisais tout de Québécor, avant), que je suis encore capable de lire, sans trop pester (et ça dépend, car pour certains sujets -comme l'environnement- ils ne sont pas mieux que les autres).

Je boycotte donc tous les médias 'officiels' pro étatiques à partir de maintenant (cela ne me demandera pas un effort considérable, car je n'ai même plus de télé et ma radio reste toujours éteinte).

Je vais lire quelques articles -sur internet- ici et là, mais c'est tout.

Je vise la PAIX de l'esprit et de la vraie connaissance, rien d'autre.

Sébas

En passant, de plus en plus de voix -étatiques- s'élèvent en occident pour demander -souvent hypocritement- la censure d'internet.

Par exemple, c'est vraiment incroyable ce qui se passe en Australie...

https://www.google.ca/search?q=autralia+intenret+censorship&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a

Dave Thompson

J'ai remarqué que dans plusieurs cas, les premiers à insulter et à traiter de noms les autres ce sont ceux qui ont perdus l'argument.

Que ce soit:
-Climate deniers
-Truther nutcases
-Racist teabaggers

Quand ce sont les médias de masse qui circulent et popularisent ces injures, on sait qu'on à affaire à du monde désesperés sur la défensive qui n'utilisent pas la logique et la raison mais les émotions et l'illusion de masse.

Et cette masse continue de rapetisser.

Anne-Marie Provost

"l'OSM refusent donc d'admettre qu'ils ont fait fausse route sur le fonds du dossier lui-même"

A part avoir acheté trop de doses, les avoir mal distribuees et avoir trop depensee d'argent en publicite, il n'y avait pas vraiment de problemes. Ce genre de cafouillages sont courants.

Vacciner le maximum de personnes n'etait-elle pas la bonne chose a faire tout de meme?

Sébas

@ Dave Thompson qui écrit:

"J'ai remarqué que dans plusieurs cas, les premiers à insulter et à traiter de noms les autres ce sont ceux qui ont perdus l'argument.

Que ce soit:
-Climate deniers
-Truther nutcases
-Racist teabaggers"

*

Je ne suis pas d'accord.

Plusieurs personnes qui se disent libertariennes insultent aussi à tour de bras leurs 'adversaires idéologiques'. Au lieu de seulement dénoncer/'attaquer' leurs idées/croyances, ils attaquent l'intégrité de la personne au complet. Ça devient souvent une guerre à finir...

Sur plusieurs blogues -libertariens- québécois, on m'a insulté et certains ont été même très condescendants, comme c'est pas possible. Dès l'instant où je remets en questions des dogmes ou des théories boiteuses, c'est le 'festival' des insultes et de la censure. C'est même arrivé hier sur un blogue que j'aime bien lire. Je suis censuré sur un autre, car j'ai osé dire que la version officielle du 9/11 était pleine de trous et que les protocoles de sion, méritaient d'être lu (et pas nécessairement crus)...

Dans ma longue vie d'amateurs de blogue (de toutes les tendances politiques), j'en ai vu de toutes les couleurs. Même dans ma vie perso, je me suis -parfois- fait insulter à tour de bras par des croyants. Mais je suis très coriace et je fini toujours pas démontrer la réalité telle qu'elle est, pas telle qu'ils voudraient qu'elle soit.

En tout cas, c'est -malheureusement- presque tout le monde qui fait ce genre de trucs (et parfois moi aussi je cède à cette tentation). C'est l'humanité dans son côté moins 'jojo', qui ne veut pas se questionner, mais IMPOSER ses idées. Et le politiquement correct se retrouve tout simplement inversé.

***

Pour ça:

"Quand ce sont les médias de masse qui circulent et popularisent ces injures, on sait qu'on à affaire à du monde désespérés sur la défensive qui n'utilisent pas la logique et la raison mais les émotions et l'illusion de masse."

Oui exactement et cette attitude est s'imprègne partout, car les individus sont facilement influencés par ça ! Il faut vraiment être fait fort pour résister à cette propagande insidieuse... et ne pas tomber dans la facilité...

N

Sur ce sujet, le problème qu'ils tentent de comprendre c'est que les gens ne ce sont pas fait vacciner, et pas que les États en ait achetés autant, avec le nombre de victime si limité? C'est désespérant.

«Vacciner le maximum de personnes n'etait-elle pas la bonne chose a faire tout de meme?»

Je ne crois pas, considérant que les pays où les gens ne se sont pas fait vacciner s'en sont aussi bien tiré. Bref, pas avec une pandémie si peu dangereuse.

Anne-Marie Provost

@N

"Bref, pas avec une pandémie si peu dangereuse."

S'il y a plus de personnes vaccinées, il y a nécessairement moins de personnes qui sont infectées par le virus et les chances de mutation du virus demeurent donc faibles, ce qui explique que la "pandémie" soit restée si peu dangereuse.

Est-ce qu'il y a quelqu'un qui a des données post-pandémie, comparant les pays vaccinés aux pays non-vaccinés.

Sébas

Anne-Marie Provost:

Un mot: Pologne

Dave Thompson

@Sébas:

Vous avez compris que je ne parlais pas des écarts de languages de certains individus, mais bien d'un effort concerté par plus haut pour démoniser et marginaliser certaines personnes à cause de certaines idées.


Johanne

Eh oui, encore et toujours la même histoire, nos médias nous mentent et déforment les informations.
On remarquera que tous les gauchistes agissent ainsi, une fois dans l'embarras ils accusent les autres et déforment les propos.

la même chose avec le climategate un vrai mensonge :
Investigate Climate Crimes
la majorité de nos médias socialistes québécois et américains n'en parle jamais? Nos médias seraient-ils dans le coup? Désinformation? Manipulation?

https://www.investors.com/NewsAndAnalysis/Article.aspx?id=522120


@Anne Marie Provost:

je vous site:A part avoir acheté trop de doses, les avoir mal distribuees et avoir trop depensee d'argent en publicite, il n'y avait pas vraiment de problemes. Ce genre de cafouillages sont courants.

Oui ce genre de cafouillages sont courants mais inacceptable de dépenser notre argent avec des mensonges pour ma part le tout est un crime. Tout le Co2.

merci

Sébas

@ Dave Thompson :

Ouais, j'aurais du évoquer cette différence. Tout ce que j'aurais du dire c'est; que vous avez raison et que ces attaques des 'prêtres' médiatiques influencent aussi nos propres comportements, indépendamment de nos positions politiques/idéologiques et croyances...

J. Boulay

En tant que travailleur de la santé, je dois avoué que j'ai cru aux rumeurs circulant sur le net. Par contre, ces rumeurs ont eu un point positif. En circulant sur des sites de santé-canada, pandémiequebec, glaxosmith kline, les nouvelles médiatiques qui sortaient dans les journaux et à la télévision, en parlant avec des médecins et des experts au travail, je me suis rendu compte d'une chose..

Tous se contredisaient, et ce, a tous les jours. Il a donc fallu que j'écoute des opinions de M. Jean-Jacques Crevecoeur, grand philosophe charlatan alarmiste, ce qui justifie mes propos est qu'il n'y a pas eu encore 500 000 morts a cause du vaccin et que les "camps de la mort" aux USA n'ont pas été utilisés.


Tout ca pour en venir à la conclusion que.. les pharmaceutiques ont fait un coup de marketing tout simplement. Il fallait flairer l'arnaque des le départ. Par chance, j'ai lu un livre, "l'histoire secrete des guerres biologiques" de M. Patrick Bersche, médecin au departement de la défense francais, doyen d'une faculté de médecine d'une université francaise, je ne me rappele plus laquelle. Bref dans son livre, il disait que synthétiquement en 2005 les laboratoires américains avaient réussis a recréer le virus H1N1 de la pandémie de 1918. Ce qui pourrait en faire une arme biologique efficace. Par contre, quand on lis dans son livre que les Japonais dans les années 30 ont essayer de faire des tests d'arme biologique sur les chinois avec de la fievre typhoide, du botulisme, de la peste, de la gangrene noire.. bref..

tous les essaie de propager une pandémie de facon "humaine" se sont avéré tres innefficace, et ca, la science n'a jamais trouvé de réponse a cela. C'est bien ce que nous avons constaté avec le H1N1.. cette supposé grippe genocitaire de 2009. 15000 morts..

Donc, pour en apprendre plus sur les pharmaceutiques, je vous invite a voir le documentaire "le marketing de la folie" qui fait le proces de la psychiatrie, vous le trouverez sur daylimotion.

Tout cela pour dire qu'un état intervenant au minimum n'aurais jamais donné 60 millions de dollars aux pharmaceutiques ( 40 federal 20 provincial ) quand ces compagnies font 700 milliards de dollars de profits. Cet état n'aurait pas non plus essayer de convaincre toute la population que le vaccin était la seule issu possible pour éviter une pandémie...

Alors qu'en pologne 1% de la population a été vacciné pour environ 12 morts..

Rappelez-vous en à la prochaine campagne alarmiste!

Merci!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook