« Budget Bachand: Québec adopte le programme étatiste des lucides | Accueil | L'homme de la rue, descend dans la rue! »

01 avril 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Matt

Un bel article sur un ex-diplomate nord-coréen.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/l-espion-qui-avait-fui-pyongyang_885260.html

«Totalitarisme de droite = totalitarisme de gauche»... Un régime autoritaire reste un régime autoritaire.

Christian Fortin

J'ai pensé que ce petit rap pourrait en intéresser plus d'un (si vous ne l'avez pas encore vu).

Il s'agit d'un débat entre Keynes et Hayek.

http://www.youtube.com/watch?v=d0nERTFo-Sk

Stéphane

Ceux qui veulent joindre leurs efforts pour la fin d'un monopole agricole anti-démocratique dans un état "supposément" démocratique, voiçi quelques
textes pour approfondir le sujet:

http://unionpaysanne.com/images/stories/Doc/fiches/monopole_syndical.pdf
http://www.quebecoislibre.org/10/100415-11.htm
http://www.box.net/shared/kuvmyhfa44/1/40880106/418015732

Stéphane

Il y a un article dans le Devoir de ce matin sur Maxime Bernier qui tranquillement fait son nid comme potentiel candidat conservateur de droite/libertarien au palier fédéral. Je me pose quelques questions, pourrait-on faire confiance à cet homme pour qu'une fois installé au pouvoir
il ne déroge pas de son discours libertarien?
A-t-il la carrure pour être chef de gouvernement?
Je ne le connais pas, a-t-il changé, mûri depuis son passage au ministère des affaires étrangères?

http://www.ledevoir.com/politique/canada/287332/la-marche-discrete-de-maxime-bernier-vers-le-pouvoir

Mathieu NV

@Stéphane:

Je ne crois pas que Bernier va être chef, car il existe d'autres éléments dans le parti (Prentice ou même Kenney) qui ont une plus grande exposition et expérience que lui, y compris des capacités d'amasser des fonds.

Les commentaires dans cet article sont vraiment à l'image de ce qu'on lit au Devoir (lorsque que quelqu'un commence à dire la vérité sur des faits, on le traite de vouloir descendre la nation Québécoise toute-puissante et cela tout en disant parfois des commentaires d'un goût douteux sur sa région d'origine), malgré que je suis surpris qu'il existe des gens qui font un contrepoids au discours des gauchistes étatistes. Au moins, il est évident que certaines personnes ont le courage de réfuter les arguments vides de plusieurs personnes qui crachent sur Bernier sans aucunement connaître ses idées.

''il ne déroge pas de son discours libertarien?''

Martin a travaillé justement pour Marxime Bernier. Je crois en fait que si c'est pour marteler un message fort aux libertariens (libre marché, libertés civiles), il n'est que bénéfique que l'on amène des éléments du libertarisme au gouvernement, car cela va véritablement différencier de la grande majorité des étatistes à la place pour peu à peu amener plus de gens à comprendre qu'un gouvernement limité est la meilleure solution. Je suis peut-être trop pragmatique en disant cela, mais je crois qu'à long terme cela est véritablement une bonne solution.

Matt

«Il y a un article dans le Devoir de ce matin sur Maxime Bernier qui tranquillement fait son nid comme potentiel candidat conservateur de droite/libertarien au palier fédéral. Je me pose quelques questions, pourrait-on faire confiance à cet homme pour qu'une fois installé au pouvoir
il ne déroge pas de son discours libertarien?
A-t-il la carrure pour être chef de gouvernement?
Je ne le connais pas, a-t-il changé, mûri depuis son passage au ministère des affaires étrangères?»

Ayant vu un extrait vidéo où Mark Carney le fait taire, disant qu'il s'inspire peut-être autant de Milton Friedman que de Keynes, je me demande si Maxime Bernier peut faire la différence entre les monétaristes et les économistes/libertariens autrichiens, ce que Ron Paul semble faire (son combat numéro 1 n'est-il pas contre la FED et ses politiques déconnectées?)?

Je ne doute pas que pour le reste, il sache faire la différence entre des valeurs «pro-liberté» et des valeurs plutôt autoritaires ou étatistes.

Mathieu NV

À tout le monde, je vous recommande d'écouter ce documentaire en trois épisodes de la BBC qui parle de comment le mouvement libertarien (avec Hayek comme principal penseur) a eu une certaine influence à changer le consensus d'après-guerre en Grande-Bretagne sur le Keynésianisme.

http://www.youtube.com/watch?v=NNRO82QMJwQ

Mathieu NV

Quelle est votre opinion par rapport au libertarien-bashing des étatistes face aux derniers propos de Maxime Bernier?

Stéphane

Mathieu NV:
Je dirais d'abord qu'il est difficile de se faire dire quelques vérités par quelqu'un que l'on considère non-crédible de par ses actes passées.

Ensuite, comme le mentionne M.M. dans son article de 1994, pour l'avoir vécu, la polarité individu-collectivité si fondamentale, n'est absolument pas pris en compte, on ne doit pas pensé par soi-même mais attendre que la collectivité nous dise quoi pensé. Se refus systématique de remise en question, engendre je crois, le cassage de sucre sur un point de vue ou un autre au lieu de favorisé la venue d'un débat sain et constructif.

http://www.quebecoislibre.org/DIR211194.htm

Pierre-Yves

@Matthieu NV:

"Quelle est votre opinion par rapport au libertarien-bashing des étatistes face aux derniers propos de Maxime Bernier?"

C'est absolument pathétique. Mais c'est apparemment ce que les gens veulent entendre.

Matt

@Stéphane:

Je crois qu'une remise en question venant d'un Facal passe mieux parce qu'universitaire, parce qu'ancien ministre péquiste, parce que nationaliste franco-québécois, parce qu'ayant dit qu'il souhaite préserver la sociale-démocratie, etc.

Elle passe bien aussi quand elle vient de Stéphane Laporte ou d'un collectif de comédiens-humoristes (peut-être pour les mêmes raisons).
http://www.youtube.com/watch?v=jBHYmDQUaiM

Elle ne passe pas quand elle vient de ceux qu'on a mis dans le panier du Mal absolu.

Pierre-Yves

@Matt:

"Je crois qu'une remise en question venant d'un Facal passe mieux parce qu'universitaire, parce qu'ancien ministre péquiste, parce que nationaliste franco-québécois, parce qu'ayant dit qu'il souhaite préserver la sociale-démocratie"

C'est clair: elle passe bien parce que venant de quelqu'un qui est 'dans' le système, les gens savent donc qu'il ne faut pas le prendre au pied de la lettre: ce ne sont que des mots sans conséquence. Ce sont ces hypocrites là qu'il faut déshabiller en public

Stéphane

@Matt + Pierre-Yves:
Tout à fait d'accord, et de vouloir sortir de ce système de pensée unique çà
fait peur et çà peut faire mal car çà demande des efforts et si on veut obtenir ses privilèges en bout de ligne, il ne faut surtout pas déplaire à papa et à maman en même temps.

Mathieu NV

Les étatistes de gauche disent souvent que la mondialisation soi-disant néo-libérale profite seulement aux ''riches'' tout en laissant beaucoup de perdants.

Quelle serait l'analyse libertarienne sur cette opinion?

Pierre-Yves

@Matthieu NV

"Quelle serait l'analyse libertarienne sur cette opinion?"

Qu'elle est fausse; oui la mondialisation accentue le phenomene de "winner takes all", but the tide rises all boats.

sébas

Échangeur Tutcot: symptôme de tout ce qui va mal au Québec ?

*

Le gouvernement du Québec se tire une balle dans le pied.

Il subventionne plein d’organismes qui ensuite, font tout pour empêcher que la voix de la majorité puisse s’exprimer. Cet échangeur est utilisé par des millions de personnes dans la région de Montréal… et c’est eux qui devraient pouvoir se prononcer. Ou même les gens de la ville de Montréal… dans un vote démocratique.

Ces organismes ne représentent personne à part EUX.

Un exemple:

FRONT D’ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN FRAPRU INC.

Subvention pour 2009: $112,404.00

Pour toute la région du Sud-Ouest de Montréal:

Verdun
Total des organismes trouvés en 2009:
29
Montant total des subventions:
$5,623,555.75

Et pour la circonscription de St-Henri:

Total des organismes trouvés:
91
Montant total des subventions:
$16,167,885.98


_______

Je continue à penser que la solution idéale est d’enfouir l’autoroute 15 au sud de la 720 et de la privatiser. Ensuite de transformer le tout en parc.

-Les groupes communtaires et verts ne pourront plus chialer !!!

-La pollution peut être captée par des échangeurs d’air.

-Les quartiers ne seront plus ‘enclavés’ (sic).

-Les contribuables de tout le Québec, n’auront pas à payer pour cette infrastructure.

-Le principe d’utilisateur-payeur est appliqué.

-La fluidité et la sécurité sont préservées et même augmentées, si ce schéma est appliqué:

http://img46.imageshack.us/img46/8351/echangeurturcot.jpg

-Nous pouvons même réserver une voie dans les tunnels pour le transport collectif (autobus et taxis).

-Le projet des 'verts' n'est pas si vert que ça, car pas très durable (50 ans, tout au plus). Un tunnel bien fait peu durer 100 ans et plus...

-L’étalement urbain n’est pas encouragé (car si l’idée des ‘verts’ est appliquée, c’est ce qui va être encouragé).

-Le péage élevé (encore plus élevé sur la 720 Est, que sur la 15 Sud), va diminuer la quantité de voitures qui vont au centre-ville…

-Si c’est l’entreprise privée qui construit (suite à un appel d’offre ouvert à tous), nous pouvons être certains que les coûts seront moins élevés que si c’est l’état qui construit. Et cela risque aussi de prendre moins de temps à construire.

-Si c'est l'entreprise privée qui construit, le Québec n'endettera pas les générations futures.

-Montréal à enfin un projet mobilisateur qu’on pourrait qualifier de visionnaire.

_______________________________________________

Pourquoi personne semble voir que cette option est probablement la plus valable et la moins coûteuse pour la société ?

Philippe Texier

ÉCHANGEUR TURCOT

J'ai écouté quelques commentateurs qui débattaient les pour et les contre des 2 projets de l'échangeur Turcot.
Dans le camp du projet du Maire Tremblay, il y avait des urbanistes qui vantaient les motivations qui soustendantt ce projet: diminuer la circulation automobile à Montréal. On a même cité en exemple la ville de Paris où le maire Delanoë aurait réussi à abaisser la circulation de 30% et s'engagerait à la diminuer de 20% de plus.
Quel beau projet! Quelle vision!, s'exclamaient nos commentateurs.
Faisant part de cette situation à un membre de ma famille qui habite Paris, il me mentionne que c'est exact, mais, il y a toujours un mais ...
Si la circulation automobile a baissé de 30%, le prix des logements, lui a monté de 44% ces dernières années.
Se rendre quotidiennement à Paris pour y travailler est devenu impossible (avant c'était infernal ). Bien des automobilistes ont donc décidé d'y demeurer. Certains comprendront la suite: hausse de la demande pus hausse des prix. On peut aussi prévoir les conséquences: hausse des sdf (itinérants) demandes de logements subventionnées ... et c'est reparti.

Mathieu NV

Le problème est qu'il est carrément ridicule de comparer Montréal et Paris car on parle d'une densité de population et d'une superficie très différente en son ensemble.

L'autre problème vient aussi que l'offre des transports en commun est très problématique, avec les rames de métro qui sont les plus vieilles au monde et cela avec tout le niaisage quant aux contrats pour fabriquer les nouvelles rames.

sébas

@ Philippe Texier:

Oui TURCOT et non pas 'Tutcot'.
;-)

Autres choses que les 'verts' 'oublient' de dire:

1)
Partout où des mesures de réduction/d'atténuation de la circulation ont été appliquées (par la diminution du nombre de voies d'une autoroute ou pire encore: en détruisant une autoroute au complet, comme à Séoul!), cela a augmenté la congestion sur les voies sécondaires (donc plus de voitures/congestions/pollution dans les quartiers résidentiels), et cela a aussi augmenté l'étalement urbain...

2)
Les verts sont avant tout des collectivistes qui détestent l'individu libre. Et l'auto = symbole suprême de cet individu.
Ils 'oublient' donc de mentionner que l'auto 100% non-polluante et 100% recyclable existera (et ce jour approche à grands pas), car ils perdront au moins la moitié de leurs arguments collectivistes.

3)
Dans leur haine, les 'verts' 'oublient' de mentionner la différence entre l'impact d'une réduction du nombre de voies d'une *portion* d'autoroute qui va vers un centre-ville, et l'impact de ce concept appliqué à un échangeur comme Turcot, qui lui, est unique et vital pour l'économie de la RÉGION de montréal.

En tout cas, on dit que 'l'amour rend aveugle'... mais la haine aussi.

Philippe Texier

POUR UN RÉGISTRE DES COUTEAUX
On apprend, cette semaine que les couteaux sont de plus en plus utilisés pour commettre des crimes dans l'Ouest. C'est normal, c'est très dangereux les couteaux. Certains proposent un régistre des couteaux. Tout couteau ayant une lame de plus de 6 pouces (15 cm) devraient être enregistrés et il serait interdit aux mineurs de s'approcher à moins de 2 mètres de l'endroit sécuritaire où ceux-ci seraient entreposés.
Aux sceptiques qui craignent que les violents criminels n'utilisent des armes de poing si les couteaux ne sont plus disponibles, on répond qu'un projet de loi pourrait résoudre le dilemme. On pourrait rendre les couteaux moins coupants et moins pointus. Certains proposent même de ne vendre que des aliments ayant été coupés industriellement en petits morceaux, on pourrait ainsi utiliser des baguettes.
Bon, je délire, je le sais, mais j'ai pris les devant, je suis certain qu'il y a quelque fonctionnaire à quelque part qui va nous proposer des solutions similaires.
Faut que je vous laisse ... je dois peler les patates. (Un pèle patate, c'est tu dangereux?)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Contribuez

  • Donate

Groupe Facebook

Devenir Fan

La dette du Québec