« Éric Duhaime sur Maxime Bernier et le libertarianisme | Accueil | Des propos libertariens dans Le Devoir... »

27 avril 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre-Yves

"Qu’on laisse mourir le dinosaure sur Côte-de-Liesse – ou qu’on le privatise"

Demolissez moi ca, ca ressemble au veilles manufactures de Northern-Electric. Ferait un superbe terrain de stationnement juste a cote de Spinelli Toyota. Et au moins, la ca rapporterait quelque-chose.

Mathieu NV

Mis à part certaines élites, la plupart de la population ne connaît quasiment rien de l'ONF a part avoir peut-être vu un ou deux de leurs films. Les origines de l'ONF sont évidemment très nébuleuses car ils est évident que leur but premier était de faire des films de propagande.

Le problème est qu'au lieu d'évoluer l'ONF est encore dans les années 70 en proposant des genres de trucs dont qui sont malheureusement souvent là à cause qu'ils font l'affaire d'un fonctionnaire.

Or, j'ai rien contre ceux qui vont n'importe quel genre du septième art (et je dois dire que l'ONF a de bons films comme des films qui sont de véritables navets à saveur marxiste et collectiviste), mais il est évident que le fait que les subventions sont souvent accordées de manière arbitraire, ce qui me fait dire qu'on devrait enlever le cinéma étatique tout en sachant que le numérique a beaucoup changé la donne et l'accessibilité dans ce domaine.

Par exemple, autant dire que autant qu'ils existe une panoplie de films de l'ONF avec des idéaux socialistes, marxistes et collectivistes, le libertarisme et la responsabilité individuelle ne sont pas des sujet très intéressants chez nos étatistes de service.

Louisl

Tiens donc, l'ONF je pensais qu'ils ne faisaient que des dessins animés soit disant instructifs pour enfant... En ayant vu en moyenne deux par mois à la petite école dans les années quatre-vingt... Bon, même pour l'époque, l'enfant que j'étais c'est bien aperçu que quelque chose clochait, genre la qualité était bien pire que astro le petit robot et les stchroumfs...

Que des souvenirs d'enfance, vous rappellez vous des quatre ou cinq films que les institutrices nous repassaient chaque année juste sur l'eau...

Bon je ne pensait même pas que l'onf avait passé le cap des années deux milles....

Stéphane Dumas

@Louisl, l'ONF avait aussi fait des dessins animés autres qu'instructifs, comme ce film de Noël dans le Far-west datant de 1963 https://www.youtube.com/watch?v=CvK7uJ45W0Q ce film avait été dans mon école plus populaire que les films sur l'eau (à un certain moment, on comprendra vite pourquoi ;-) ou encore "le Chandail" basé sur une histoire de Roch Carrier.

Libre Entreprise

Je suis allé à une exposition de communications graphiques et entre-autres ils y exposaient une des premières presses de Guttenberg.

Lorsqu'on me parle de l'ONF, la première idée qui me vient à l'esprit c'est la presse de Guttenberg, c'est à dire totalement démodé et ancien.

Comparer l'ONF au monde moderne, c'est comme comparer la presse de Guttenberg à Twitter, Facebook ou Youtube.

Stéphane

@Libre Entreprise:

Voici un article intéressant sur les presses de Gutenberg qui ont joués un rôles similaires à internet de nos jours pour la liberté d'expression et la mise à jour des manipulations des grands dirigeants.

https://www.thedailybell.com/764/Gutenberg-Press.html

mcl

L'ONF oublié de tous ? peut-être de vous cher monsieur mais plus de 4 millions de visionnage de films en ligne depuis un an 1/2 sur ONF.CA on été effectués pour voir des films gratuit.

La mémoire des anges, Le peuple invisible, Visionnaires planétaires, Le monde selon Monsanto, bacon le film, L'erreur boréale...ça vous dit quelque chose ...y,a de l'ONF là dedans....

Et que quelqu'un rêve de grandeur, une vision de création et d'accessibilité c,est vrai que ça peut faire peur au québécois qui sont né pour un petit pain...j'en convient.

Mathieu NV

@mcl:

Pourquoi ça devrait être payé des contribuables et aussi pourquoi la direction artistique devrait être décidée par des fonctionnaires? Va-t-on voir un film qui critique le gaspillage de l'état (ou bien le socialisme) à l'ONF? L'histoire de l'ONF nous le dit très bien, ça a commencé comme organisme de propagande étatique et il existe encore des facettes de cette organisation qui me font voir cela.

Pourtant, de très bons documentaires ont été faits sans subventions.

''Et que quelqu'un rêve de grandeur, une vision de création et d'accessibilité c,est vrai que ça peut faire peur au québécois qui sont né pour un petit pain...j'en convient.''

Pour moi quelqu'un qui est né pour un petit pain est quelqu'un qui considère que l'état devrait être la solution à tous ces problèmes, soit dans ce cas un espèce de parasite dépendant d'une quasi-clique artistique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook