« Le fil de discussion libre de juillet | Accueil | Baisse du tourisme au Québec: c’est la faute du gouvernement! »

01 juillet 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bobjack

C'est déjà le cas ... si vous tombez sur une manuel d'histoire du secondaire amusez-vous à le relire.

C'est catastrophique.

Mathieu NV

On devrait aussi détruire toutes les publicités et les films où la cigarette était de mise afin de ne pas éveiller les soupçons des inspecteurs de la police du révisionnisme historique du politically correct.

Stéphane

Parmi les plus beaux exemples du plus puissant anesthésiant de notre époque:
la rectitude politique.

B. Vallée

En fait, c'est moins de la rectitude politique que ce qu'il faut bien appeler, faute d'une meilleure expression, de « l'intégrisme sanitaire ».

Je suis moi-même un non-fumeur, et je suis convaincu que la cigarette est mauvaise pour la santé.

Et pourtant, je trouve cette histoire franchement capotée. Et typique de la grande garderie qu'est devenue au fil des ans la société québécoise. On dirait vraiment une farce.

Quant aux salaires de ces deux « inspecteurs », vous devinez un peu qui les paie...

The Conscience

Bien sûr qu'il faut abolir, bannir et interdire cette image ainsi que toute autre idée subversive qui ne respecte pas le bien être collectif.

Cependant, il serait juste de venir en aide à M. Bellehumeur afin de lui aider dans ses démarches. Il a le droit d'être éduqué. Il est clair que le Québec doit se doter d'un nouvel organisme qui aura pour but d'instruire, d'enquêter et d'approuver tout matériel affiché en public. Le gouvernement se doit de légiférer mais aussi d'éduquer les sujets du Québec sur les opinions convenables.

L'Office des Opinions, un pas dans la bonne direction!

Si vous croyez que je suis en train de perdre la tête aujourd'hui, souvenez vous de la petite divagation futuriste qui a été conduite sur ce site: "Revue Politique de l'année 2022" par M. Kelly Gagnon. Jetez-y donc un œil pour voir... cette fiction commence déjà à devenir réalité!

Have fun!


Louis

Le politiquement correct est partout.

La première version du livre « The middle game of GO »
http://www.gobooks.info/pics/covers/g05LI.jpg

Lorsque j'ai commendé ce livre, j'ai reçu la nouvelle édition
http://ecx.images-amazon.com/images/I/41SjAiXOaNL._SL500_AA300_.jpg

Bernard

@Louis

Incroyable! On ne sait donc plus ce qui est vrai ou ce qui est faux. On est en pleine Russie Stalinienne.

Sébas

@ Louis: j'ai beau regarder vos images, je ne comprends pas le sens de vos propos...

Louis

@Sébas

Dans la deuxième édition du livre, on a édité la photo de Sakata Eio pour lui retirer la cigarette qu'il avait à la main.

Sébas

@ Louis:

Ah ben ouiiiii....


***

Les nazis étaient de fervents anti-tabacs... pros- «santé publique», pros euthanasie... dans des hopitaux étatiques, etc, mais tout lien avec ce que nous vivons aujourd'hui, n'est que pure coincidence.

Jonathan

Ça fais pas un peu Big Brother tout ça ?

Libre Entreprise

Ça fait très 1984 où le ministère de l'information révisait constamment l'histoire pour l'adapter aux réalités politiques courantes.

Libre Entreprise

@Bernard,

En Russie Stalinienne, il n'y avait pas des enregistreurs de vente sur les caisses des restaurants et des dépanneurs pour vérifier s'ils trafiquent leurs chiffres de vente et le tabac n'était pas interdit ni contrôlé comme au Québec.

Le Québec dispose de moyens qui feraient pâlir d'envie Staline. Le Québec est pire que la Russie Stalinienne.

Libre Entreprise

@Mathieu NV,

Non, on ne devrait pas interdire ces films. Quand ils vont doubler les films en français Québécois, ils vont aussi effacer toutes les cigarettes et tous les cigares et les remplacer par des suçons.

Bernard

@Libre Entreprise

Vous avez raison. Et on s'enfonce de plus en plus dans le surréel totalitaire... en Europe, on songe a interdire le Nutella... vous vous rendez compte???!!! Le Nutella!!!???

http://www.paperblog.fr/3368424/apres-kitkat-faut-il-interdire-nutella/

Ça n'arrivera peut-être pas... mais on y a pensé! Le Québec ne veut *jamais* être en reste quand il s'agit de rectitude politique mené a la plus extrême imbécilité... on tient même a être les leaders!

Pour ce qui est de la comparaison avec la Russie stalinienne, je faisais allusion a la manipulation des photos. Je me souviens que quand ca avait été démontré que les Communistes faisaient ca, ici, tout le monde était horrifié! Eh bien voyez ou on est!

On va envoyer notre Gestapo de la cigarette faire les librairies de livres usagers pour confisquer les copies du livre de François Mauriac, Thérèse Desqueyroux?

http://webperso.mediom.qc.ca/~extrudex/articles/fl-therese.html

Tiens, je leur en donne l'idée! Il y en a surement plein les tablettes car de mon temps (années soixante) ce livre a été extrêmement populaire.

Christian

Le Québec a déjà sa Division de la révision historique: elle s'appelle le Parti Québécois! D'un autre côté, cette mesure anti-tabac pourrait nous débarasser à jamais de l'image de Pierre Falardeau! Je vote en faveur!

claude

Comme on aurait dit notre ancien Premier ministre de la Mauricie :"mais que voulez-vous..."
Avec autant de fonctionnaires à la solde du gouvernement ceux-ci tentent de trouver des idées pour
garnir les coffres de l'état par tout les moyens. Comme disait un certain grand Français... Le Québec
plante des fonctionnaires et on y recueille des taxes! Parlant de fonctionnaires ceux-ci devraient regarder
les épisodes de la série "the Untouchables" ils verraient c'est quoi la cigarette à l'écran...

Azedarac

Arthur C. Clarke a déjà envisagé ce type de revisionisme dans un de ses romans moins connus "The Ghosts From The Grand Banks".
http://en.wikipedia.org/wiki/The_Ghost_from_the_Grand_Banks

http://www.bookloons.com/cgi-bin/Review.ASP?bookid=1792
"The author sets the scene by introducing characters to his readers - Jason Bradley is a diving consultant, famed for his successful banishing of a giant octopus interfering with the operation of an oil rig; Donald Craig works on computer techniques to remove cigarette scenes from old movies..."

La réalité dépasse la fiction!

Alain

Alors devons retirer toutes les photos de René Levesque?

Libre Entreprise

@Bernard,

"notre Gestapo de la cigarette"

Ha ha ha ha ha ! Le pire c'est que ces "inspecteurs" doivent se croire importants et doivent croire qu'ils "contribuent" à la société Québécoise.

Le Québec est tellement désolant, c'est incroyable. C'est un prodige, un miracle à quel point le Québec, ses politiciens et les Québécois en général sont si imbécile, je n'en reviens pas. Je vais commencer à croire en Dieu tellement la bêtise COLLECTIVE du Québec est immense. Comment peut-on être tellement dans le champ gauche et à toutes les fois sans manquer une occasion, cela défie même les lois de la logique. Sûrement qu'une divinité malveillante est à l'oeuvre au Québec.

Je n'arrive pas à saisir ni à croire l'ampleur de la bêtise Québécoise. Même les communistes n'ont pas été aussi loin.

Il n'y a pas plus anti-tabac que moi, mais je me rends compte que la liberté est encore plus importante que la qualité de l'air. Au départ, je voyais la loi anti-tabac de bonne augure quand j'allais au Cégep et que les couloirs empestaient la fûmée secondaire.

Mais j'ai fini par comprendre que le Cégep est un palier scolaire imposé par le gouvernement, qu'il est publique et que dans un système scolaire privé il y aurait des établissements pour les non-fûmeurs et que nous ne perderions pas notre temps dans des curriculum imposés par l'état et sans intérêt pour nos futures carrières. Que finalement, l'école serait plus brève, plus claire et conscise, plus à propos et qu'elle suivrait la logique du marché.

Et donc, le problème du tabac dans les couloirs de l'école ne venait pas du fait que les gens étaient libres de fûmer dans les couloirs, mais provenait du fait que l'école est obligatoire par l'état et que les programmes et cours sont aussi imposés par l'état.

Qu'un système d'école privé aurait très bien pu accommoder à la fois les non-fûmeurs et les fûmeurs sous un régime de liberté individuelle et curriculaire.

Non à la loi anti-tabac, oui à la pleine liberté économique, scolaire, médicale, d'auto défense, aux pleins droits à la propriété privée et à l'abolition de toutes les lois criminalisant les comportements sans victimes.

Un établissement privé aurait proposé des couloirs et des locaux pour fûmeurs et d'autres pour non-fûmeurs et tout le monde y aurait trouvé son compte dans un environnement où les cours sont choisis par les élèves-clients et non pas imposés par le gouvernement.

Je n'aurais pris que des cours de maths, science et informatique et je n'aurais pas suivi de cours inutiles. J'en aurai eu pour mon argent, j'aurais été à l'école moins longtemps, j'aurais été plus vite sur le marché du travail et je n'aurais pas été exposé à la fûmée du tabac pour autant. Et le peu que j'aurais dû subir aurait été remboursé grandement par toutes les libertés qu'il m'aurait été donné.

Alors non, la loi anti-tabac est une monstruosité qui cache le fait que des personnes sont obligées de cohabiter d'une manière non-naturelle imposée par l'état.

Le problème n'est pas que les gens soient libres de fûmer, le problème est que les non-fûmeurs sont obligés de cohabiter avec les fûmeurs dans les endroits publics obligatoires par l'état. Le remède alors n'est pas d'interdire le tabagisme pas plutôt de laisser les gens libres de choisir leur éducation, leurs cours, leurs établissements et les gens avec qui ils s'associent.

Mathieu NV

L'idée est simple, n'importe quel commerce/bar/restaurant aurait le choix d'être fumeur ou non ou d'avoir des sections réservés pourvu que les gens soient informés et que cet ordre serait respecté.

Si un fumeur/non-fumeur n'est pas content de cet arrangement qu'il aille simplement ailleurs!

Mathieu NV

''Si un fumeur/non-fumeur n'est pas content de cet arrangement qu'il aille simplement ailleurs!''

Malgré que je fume personnellement aucun tabac ou autre herbe, cela est un peu à l'image des coffee-shops aux Pays-Bas.

Reste alors que si un commerce va dans une région où qu'il va avoir 10% de fumeurs, disons qu'il devra s'adapter pour rester compétitif.

Derteilzeitberliner.wordpress.com

Mis à part les blogues, cette nouvelle n'est pas sortie ailleurs que dans ce journal local. Peu surprenant mais inquiétant à la fois. Car même si on déteste la cigarette, difficile de justifier son retrait de photos prises il y a 30 ans!

@Mathieu

''Si un fumeur/non-fumeur n'est pas content de cet arrangement qu'il aille simplement ailleurs!''

Il y avait cependant un problème: rares étaient les endroits non-fumeurs (restaurants, bars) et donc des non-fumeurs s'abstenaient de sortir. 100% des endroits enfumés pour 20% de fumeurs? Il me semble que le marché aurait eu intérêt à s'adapter, peut-être qu'on ne serait jamais venu là.

@Sébas

Parlant de l'Allemagne, ce n'est pas par libéralisme que l'on a rejeté les restrictions à la cigarette mais justement parce que "les Nazis l'avaient fait". Une fois que la pression populaire, que l'UE et les lobbies aient fait leur travail, les politiciens allemands se sont mis à écrire des lois anti-tabac comme ailleurs.

Fédéralisme oblige, aucune loi nationale ne pouvait être promulguée. Les 16 Länder ont donc légiféré chacun de leur côté. Le FDP s'est prononcé en faveur du libre-choix des commerçants, personne n'a écouté.

Dimanche dernier, la Bavière a tenu un référendum sur sa loi. 61% des votants (taux de participation: 37.7%) ont accepté la loi anti-tabac la plus stricte de toute l'Allemagne, loi qui ne prévoit aucune exception.

http://www.zeit.de/gesellschaft/zeitgeschehen/2010-07/rauchverbot-bayern

N'est-ce que pas ce qu'on appelle la tyrannie de la majorité?

Hugo

«N'est-ce que pas ce qu'on appelle la tyrannie de la majorité?»

Avec un taux de participation de 37,7 %, je parlerais plutôt de tyrannie de la minorité... ;-)

Pat M

Je suis contre la cigarette... mais en tant qu'amateur de sports motorisés, Gilles Villeneuve est sacré, point final.
Donc on pénalise aussi les photos de la Williams Rothmans de Jacques, et les Players-Forsythe de Carpentier et Tagliani ? Et refaire tous les film de Clint Eastwood ? Et Churchill avec sa pipe ?
L'application de ce règlement est d'une idiotie suprême... et les inspecteurs ne s'en rendent pas compte.

Tym Machine

Est-ce de l'anti-cigarette ou de l'anti-américanisme? Marlboro et cie sont des cigarettes vendues aux USA uniquement, en quoi est-ce que ça va inviter quelqu'un à commencer cette sournoise habitude addictive?

papajohn

Bachand qui cherche une place ou coupé pour atteindre son 62%, ben cette gang de stupide sans jugement serait un bon départ. Et si on veut faire dans le politicly correct avec les images de cigarette et fumeur du passé , pourquoi ne pas faire disparaitre le PQ et son ti-poil qui fu mait clop par dessus clop avec ses doigts jaune. combien de fois as-t-on vu un filet de fumée sortir de dessous le pupitre du lecteur de nouvelles? avec la HD ça sauterait au yeux!

Libre Entreprise

@Papa John,

"Bachand qui cherche une place ou coupé pour atteindre son 62%,"

Vous n'avez compris les propos du sinistre Bachand. Il ne va pas couper les dépenses, il va couper l'augmentation des dépenses.

Ce qui veut dire que le gouvernement va continuer à dépenser plus, les dépenses gouvernementales vont croître. Ils vont juste croître moins vite.

Pendant ce temps, nous les CONtribuables on va payer plus de taxes. Le gouvernement nous as bien eu avec ce budget.

Le sinistre Bachand nous dit qu'il va faire un "effort", mais cet effront (pardon je veux dire effort) n'en sera qu'une de réduction de la croissance des dépenses.

Mais même ça je n'y crois pas. Ils vont dépenser plus et nous serons taxés plus, un point c'est tout.

Hugo

Il y a maintenant un groupe sur Facebook - «Pétition Musée Gilles-Villeneuve et la Loi sur le tabac» : http://www.facebook.com/group.php?gid=142302095787140

Pourquoi le musée a-t-il le gouvernement sur le dos? La réponse figure dans la dernière phrase de la description du groupe :

« PÉTITION pour que le gouvernement du Québec autorise le musée Gilles-Vllleneuve à tenir des événements et expositions en dehors de ses murs afin de lever des fonds et de perpétuer le souvenir de Gilles Villeneuve au fil des ans, des générations. Selon le ministère de la Santé du Québec, le musée ne pourrait pas présenter des photos et objets rattachés à Gilles Villeneuve hors musée ce qui menacerait la survie de notre établissement qui ne reçoit aucune aide financière du gouvernement du Québec. »

L'application de la Loi sur le tabac n'est qu'un prétexte. Le gouvernement n'aime pas les gens qui réussissent en affaires sans leur "aide". Le Musée Gilles-Villeneuve doit être un des rares à ne recevoir aucune subvention au Québec!

papajohn

n'ayez crainte mon LIBRE ENT. je sais tres bien que loin de couper le sinistre ne pourra sauver aucune cenne noire avec le syndicalisme blindé qui nous sous-gouverne a outrance. Ici on ne gouverne pas par ses actions , on achete les votes a grand coup de nananes a même les poches des CONtribuable

papajohn

Le pire est l'argument utilisé pour nous bourrer! il faut protégé les enfants de l'image des cigarettiers pour ne donner l'idée de devenir fumeur what's the joke ,le fieul de 15ans de ma conjointe qui est mordu de sport automobile ne savait même pas que MALBORO était une marque de cigarette alors comment pourrait il développer le gout fumer?

Caligula

En Angleterre, dans un musée consacré à la 2e guerre, sur une photo de Churchill ils ont effacés le cigar qu'il avait à la bouche...

Mathieu Demers

Ça serait bien une exposition sur l'histoire de la cigarette et du tabac dans les médias ou bien sa place dans la publicité en général car, après tout, c'est maintenant de l'histoire comme tant d'autres sujets.

(Il n'y a qu'à regarder sur YouTube pour voir tout ce qui a été produit en termes de vidéos.)

Malheureusement, la police anti-tabac risquerait de sévir comme dans l'histoire du Musée Gilles-Villeneuve.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Groupe Facebook

La dette du Québec