« Le Québec dans le rouge? | Accueil | Le fil de discussion libre d'août »

21 juillet 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre-Yves

@MM

"c'est dans la province que l'on dit la plus collectiviste (je ne suis pas d'accord avec plusieurs des commentateurs de ce blogue sur ce point: dans bien des domaines, les Canadiens des autres provinces sont plus portés à appuyer le protectionnisme, le puritanisme, le militarisme et autres positions quasi fascistes que les Québécois), au Québec donc, que l'appui est le plus fort: 62%."

1. Je ne pense pas en effet que le Québécois moyen soit plus "collectiviste" que l'Ontarien moyen par exemple (vivant en Ontario je suis bien placé pour le voir). Par contre, le Québecois ne se révolte pas contre l'infrastructure collectiviste imposée par l'establishment. En Ontario par exemple, McGuinty a du faire machine arrière avec son "éco-taxe".

2. On peut être anti-militariste, puritain, et protectionniste, ou n'importe quelle combinaison de n'importe quelle position sur ces sujets là, tout en étant ou n'étant pas collectiviste, il n'y a pas à priori de corrélation entre ces opinions.

3. C'est surtout le niveau d'individualisme qui définit la position sur le collectivisme; et ça n'exclut pas non plus les contradictions (ex., collectisme quand ça fait mon affaire).

4. En fait, si j'essayais de caractériser la position générale des Québécois par rapport aux autres Canadiens (tout en étant bien conscient des limites de ce genre de généralisation) sur ces sujets de société, le premier adjectif qui me viendrait à l'esprit serait: "opportuniste", et le second "individualiste".

Mathieu NV

La population au pays (y compris au Québec) est plus libertarienne que les médias, les élites et les groupes de pression. À parler avec les gens, j'ai toujours cru à cette hypothèse.

Il est évident qu'il y existe un schisme entre les élites et la population, y compris au Québec où je comprends que les partis politiques deviennent de plus en plus déconnectés de la population. Il y existe aussi un axe intéressant en disant que les idées libertariennes sont assez bien implantées en Alberta et en Colombie-Britannique, du moins le Parti Réformiste a fait des scores incroyables dans ces provinces.

Or, ce qui est intéressant c'est que quasiment tous les milieux sont généralement divisés 50-50 peu importe le millieu socio-économique ou l'âge! Sans vouloir être jouer le taureau par les cornes, faire une élection sur les libertés civiles ferait probablement une élection aussi intéressante (et avec des patterns géographiques clairs) que celle de 1988 sur le libre-échange. J'ai l'impression, qu'au Québec, le Bloc se ferait vraiment chauffer le derrière à constater que son côté étatiste et dirigiste serait démasqué!

Mathieu NV

@MM et Pierre-Yves:

À vrai dire, si on regarde la carte de l'élection de 1988, on voit véritablement qu'il y existe même un schisme à l'intérieur du Québec, entre Montréal et le reste du Québec! Idem qu'on voit un certain pattern libertarien lors de l'élection de 1993 et 1997 avec le vote Réformiste dans plusieurs régions de l'ouest de pays.

Pour l'Ontarien moyen, je concède en effet ce point habitant en Ontario, sauf qu'il est évident que les organismes et ceux qui veulent faire avancer des idées pour un gouvernement limité sont BEAUCOUP mieux organisés (en ressources, en médias et pour donner de la pression au gouvernement) que l'autre bord de la rivière des Outaouais, cela aussi ayant un nombre très appréciable de la population qui a une bonne culture politique dans l'optique d'une société pro-libre marché, pro-libertés civiles et pro-gouvernement limité malgré qu'il existe aussi des divisions géographiques fortes entre les différentes régions.

Pierre-Yves

@Mathieu NV

"il est évident que les organismes et ceux qui veulent faire avancer des idées pour un gouvernement limité sont BEAUCOUP mieux organisés (en ressources, en médias et pour donner de la pression au gouvernement) que l'autre bord de la rivière des Outaouais"

Tout à fait, et c'est précisément ce qui fait la différence: le peu de contrôle que parviennent à excercer les Québécois sur leurs institutions est la conséquence d'un manque d'organisation! Mais ce manque d'organisation est lui-même la conséquence de leur individualisme. Sauf bien entendu lorsqu'il s'agit de "hot-button issues", comme la langue.

Le problème avec ça c'est que des groupes bien organisés comme les syndicats, les féministes, les lobbyistes culturels (etc. etc. je ne les citerai pas tous ils pullulent comme des poux) profitent de ce "désengagement" pour abuser largement de la situation en noyautant les institutions québécoises.

Et malheureusement ce serait contraire à la nature même du mouvement libertarien que de "noyauter" des institutions collectivistes qu'ils dénoncent... ce qui laisse à penser que la seule voie de progrès consiste à viser la disparition, par tous les moyens (non-violents) nécessaires, ces institutions là.

Sébas

Martin Masse:

Excellent.

J'aime ce genre de «combat» à la David vs Goliath (en apparence seulement, car en réalité, car selon moi, l'opinion publique est presque tjrs de notre bord, mais les illusionnistes dans les médias font tout pour faire croire le contraire...)

Comme le dit Mathieu NV, moi aussi je pense que le «québécois moyen» est beaucoup plus libertarien que le laisse penser la propagande de nos médias. Oui je crois qu'il y a une «guerre» entre nos élites (de tous les pays occidentaux), et chacun d'entre nous.

Si demain matin il y a avait un vote vraiment démocratique, donc direct, sur touts nos libertés civiles, je suis presque certain que le résultat serait «libertarien».

Ou un vote direct avec une telle question: «voulez-vous avoir la liberté de participer ou non à un syndicat et ce, contrairement à la formule Rand»

***

Svp, pourait-on avoir un débat (de fond), sur le terme «démocratie». Ou encore; ce qu'un libertarien considère être une démocratie véritable et pourquoi.

Selon moi, ne ne vivons même plus une des formes «édulcorée» de la démocratie, soit la démocratie représentative... où les députés peuvent voter librement ET vraiment représenter leur circonscription (donc aller contre la ligne de parti).

Moi non plus je ne suis pas un fervent de notre «partitocratie», ou «élitocratie», ou «technocratie», ou «corpocratie», ou «lobbycratie», ou «médiacratie de masse» etc, en tout cas, nous ne vivons pas dans une démocratie «par le peuple pour le peuple»...

Sébas

Il y avait un «car» de trop dans cette phrase:

«en apparence seulement, car en réalité, selon moi...»


***

En passant, où est Jean-Luc Migué ?
https://www.quebecoislibre.org/apmigue.htm

Il a aussi beaucoup réfléchi au terme «démocratie»...

a+

Libre Entreprise

La réalité n'a pas besoin des élites et la réalité est encombrée et emmerdée par les élites, voilà pourquoi les élites se déconnectent de la réalité, ils sont dans le déni.

Libre Entreprise

@Sébas,

La démocratie ne sert à rien, car une fois qu'il a été établi que les droits, libertés et propriétés privées d'un individu doivent êtres respectés à quoi peut bien servir la démocratie si ce n'est pour empiéter sur l'individu en question.

S'il est établi qu'on doit respecter les droits, libertés et propriétés privées d'un individu alors à quoi bon voter ? Voter pour quoi ? La démocratie pour quoi ?

Tout ce qui devait être mis sous forme de loi et dit, dans un monde libertarien, a déjà été dit, il ne sert en rien à remettre cela en question par une démocratie.

Sinon, ça donne des conneries du genre: Les conservateurs sont au pouvoir, ils décident d'abolir l'obligation du recensement, les gens votent libéral, ils décident de rétablir l'obligation etc.

C'est quoi cette justice et ces lois de yoyo là ?

La loi ne devrait pas changer selon la saveur politique du jour ou selon la ligne de parti, la loi devrait être la même pour tout le monde.

La loi c'est la fondation sur laquelle on érige l'édifice de la civilisation.

Si la loi change constamment au gré des humeurs politiques et partisannes et bien c'est tout l'édifice de la civilisation qui est chancellant et qui menace de s'effondrer.

Ça va faire !!!

Et donc, une fois qu'il a été établi qu'il faut respecter les individus, la démocratie ne sert plus à rien. Même pas à voter le nom d'une rue puisque cela devrait être privé.

La démocratie doit être éliminée une fois pour toute.

Le Champ Libre

Il n'y a plus qu'à vous présenter aux élections et à être élus en somme.

Bonne chance.

Mathieu NV

Le problème est la démocratie tel que la connait est qu'elle donne peu de pouvoirs aux individus mais beaucoup aux différents partis politiques peu importe leur couleur. Or, de nombreux états Américains ont un processus de consultation populaire et de recall qui est très intéressant, du moins sur certaines choses. Mais j'ai peur que nombre de politiciens qui passent toutes leurs vies à légiférer ont une peur immense pour un tel système.

Aussi, on peut critiquer le système bi-partisan aux États-Unis pour diverses raisons, mais l'avantage d'un tel système est que l'électeur est davantage porté (tant dans les primaires que l'élection générale) à voter pour des individus qui font que le parti politique est très décentralisé et n'impose presque pas de ligne de parti. Or, dans un système comme le nôtre tout fonctionne en fonction de la couleur du parti et de son chef et non des individus qui composent ce parti qui représentent chacun des constituants différents. Le système actuel fait donc que beaucoup de gens qui s'intéressent à la politique sont uniquement des moutons qui sont simplement des cheerleaders de leur parti. Ils vont donc critiquer toutes les décisions qu'un autre parti va faire, en disant qu'une telle décision est mauvaise ou bien faite sur un point de vue simplement idéologique, lorsque ces gens deviennent bien silencieux quand leur parti est au pouvoir.

L'exemple qui illustre bien (par exemple) ce paradigme est le volte-face total sur la TPS et le libre-échange du PLC dont les cheerleaders du parti ont rapidement changé leur capot de bord.

Pierre-Yves

Je pense que le principal problème des démocraties que nous connaissons actuellement est constitutionnels: les citoyens sont insuffisamment protégés contre les abus des gouvernements, et là ou ces protections existent encore elles sont systématiquement contournés. À la décharge du politique je dirais que les citoyens sont largement responsables de cet état de fait, comme les grenouilles qui demandaient un roi de la fable d'Esope... mais que voulez-vous, les humains n'apprennent jamais.

Maxime Lamontagne

Quand Stephen Harper et Maxime Bernier vont cesser de supporter des guerres impérialistes qui tuent des innoncents, alors je m'intéresserai à leur position sur des questionnaires de recensemment.

Maxime Bernier est contre le questionnaire long? Il devrait d'abord être contre la guerre en Afghanistan.

Mathieu NV

@Maxime Lamontagne: Êtes-vous pour un parti politique quelconque? Faut bien dire que votre argument se résume à être assez ad hominem en son sens.

Je suis libertarien et indépendant politiquement (j'aime davantage les individus en politique que les partis politiques), donc, je suis contre les expéditions militaires à l'étranger. Une défense nationale devrait servir à protéger un territoire donné.

Or, ça me fait rire de voir ces supposés ''pacifistes'' être pour un état plus grand. Or, le NPD et le Bloc sont des véritables ploucs à ce domaine car ils se contredisent très bien en étant contre certains guerres (seraient-ils pour une guerre au Darfour ou une expédition en Haiti dans une logique bien-pensante?), mais en voulant un état plus gros et plus interventionniste dans bien d'autres domaines. Ils sont exactement (sauf qu'ils sont encore plus hypocrites) que les idiots utiles qui veulent ces mêmes expéditions militaires à l'étranger...

David Gendron

Excellent billet! Dans mon blogue, je pose la question fondamentale suivante: êtes-vous en faveur que l’État vous OBLIGE à répondre à un tel questionnaire? OUI ou NON?

Évidemment, ma réponse est non, bien sûr. J'en ai marre des arguments niaiseux que je lis partout depuis le début de ce débat.

"Quand Stephen Harper et Maxime Bernier vont cesser de supporter des guerres impérialistes qui tuent des innoncents, alors je m'intéresserai à leur position sur des questionnaires de recensemment.

Maxime Bernier est contre le questionnaire long? Il devrait d'abord être contre la guerre en Afghanistan."

Justement, parlant d'argument niaiseux, en vlà un! Oui, je suis contre les guerres impérialistes, mais en quoi l'opinion des conservateurs et de Maxime Bernier là-dessus devrait-il changer quelque chose à VOTRE opinion concernant le recensement? Monsieur Lamontagne, pouvez-vous répondre à la question fondamentale, svp? Si vous êtes cohérent, vous allez répondre NON, tout comme nous, tout simplement!

Par contre, j'ai la mauvaise impression que le gouvernement va reculer par rapport à cette décision, parce que cela entre effectivement en contradiction avec plusieurs politiques intrusives de ce gouvernement, incohérence illustrée entre autres par l'argument niaiseux même émis par Monsieur Lamontagne...

Libre Entreprise

@Maxime Lamontange,

"Maxime Bernier est contre le questionnaire long? Il devrait d'abord être contre la guerre en Afghanistan."

Un n'empêche pas l'autre, pourquoi mêlez vous les cartes ? Seriez-vous en train de dire que tant et aussi longtemps qu'il y aura de la guerre en Afghanistan qu'on ne pourra pas prendre de nouvelles décisions au Canada concernant notre politique intérieure ? Quel raisonnement tordu.

Je vous signale que le Canada a signé un traité avec l'OTAN et a des engagements militaires envers celui-ci. Qu'on soit pour ou contre la guerre, on fait partie de l'OTAN.

Et puis comme je ne suis pas en Afghanistan et bien je suis d'avantage concerné par le recensement que la guerre en Afghanistan et je suis bien content de la décision de Stephen Harper.

Maintenant, j'aimerais qu'il aille plus loin et abolisse complètement le recensement, même le formulaire court mais pour cela il faudrait un vote général qui ne passerait pas.

Alors abolir le formulaire long me paraît un compromis raisonnable. Pour cela, les conservateurs auront encore mon vote aux prochaines élections.

Excellente décision monsieur Harper.

David Gendron

"Je vous signale que le Canada a signé un traité avec l'OTAN et a des engagements militaires envers celui-ci. Qu'on soit pour ou contre la guerre, on fait partie de l'OTAN."

Je ne reconnais aucune légitimité à cette organisation terroriste qu'est l'OTAN. Voilà pourquoi les Conservateurs risquent malheureusement de reculer concernant le recensement, car on va remettre sous leur nez leurs autres politiques gouvernementales intrusives qui sont en contradiction avec cette bonne décision.

Et en effet, je suis en faveur de l'abolition complète du recensement.

Holà, mais les fémi-favoritistes et les immigrato-favoritistes ne seront pas contents!

https://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201007/22/01-4300482-les-conservateurs-veulent-eliminer-la-discrimination-positive.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS4

Maxime Lamontagne

Pendant que nos soldats tuaient des innocents en Afghanistan, Maxime Bernier est allé les applaudir sur place. Il avait le gros sourire, et était manifestement fier de son coup.

Maxime Bernier est un impérialiste qui appuie le maintien d'une armée puissante par l'État Canadien. Pas une armée pour se défendre, mais pour aller causer des ennuis dans des pays étrangers.

Maxime Bernier nuit à l'image des libertariens.


@Libre Entreprise:
Le recensement te dérange? Penses à ces gens en Afghanistan. Quand les soldats canadies sonnent à leur porte, ils sont obligés de répondre aux questions qu'on leur pose. Sinon on les tue, les torture et les viole.

Et si le Canada est dans l'OTAN, alors que le Canada en sorte.

Libre Entreprise

Si vous êtes contre la guerre et pour la paix, vous devriez vous réjouir de la décision de Stephen Harper et des conservateurs. La décision d'abolir le caractère obligatoire du recensement long et une décision qui va dans le sens de la paix sociale.

La paix sociale est plus importante que les statistiques.

Maxime Lamontagne

@MathieuNV

"Or, ça me fait rire de voir ces supposés pacifistes être pour un état plus grand. Or, le NPD et le Bloc "

Je ne sais pas où tu prends que je suis pour le NPD et le Bloc. Ces deux partis, comme le parti Libéral, me répugnent totalement. J'ai pour eux le plus grand mépris.

Non, je ne suis d'aucun parti politique. Je suis libertarien, donc contre les expéditions militaires à l'étranger. J'étais contre l'intervention canadienne en Haiti. Je serais contre une expédition au Darfour. Et ainsi de suite.

Pourtant, si Harper et Bernier se lancaient dans une expédition militaire au Darfour, j'ai l'impression qu'il y en aurait plusieurs qui les applaudiraient sur ce blogue.

David Gendron

Je suis d'accord avec vous, Monsieur Lamontagne, mais j'aimerais que vous répondiez à la question que je vous ai posée, svp!

David Gendron

Alors, vous êtes un libertarien, la réponse à ma question est NON, j'imagine? Alors, on s'entend!

David Gendron

"Pourtant, si Harper et Bernier se lancaient dans une expédition militaire au Darfour, j'ai l'impression qu'il y en aurait plusieurs qui les applaudiraient sur ce blogue."

Oui, mais je ne crois pas que les blogueurs l'applaudiraient, cependant. Ce n'est pas le Tea Party ici!

René

@ Maxime Lamontagne,

"Pendant que nos soldats tuaient des innocents en Afghanistan, Maxime Bernier est allé les applaudir sur place. Il avait le gros sourire, et était manifestement fier de son coup.

Maxime Bernier est un impérialiste qui appuie le maintien d'une armée puissante par l'État Canadien. Pas une armée pour se défendre, mais pour aller causer des ennuis dans des pays étrangers."

Vous semblez avoir la capacité de lire dans les pensées... Allez sur son blogue, vous ne trouverez strictement aucun propos qui va dans ce sens dans les nombreux écrits et discours de M. Bernier. Ça se saurait s'il était un "impérialiste". La largeur de son sourire n'est pas une preuve très solide. Et vous pensez vraiment que Martin Masse aurait travaillé avec un néoconservateur à tout crin?

Les pirouettes qu'un ministre est obligé de faire ne reflètent pas nécessairement les opinions privées de la personne.

Il est intéressant de savoir par ailleurs que selon Julie Couillard, l'opinion de Bernier était à l'opposé cela :

"L'ouvrage confirme aussi que Maxime Bernier était carrément opposé à la guerre en Irak, qu'il était contre la participation du Canada aux opérations en Afghanistan, il était «personnellement contre l'envoi de troupes canadiennes dans ce pays (...) Il me l'a dit à plusieurs reprises».

https://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200810/01/01-25174-julie-couillard-se-vide-le-coeur.php

Kevin

@ Maxime Lamontagne

Fine!!! Alors soyez conséquent : l'Afghanistan et l'Irak n'ont aucun rapport au sujet et vous ne trouverez personne ici pour défendre ces actions... Case closed

---

Justement j'ai remarqué à quel point le sophisme a été détecté rapidement et efficacement!!!! Magnifique détournement d'attention vers un autre problème pour en cacher un autre, ça peut en confondre plusieurs mais pas les intervenants qui ont répondu. Je sais que votre intention n'était pas de détourner l'attention, elle était d'amener un autre sujet (ce qui ne convient pas à la discussion actuelle)

---

En tout cas, je suis totallement assommé de voir des gens défendre le caractère obligatoire du recensement avec des arguments tellement rêveur et boiteux... ça en fait peur... Comme le billet le dit de toute manière, cet opinion représente surtout l'élite médiatique, la plupart des gens sont totallement contre et si je fais le tour de mes amis ainsi que leurs parents, je doute en trouver un seul pour défendre le caractère obligatoire. J'imagine plus des commentaire du genre "ahhhhh le calice de gros recensement que j'ai reçu l'an dernier, ça m'a pris 2 heures pour décrire le statut de travail à temps partiel, les revenu et les informations sur le travail de mes enfants qui sont maintenant majeur"

Au fait, quelqu'un a regardé le questionnaire? C'est solide comme travail de recherche!!! Nous allons juste imaginer une situation, on vas prendre mon père par exemple. 55 ans, trucker qui travaille 70 heures semaine, il a 3 enfants de 25-22-20 ans. Moi j'habite Montréal mais je doit être sur la liste parce que je suis chez lui à temps partiel. Ma soeur étudie en pharmacie à l'université et l'autre en littérature au cégep. Les deux travaillent, l'une pour environs 25 000 par année et l'autre pour... je dirais pas plus 5000. La situation réelle est déjà assez complexe. Il doit recueillir toutes les informations personnelles (je suis certain qu'il a encore oublié nos années de naissance haha), nos revenus de l'an dernier (dans le cas de ma soeur, elle est serveuse, c'est complexe pas juste un peu de trouver le revenu réel), l'endroit où elle travaille avec l'adresse, le nom, téléphone tout! Encore heureux que nous soyons ses enfants et que nous soyons québécois, les 15 pages associées à l'ethnie sont inutiles.

Imaginons maintenant que notre famille est immigrante, mon père serait arrivé ici peu de temps après la naissance de la plus jeune. CHECK BIN LE COMPLIQUÉ!!! En premier lieu, si vous avez une ethnie moindrement complexe (exemple, une jeune fille très intéressante que je connais et qui est américaine ; elle est aussi partiellement allemande, africaine, amérindienne et britanique), bienvenu le mal de tête. Ensuite supposons que mon père, puisque je suis parti de la maison et que imaginons qu'il a des problème d'argent, héberge pour l'année le beau-frère qui habite le québec depuis 2 ans et qui est un globe trotter qui a vécu dans plusieurs pays. Ensuite imaginons que la tante dont le mari est décédé a besoin de se faire héberger aussi. Imaginons qu'en raison de problème mentaux, la tante reçois des prestations du gouvernement et que le beau-frère est sur la CSST en raison d'une blessure. Tous les revenu doivent être décrit, tous les petits détails de ces gens doivent être détaillé.

Dans la situation fictive, je doute qu'on puisse s'en tirer en bas de 4 heure de travail pour remplir tout ça. Connaissez-vous l'adresse avec le code postal de l'entreprise pour laquelle vous travaillez? Connaissez-vous en détail tous les revenu que vous recevez de l'état??

C'est ça qui me rend dingue ; pas imaginer que moi personnellement j'ait besoin de le remplir, ça ne serait pas trop long ; c'est d'imaginer quelqu'un d'autre le remplir dans une situation complexe. Ah et au fait, je vis en coloc avec 2 autre gars que je ne connais absolument pas. la question demande "les personnes qui vivent à cette adresse". Je dois donc demander à mes coloc leur revenu annuel et leur lieu de travail, etc.??!?!?!! Non mais je les vois bien m'envoyer chier!

Maxime Lamontagne

Je suis contre le recensement mené par les fonctionnaires canadiens au Canada, et contre le "recensement" mené par l'armée canadienne en Afghanistan. Que ces deux groupes de fonctionnaires canadiens cessent d'aller de porte en porte. Me semble que c'est clair.

Si le Gouvernement Conservateur n'a pas besoin de renseignements sur les Canadiens, alors il n'a certainement pas besoin de renseignements sur des afghans qui vivent à l'autre bout du monde.

@René
Maxime Bernier est un gas qui est prêt à piller sur tous ses principes pour avoir un poste étatique.

Au lieu de se confier à Julie Couillard, il aurait du donner ses opinions publiquement.

À quoi ça sert d'être contre la guerre en privée, si publiquement on est pour et qu'on travaille à la perpétuer?

Suivant ce raisonnement, tous les communistes pourraient devenir de fervents libertariens. Il suffirait de trouver des confidences pacifiques qu'ils ont fait en privée à leur blonde.

Ouais, faire des confidences en privée à sa blonde, et tenir le discours contraire devant les médias. Je ne crois pas que ce soit une bonne technique pour changer les choses.

B. Vallée

À Pierre-Yves

Je vous cite :

« En fait, si j'essayais de caractériser la position générale des Québécois par rapport aux autres Canadiens (tout en étant bien conscient des limites de ce genre de généralisation) sur ces sujets de société, le premier adjectif qui me viendrait à l'esprit serait: "opportuniste", et le second "individualiste". »

Opportuniste et individualiste. J'adore cette définition du Québécois moyen. Et je m'y reconnais parfaitement. Mais je me doute bien qu'une telle définition devrait horrifier notre « élite » idéaliste, qui s'emploie à transformer l'individu moyen en modèle de vertu « citoyenne »...

Fred

Voici ce que Munir A. Sheikh, le statisticien en chef démissionnaire, l'homme d'honneur, le servant public intègre, disait à ses employés au lendemain de la décision. Portez surtout attention au dernier petit paragraphe.

Courriel de Munir A. Sheikh
Statisticien en chef
Envoyé : le 28 juin 2010
Destinataires : Tous les employés
Ceci est une mise à jour sur le Recensement de 2011. Le 26 juin 2010, les questions du recensement ont été publiées dans la Gazette du Canada, conformément à la Loi sur la statistique.

Le Recensement de 2011 contiendra les mêmes huit questions figurant dans le questionnaire abrégé du Recensement de 2006. Tous les ménages recevront un questionnaire abrégé du recensement.

Les données qui étaient antérieurement recueillies au moyen du questionnaire détaillé obligatoire du recensement seront dorénavant recueillies dans le cadre de la nouvelle Enquête nationale auprès des ménages (ENM) qui est à participation volontaire. Le questionnaire de l’ENM comprendra des questions sur la langue, l’immigration, les peuples autochtones, la mobilité, l’appartenance ethnique, l’éducation, le travail, le revenu et le logement.

L’ENM sera menée au cours des quatre semaines suivant le Recensement de mai 2011. Environ 4,5 millions de ménages recevront le questionnaire de l’ENM, chiffre supérieur à celui de 2,9 millions de ménages qui auraient reçu le questionnaire détaillé obligatoire du recensement.

Je sais que je peux compter sur votre appui continu pour assurer le succès de ces deux priorités importantes de Statistique Canada.

...

Est-ce que ça sonne comme quelqu'un d'outré par la décision ? Il demande même l'appui des employés. Implicitement, il semble donc lui-même appuyer le changement. Pourquoi avoir attendu presque trois semaines avant de démissionner ?

Simon Leduc

Très bon papier, les élites sont vraiment déconnectés de la réalité de la majorité silencieuse. Celle-ci ne veut pas que l'État partout dans la société. Un peu de liberté svp. Bravo au gouvernement conservateur (et surtout à Tony Clément et Maxime Bernier) qui s'est tenu debout dans ce dossier et il n'a pas reculé, encore bravo.

Libre Entreprise

@Simon Leduc,

"Un peu de liberté svp."

Étant donnée que vous le leur demandez si poliment et si gentiment, je suis certain qu'ils vous donneront toute la liberté que vous voulez. (sarcasme)

Libre Entreprise

Tout ce que je sais, c'est que Stephen Harper, Maxime Bernier, Tony Clement et les conservateurs font preuve de sagesse et de perspicacité dans leur décision de faire de ce recensement une enquête volontaire.

Ils ont compris qu'il faut employer la force seulement contre les criminels et non pas contre les gens honnêtes.

Il n'y a que les libéraux, gauchistes, marxistes et autres pourritures de toutes sortes qui veulent menacer et employer la force contre les citoyens honnêtes et sans histoire. Et qui par la même occasion veulent être doux et maternants avec les criminels. Les libéraux c'est le monde à l'envers.

Bravo aux conservateurs pour cette décision qui va dans le sens de la paix sociale et qui s'éloigne d'une confrontation inutile entre l'état et les citoyens.

Je vois que Stephen Harper a beaucoup plus de jugement que tout le ramassis de gauchistes sauvages qui s'en prennent à lui.

Le débat des chefs était une vraie honte, tout le monde s'est lié contre Harper comme des vautours sauvages affamés de chair fraîche. Ce n'état pas un débat, c'était un malhonnête lynchage publique.

Les médias pestent contre Harper car il ne leur donne pas toute l'accès qu'ils veulent ? Et bien les médias n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes. Les médias sont partisans, de gauche, socialistes et ils utilisent tout ce que Harper dit et fait pour le retourner contre lui. C'est normal que Harper les éloigne et les garde à distance et ils peuvent se compter chanceux car si c'était moi à la place de Harper il y a un paquet de journalistes verreux qui se retrouveraient en prison. Comme quoi que Harper n'est pas le monstre que nos médias tentent de nous faire croire.

On a besoin des conservateurs et je salue leur décision de diluer l'électorat Québécois en rajouttant des sièges au Canada et ne pas en rajouter au Québec.

Ça va faire le bloc Québécois qui bloque tout et qui fait en sorte qu'on ne peut pas avancer.

Harper a trouvé comment faire pour renforcir le Canada malgré la bande de bloqueux.

Harper et les conservateurs sont le meilleur parti politique "électorable" en place pour gérer le Canada. Ils auront toujours mon vote.

Le parti libertarien est une farce qui n'arrive pas à décoller, alors le seul choix qui s'offre à moi sont les conservateurs et quand je regarde ce que sont les libéraux et autres vomissures politiques du genre, je suis content qu'il y ait les conservateurs.

Je rêve juste du jour où ils seront majoritaires et que les gauchistes s'écrasent une bonne fois pour toutes.

Mais j'adore le fait que malgré qu'ils soient minoritaires, ils arrivent à gouvernement de façon majoritaire en ajournant les sessions parlementaire et en s'organisant pour que tout devienne un vote de confiance qui pousseraient à aller en élections. Harper est un maître de la stratégie et on a besoin d'un type comme lui au Canada en ce moment.

Je sait que Harper n'est pas un libertarien et que bon nombre de lecteurs de ce blogue le trouvent trop à droite pour leurs penchants libertariens.

Je suis un libertarien moi-même mais Harper est le seul qui a réussi l'exploit de me faire lever de mon siège et d'aller voter pour lui. Moi qui est anti-démocratie et anti-vote. Harper est le seul qui a réussi à me faire exercer mon droit de vote. En général, je ne vote pas aux élections municipales, provinciales, scolaires et je ne votais pas au fédéral avant que Harper soit dans les parages.

Harper est le choix le plus libertarien qu'on puisse avoir au Canada. Il faut parfois savoir être réaliste et objectif et prendre ce qu'on nous donne même si on voudrait mieux.

Surtout, j'aime à quel point Harper provoque les autres partis et les écrase dans leur propre merde gauchiste et qu'ils ne peuvent rien faire. J'ai le sentiment que Harper et les conservateurs me font justice et qu'ils me donnent satisfaction.

David Gendron

"Ça va faire le bloc Québécois qui bloque tout et qui fait en sorte qu'on ne peut pas avancer.

Harper a trouvé comment faire pour renforcir le Canada malgré la bande de bloqueux."

Et en quoi votre séparatisme-bashing a quelque chose à voir avec le libertarianisme? Tiens, tiens, tiens, vous devenez subitement autoritaire quand ça fait votre affaire, cher amant de la liberté?

Je ne reconnais aucune légitimité à AUCUN État, y compris l'État Canadien, c'est pour ça que je suis séparatiste...et partitionniste par la suite!

David Gendron

Et étant donné que Maxime Lamontagne a clarifié sa position concernant le recensement et qu'on s'entend là-dessus, je suis maintenant d'accord avec lui!

David Gendron

@René

"Vous semblez avoir la capacité de lire dans les pensées... Allez sur son blogue, vous ne trouverez strictement aucun propos qui va dans ce sens dans les nombreux écrits et discours de M. Bernier. Ça se saurait s'il était un "impérialiste"."

Faux! Maxime Bernier est un pro-impérialiste. Il est politiquement en faveur des politiques impérialistes militaro-terroristes occidentales (peut-être pas l'Irak, mais bon, il aurait appuyé si les Conservateurs étaient majoritaires) contrairement à Ron Paul (avec qui j'ai de nombreux désaccords, pourtant) qui n'a pas hésité à s'opposer aux autres Républicains là-dessus.

"Et vous pensez vraiment que Martin Masse aurait travaillé avec un néoconservateur à tout crin?"


Martin Masse a travaillé pour Bernier lors de son passage au ministère de l'Industrie, où il faut reconnaître qu'il n'a pas un si mauvais travail par rapport aux aspirations des libertariens. Voilà qui est fort différent!

"Les pirouettes qu'un ministre est obligé de faire ne reflètent pas nécessairement les opinions privées de la personne."

Alors si tel est le cas, il est un politicien opportuniste comme les autres politiciens étatistes! S'il est si convaincu de sa position, pourquoi ne fait-il pas comme Ron Paul?

"Il est intéressant de savoir par ailleurs que selon Julie Couillard, l'opinion de Bernier était à l'opposé cela :

"L'ouvrage confirme aussi que Maxime Bernier était carrément opposé à la guerre en Irak, qu'il était contre la participation du Canada aux opérations en Afghanistan, il était «personnellement contre l'envoi de troupes canadiennes dans ce pays (...) Il me l'a dit à plusieurs reprises»."

Il a donc changé d'avis depuis, par opportunisme crasse, comme Harper! Ron Paul a toujours été cohérent sur ce point!

Ça me fait tellement penser à la stratégie hypocrite du Tea Party aux USA(et là Ron Paul devrait s'en dissocier, mais que voulez-vous, il faut qu'il aide son fils Rand), la ressemblance est frappante!

Dave Thompson

La clé est dans les mots "sans excuse légitime". Je crois sincèrement qu'un droit invoqué (Claim of Right) est une excuse légitime. Si ça intéresse quelqu'un vous pouvez regarder les vidéos de Robert Menard sur Youtube (mrmittee) et sur https://worldfreemansociety.org

Libre Entreprise

@David Gendron,

De mon point de vue, le bloc s'impose à moi et ce n'est pas la séparation qui me dérange mais ce qui est emballé avec la séparation, c'est à dire le gauchisme socialisme marxime léninisme étatisme.

C'est le bloc qui s'impose à tous les Québécois que je trouve autoritaire. Je suis content que Harper ait trouvé une manière de diluer l'influence du bloc. Je ne trouve pas cela autoritaire, au contraire cela va enlever de l'autorité au bloc.

Vous êtes séparatiste parce que vous ne reconnaissez pas la légitimité de l'état Canadien ? Vous voulez un état Québécois parcequ'un état Canadien n'est pas légitime ? Que c'est boîteux comme raisonnement.

Ce sont les individus qui dovient se séparer de l'état.

Je préfère vivre dans un Canada uni que d'être prisonnier d'un état communiste totalitaire Québécois. Je serai toujours opposé au séparatisme.

Imaginez à quel point on serait taxé et réglementé dans un état Québécois. Une chance que nous sommes dans le Canada et que celui-ci tempère les ardeurs du Québec.

Libre Entreprise

@Dave Thompson,

Je n'ai pas besoin d'excuses pour qu'on me fiche la paix !

Pierre-Yves

@Libre Entreprise:

'Je préfère vivre dans un Canada uni que d'être prisonnier d'un état communiste totalitaire Québécois,'

Je préfère vivre dans un Canada multi-étatique désuni - ou le pouvoir des machines étatiques est par conséquent limité -, que dans un Québec étatique uni - ou se pouvoir ne serait limité en aucune manière.

David Gendron

"De mon point de vue, le bloc s'impose à moi et ce n'est pas la séparation qui me dérange mais ce qui est emballé avec la séparation, c'est à dire le gauchisme socialisme marxime léninisme étatisme."

Ah bon, eh bien, je vais suivre votre standard, je ne veux pas ce qui est emballé avec le fédéralisme: guerre à la drogue, peine de mort, anti-avortement, militaro-terrorisme, étatisme, droitisme, capitalisme...

ou comme le dit Martin Masse:

" dans bien des domaines, les Canadiens des autres provinces sont plus portés à appuyer le protectionnisme, le puritanisme, le militarisme et autres positions quasi fascistes que les Québécois"

"C'est le bloc qui s'impose à tous les Québécois que je trouve autoritaire."

Donc, le PSDLQ s'impose à tous les Québécois, lui aussi! Je ne vois en quoi le Bloc, un parti d'Opposition n'ayant presque aucun pouvoir, serait plus autoritaire qu'un parti fédéraliste qui a les pouvoirs et qui aurait tous les pouvoirs s'il était majoritaire, comme vous le souhaitez!

"Vous êtes séparatiste parce que vous ne reconnaissez pas la légitimité de l'état Canadien ? Vous voulez un état Québécois parcequ'un état Canadien n'est pas légitime ? Que c'est boîteux comme raisonnement."

Faux, je ne veux pas d'État, et la meilleure façon de démanteler l'État Québécois, c'est de se séparer...et de partitionner ensuite!

"Ce sont les individus qui dovient se séparer de l'état."

Oui, mais ça n'arrive jamais en restant dans le Canada. Et j'ose croire que les Albertains et les Québécois vont s'en rendre compte un jour.

"Je préfère vivre dans un Canada uni que d'être prisonnier d'un état communiste totalitaire Québécois. Je serai toujours opposé au séparatisme."

Quelle démagogie! De plus, c'est impossible avec les finances publiques endettés actuelle. C'est la Grèce qui attend le Québec séparé, et il n'y aura pas de Canada pour les sauver comme l'Europe l'a fait! Il y aussi le fait que le PQ va inévitablement se dissoudre après la séparation.


"Imaginez à quel point on serait taxé et réglementé dans un état Québécois. Une chance que nous sommes dans le Canada et que celui-ci tempère les ardeurs du Québec."

Ah oui, je suis tellement heureux d'avoir deux impôts à payer à deux États à faire fonctionner. C'est merveilleux!

David Gendron

"Je préfère vivre dans un Canada multi-étatique désuni - ou le pouvoir des machines étatiques est par conséquent limité -, que dans un Québec étatique uni - ou se pouvoir ne serait limité en aucune manière."

Oui, bien sûr, l'URSS était multi-étatique et désuni, mais les populations des nouvelles républiques veulent retourner en masse à l'URSS! Et les populations des pays Européens veulent retourner en masse dans l'Allemagne nazie! Oh yeah! ;)

Le pouvoir du Québec serait limité par sa situation de faillite technique de ses finances publiques. Les réformes seraient inévitables.

Pierre-Yves

@David Gendron

'Le pouvoir du Québec serait limité par sa situation de faillite technique de ses finances publiques. Les réformes seraient inévitables.'

Voici qui me parait fort spéculatif: qui est prêt à prendre le risque? L'Histoire nous enseigne plutôt que lorsqu'un État autoritariste se trouve le dos au mur, sans contre-pouvoir pour s'opposer à ses lubies, les libertés individuelles en prennent pour leur rhume! Et je vous réfererai encore à une fable d'Esope, 'Les vautours et les pigeons'. Les pigeons libertariens n'auront la paix que tant que les vautours séparatistes et fédéralistes continueront à se battre entre eux.

Libre Entreprise

"Ah oui, je suis tellement heureux d'avoir deux impôts à payer à deux États à faire fonctionner. C'est merveilleux!"

Dans un Québec "souverain", vous n'auriez qu'un seul impôt à payer mais celui-ci serait beaucoup plus gros que la somme des deux que vous payez actuellement.

Le Québec manque de discipline et est la province la plus dépensière et gaspilleuse alors dans un Québec "souverain" on paierait plus en impôt qu'on en ramènerait chez soi. Le jour de la liberté serait en Septembre et non en Juin.

Libre Entreprise

"sans contre-pouvoir pour s'opposer à ses lubies,"

Le Canada agit actuellement comme contre-pouvoir s'opposant aux lubies du Québec. Si on se sépare du Canada, on va finir comme Cuba ou la Corée du Nord ou bien la Biélorussie.

Mathieu NV

J'aime mieux vivre dans un état comme la Suisse (malgré qu'imparfait) qu'un état comme la France.

En d'autres termes, le projet nationaliste Québécois est noyauté par des gens qui veulent simplement créer un état jacobin et centralisé, donc une Nouvelle France. Malheureusement, ceux qui proposent le Québec en tant que confédération décentralisée (avec des régions qui auraient des pouvoirs absolus en terme de langue, de culture et d'éducation) sont très marginaux et je suis certain que la veille garde péquiste ne veut absolument rien savoir de cette hypothèse qui va à l'encontre du crédo nationaliste étatique au Québec.

@Libre Entreprise:

Le problème vient que la majorité des gens dans le mouvement indépendantiste Québécois confondent état et nation. Pour la plupart d'entre eux on doit avoir un gros état pour soutenir les intérêts suprêmes de la nation tout en mettant l'emphase sur le collectif au lieu des individus.

Or, il est intéressant de lire ceci à ce sujet: https://www.quebecoislibre.org/DIR230895.htm

Libre Entreprise

@Mathieu NV,

C'est quoi une nation selon vous ?

SVP, définissez nation.

Il appert que état, gouvernement et nation sont intimement lié. Si par nation vous entendez superficie géographique et frontières et bien ceci est impossible sans l'état et le gouvernement.

Si par nation vous entendez race, langage et culture et bien qu'est-ce qui diffère le peuple ici du peuple là-bas avec les mêmes attributs ?

Si par nation vous entendez CANADA, ceci EST l'état.

L'état-nation est un artifice géopolitique indivisible. Si on abolit l'état on abolit forcément la nation et vice-versa.

Une région libertarienne dans un monde nationaliste étatisé se définirait forcément comme étant l'absence de nation et l'absence d'un état, sauf pour les minarchistes.

Dans un monde libertarien, le concept d'état et de nation seraient complètement évacués. Ne resterait plus que des individus et des coordonnées géographiques, des technologies, des produits et des services.

B. Vallée

« Et les populations des pays Européens veulent retourner en masse dans l'Allemagne nazie! Oh yeah! ;) »

Quoi ?

B. Vallée

Ce matin, dans le « Soleil » de Québec , un journal bien-pensant s'il en est, un journaliste aux ordres (il travaille pour la presse canadienne !) résumait toute cette question à un conflit idéologique entre des « électeurs » de type « Tea party » et les « élites universitaires » (page A-20). Par le ton de l’article, où l’on ne faisait AUCUNEMENT référence au droit des individus d’échapper aux indiscrétions de l’état, sauf pour le présenter comme une sorte de caprice d’extrémiste religieux, on se doutait bien de quel côté le sympathique journaliste, un certain Heather Scoffield, penchait. Surtout si l’on considère avec quel respect contrit il parlait de ces « professionnels pragmatiques » et autres « experts » qui exigent le maintien de l’obligation de remplir le questionnaire long…
Quant à moi, je reprendrais l’argumentation de ce pénible scribouilleux pour y voir un autre « conflit » : celui des individus ordinaires contre la guilde des emmerdeurs soi-disant « éclairés » (journalistes, politiciens, universitaires, « experts » et autres agités sociaux) qui ont la prétention insupportable de leur dire quotidiennement quoi faire et quoi penser…
Il faut espérer, maintenant, que sur ce dossier précis les conservateurs ne changeront pas d’idée, peu importe l’intensité de la cabale menée contre eux par les têtes parlantes…

Libre Entreprise

Les opposants à la décision de M. Harper n'ont qu'à remplir le formulaire long et à se fermer la gueule. Après tout, le formulaire est volontaire alors eux qui aiment les statistiques ont la pleine liberté de remplir le formulaire long.

Ils veulent que les statistiques soient stables et reposent sur un échantillon cohérent ?

Alors pourquoi ne forment ils pas un regroupement de volontaires du formulaire long et qu'ils ne soumettent pas cette liste de volontaires à Statistiques Canada pour recevoir à toutes les 5 ans le formulaire long et le remplir.

Alors Stat Can aura son échantillon fixe et stable et les chiâleux auront leur formulaire long.

Mathieu NV

@Libre Entreprise:

L'argument utilisé par ces gens est que ceux qui vont remplir le 2B de façon volontaire vont seulement venir de certaines tranches de la population.

Or, cela est très discutable pour deux raisons:

-Statscan font beaucoup d'autres enquêtes, le recensement est le principal mais il en existe bien d'autres.

-Croyez-vous vraiment que certains groupes de personnes (je pense par exemple aux autochtones vivant dans certaines réserves) remplissent vraiment le 2B?

Aussi, même que dire que certaines questions du 2B sont problématiques. Par exemple, il est interdit par la constitution Américaine de demander quelle est la religion d'un individu, malgré que cela est demandé à tous les 10 ans (dont en 2011) au Canada.

Libre Entreprise

@Mathieu NV,

Les données du recensement sont fausses de toutes façons, moi j'ai rempli plein de niaiseries dans mon recensement de 2006, LOL !!! J'imagine que je ne dois pas être le seul à avoir écrit plein de niaiseries dans mon recensement, ha ha ha ha !

En tout cas, quoi qu'il en soit, je suis très satisfait de la décision de Stephen Harper. Cette décision évite à l'état d'avoir recours à la violence pour extorquer des informations aux honnêtes citoyens.

Harper est donc un homme de paix sociale. Il aura avec certitude mon vote aux prochaines élections. Stephen Harper et les conservateurs ont réussi l'exploit de me faire voter aux élections fédérales. Dans le temps des libéraux je restais chez-moi.

Sébas

Bon, les étatistes de gauche sont contents-contents:


Si j'ai bien compris (selon le 98.5 fm, mais je ne retrouve pas de nouvelle écrite = bizarre), une organisation corporatiste de «droite», souvent pro intervention de l'état (par exemple: elle aime l'assurance-chômage étatique et le Régime de pensions du Canada = RPC)- soit la FCEI (Fédération canadienne de l'entreprise indépendante... «indépendante», mais pas de l'état, mais passons), s'insurgerait contre la décision du gvt Harper de laisser les individus libres de répondre ou non au recensement long...

Pourtant, lorsqu'ils veulent des interventions de l'état dans la gestion d'entreprises ou dans l'économie, ils font ceci:

*

«Survey highlights need for disaster assistance for farmers: CFIB

REGINA — Business confidence among farmers and others involved in agriculture in Canada is falling, according to a survey released Wednesday by the Canadian Federation of Independent Business.»

https://www.leaderpost.com/business/Survey+highlights+need+disaster+assistance+farmers+CFIB/3247460/story.html

***

Et si une entreprise veut des infos sur son marché (i.e. étude de marché), elle n'a qu'à taper «étude de marché» dans Google
(;-)
https://www.google.com/search?hl=en&client=opera&hs=sLC&rls=en&q=Etude+de+march%C3%A9+canada&aq=f&aqi=g1g-s1g1&aql=&oq=&gs_rfai=


... et faire affaire avec une entreprise PRIVÉE qui est une experte dans ce domaine.

Et si demain matin StatCan était fermé (ce qui est loin d'être le cas, donc des enquêtes statistiques de toutes sortes -utiles aux entreprises et payées par nos taxes/impôts - vont continuer), des dizaines d'entreprises PRIVÉES -supplémentaires- vont remplacer StatCan (à moindre coûts pour l'économie), pour répondre aux demandes du marché...

***

P.s.
Jaimerais bien que Maxime Bernier et/ou Martin Masse commente -L'EXCELLENTE- décision du gvt Harper de cesser une partie de la discrimination «positive» (sic: mais tjrs négative dans le faits), dans l'embauche des futurs employés de la fonction publique...

En passant, si le gvt Harper faisait ce qu'il a promis (soit «décentraliser» le gvt et respecter les compétences provinciales constitutionnelles), le Ministère de la Santé serait fermé, le gestion de la politique hypocrite et stupide entourant le bilinguisme «officiel» coast to coast, cesserait, et plusieurs autres ministères, agences, organismes, fermeraient, et l'embauche de nouveaux fonctionnaires serait reglée à la source: il n'en aurait plus pour un méchant «boute»...
;-)


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook