« L'élevage déficitaire du veau de lait au Québec | Accueil | Montée de la "droite" au Québec: la partie est loin d'être gagnée »

04 novembre 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mathieu NV

Je dois dire que cela a été la meilleure chose à faire....il y a environ 15 ans!

Chose qui démontre cependant d'un certain sens comment certains groupes ont une emprise immense sur le BS...euh...les subventions.

Patrice

On devrait renommer le musée; Juste pour Rire...des contribuables.

Marianne

A mettre en rapport avec la taxation envisagée pour tous les propriétaires de voitures sur l'île de Lontréal : il faut sans arrêt trouver de l'argent supplémentaire pour avoir de quoi dépenser dans ce genre de subventions. Voir aussi l'augmentation systématique des tarifs des parcomètres et l'installation de nouveaux dans des zones où le stationnement était jusque là gratuit. Ou l'augmentation permanente des taxes municipales. Des sous, des sous. Et pour quel usage ...

Pierre-Yves

Quand le Musée juste pour rire a ouvert ses portes, la première chose qui m'est venue à l'esprit était "Non mais, quelle crisse de c...nnerie!". Ça pris 17 ans à nos bons gouvernement pour s'en apercevoir il parait, mais quand c'est l'argent des autres hein, who gives a rat's a$$!

@Patrice: excellente suggestion.

François 1

Comment???

Nos humoristes manquent-ils de so-so-solidarité?

Ils sont pourtant parmi ceux qui se font le plus de fric avec leur "art" non? Ils pourraient facilement renflouer le musée avec l'argent qu'ils font...

Mathieu

«Ils pourraient facilement renflouer le musée avec l'argent qu'ils font...»

La solidarité chez les dépendants et subventionnés, c'est toujours celle des autres mais le tout à leur propre profit et basée sur de fausses prémisses.

François 1

La question qui me titille: que feront-ils de l'argent ainsi dégagé? Nous le redonner?

Lecteur

@ Francois

Vous rêvez en couleurs! Ils vont l'investir ailleurs. On ne s'en sortira pas. D'ailleurs, j'entend a l'instant que la Ligue nationale d'improvisation souhaite occuper l'immeuble laissé vacant par la fermeture du musée. La LNI a demandé une rencontre à ce sujet avec la ministre de la Culture...

François 1

@ Lecteur:

Je faisais de l'ironie bien sûr.

Nous savons tous que cet édifice demeurera, pour très (trop?) longtemps encore, à l'intérieur de notre "patrimoine collectif" et qu'il abritera d'autres parasites sociaux.

François 1

Même la gauchiste Nathalie Petrowski vous donne raison ce matin dans La Presse!

C'est dire...

http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/nathalie-petrowski/201011/10/01-4341095-on-ne-rit-plus-depuis-longtemps.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_nathalie-petrowski_3279_section_POS1

Pierre-Yves

"M. Heurtel a indiqué que le Groupe Juste pour rire souhaitait maintenant se recentrer sur ses compétences fondamentales."

A.K.A., se foutre de la yeule des contribuables. Sont très forts pour ça.

Kamou Raska

Le Festival Juste pour Rire en Joual n'est-il pas aussi subventionné un maximum ?

Mathieu NV

Bien sûr! Leur pouvoir de lobbying est très fort!

MG

Malheureusement ils ont encore l'écvole nationale de l'humour.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Groupe Facebook

La dette du Québec