« Est-ce que « nous » avons besoin d’un nouveau pont? | Accueil | Le taxage à l’école, toujours une réalité… »

30 mars 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre Lemieux

Bon papier! Je note que les historiettes sont "racontées très humainement" plutôt que très animalement.

B. Vallée

« Une websérie à ne pas manquer »...

Me semble, oui...

H. Bernard

Pour le gouvernement, les revenus des citoyens, c'est 'open bar'... on se sert! Et pourquoi pas? On en a le pouvoir!

''All power tends to corrupt and absolute power corrupts absolutely.''
John Dalberg-Acton

Marc B

C est ca quand un pays ou une province sont dirigé par les fonctionnaires

Kevin

L'important c'est qu'on soit heureux comme peuple!

Bobjack

J'imagine la prochaine, avec têtes à claque dans le but de "rejoindre les jeunes" :

"Avant j'étais malheureux, je voyais du noir partout, mais grâce à Monsieur Bonheur, ce temps est terminé.

Merci Monsieur Bonheur, merci

hey hey, c'est ti pas beautiful ça?"

Gilles Laplante

Ça devrait être interdit, je déteste dire ça, la publicité gouvernementale. Ça n'a, en général, aucun intérêt sauf pour celui qui la fait et celui qui la commande.

Jean-Claude Michaud

Voilà un gouvernement qui endore par la propagande le peuple du Québec au lieu de bien gérer ses responsabilités constitutionnelles que sont la santé, l'éducation, les routes, la culture, la sécurité publique ainsi que le filet de sécurité sociale. Je suis bien ouvert à écouter les idées libertariennes et à lire les articles sur ce site, il faut que toutes les idées circulent dans une société. Je suis plus un centriste (conservateur fiscal et assez libéral social excepté des peines plus sévères contre les crimes violents ou les criminels à cravate) qui croit qu'on a besoin d'un état décentralisé, transparent, démocratique et bien géré et qui assure un filet de sécurité minimum au personne. Par contre, fini la plupart des programmes universels, je suis tanné des trous dans les rues, du laxisme de la gestion d'Hydro-Québec ou de la caisse de dépôt, de la gestion stupide par l'actuel gouvernement et je pense qu'il faut une nouvelle révolution tranquille au Québec. Retrouvons notre fierté et notre dynamisme du passé! Faisons le grand ménage! Abolissons le plus de structures possible, réduisons la fonction publique et simplifions la bureaucratie! Je crois que nous devons obtenir de meilleures redevances sur nos ressources naturelles et qu'Hydro-Québec pourrait apporter plus de dividende au Gouverneemnt du Québec pour payer notre dette ou baisser les impôts de la classe moyenne qui croulent sous les taxes.

Bobjack

"Abolissons le plus de structures possible, réduisons la fonction publique et simplifions la bureaucratie! Je crois que nous devons obtenir de meilleures redevances sur nos ressources naturelles et qu'Hydro-Québec pourrait apporter plus de dividende au Gouverneemnt du Québec pour payer notre dette ou baisser les impôts de la classe moyenne qui croulent sous les taxes."

On ne n'aide pas un alcoolique en lui donnant du fort en intraveineuse. Les redevances sur les ressources ce n'est rien d'autre que de la racketerie, en gros faire cracher une minorité que peux de gens connaisse en se disant que c'est pas grave. Les quantités astronomique d'impôt et de taxe en tous genre sur les travailleurs c'est pas assez de redevance peut-être ...

On ne parle pas du fait que chaque $ est une excuse supplémentaire pour en gaspiller deux.

La seule manière de tuer la bête c'est de la priver de manger.

Bobjack

Pardons pour les fautes, il faudrait que je pense plus souvent à me relire.

Estec

"L'important c'est qu'on soit heureux comme peuple!"

Et non en tant qu'individu.

Pierre-Yves

C'est tout a fait scandaleux. C'est encore plus scandaleux de penser qu'autant de gens vont voter pour ces andouilles et ces parasites. Un peuple a les politiciens qu'il merite, apres tout...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Groupe Facebook

La dette du Québec