« Une commission parlementaire sur les drames familiaux! Et quoi encore? | Accueil | Le Bixi, la meilleure invention depuis le pain tranché? »

11 mai 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bobjack

Hypocrisie, juste pour être "in" il faut répondre oui aux subventions, mais par derrière on n'en a rien a foutre.

Comme quoi les gens sont plus intelligents dans leurs actions que dans leurs pensées.

D'ailleurs tant qu'a faire :
- Subvention aux modélistes, les pauvres ne peuvent vivre de leur art
- Subvention aux jeux vidéos, ils peuvent vivre de leur art, donc c'est du gros business de capitaliste pourrit, c'est pas de l'art (allez savoir pourquoi).

Francis Ducharme


Bah, 85$ c'est pas cher pour avoir l'air cool et intello engagé.

Matt

Bien qu'ils boudent la culture où ils doivent débourser des sous, peut-être le message qu'on ne perçoit pas est en fait que la majorité des gens sondés veulent simplement continuer de profiter de la culture qui est "gratuite"*** (émissions et films à Radio-Canada ou Télé-Québec, journées gratuites de la Culture, festivals estivaux, etc.)?

Bref, ils se foutent de la culture où ils doivent payer - être individuellement actifs - mais ils tiennent à ***celle où leur facture individuelle est diluée puis refilée à toute la collectivité via les impôts ou à des acteurs privés (médias privés), celle où elle est refilée aux autres.

Un sondage similaire, en octobre 2009, rapportait la même chose: bien que déficient, maintenez le système actuel mais haussez les tarifs pour tout ce qui me touche pas personnellement (voyez le point 1).
http://geloso-breguet.blogspot.com/2009/10/les-tarifs-et-moi-ou-plutot-et-vous.html

Matt

Morale: les Québécois, même s'ils se croient généreux, solidaires, vertueux, ne le sont qu'avec l'argent des autres.

Pierre-Yves

Quand je vois un billet de Gilles Guénette, je sais qu'on va se bidonner. Et encore une fois, ça rate pas...

Bobjack

Nataly Elgrably en parle dans une de ses chroniques, maintenant les médias veulent sa tête.

Alex.C

« Au Québec, 1% du budget québécois est consacré chaque année à la culture.»
D'où tenez-vous cette information?

François 1

Ah...tiens... La Clique en parle également:

http://www.cliqueduplateau.com/2011/05/11/population-1-artistes-0/#comments

Certains commentaires sont...artistiquement drôles; je préfère vous en avertir!!!

Le Champ Libre

Salut Gilles,

>> Les gouvernements devraient-ils arrêter de financer la culture et laisser les lois du marché dicter la façon de faire de l’industrie?
71% des gens répondent NON

L'explication est simple je crois.

La plupart des gens pensent que quand l'Etat subventionne la culture à hauteur de 85$ par tête de pipe, ces 85$ ne viennent pas de leur poche mais de la poche des méchants (patrons, riches, capitalistes, libéraux,...).

A la question "Faut-il que l'Etat arrête de prendre 85$ aux "méchants" pour que vous puissiez ensuite assister à des spectacles, concerts, ... ?"

Que 71% répondent non, c'est normal.

Il faut juste expliquer à ces 71% que les 85$ viennent en réalité de leur poche.

La vraie question est donc "Voulez vous qu'un crétin de ministre de la culture dépense vos 85$ à vôtre place ?"

Et là, la réponse serait NON à 100% je crois.

Gilles Guénette

@ Alex.C

Je le tiens de l'animatrice de l'émission qui elle le tient du ministère de la Culture.

Resistant

La culture Québécoise, c'est la mentalité de moutons, la mentalité de troupeau.

Il y a cette mentalité qu'il faut être généreux, compatissant et solidaire envers les artistes. Alors en public les gens diront une chose mais en privée il en feront une autre.

La vague orange montre comment les Québécois sont des moutons.

Resistant

"ministre de la culture", il y a donc un ministère de la culture ?
Ça fait pas mal ministre de la propagande, ministère de la propagande.
Tous les chanteurs et artistes engagés militent pour plus de gouvernement dans nos vies, alors entre culture et propagande la frontière est mince.

Quebec101

Ah oui, la "culture" québécoise.

Il a fallu que l'état fasse des "lois" pour protéger cette culture:

Selon l'OLF:
58. L'affichage public et la publicité commerciale doivent se faire en français.
Ils peuvent également être faits à la fois en français et dans une autre langue pourvu que le français y figure de façon nettement prédominante.

Et pourtant une des émissions les plus populaires à la télévision québécoise s'appelle "Loft Story".
Est-ce que quelqu'un a avisé l'OLF?

Des sources d'inspiration:

- Loco Locass: "yo man check tsé, votez bloc yo, respect 514 - 450, pi libérons nous des libéraux yo!"

- Musique Plus..

- "J'ai d'la place en masse dans mon jacuzzi"

- Roy Dupuis: "Wo!"

Augmentons le financement aux artistes! Ils doivent produire une vidéo YouTube contre le plan nord, et c'est pas gratuit!

On va les avoir les maudits anglais!!!!
PS: Le bloc a seulement perdu à cause du vote ethnique et l'argent.

Resistant

@Quebec101,

Tu oublies Guildor Roy: "Une autre chambre d'hôtel une autre peine d'amour" LOL :-D

Estec

Étant donné la compétition mondiale, quand même pas pire que 33% des gens ont acheté un cd ou vue un spectacle québécois dernièrement. Ça reste quand même du simple divertissement et non de la culture, sans doute pour ça qu'ils sont pour investir dans la culture. Reste à savoir c'est quoi pour eux de la culture.

B. Vallée

« Pour la petite histoire, M. Curzi n’a rien eu de très pertinent à dire. Des trucs du genre: «Notre grand défi, c’est de garder notre culture tellement vivante et tellement attirante qu’on conserve l’ensemble de nos parts de marché.» (Ce qui ne fonctionne manifestement pas!) «…y’a plein d’exemples que dans une culture, quand t’es profondément dedans tu peux te répandre sur l’univers en entier. Pis c’est ce qu’il faut faire.» (WTF?!) «…il faut qu’on s’en occupe [de la culture] comme il faut qu’on s’occupe des gens qui sont démunis.» (Une culture vivante et attirante ou démunie?) «Il faut qu’on soit conscient que [la culture] est une richesse collective et qu’il faut la porter chacun et chacune d’entre nous.» (Est-ce qu’on peut porter quelque chose qu’on ne consomme pas?) »

* * *


Évidemment, avec ce pauvre Curzi on est, comme avec la plupart des « artistes » et des politicailleurs, en plein délire collectiviste. Et pourquoi donc devrais-je « porter » une « culture » qui me déplaît à partir du moment où elle devient une sorte de « projet de société » soutenu par des légions de politicailleurs, d'activistes et « d'artistes » baignant dans la bien-pensance ?

Pierre-Yves

Mr. Curzi est aussi attirant qu'un croque-mort. Pas certain que ce soit une bonne pub pour la culture québécoise. Finalement, il a bien fait de ce recycler en politique, un domaine ou les vieux %@!!$#!! ont un avenir. Le seul rôle qui pouvait encore lui convenir est celui du Tartuffe, pis on sait que Molière au Québec c'est pas les gros chars.

B. Vallée

à Pierre-Yves

Tartuffe Curzi : j'adore !

Il reste à trouver qui ferait un bon Trissotin (un « artiste » maniéré et précieux à l'excès) et un bon monsieur Jourdain (le bourgeois qui veut devenir gentilhomme titré, et dont les nobles exploitent à fond la naïveté...)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Groupe Facebook

La dette du Québec