« Musées gratuits, achalandage stable | Accueil | Les revendeurs de billets offrent un service utile »

08 juin 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mickaël Mithra

La communauté libérale francophone et notamment française ne comprend pas ou rejette carrément le concept. Elle se comporte à l'égard de Bitcoin comme le français moyen à l'égard de l'or. Un peu dommage.

Tefal

Il faudrait un tutoriel abordable qui explique la chose. Moi qui connais bien la crypto, par exemple, je n'ai aucune idée de comment ça marche.

Furao

Je suis un des très très rare early-adopter de Bitcoin québecois.
Au début ont était 3, un de Montréal et un de Sept-Ile (jamais pu lui parler).

Je mine, j'ai un store en ligne https://www.bitcoinmart.com qui vend des trucs pour des bitcoins (pour l'instant que des produits merrell, mais d'autre s'en viens).

J'ai vendu et acheté beaucoup de bitcoins avec plusieurs touristes qui vennaient à Montréal et dans me divers voyages. J'ai spéculé et surtout eu beaucoup de plaisir a apprendre sur ce monde rempli de gens talentueux avec une inteligence au dessus de la moyenne.

Les Québecois, eux, se sont réveillé avec les bitcoins que depuis 2 semaines.
Avant, toute mes publicités dans kijiji et craigslist étaient sans réponse.
Mais là, sa se déniaise.
Meme du monde de Sherbrooke sont venu à Montréal juste pour en acheter.

Comme d'hab, le québec traine de la patte technologiquement :)

Des fois je me demande si je devrais pas organiser une sorte de mini conférence bitcoin dans laquelle je partage ma moindre ignorance sur le sujet (c'est quand meme méga complexe).

Bobjack

Le système dépend donc entièrement de la robustesse des algorithmes de cryptage si je comprend bien.

Hey merde, sa semble intéressant, mais je ne suis pas certain d'avoir le savoir suffisant pour évaluer si cela peut vraiment marcher.

Louis

L'attribution initial de la monaie me semble pas vraiment logique. On récompense juste la puissance de calcul mobilisé.

Un meilleur système serait selon moi un système ou l'argent serait créer à la naissance. Un montant égale est remis à chaque humain à la naissance (accessible à sa majorité). Ensuite les échanges sont libre.

Ca causerait des pressions inflationistes car il y aurait une création constante d'argent, mais elle serait limité par un facteur physique, la création de nouveau humains.

Resistant

Comment va t-on utiliser les bitcoins quand ils vaudront $200,000 USD chaque et qu'il ne sera pas possible de les subdiviser ?

Si on ne peut pas subdiviser un bitcoin en 1/50,000 pour acheter un pain, comment va t-on les utiliser ?

Je m'en veux de ne pas avoir été au courant de ça plus tôt, je les aurait acheté à 50 cents et revendu à $10. 20 fois mon argent.

Mais comme le montant final sera de 21 millions et qu'il n'y en aura plus jamais de créé à partir de ça, comment va t-on les utiliser de façon pratique ?

Comment est-ce que ça ne deviendra pas une monnaie d'échange entre élites riches ?

Une lamborghini en échange d'un bitcoin. Mais quand viendra le temps d'acheter et de vendre des breloques de moindre valeur, ce sera impossible.

Resistant

Pour que le bitcoin soit un succès malgré la limite des 21 millions de bitcoins, il faudra qu'un bitcoin soit divisible à l'infini poru accommoder la demande en bitcoins, la production économique et le capital sans cesse croissant du monde.

On va continuer à produire plus de biens et services pour une même quantité de bitcoins et les bitcoins donnent un avantage politico-économique à ceux qui les utilise alors la demande va aller en croissant.

Ce qui veut dire qu'un bitcoin va acheter toujours plus de biens et services. Alors j'espère que dans le système des bitcoins, il est possible de les diviser à l'infini, à savoir utiliser des 1/100 de bitcoins, des 1/1000 de bitcoins, voire des 1/100,000,000,000,000... de bitcoins car sinon, on va se retrouver avec des unités de forte valeur et il sera impossible de vendre des biens de moindre valeur en échange de bitcoins.

Resistant

Divisible: Le Bitcoin se divise pour l'instant jusqu'à 8 décimales,

21 millions x 10000000 = 210 trillions.

Oui, ça devrait pouvoir accommoder l'inévitable déflation pour bien des années à venir. Je considère que c'est un bon investissement.

Bobjack

@Resistant :

- Divisible: Le Bitcoin se divise pour l'instant jusqu'à 8 décimales, avec la possibilité d'augmenter ce chiffre en cas de besoin. L'or fait pâle figure à côté, puisque des quantités trop petites d'or sont inutilisables pour des échanges.

Resistant

"Je suis conscient que l'idée de comparer une série de bits avec de l'or puisse sembler loufoque pour le citoyen moyen (et carrément fou, sur ce site). Et pourtant..."

Pas du tout, il est plus facile de cacher des données qu'une quantité d'or.

Il est très difficile de confisquer des données infiniment mobiles qu'on peut cacher dans une toute petite clé USB ou carte SD ou dans un courriel ou dans l'ordinateur de quelqu'un d'autre.

Le gouvernement pourrait confisquer l'or et ça coûte plus cher d'entreposer, de sécuriser et de transporter de l'or que des bitcoins.

Plus besoin de coffre fort ni de services de sécurité. Même qu'à la limite, il serait possible d'entreposer ses bitcoins dans le réseau même et donc sur aucun support physique en particulier et les encrypter avec un solide mot de passe pour que seul soi-même puisse les utiliser.

Pour pouvoir empêcher un tel système, il faudrait non-seulement arrêter tous les ordinateurs dans le monde, encore faudrait-il tous les détruire car dès qu'on les remettrait en marche, les bitcoins seraient à nouveau disponibles.

Les bitcoins sont donc beaucoup mieux que l'or. Je vais en acheter, le meilleur investissement que je puisse faire.

Martin D

Oui mais l'or existe pour de vrai....il a une valeur industrielle inestimable. Si l'or n'est pas utilisé abondamment dans l'industrie ce n'est pas parce que l'or est inutile c'est parce que c'est beaucoup trop cher.

Sur la question de la divisibilité je ne comprend pas pourquoi l'or ne serait pas divisible presque'à l'infinie. Pensons à une pièce de 2 dollar canadien, on pourrait avoir une pièce similaire avec un simple jeton de quelques milligrammes au centre. Bien sur il serait impossible sans cette méthode de transporter cette même quantité de quelques milligrammes dans ses poches sans la perdre.

Pour ce qui est des Bitcoin je ne suis pas sur de bien comprendre alors je vais faire des recherches de ce pas.

JH Lapointe

Merci pour l'info, très intéressant!

J'ajouterais de plus que les bitcoins semblent avoir l'avantage de ne pas être sujets aux fluctuations attribuables à la spéculation sur leur valeur en tant qu'investissement, contrairement aux MP, et que leur circulation ne semble pas être autant sujette à manipulation comme ce fut le cas pour le métal blanc en mai dernier...

Mickaël Mithra

Tous les aspects de BitCoin et objections techniques/économiques/politiques sont abordés et discutés à fond depuis des mois sur https://forum.bitcoin.org/

Vous y trouverez donc les réponses à toutes les questions que vous vous posez et même à celles que vous ne vous posez pas. Avant de poster, lisez les topics existants.

BitCoin est un concentré de tout ce que rêvent normalement les libéraux authentiques: une arme anti-Etat redoutable, probablement la plus redoutable qu'on puisse imaginer, et un chef d'oeuvre de l'esprit quant à sa conception. Il fallait un esprit incroyablement génial pour inventer cela: un esprit qui a compris à fond à la fois l'économie authentique, la théorie monétaire correcte, la stratégie politique efficace, l'informatique, la cryptographie.

En tant qu'arme anti-Etat, Bitcoin est redoutable, d'abord parce qu'il s'attaque à la racine de l'oppression (le contrôle de la monnaie) et surtout car il n'est nul besoin d'adhérer au libéralisme ni même de comprendre quoi que ce soit à la philosophie politique pour l'utiliser. Or son utilisation est de fait une forme de résistance et de lutte contre les Etats, qu'on en soit ou non conscient.

BitCoin ne nécessite pas de se sacrifier, de se faire conspuer en tentant (souvent vainement) de répandre la bonne parole: au contraire, on est récompensé par un enrichissement personnel tant que le BitCoin est en déflation. BitCoin est un cercle vertueux en faveur de la liberté, là où toutes les autres stratégies sont couteuses et individuellement non rentables.

Le manque d'enthousiasme des libéraux francophones est décidément consternant.

Bitcoin

excellent article.
je me permets de le reprendre :)

Claude Cormier

Mr. Fortin,

J'aimerais bien que vous repreniez la comparaison du bitcoin avec l'or. Mais cette fois-ci, je vous suggère de comparer avec une vraie devise-or soit goldmoney(goldmoney.com)

Rémi

@Louis

L'attribution initial de la monaie me semble pas vraiment logique. On récompense juste la puissance de calcul mobilisé.

Oui et non, même en combinant l'ensemble de la puissance de calcul de Google( par exemple), les bitcoins ne serait pas créé plus rapidement. On a besoin de la valeur du dernier bitcoin créé pour créer le prochain. L'algorithme est fait pour ralentir la création des bitcoins si ça l'accélère trop rapidement, du moins si j'ai bien compris les différents articles que j’ai lus sur le sujet.

Je suis content d'avoir eu une réponse à mon post du 21 février dernier :)

https://www.leblogueduql.org/2011/01/le-fil-de-discussion-libre-de-janvier.html?cid=6a00d8341cb44a53ef0147e2bbfbdb970b#comment-6a00d8341cb44a53ef0147e2bbfbdb970b

Christian Fortin

M. Cormier,

Les devises-or, bien qu'elles aient de belles qualités, souffrent de deux points négatifs:

1. Il y a un point central. S'il est détruit (par une action gouvernementale par exemple), c'est la fin.

2. Il faut faire confiance aux propriétaires.

Ces 2 points sont à mes yeux des dégradations des caractéristiques qu'offre l'or en tant que monnaie. On sacrifie donc la sécurité pour obtenir une meilleure portabilité.

Bitcoin a des qualités similaires à celles des devises-or, mais sans les compromis.

Lupin

Sauf que pour le moment mon or est internationalement reconnu par la vaste majorité de la population comme ayant de la valeur, cpntrairement au Bitcoin. J'aimerais que sa lève, mais je ne changerai pas mes économies en or pour des bitcoins tant que les grands comme paypal n'y touchent pas.

Resistant

@JHLapointe,

"l'avantage de ne pas être sujets aux fluctuations attribuables à la spéculation sur leur valeur en tant qu'investissement,"

Étant donnée qu'un bitcoin vaut maintenant $29 USD et qu'il ne valait que 50 cents il y a de ça 6 mois, je trouve que c'est l'instrument monétaire le plus spéculatif qui soit.

Le bitcoin est basé sur rien, on ne peut pas l'échanger contre une quantité d'or à coup sûr, alors c'est un instrument purement fiduciaire. La fluctuation se fait par rapport aux biens et services qu'il peut se procurer.

Il est clair que le battage médiatique concernant le bitcoin ces dernières semaines a contribué à grandement augmenter sa valeur. Comme quoi la plus grande valeur est encore l'accès aux médias de masse et "l'exposure" à rejoindre la plus grande masse.

La valeur du bitcoin en ce moment est entièrement dû au battage médiatique qui a fait connaître cette monnaie par un très grand nombre de gens qui se sont lancé dans la spéculation.

Resistant

L'or est dépassé comme valeur refuge. Car acheter et vendre de l'or est extrêmement difficile et risqué, il faut laisser plein d'informations personnelles y compris son numéro d'assurance sociale, l'or n'est pas anonyme. Il faut le protéger, le transporter, l'entreposer. Il faut en prendre possession. L'or peut être confisqué.

Tandisque les bitcoins existent dans le réseau en entier, on n'a pas à en prendre possession physique.

Les bitcoins sont meilleurs que l'or du simple fait de la facilité d'acquisition et de transaction et surtout de l'anonymat.

Je vais acquérir des bitcoins c'est certain.

Resistant

@Lupin,

"Sauf que pour le moment mon or est internationalement reconnu par la vaste majorité de la population comme ayant de la valeur, contrairement au Bitcoin."

Essayez de payer un achat par internet avec de l'or. L'or non-plus n'est pas reconnu par paypal. Il est très difficile d'envoyer de l'or par modem câble à ses fournisseurs par internet.

Sylvain Falardeau

@ Resistant

"Essayez de payer un achat par internet avec de l'or. L'or non-plus n'est pas reconnu par paypal. Il est très difficile d'envoyer de l'or par modem câble à ses fournisseurs par internet."

C'est possible depuis 1996 d'envoyer de l'or électronique sur Internet. e-gold a été le premier à mettre en place un système de la sorte. Aujourd'hui, le système n'est plus opérationnel et le gouvernement Américain est en train de confisquer l'or qui s'y trouve.

Vous ne pouvez pas plus payer votre fournisseurs avec des Bitcoin que de l'or simplement parce qu'il n'accepte pas cette devise. L'avantage majeur du Bitcoin est la nature décentralisée de celui-ci: un gouvernement ne peut saisir les Bitcoins en attaquant qu'une seule organisation.

Je suis intrigué par le phénomène. Serait-ce une simple mode qui s'estompera rapidement ou est-ce que ça deviendra une monnaie? Selon la théorie économique autrichienne, ça ne fera pas long feu (comme monnaie):

"This process: the cumulative development of a medium of exchange on the free market--is the only way money can become established. Money cannot originate in any other way, neither by everyone suddenly deciding to create money out of useless material, nor by government calling bits of paper "money." For embedded in the demand for money is knowledge of the money-prices of the immediate past; in contrast to directly-used consumers' or producers' goods, money must have pre-existing prices on which to ground a demand. But the only way this can happen is by beginning with a useful commodity under barter, and then adding demand for a medium for exchange to the previous demand for direct use (e.g., for ornaments, in the case of gold[1] ). Thus, government is powerless to create money for the economy; it can only be developed by the processes of the free market."

Tiré de "What Has Government Done to Our Money?" https://mises.org/money/2s3.asp

Qu'est-ce que vous en pensez?

Sergio

Très bonne référence Sylvain Falardeau. Le Bitcoin n'a effectivement aucune valeur intrinsèque. Comment prendre au sérieux des gens qui prétendent qu'un médium qui auparavant n'avait aucune valeur ou utilité est du jour au lendemain un moyen d'échange de biens ou services ? C'est encore îre que la fraude de la monnaie fiduciaire. Je plains ceux qui seront pris avec des bits informatiques dans leurs poches lorsque ce système s'effondrera, ce qui va arriver c'est certain.

Caligula

Attendez qu'un attentat terroriste soit financé par des bitcoins avant de dire que c'est à l'abri des gouvernements...

Resistant

@Caligula,

Il serait très difficile de prouver qu'un attentat a été financé avec des Bitcoins, étant donnée qu'ils sont anonymes.

De plus,, les Bitcoins reposent sur l'existence de l'internet et de tous les ordinateurs dans le monde.

Pour que les gouvernements puissent arrêter les Bitcoins, il faudrait qu'ils perquisitionnent chaque maison, chaque édifice, chaque appartement, chaque usine de toutes les viles de toutes les provinces de tous les pays et saisissent tous les ordinateurs de tout le monde, aussi bien les ordinateurs portables, les laptops, les desktops que les Ipad, Ipod, tablettes, PSP, cellulaires et ordinateurs industriels, mainframes etc.

Il faudrait qu'ils nous replongent 50 ans en arrière dans la technologie.

Cela ne se fera pas, les gouvernements n'ont pas suffisamment de ressources militaires ni matérielles pour faire une pareille chose et ils ont encore moins de ressources politiques pour faire cela sans un revirement politique qui les enlèveraient du pouvoir.

De plus, faire une telle chose leur nuirait aussi dans leurs opérations.

Alors, les gouvernements devront vivre avec les Bitcoins et d'autres monnaies électroniques qui vont suivre. Ils devront vivre avec une prévisible baisse de revenus de taxes et d'impôts et une baisse constante de leur contrôle sur l'économie.

Et puis, les Bitcoins vont donner aux peuples la liberté économique et civile dont ils ont besoin pour prospérer pacifiquement, ce qui devrait réduire les pulsions terroristes des peuples et non les augmenter.

La montée des Bitcoins va provoquer la chute des gouvernements. Contre qui les terroristes vont-ils vouloir s'en prendre s'il n'y a plus d'entité centrale responsable ? Car finalement, les terroristes veulent s'en prendre aux gouvernements. Mais si ceux-ci finissent par disparaître lentement mais sûrement à cause des Bitcoins, il n'y aura plus d'autorité contre qui s'en prendre, ce qui devrait aussi éliminer le terrorisme.

Resistant

Le seul problème que je vois avec les Bitcoins c'est qu'il est possible pour d'autres personnes et d'autres organisations de créer d'autres monnaies électroniques. Bitcoins, bitcash, bitdollars, bitgold, bitsilver, bit-n'importe-quoi, etc.

Bitcoin ne sera pas le seul, il va en venir d'autres. Il y aurait en théorie la capacité de créer une quantité infinie de différentes marques de monnaies électroniques.

Mais les Bitcoins, étant les premiers et finissant par s'installer avec leur infrastructure d'échange, il deviendra de plus en plus difficile pour des compétiteurs de créer de nouvelles monnaies et faire compétition à Bitcoin et l'effet de nouveauté va s'estomper.

Bitcoin sera comme l'électricité, l'eau, le gaz naturel et les chemins de fer. Une fois qu'un système est installé, il est plus facile de faire affaire avec le système installé que de construire un tout nouveau système pour faire compétition.

C'est un phénomène exponentiel, ce qui fait qu'un monopole naturel va s'installer et la valeur "intrinsèque" des bitcoins sera le réseau de commerce anonyme déjà tissé en place.

Les Bitcoins auront de la valeur car ils vont permettre de faire des affaires rapidement, efficacement, sans payer de taxes ni d'impôts et de faire des transactions à l'abri des gouvernements.

D'autres monnaies pourront venir, mais le réseau sera déjà en place pour des Bitcoins.

Alors je vois qu'effectivement, les Bitcoins ont une valeur intrinsèque, non pas représentée par l'or, mais représentée par la liberté de commerce et la facilité de commerce et le réseau de commerce déjà établi qui fera en sorte que s'il est possible qu'il vienne d'autres compétiteurs, la compétition dans ce domaine ne pourra pas être infinie, il sera exponentiellement de plus en plus difficile de créer de nouvelles monnaies et de nouveaux réseaux.

Donc, mathématiquement, les Bitcoins devraient demeurer avec le monopole naturel avec un plus grand réseau.

C'est vraiment génial. Oui, les Bitcoins ont une valeur intrinsèque plus grande même que l'or.

Resistant

@Sergio,

"Comment prendre au sérieux des gens qui prétendent qu'un médium qui auparavant n'avait aucune valeur ou utilité est du jour au lendemain un moyen d'échange de biens ou services ?"

C'est pas pire qu'un système de jetons électroniques pour acheter du temps d'antenne cellulaire ou des interurbains.

La valeur des Bitcoins sera intrinsèque à la liberté de commerce, la facilité de commerce et le réseau de commerce qui se bâtira autour des Bitcoins.

Vous dites que les Bitcoins sont une illusion, vous avez raison. Pourtant, plus je regarde le monde dans lequel on vit, plus je me rends compte que tout est illusion et une illusion devient vérité et réalité lorsqu'il y a une masse critique d'adhérents qui y participent.

De plus, la monnaie fiduciaire, des gouvernements, des idéologies politiques, des armées, et bien d'autres éléments réels ont finit par s'effondrer.

Si un jour l'or peut être produit facilement en usine grâce à de nouveaux procédés de transmutation nucléaire, l'or va perdre de sa valeur.

Alors je crois que les Bitcoins valent le risque qu'ils représentent.

bobjack

Le problème c'est que les concepts d'ordinateur quantique prévoit rendre ce genre d'encryptage/hashage pratiquement obsolète. Le MD5 par exemple est considéré comme non sécuritaire maintenant.

Bon, je suis a 100 lieues et quart d'être un expert en la matière, mais ce risque existe peut-être.

Christian Fortin

@bobjack,

Lorsque les ordinateurs quantiques seront réellement une menace, une autre couche d'encryption pourra être ajoutée.

S'il y a une faiblesse à Bitcoin, ce n'est vraisemblablement pas un problème d'encryption.

---

@ M. Falardeau,

L'or n'a, outre son rôle de monnaie, pratiquement aucune valeur. Biensûr c'est un excellent conducteur, mais l'argent aussi. De plus, les produits électroniques sont très récents lorsqu'on regarde l'histoire de l'humanité (et de l'or). D'un point de vue mécanique, historiquement beaucoup plus important qu'électronique, l'or est horrible! Il est lourd, mou, température de fusion assez basse... on ne peut rien faire d'utile avec!

Est-ce qu'il fallait que des gens veuillent de l'or avant qu'il ne soit une monnaie? Oui, mais la demande devait être -ridicule- par rapport à aujourd'hui. Quelques marginaux qui s'en servaient pour décorer peut-être?
Pour des bijoux? (Bien que je crois qu'il y a une demande pour des bijoux PARCE QUE l'or vaut beaucoup). Cependant, avec les qualités exceptionnelles que possède l'or, il n'en fallait pas plus pour devenir une monnaie dominante.

Le Bitcoin est similaire. Il suffit qu'une petite proportion de personnes les acceptent pour que ses qualités de monnaie prennent le dessus. Peut-être ces individus veulent-ils les collectionner, sachant qu'ils n'y en aura jamais plus de 21 millions? Peut-être est-ce une façon d'envoyer promener les gouvernements et les banques? Ou peut-être que certains n'en veulent que pare qu'ils croient que le Bitcoin a toutes les qualités nécessaires pour être une monnaie. On frise alors la prophétie auto-réalisatrice.

Peu importe, toutes ces raisons sont en accord avec l'école autrichienne: Il faut que quelques individus acceptent la commodité en question afin qu'elle puisse devenir une monnaie. La raison n'a pas d'importance.

Lupin

La valeur du Bitcoin vient de chuter de 30$ à 11$.

Christian Fortin

Pour remonter jusqu'à 24$, puis redescendre jusqu'à 19$. Vu la grosseur du marché, ce n'est pas étonnant.

Lupin

Le bitcoin est encore à un stade de "spéculation" et il n'a pas encore à mes yeux une réelle qualité monétaire. En gros pour le moment c'est encore une passe de cash pour bien des gens qui n'ont pas l'intention de garder et utiliser leurs bitcoins, mais plutot espèrent pouvoir les convertir en d'autres devises.

Steven

@Christian Fortin

J'ai trouvé l'article intéressant et ça m'a porté à réfléchir sur le Bitcoin. J'aime bien le fait que ce soit une monnaie apparu sans le gouvernement et qu'on tente de mimiquer les effets d'un étalon or.

Cependant, je ne crois pas que ce soit une money saine ("sound money") comme le définissent les économistes de l'école autrichienne. La raison principale étant que ça demeure quand même une monnaie de type fiduciaire. Contrairement à l'or, cette monnaie peu être créée à partir de rien tout comme la monnaie papier. Oui, il y a du "mining" afin d'accumuler des bitcoins. Cependant, le "mining" se veut une simulation du vrai minage. Si le créateur des bitcoins le voulait, il pourrait enlever ce pré-requis et émettre des bitcoins comme bon lui semble. Personne ne peut faire ceci avec l'or. On doit vraiment miner et transformer l'or afin d'en avoir plus.

Bien les modalités actuelles entourant l'émission de cette monnaie soient saines, la tentation de les assouplir ou de tricher seront toujours présents et facile à faire par le ou les créateurs des bitcoins qui sont l'équivalent d'une banque centrale. Avec l'or, on ne peut pas juste la créer à partir de rien. Au début, la banque centrale se voulait une organisation qui préserverait la valeur du dollar. Elle seule pouvait émettre cet argent. Après un certain temps, les règlements se sont assouplis et l'étalon-or est disparu graduellement jusqu'en 1971.

Christian Fortin

@Steven

Les BTC ne sont pas une monnaie fiduciaire, puisque c'est le bitcoin en lui-même (avec ses caractéristiques) qui a de la valeur, tout comme l'or. Personne ne tente de mettre un chiffre magique par dessus les BTC, ou encore de dire qu'ils sont équivalent à 10 oz d'argent. Ils valent ce que le marché décide qu'ils valent.

À l'opposé, avec une monnaie fiduciaire, on peut artificiellement tenter d'augmenter la valeur d'un bout de papier en écrivant des beaux chiffres avec plein de zéros.

Le mining n'est pas une simulation du vrai minage. Il est nécessaire pour la vérification des transactions.

Les tentations d'assouplir ou de tricher sont bloquées par l'incroyable puissance de calcul requise pour y arriver: au moins 50% du réseau pour le déstabiliser, encore plus pour pouvoir changer les règles du jeu. Chaque jour qui passe, c'est un exploit de plus en plus difficile. Le réseau dépasse maintenant les 500 superordinateurs les plus puissants du monde réunis!

Mateo

Y'a toujours quelque chose qui m'échappe avec les BTC: ils n'ont pas de valeur intrinsèque (pour Résistant: on parle de valeur intrinsèque pour une monnaie quand le bien servant de monnaie a une valeur, subjective, en dehors de son utilisation en tant que monnaie) et le théorème de régression de Mises est violé.

Alors effectivement, les BTC ont toutes les qualités d'une monnaie quasi-parfaite, sauf une: une valeur intrinsèque. C'est ce qui me fait dire que c'est une monnaie potentiellement très instable.

Ou alors je n'ai pas compris quelque chose et le résultat des calculs servant à créer des BTC a bel et bien une valeur en lui-même pour certains. Ou bien encore autre chose qui fait que les BRC ont une valeur intrinsèque.

Sinon, c'est que le théorème de régression de Mises est faux.

@ Christian Fortin

Non, l'or est devenu une monnaie justement parce-qu'il était très demandé, notamment pour faire des bijoux. C'est parce-qu'il était très demandé, rare et précieux, que les gens ont pu avoir confiance quant à son acceptabilité par les autres personnes et donc s'en servir comme bien intermédiaire pour l'échange.

Sylvain Falardeau

@ Christian Fortin

"Le Bitcoin est similaire. Il suffit qu'une petite proportion de personnes les acceptent pour que ses qualités de monnaie prennent le dessus. Peut-être ces individus veulent-ils les collectionner, sachant qu'ils n'y en aura jamais plus de 21 millions? Peut-être est-ce une façon d'envoyer promener les gouvernements et les banques? Ou peut-être que certains n'en veulent que pare qu'ils croient que le Bitcoin a toutes les qualités nécessaires pour être une monnaie."

Je suis d'accord. Il est certain que la valeur étant subjective si assez d'individus placent une valeur au Bitcoin, il a toutes les qualités techniques d'une monnaie.

Je mettrais un bémol par contre sur sa capacité à prendre une place importante dans l'économie autre que "sous-terraine". Les gouvernements peuvent aisément bannir l'utilisation du Bitcoin dans les transactions. Ça n'empêchera pas certaines personnes de les utiliser mais ça restera marginal. Votre épicerie du coin ne pourra pas l'accepter sous peine d'amende. Aucune carte de débit Bitcoin ne pourra participer au réseau bancaire, etc. En marginalisant (par propagande et interdictions) le Bitcoin, ça ne restera qu'un outil pour les plus déterminés.

Steven

@Christian Fortin

"Les BTC ne sont pas une monnaie fiduciaire, puisque c'est le bitcoin en lui-même (avec ses caractéristiques) qui a de la valeur, tout comme l'or"

Je suis partiellement en accord avec toi ici. Je suis d'accord que ce n'est pas le gouvernement qui impose l'utilisation des Bitcoins. Cependant, le bitcoin n'a pas une valeur intrinsèque comme l'or. Il ne possède pas la première propriété d'une vraie monnaie qui est sa rareté. Je comprend que vous me direz que des super-ordinateurs sont là pour limiter sa production. Mais là, il faut voir la différence fondamentale. Personne n'a besoin d'empêcher les individus de créer de l'or car c'est une ressource limitée dans l'espace physique. Quant aux bitcoins, si ce n'était pas des limites imposées par les super-ordinateurs, tout le monde pourrait créer des bitcoins. C'est idem pour la monnaie fiduciaire. Si la banque centrale ne tentait pas de mettre des éléments difficilement reproductibles sur les billets de banque, tout le monde pourrait créer de l'argent fiduciaire.

"À l'opposé, avec une monnaie fiduciaire, on peut artificiellement tenter d'augmenter la valeur d'un bout de papier en écrivant des beaux chiffres avec plein de zéros."

IDem pour les bitcoins. Il n'y a aucune contrainte physique à augmenter le nombre de bitcoins en circulation afin d'augmenter ou de diminuer la valeurs de ceux-ci. Il n'y a que des contraintes humaines (super-ordinateurs). On ne peut pas faire ça avec l'or.

"Ils valent ce que le marché décide qu'ils valent."

Bien que les gouvernements manipulent la monnaie fiduciaire, on peut les échanger les devises sur le marché comme les bitcoins.


"Les tentations d'assouplir ou de tricher sont bloquées par l'incroyable puissance de calcul requise pour y arriver: au moins 50% du réseau pour le déstabiliser, encore plus pour pouvoir changer les règles du jeu. Chaque jour qui passe, c'est un exploit de plus en plus difficile. Le réseau dépasse maintenant les 500 superordinateurs les plus puissants du monde réunis!"

Je comprend que ce soit difficile. La banque centrale de par ses mécanismes d'impression des billets tentent également d'empêcher la contrefaçon. Cependant, derrière chaque super-ordinateur il y a un humain connaissant les codes d'incryption utilisés par son ordinateur. L'ensemble de ces humains contrôlant la masse monétaire des bitcoins est l'équivalent du cartel composés des représentants de banque, du gouvernement et de la banque centrale contrôlant notre masse monétaire actuelle.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook