« Drames familiaux: comment prévenir l'imprévisible? | Accueil | Le fil de discussion libre de décembre »

28 novembre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre-Guy Veer

quels services? des hôpitaux aux listes d'attente interminable, aux couloirs remplis et qui ont des professions médicales cartélisées? des routes qui s'effondrent de toute part? un système d'éducation qui endoctrine les enfants à devenir socialistes et séparatistes?

Francis Ducharme

@Pierre-Guy

Le système "d'éducation" est tellement rendu crasse et sans intérêt que les élèves n'y restent même plus assez longtemps pour être endoctrinés...

Pierre-Guy Veer

si je regarde le pavillon DeKoninck (sciences humaines) à l'Université Laval, je crois que ceux qui y sont restés ont été complètement endoctrinés. Je me rappelerai toujours ce "documentaire" de propagande socialiste qu'on a joué dans un de mes cours, ou on allait jusqu'à dénigrer le libre-échange

Marianne

Moi, l'autre jour, j'ai eu l'occasion de "visiter" le couloir des consultations externes de l'hôpital Ste-Mary à Montréal où j'accompagnais quelqu'un. Sombre, (très) sale, vieillot, mal signalé ; longue attente, personnel indifférent ou peu aimable. Le hasard a voulu que j'aille le lendemain dans un centre commercial de la rive sud. Le couloir conduisant à la toilette était d'un blanc immaculé, bien éclairé, étincelant de propreté. Amusant contraste. Pas très rassurant mais amusant si l'on considère que le premier endroit fait partie des services à la population.

Mathieu

Au niveau municipal, on voit bien que les économies réalisées en fusionnant les villes et villages, ce n'était que du vent.

On a même propagé la façon de faire de la ville-centre à l'ensemble du nouveau territoire : négliger les infrastructures, laisser toute la place aux requêtes des syndicats plutôt qu'à répondre aux besoins essentiels des gens (réparer les routes, changer les lumières de rue, changer les conduites d'eau âgées avant qu'elles n'éclatent et qu'elles risquent d'inonder tout un secteur), se couper davantage des citoyens en créant une super structure hiérarchique, où le maire devient lui-même plus inaccessible qu'auparavant.

http://www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2011/11/20111128-043259.html

"Smaller is better".

Gilles Guénette

@ Pierre-Guy Veer

On reçoit effectivement des services médiocres, comme tu le mentionne. Et on se retrouve à payer pour plein de services et programmes auxquels on n'a même pas droit - je pense aux programmes de congé de maternité/paternité et des CPE, par exemple. Ils coûtent une fortune et tu n'as pas le choix de les financer même si tu n'as pas d'enfant ou que tu n'en veux pas.

Steven

@Gilles

Bien voyons Gilles! Je veux ton argent pour mes enfants! T'as l'obligation de financer mes choix de vie! Si je veux d'autres enfants (probablement pas), prépares-toi à ouvrir ton portefeuille. Mes choix t'engagent aussi tu sais!

Je veux que tu arrêtes de te plaindre! Tu dois faire ta part dans le "contrat social" qu'on a tous implicitement signé au Québec. Payer ta part aux familles afin de promouvoir le "développement durable" de la société québécois est une action "citoyenne" que tout Québécois devrait exécuter avec fierté. Ce n'est qu'une question de "justice sociale" que d'aider au développement sain de ceux qui paieront plus tard ta pension de vieillesse qui elle est un "droit humain fondamental" dans notre société. Cette pension n'est pas une fraude à la Ponzi! Quand c'est le gouvernement qui le fait, ce n'est pas criminel. CNN l'a dit. Je vois ça comme étant de "l'équité intergénérationnelle".

Kevin

J'aime beaucoup les termes comme "choix de société", "contrat social", "conscience collective", "nation à sa phase adolescente". Quel genre de clown croit sincèrement à ce genre d'expression? C'est quoi ça une nation à sa phase adolescente? On va avoir des bouton partout, essayer du weed pour la première fois et avoir un gros gros munchies?

C'est quoi ça un choix de société? Qui décide de quel choix de société on fait? Qu'est-ce qui différencie un choix de société? C'est quoi ça un contrat social? Où ais-je signé?

Comment soigner une conscience sociale? On va voir un psychanaliste collectif? Un psychiatre national?

bobjack

Kevin

Lis dans ton coeur et accepte des valeurs plus morales et humaines moins matéraliste, abandonne ton côté individualiste égoïste pour faire une société plus juste et égalitaire basé sur des valeurs sociales et solidaires .....

Ha pis merde plus capable. Je n'arrive pas à m'autoconvaincre :D

Pierre-Guy Veer

" Quel genre de clown croit sincèrement à ce genre d'expression? "

la majorité des électeurs, si on regarde la composition des parlements occidentaux

bonne ironisation, bobjack! Oublie pas aussi : "ou les fonctionnaires sont des êtres hors d'eux (selfless) qui ne veulent que notre bien"

Guillaume

Le plus drôle, c'est que je lisais dans un hebdo régional (soit le Peuple ou L'Oie Blanche), le Maire de Montmagny qui nous apprenait fièrement que l'augmentation du pourcentage de taxation municipal allait être inférieur à l'inflation... Et la journaliste locale de gober cette bêtise! Quand les citoyens vont payer 100% de l'évaluation municipale en taxe, ça va commencer à devenir difficile de suivre l'inflation...

C'est le même Maire, qui se félicitait de l'adoption de vignettes de stationnement pour les résidents à Montmagny (tout le monde sait, que le centre-ville de Montmagny est tellement achalandé de nuit, que les places se font rares...) au coût de 75$ annuellement.

Maxim Bernard

J'écoutais le maire Tremblay au 98.5 FM l'autre jour. Ses projets : un plan de 4.7 G$ pour l'Est de l'île (juste ça!?), les BIXIs que personne n'utilise et une panoplie d'autres dépenses électoralistes. Après, on se demande pourquoi le compte de taxes augmente.

Ah oui, aussi, pour équilibrer le budget, le maire veut taxer les automobilistes. Je ne vis pas à Montréal (ouf!), mais j'entrevois le jour où cette mesure fera son entrée dans ma ville. Cette répression écologiste anti-automobile devient vraiment pathétique.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook