« L'université étatique en voie de sombrer dans l'insignifiance | Accueil | Le fil de discussion libre de mai »

29 avril 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bobjack

Une preuve de plus que la méfiance envers le pouvoir manque grandement tout spécialement au Québec. Mais d'un autre côté il suffit de regarder les courbettes intellectuelles des juges sur la constitution Américaine et le fameux Obamacare pour voir combien il est facile de se torcher avec la constitution lorsque ça convient aux politiciens. On parlera pas des certificats de sécurité.

A. L.

Il n'y a pas que le Bill of Rights.

Il y a aussi la Magna Carta, qui énonce pour la 1ère fois que le pouvoir du roi n'est pas absolu et qu'il est soumis à la loi, et qui énonce aussi certains des principes les plus importants pour la liberté des gens, comme l'inviolabilité de la demeure et le droit à l'habeas corpus.

Magna Carta, ce n'est pas rien les amis.

http://www.aidh.org/Biblio/Text_fondat/GB_01.htm

Par ailleurs, si vous vous demandez d'ou proviennent vos 'droits'... ils sont innés.

Steven

@A.L

Parfaitement en accord avec vous. La seule chose que je changerais est que je stipulerais que ce sont les droits "négatifs". Par exemple, j'ai le droit de me loger mais je n'ai pas le droit à un logement (ce qui est un droit "positif" créé par l'état sous la pression de certains groupes). J'ai également le droit de m'éduquer mais je n'ai pas un droit à l'éducation. J'ai le droit de travailler afin de gagner ma vie mais je n'ai pas le droit à un travail.

Sylvain

Avec chaque droit, il aurait du avoir une obligation/ responsabilité individuelle.

Ex: droit au travail, obligation d'essayer! (visant certaine personne mensuel, apte a travailler)

Ex: Droit au logement, obligation de maintenir une salubrité minimum

EX: droit a la libre religion, obligation de respecter les autres religions.

Les juges, les politiciens ne devrais pas avoir le droit de statuer ou rendre des jugements sur cette charte, mais de simple citoyen choisi parmi ceux qui sont ici depuis au moins 20 ans, selectionner a chaque année dans chaque province, tout comme un procès devant ses pairs (jury de 12).

Dr. Petiot

Il est plus que temps que les juristes jusnaturalistes québécois prennent leurs place.

Puis comme ils doivent être moins de 5, ce sera pas une grosse place.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Groupe Facebook

La dette du Québec