« Redécouvrir Jean-Baptiste Say, théoricien des crises et de l'action humaine | Accueil | Le fil de discussion libre de décembre »

26 novembre 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Marianne

Tout cela est vrai mais je ne vois aucun signe vers la bonne direction. Les Français sont déjà mécontents de leur nouveau président ? Oui mais c'est pour pour réclamer encore plus de communisme, qu'ils vont d'ailleurs avoir alors que c'est exactement l'inverse qu'il faudrait.

Quant au nombre de fonctionnaires, c'est une utopie de croire qu'il diminuera quelle que soit la couleur du gouvernement. Il y en a 6 millons en France - un chiffre délirant - ce qui signifie qu'environ 15 à 20 millions de personnes en profitent si l'on inclut conjoints, même travaillant eux-mêmes dans le privé, ou proches. Or, 30 millions de personnes sont inscrites sur les listes électorales. Faites le calcul : ceux qui, directement ou indirectement, ont intérêt au maintien voire à l'aggravation du statu quo sont les plus nombreux. La messe est dite.

Et il y a de quoi : le salaire moyen dans le public est en moyenne 100 euros plus élevé que dans le privé ; les fonctionnaires sont payés plein tarif jusqu'à leur mort, versus une perte d'environ 50% de revenus à la retraite pour les salariés du privé. Je ne parle pas de la sécurité de l'emploi, à vie. Et, comme disait Coluche, quand tu es fonctionnaire il ne faut pas faire la sieste le matin car il ne reste plus rien à faire l'après-midi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Contribuez

  • Donate
Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Visitez le QL

Devenir Fan