« La culture selon la ministre Filippetti | Accueil | Critique de « l'éthique de l'argumentation » de Hoppe »

19 novembre 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Marianne

Pouvez-vous préciser en quoi la propriété intellectuelle s'oppose au droit de propriété ?

Bobjack

Je penses que c'est dans le sens ou si par exemple j'implémente un algorithme qui se trouve à être breveté (inconsciemment ou pas) ou que je possède une information "copyrighté" sur mon disque dur, n'ayant pas retiré l'oeuvre à l'auteur, le fait de vouloir m'interdire d'activer les bits de mon disque dur de tel manière revient à dire que je n'en suis plus propriétaire et que le "copyright" est prioritaire sur mon droit de propriété sur le disque dur.

Marianne

Merci pour la réponse. Je n'y avais pas pensé. C'est un bon argument.

Je ne suis pas une défenseuse acharnée de la propriété intellectuelle d'autant que, comme le souligne J-B. Gevart, elle est biaisée par l'importance des coûts pour obtenir et maintenir les brevets ou engager des procédures juridiques, ce qui évidemment favorise les gros au détriment des petits. Toutefois, ne peut-elle pas constituer quand même une protection pour les petits ? Le monde ne manque pas de copieurs de grosse taille qui passent leur temps à observer les innovations des autres et ont les moyens de s'en emparer sans scrupules. Sans protection potentielle même imparfaite, quelles seraient les chances des petits innovateurs ? je pense bien sûr aux brevets industriels plutôt qu'aux productions culturelles.

Etienne Bernier

Quelles seraient les chances des petits innovateurs ?

Je pense que pour répondre à cette question, il faut regarder du côté de la théorie des jeux. Par exemple, un petit peut approcher un gros et dire: "j'ai l'invention du siècle; signez-moi d'abord une licence et ensuite je vous la montre; si ça ne marche pas alors vous ne perdez rien".

Il ne faut pas oublier que l'absence de renforcement étatique de la propriété intellectuelle n'empêcherait pas celle-ci d'exister. Après tout, on est libre de garder sa nouvelle idée pour soi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Contribuez

  • Donate

Groupe Facebook

Devenir Fan