« La menace fantôme | Accueil | Robin des Bois est nu ou Comment aider les pauvres autrement que par la coercition étatique »

17 janvier 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Curmudgeon

"Aucune parole, aucun discours ni aucune insulte ne peut être assimilé à une agression physique. Les idées ne tuent pas, même si elles sont stupides, méchantes, haineuses ou vulgaires. Prétendre le contraire est malhonnête." La logique de cette position radicale conduit à considérer un appel au meurtre comme impossible à sanctionner, puisque son auteur ne se livre à aucune agression physique. Il se borne à exprimer une "parole", à proférer un "discours", véhiculant un souhait. Cette parole, en elle-même, ne tue pas.

Mathieu Hubert

Le droit implique cette certaine notion à la défense du bon, utile, vrai (110%)... Même si tout « peut » être dit, il me semble beaucoup plus sage d'accorder une « certaine considération », à ce que je dis.

Je termine sur une question. Je suis homme de réflexion(s). Loin de philosopher à la journée longue, je trouve tout de même intéressant que cette question d'ordre philosophique, sans prétention, ni rancune, me préoccupe réellement.

Qu'est-ce qui justifie, même chez certains courants libertariens reconnues, que l'État ou même le gouvernement entrave vos droits et libertés, au Premier degré, que dans certaines circonstances, cela puisse réellement se produire de la sorte dans la réalité, que tout de même nous y consentirions au final. Le Québécois libre condamne tout entrave dans nos droits et libertés fondamentales, quelle différence lorsque c'est à la police d'intervenir ? Vous condamneriez, à peu près toute autre forme d'entrave faites à nos droits et libertés fondamentales...

Merci beaucoup !

M.H.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche



Groupe Facebook

La dette du Québec