« Le modèle québécois: si ça marchait, on le saurait! | Accueil | Diversité culturelle: Québec investit dans le cinéma américain »

18 octobre 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

R. David

Le PQ a fait écrire dans la future Constitution d'un Québec souverrain le modèle québécois social-démocrate. Comme si on avait trouvé la méthode de gouvernance finale et parfaite.

Belle souverraineté que celle de ne même plus pouvoir choisir son style de gouvernement. On voit que ce qui importe le plus pour ceux ce n'est pas la liberté individuelle, mais plutôt pouvoir exercer le type de pouvoir qu'ils préfèrent sur les autres.

Un concept de souverraineté personnelle irait plus loin, n'aurait pas besoin d'une majorité, d'appartenance à une culture ou une autre, et si on réussit à le faire, ce serait un phare pour la liberté individuelle.

Je rêve en couleur. Mais si le Québec a le droit de se séparer du Canada parce que 50%+1 des personnes vivant dans le territoire arbitrairement défini le veulent, pourquoi est-ce qu'on pourrait pas se séparer du Canada ET du Québec sur une base individuelle?

Il est possible d'avoir une société sans État, même qu'elle ne peut qu'être mieux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook