« Ron Paul in Debate at Reagan Library (May '07) | Accueil | L'Amérique des pères fondateurs vs celle de George W. Bush »

16 mai 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

David

fodrè peutêtr ékrir o mêr pour le félisité!

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=2496,3086595&_dad=portal&_schema=PORTAL

Philippe LeBel

@David
C'est un site sérieu ??!!??? non mais... je m'arrête ici, ça ne sert à rien de commenter.

David

Oui, c'est très sérieux! On en a même parlé dans le Blogue du QL!

http://www.leblogueduql.org/2005/04/un_sit_fasil_a_.html

http://www.leblogueduql.org/2005/04/pa_surprenan_ke.html

Gilles Guénette

Je l'avais oublié celui-là! Merci David de le ramener sur l'tapis.
« Ékrivé o mêr de Montréal, mesieu Gérald Tremblay . Il va vou répondr dan kêlke jour . »
Non mais, il faut vraiment qu'ils nous prennent pour une bande de tarés!

Gilles

Pathétique !! Avez-vous vécu l'expo67 pour écrire vos âneries. Cette exposition a été un succès historique. On en parle aujourd'hui comme un événement intemporel et pour cause. Le site était magnifique, l'architecture l'était tout autant. L'atmosphère était unique, quasi euphorique. En 2007, un groupe de gens d'idées (il en existe encore fort heureusement) propose de tenir la prochaine exposition universelle à Montréal en 2017. Le maire de Montréal - personnage sans envergure - rejette l'idée sans y réfléchir vraiment. Le contraire m'aurait grandement étonné de sa part. L'idée de tenir cette exposition à Montréal est géniale à plus d'un titre. Mais, combien de projets d'envergure au Québec ont été sabotés par des gens sans foi, sans idée, sans ambition et sans ... vision aucune (gestionnaire à la petite semaine). Le dernier en lice était le projet de Loto-Québec/Cirque du Soleil de revitaliser une zone dévastée de la ville de Montréal. Encore une fois, c'était trop demandé aux esprit frileux de nombreux Québécois de voir plus loin que le bout de leur nez. Le Québec s'est enfermé dans un rhétorique de la négation sur tout ce qui ose encore bougé et/ou avoir une idée.

Votre site "Le Québécois Libre" est un insulte à l'intelligence. Quelqu'un de libre, c'est quelqu'un
qui à des idées et des projets ET qui les réalise. À lire vos propos, on constate rapidement que vous êtes prisonnier d'une politique de la crainte,du doute et du rejet.
L'expo 2017 à Montréal est un de ces projets d'envergure qui mérite la plus sérieuse réflexion. Mais comme le disait si bien Jean Cournoyer (ancien ministre du travail à l'époque de l'expo67)), on n'a pas le maire pour ça. Voilà bien le problème. Ce personnage là ne voit rien, tout comme vous d’ailleurs.

Alors, réveillez-vous !!

Gilles Guénette

«Le Québec s'est enfermé dans un rhétorique de la négation sur tout ce qui ose encore bougé et/ou avoir une idée.»

Croyez-moi, je n'ai rien contre les choses qui bougent ou contre les idées. Mais le problème avec tous ces gros événements ou projets, c'est qu'ils sont toujours financés à même les fonds publics. Et comme les fonds publics manquent toujours... Le secteur privé aurait beau faire miroiter tous les projets de foires internationales, de mégacentres d'attraction, de parcs thématiques, qu'il veut, je n'aurais rien à redire. Je serais le premier à applaudir. Mais ce n'est pas le cas. Tous ces groupes de promoteurs qui mettent de l'avant des projets récréotouristiques, s'adressent avant tout aux gouvernements. Si leurs projets étaient réellement viables, ils n'auraient pas besoin de l'État pour les financer. Qu'ils fassent ce qu'ils veulent avec leur fric, mais qu'ils ne comptent pas sur nous pour financer leurs lubies!

David

Voici un extrait du site suivant qui en dit long:

http://www2.canoe.com/cgi-bin/imprimer.cgi?id=295449

"L'organisme de Vancouver n'a pas encore évalué le coût du projet, mais il compte le financer par un train de mesures qui va d'une loterie spéciale à une taxe spéciale sur la malbouffe, en passant par des subventions du gouvernement fédéral et l'utilisation de profits engendrés par la vente d'électricité à l'étranger.

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a laissé savoir hier matin qu'il n'endossait pas le projet de grande envergure. Il a précisé avoir d'autres dossiers prioritaires, dont l'amélioration du transport en commun et la construction du nouveau CHUM.

L'Expo 67 avait coûté 432 M$ et s'est clôturée avec un déficit d'exploitation de 211 M$."

Sans commentaires!

David

@Gilles (pas Gilles Guénette!)

Expo 67 a été effectivement un événement historique qui découle de l'atmosphère qui régnait à l'époque de la Révolution Tranquille (et non pas une cause de celle-ci!). Mais ce fut un ÉCHEC HISTORIQUE avec son déficit d'exploitation de 211 millions (ce qui était énorme à l'époque) payé avec l'argent des CONtribuables. Dans une moindre mesure, ce projet était dans la même foulée que l'échec retentissant des Jeux Olympiques, avec son ridicule stade qui nous a coûté très cher. Une autre niaiserie de Jean Drapeau, ce grand visionnaire avec l'argent des autres.

Mais personnellement, je n'ai rien contre l'organisation d'une Expo 17, EN AUTANT QUE LES ORGANISATEURS TROUVENT DES SOURCES DE FINANCEMENTS AUTRES QUE LE GOUVERNEMENT!

Si cette "cause sociale" (sic) vous tient tant à coeur, commencez par réduire vos dépenses de cadeaux de Noël de 100$ et versez votre 100$ à ces grands bienfaiteurs d'Expo 17. Je n'y vois aucun problème, car vous êtes libre d'y contribuer ou pas, contrairement aux contribuables.

Je ne suis pas un libertarien mais je respecte leur point de vue qui se distingue la plupart du temps (sauf pour sa rhétorique anti-séparatiste) par leur cohérence. Je vous suggère ces lectures suivantes; ça vous aidera à copmprendre la pensée libertarienne concernant cette problématique:

http://www.quebecoislibre.org/010512-8.htm

http://www.quebecoislibre.org/06/061015-4.htm

http://www.quebecoislibre.org/010929-2.htm


Gilles

... ce fut un ÉCHEC HISTORIQUE avec son déficit d'exploitation de 211 millions (ce qui était énorme à l'époque) payé avec l'argent des CONtribuables. Dans une moindre mesure, ce projet était dans la même foulée que l'échec retentissant des Jeux Olympiques, avec son ridicule stade qui nous a coûté très cher. Une autre niaiserie de Jean Drapeau, ce grand visionnaire avec l'argent des autres. ... Ouf !!

Du négationisme au révisionisme...

D'un simplisme patent. Pas croyable ! De combien ont été les retombés économiques suite à l'expo67 ? Plusieurs centaines de millions de dollars. Déficit dites-vous ? Quel déficit ? Cette exposition a été un immense bond en avant pour l'économie québécoise. Les gouvernements (fédéral, provincial et municipal) y ont tous trouvé leur compte et de très loin ($$$). Pour juger d'un tableau, il vaut mieux le regarder d'un peu plus loin plutôt que d'avoir le nez collé dessus.

P.s : les jeux olympiques ont été - comme vous le dites - un désastre financier, mais un succès éclatant d'organisation (des jeux comme tels). Pour comprendre le dérapage financier de l'époque, je vous suggère de relire la petite histoire syndicaliste du Québec (chantier paralysé pendant 6 mois en 1975, sabotages à répétition). N'oubliez pas au passage de lire (ou relire) aussi les conséquences du choc pétrolier (1973) qui eut lieu durant la construction du stade (ex : 1000 % d'augmentation du prix de l'acier). Après cela, vous allez comprendre un bon paquet de choses et vous cesserez de calomnier feu Jean Drapeau.

L'Histoire, ça sert à quelque chose.

David

"De combien ont été les retombés économiques suite à l'expo67 ? Plusieurs centaines de millions de dollars."

Réécrivons votre phrase autrement:

"De combien ont été les retombées économiques suite à l'attentat du 11 septembre et des guerres qui en ont découlées? Plusieurs centaines de milliards de dollars."

Donc, l'attentat du 11 septembre était une bonne chose pour l'économie américaine et vous devez donc espérez que Ben Laden envoie un avion sur le Stade Olympique (peut-être que ce ne serait pas si mauvais dans ce cas!) ou sur Place Ville-Marie, ce qui renflouerait une fois pour toute l'économie Québécoise et nous donnerait une prospérité sans précédent!

Relisez les articles suivants:

http://www.quebecoislibre.org/06/061015-4.htm

http://www.quebecoislibre.org/010512-8.htm

http://www.quebecoislibre.org/010929-2.htm

Et essayez de comprendre à quel point le concept de "retombées éconmiques" est une fumisterie et vous me reviendrez!

"les jeux olympiques ont été - comme vous le dites - un désastre financier, mais un succès éclatant d'organisation (des jeux comme tels)."

Je suis d'accord avec vous, les athlètes ont été bien traités et les amateurs de sport en ont eu pour leur argent. Mais cela ne justifie en aucune façon l'intervention de l'État dans son organisation! Un organisme privé aurait très bien pu faire la même chose.

"Pour comprendre le dérapage financier de l'époque, je vous suggère de relire la petite histoire syndicaliste du Québec (chantier paralysé pendant 6 mois en 1975, sabotages à répétition)."

Ce ne serait jamais arrivé si l'État n'avait pas financé les Jeux.

"N'oubliez pas au passage de lire (ou relire) aussi les conséquences du choc pétrolier (1973) qui eut lieu durant la construction du stade (ex : 1000 % d'augmentation du prix de l'acier)."

Raison de plus pour que l'État n'intervienne pas dans l'organisation des Jeux. Si c'était une organisation privée qui s'en était occupé, ils auraient eux-mêmes épongé cet imprévu, et les contribuables auraient perdu moins d'argent.

"Après cela, vous allez comprendre un bon paquet de choses et vous cesserez de calomnier feu Jean Drapeau."

Comme si la mort soustrayait Drapeau de toute critique. Comme il est de bon ton de sanctifier les morts au Québec! Reliquat de l'intégrisme catholique pré-Révolution Tranquille sans doute! C'est vrai qu'on aurait dû lui adresser plus de critiques de son vivant! Peut-être aurait-il moins fait de conneries!

La mort de Jean Drapeau est dommage pour sa famille et ses amis mais pour le reste, le Québec en est bien débarassé!

Si j'affirme que le monde se porte mieux sans Hitler et Staline, n'êtes-vous pas d'accord avec moi?

Pensez-vous que les fédéralistes ne sont pas contents de la mort de René Lévesque et que les souverainistes ne sont pas contents de la mort de Trudeau? Affirmer qu'ils ne sont pas contents constitue le comble de l'hypocrisie!

Soyons clair, je n'incite pas à la violence et au meurtre, ce gens-là ont des familles et des amis qui leur sont chers et je respecte profondément le principe de non-aggression, ce serait faire preuve d'une méchanceté abjecte que de les tuer, mais d'affimer que le monde se porte mieux depuis la mort d'une telle personne est un exercice nécessaire de saine liberté d'expression.

Gilles

Un autre chantre de la non-intervention de l'état. Pourquoi ne pas abolir purement et simplement les gouvernements tant qu'a y être. Ils semblent être pour vous à l'origine de toutes les calamités.

... Réécrivons votre phrase autrement:

"De combien ont été les retombées économiques suite à l'attentat du 11 septembre et des guerres qui en ont d'écoulées? Plusieurs centaines de milliards de dollars."

Donc, l'attentat du 11 septembre était une bonne chose pour l'économie américaine et vous devez donc espérez que Ben Laden envoie un avion sur le Stade Olympique (peut-être que ce ne serait pas si mauvais dans ce cas!) ou sur Place Ville-Marie, ce qui renflouerait une fois pour toute l'économie Québécoise et nous donnerait une prospérité sans précédent! ...

Tout simplement odieux. Et c'est le moins qu'on puisse dire.

... Je suis d'accord avec vous, les athlètes ont été bien traités et les amateurs de sport en ont eu pour leur argent. Mais cela ne justifie en aucune façon l'intervention de l'État dans son organisation! Un organisme privé aurait très bien pu faire la même chose. ...

Vraiment ? Donnez-moi un cas d'entreprises privés (dans le monde) qui ait organisé des jeux olympiques de par ses seuls moyens financiers. Bonne chance dans vos recherches. Ne prenez vos lubies pour des réalités. La non-intervention de l'état est une NON EXISTENCE. Même dans le royaume du capitalisme américain, les interventions gouvernementales pullulent au point que leurs dénombrement est impossible. Certaines entreprises se font les hérauts de la non-intervention de l'état jusqu'au jour ... que l'économie va mal. Et ce jour là, l'INTERVENTION DE L'ÉTAT devient une nécessité vitale pour eux. On connaît la cassette.

... La mort de Jean Drapeau est dommage pour sa famille et ses amis mais pour le reste, le Québec en est bien débarrassé!

Si j'affirme que le monde se porte mieux sans Hitler et Staline, n'êtes-vous pas d'accord avec moi? ...

Comparaisons ignobles qui ne méritent aucun commentaires supplémentaires.

Jean Le Moignan

@Gilles

Voir http://en.wikipedia.org/wiki/1996_Summer_Olympics au sujet des jeux olympiques d'Atlanta. On peut y lire:

"It is interesting to note that Atlanta used no public money to finance the games, which cost US$1.8 billion to host. It was the first city in Olympic history to use ticket sales, commercial endorsements, advertising, and private money alone to fund the hosting of the Olympics."

Eh oui, y'a eu des jeux olympiques totalement payés par le privé.

Kevin Pouliot

Gilles ne pourra jamais le comprendre, car dans sa petite tête d'oeuf la seul facon de mettre sur pied des projets et de tétée l'argent des contribuables. Bravo Gilles. En passant j'ai des rénovations à faire dans mon entreprise, vous me faites parvenir un cheque?
Vous êtes l'exemple parfait de la dépendance envers les services publics. Vous devriez tourner votre langue avant de discuter de sujet qui vous ne maîtriser pas du tout. Voir le commentaire de Jean Le moignan. Pitoyable.

Gilles

@Kevin Pouliot

... Gilles ne pourra jamais le comprendre, car dans sa petite tête d'oeuf la seul facon de mettre sur pied des projets et de tétée l'argent des contribuables ...

Oh là là !!. Les attaques personnelles maintenant. Pas de doute, vous n'avez aucun argument pour défendre vos positions extrêmes.

... Vous êtes l'exemple parfait de la dépendance envers les services publics. Vous devriez tourner votre langue avant de discuter de sujet qui vous ne maîtriser pas du tout. Voir le commentaire de Jean Le moignan. Pitoyable ...

Ah oui, vraiment ? Je paie environ environ 50% d'impôt sur mon chèque de paye. Ça doit être ça la dépendance envers les services publics. Vous devriez réfléchir avant d'écrire quoi que ce soit. Vous faites pitié.

Gilles

@ Jean Le Moignan

Que faites vous de l'amélioration des infrastructures. Qui a payé tous les services de sécurité, de police et autres autres services publics. Qui a supporté toutes les charges financières supplémentaires sur la ville d'Atlanta. Eh oui, le gouvernement et son "ignoble intervention". Votre exemple ne tient pas la route. Meilleure chance la prochaine fois.

Kevin Pouliot

Qui utilise un langage vulgaire depuis le début mon petit Gilles?
Toi alors on se place a ton niveau, tout simplement.

David

Monsieur Pouliot.

Ce genre d'attaques personnelles n'a pas sa place dans ce Blogue. Gilles a droit à ses opinions et n'a pas utilisé de langage vulgaire pour faire valoir son propos. Il faut seulement essayer de lui faire comprendre que l'intervention de l'État dans les festivals, les événements spéciaux, les sports professionnels et les Jeux Olympiques, est néfaste.

Chers libertariens, ce n'est pas ce genre de propos qui vous aidera dans votre cause!

David

Gilles

Je suis entièrement d'accord avec votre dernier commentaire concernant l'affirmation de Monsieur Le Moignan. Mais au moins les Jeux d'Atlanta ont été financés EN MAJEURE PARTIE par des fonds privés (et les Jeux comme tels ont été entièrement privés), ce qui est beaucoup mieux que ce que Montréal a fait. C'est un pas dans la bonne direction.

À mon sujet, vous dites:

"Un autre chantre de la non-intervention de l'état. Pourquoi ne pas abolir purement et simplement les gouvernements tant qu'a y être. Ils semblent être pour vous à l'origine de toutes les calamités."

Bon, je dois vous dire que je ne suis pas un libertarien et que je ne suis pas un "chantre de la non-intervention de l'État". Je crois seulement que l'État s'ingère dans trop de choses au Québec et que ce n'est pas dans son mandat de subventionner des événements comme l'Expo 67 et les Jeux Olympiques. Même Québec Suicidaire est d'accord avec moi sur ce point!

J'ai utilisé l'exemple du 11 septembre pour deux raisons:

1) Illustrer l'absurdité de votre propos sur les soi-disant "retombées économiques".

2) Afin d'alimenter leur propagande militariste, plusieurs penseurs (sic) néo-conservateurs ont essayé de nous faire croire que les guerres en Afghanistan et en Irak sont bonnes pour l'économie. Ces mêmes penseurs vont vous dire que la 2e Guerre Mondiale a sorti l'Occident de la crise économique! Quelle fumisterie!

Qu'est-ce qu'il y a d' "odieux" là-dedans?

"Vraiment ? Donnez-moi un cas d'entreprises privés (dans le monde) qui ait organisé des jeux olympiques de par ses seuls moyens financiers. Bonne chance dans vos recherches. Ne prenez vos lubies pour des réalités."

Ce n'est pas parce que cela n'est pas arrivé qu'il ne vaut pas la peine de l'essayer! L'expérimentation est nécessaire à l'évolution de l'être humain. Si le privé n'a pas les moyens de financer les Jeux, qu'ils n'en organisent pas, ce n'est pas plus grave que ça!

"La non-intervention de l'état est une NON EXISTENCE. Même dans le royaume du capitalisme américain, les interventions gouvernementales pullulent au point que leurs dénombrement est impossible. Certaines entreprises se font les hérauts de la non-intervention de l'état jusqu'au jour ... que l'économie va mal. Et ce jour là, l'INTERVENTION DE L'ÉTAT devient une nécessité vitale pour eux. On connaît la cassette."

Je suis entièrement d'accord avec vous sur ce point. Mais cette rhétorique néo-libérale n'a rien à voir avec le libertarianisme. Encore une fois on confond le néo-libéralisme et le libertarianisme, ce n'est pas la même chose!

Vous avez le droit d'affirmer que mes comparaisons sont odieuses. Mais je voulais seulement vous montrer l'absurdité de la sanctification des morts, ce comportement tribal qui semble être une vache sacrée au Québec.

Suzanne

Mes petits enfanrs ont vraiment plus de respect pour l'opinion des autres que vous tous. A chaque fois que je visite ce blog je tombe toujours sur la bétise humaine pour quelque chose d'aussi banal qu'une simple discussion. Gilles, David, Kevin je ne connais pas votre age, ni votre degré de maturité mais de grâce soyez un peu plus respectueux entre vous.
Parfois il faut être honnête et arrêter une discussion lorsqu'elle
tourne en rond et ne mène nullepart. A chacun ses opinions. Quand on n'a fait le tour on arrête. Au lieu de le reconnaitre en adulte, vous continuer a répliquer dans le but unique de planter l'autre. On sens bien que ca vous démanche, la testostérone est forte, faut pas perdre la face. Tres constructif, bravo. Il y a un modérateur sur ce blog pour un rappel a l'ordre?

Suzanne

David

Suzanne

À part le sobriquet de "tête d'oeuf" proféré par Monsieur Pouliot, je ne vois pas de manque de respect entre nous. Nous exprimons des opinions et il n'y a aucun problème sur ce point.

Ah mais j'oubliais! J'ai violé le sacro-saint principe de la sanctification des morts! C'est affreux, vous avez raison, je suis un renégat!

Comme par magie, les morts deviennent saints. Vive le Père Noël et le Bonhomme Sept Heures!

"On sens bien que ca vous démanche, la testostérone est forte, faut pas perdre la face."

Féminisme castrant, quand tu nous tiens...

Kevin Pouliot

David : Je ne suis pas Libertarien pour une cenne, alors ne me casse pas les oreilles avec tes histoires. Pourquoi diable chaque fois qu'il y a une intervention ici faut recommencer avec les maudit étiquettes. Que tu sois bleu, blanc, jaune, rouge, mauve, Libertarien, Libertaire, Libertaro, Liberhilter je m'en c.... Si tu te sens plus fier de cette facon, bravo, je verse une larme. :) Je ne suis pas le gourou d'une secte comme certain ici et ne fait la promotion d'aucune idées.

David

"Je ne suis pas le gourou d'une secte comme certain ici"

Je ne suis pas un libertarien et je ne vois pas en quoi le libertarianisme est une secte.

Gilles Guénette

«Il y a un modérateur sur ce blog pour un rappel a l'ordre?»

Vous venez d'en faire un bon. Merci.

Kevin Pouliot

David : On le sais que tu n'est pas Libertarien, change de cassette.
Moi je ne suis pas un Chevalier Colomb. Sa change de quoi dans ta vie? Rien. Bon alors lache moi avec les étiquettes.

Gilles

@ Kevin Pouliot

... alors on se place a ton niveau, tout simplement. ...

Supérieurement ? ;-)

Etienne

Gilles,

l'expo 67 a nécessité des ressources (matériaux, temps de travail etc) qui auraient nécessairement pu servir à autre chose. Si une expo ou des jeux n'arrivent pas à se financer de façon volontaire, c'est la preuve que le AUTRE CHOSE est en fait préférable. Personne ne sait ce qui aurait été fait d'autre avec les ressources qui ont servi à l'Expo 67. Pourquoi votre propre jugement serait-il supérieur à celui de ceux qui auraient choisi de ne pas y participer en 67 s'ils avaient eu le choix? (Moi je n'étais pas né!)

Gilles

@ Etienne.

... Si une expo ou des jeux n'arrivent pas à se financer de façon volontaire, c'est la preuve que le AUTRE CHOSE est en fait préférable ...

S'il fallait attendre d'avoir la preuve de rentabilité 100% garantie de grands événements et/ou de projets, on ne fairait rien du tout. Pour la simple et bonne raison que faire une telle preuve est tout simplement impossible. La perfection est souhaitable, mais ça demeure une vue de l'esprit, une chimère. C'est pour cette raison (entre autres) que plus rien de concret ne se fait au Québec depuis des années. On craint par dessus tout l'erreur, on exige la certitude que ceci ou cela sera rentable, on fait et refait les mêmes études de "faisabilité" année après année. Puis finalement, incapable d'obtenir "les preuves de rentabilité 100% garantie plaqué or 18 carats", on abandonne tout. Quelle entreprise privé peut prétendre que son succès est 100% garantie. Ce serait ridicule, présomptueux et probablement frauduleux.

Un exemple tout récent. Observez les hésitations du gourvernement québécois concernant le futur CHUM. Plus il retarde le projet, plus les coûts augentent. Plus les coût augmentent, plus il retarde le projet. Un vrai cercle vicieux. Autre exemple, rappelez-vous comment a été coulé le projet de Loto-Québec/Cirque du Soleil. Personne ne veut prendre de décision de peur d'être accusé plus tard d'incompétence. Le Québec s'est enfermé dans cette logique paralysante depuis trop longtemps. Malheusement, je ne pense pas que le Québec s'en sortira. C'est trop tard. D'ailleurs, de plus en plus de jeunes diplomés québécois foutent le camp du Québec. Ils savent - ou sentent - qu'il n'y pas d'avenir pour eux ici. Lorsque nos élites décampent, c'est que ça va très mal au Québec.

Il y a deux ans, je suis allé à Toronto et j'y ai vu une ville d'un dynamisme sidérant. Toronto était - et demeure - une ville qui dégage la confiance, le dynamisme et la prospèrité. Elle n'a plus rien à envier à Montréal et ce depuis longtemps (tant culturel, qu'économique). Ils ont su prendre des décisions à des moments cruciaux, et ça les a extraordinairement bien servi. Le Québec est l'image inverse. Hésitant, déprimant et de plus en plus pauvre.

Sylvain Falardeau

@ Gilles

"S'il fallait attendre d'avoir la preuve de rentabilité 100% garantie de grands événements et/ou de projets, on ne fairait rien du tout... Quelle entreprise privé peut prétendre que son succès est 100% garantie. Ce serait ridicule, présomptueux et probablement frauduleux."

Un succès à 100% n'est jamais possible, je crois que c'est clair pour tout le monde. Par contre, j'ai l'impression que vous mettez le gouvernement et l'entreprise privée sur le même pied quant aux incitatifs à ce qu'un projet soit rentable. Le gouvernement n'ayant pas la notion de profit, il n'a pas vraiment d'incitatif direct à ce que les projets soient rentables. Ce qui compte, c'est le pouvoir derrière ces projets et les "kickbacks" que les gestionnaires pourront en tirer. L'entrepreneur quant à lui à toutes les raisons pour s'assurer qu'il prend des risques raisonnables pour arriver à faire le plus de profit possible. Il a donc tout intérêt à ne pas dépasser son budget et à être le plus efficace possible dans l'atteinte de ses objectifs.

Je ne comprend pas pourquoi vous tentez de transposer ce qui fonctionne très bien dans le privé dans la cours des gouvernements? Si ça marche dans le privé, pourquoi s'acharner sur une solution prouvée maintes fois qu'elle n'est pas viable?

Robert Lafond.

J'ai demeuré pendant 5 ans a Chicago avec ma conjointe.
Dans cette ville le conseil municipal fait une place de choix a l'entreprise privée. Elle s'occupe des grands événements et elle met sur le marché de nouvelles idées tres innovatrice. Des investissements de 30 ou meme 100 millions ne sont pas rares. Jamais la Ville n'a augmenté mon compte de taxe et mes impots. A Montreal, on cherche uniquement a mettre des battons dans les roues a l'entreprise privée au lieu de lui laisser le terrain libre.
Faut pas trop chercher pourquoi Montreal est une ville sans avenir.
De mon coté, je termine mon contrat ici au Quebec et je retourne dans la région de Chicago.

Daniel

"Pas d’Expo 17 pour Montréal! Fiou…"

Je ne crois pas qu'il y aura une exposition à Montréal en 2017. À cause de bien des facteurs, premièrement le financement et Dieu sait qu'on est loin de 1967, aujourd'hui, ça irait chercher dans les milliards de dollards, alors combien ça coûterait en 2017? Deuxièmement, les pays participants à l'Expo 67 ne serait sûrement pas au rendez-vous comme il y a quanrante ans, à cause des conflits dont nous sommes témoins.

Ça serait un mini expo avec les coûts d'une méga expo. Sur mon site sur l'Expo 67, il y a un petit sondage sur l'Exposition 2017 proposé par le site Expo17 en question. Les résultats sont assez surprenant pour un peuple qui en demande de plus en plus aux gourvernements dans plusieurs secteurs.

Daniel

http://expo67.morenciel.com/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook