« Le libre marché au secours de l'environnement | Accueil | Faire plus avec moins de cols bleus »

03 juin 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Isabelle Paré.

Chavez est un dictateur.
Mes la gauche au Quebec le considère comme un modéle. :)
Nous sommes tous, victime de désinformation...mais oui, mais oui!

Gilles

Chavez est un dictateur communiste de la pire espèce qui soit. Son régime montre son véritable visage et ce n'est pas beau à voir. Je ne saurais pas étonné qu'il passe un décret sur la continuation de son régime ce qui de facto serait l'abolition de la démocratie dans son pays. N'oublions pas que le bonhomme avait tenté de prendre le pouvoir par la force brute il y quelques années.

Gilles Laplante

Chavez aurait dû venir prendre des leçons du CRTC. Son geste serait alors passé inaperçu. Même sur certains blogues socialistes québécois le geste a été perçu comme hautement justifié. On trouve ses héros ou on peut.

Isabelle Paré.

Quoi il y a encore de la Démoctratie au Venezuela?
Quand un président ferme une station parcequ'elle ose le critiquer ouvertement, nous sommes sur le bord du faschisme.
Imaginer demain matin Jean Charest annonce qu'il ferme TVA, pour ses liens avec le Parti Quebecois. :)


David

Monsieur Laplante:

"Chavez aurait dû venir prendre des leçons du CRTC. Son geste serait alors passé inaperçu."

La décision du CRTC concernant Haine FM n'est surtout pas passée inaperçue! Jetons un coup d'oeil sur ses répecussions:

1) Manifestation de 50 000 personnes à Québec.

2) Manifestation de plusieurs milliers de personnes à Ottawa.

3) Distribution de plusieurs stickers "Liberté" et de la Fondation
Scorpion.

4) Médiatisation de personnages sans envergure comme Réjean Breton et Frédérick Têtu. Réhabilitation publique du méchant séparatisse ancien fédéraliste frustré ex-péqwiste Guy Bertrand.

5) Poursuite de Sophie Chiasson contre CHOI Radio X. Procès fortement médiatisé et à la une des journaux et des bulletins de nouvelles.

6) Élection du chauffeur d'autobus-publiciste-animateur de radio-polémiste-pseudo libertarien-mais dans les faits néoconservateur André Arthur comme député indépendant au fédéral.

7) Balayage conservateur dans la région de Québec

8) Montée de l'ADQ.

Si Chavez passe inapercu (sic) de la même façon, ses propres partisans vont le jeter dehors et le remplacer par un dictateur à la solde du gouvernement américain.

David

Oui, Chavez est un dictateur et ce n'est pas correct ce qu'il fait. Mais ce n'est pas une raison pour que les autorités américaines le remplacent par un dictateur à leur solde. Rappelez vous Batista et Pinochet!

Je serais curieux d'en apprendre sur les liens entre la CIA et ce poste de télé soi-disant privé. Peut-être que ce média n'est pas aussi "privé" qu'on le pense.

Cependant, je suis d'accord avec Monsieur Huot. La liberté de presse est essentielle au fonctionnement de toute société et les empiètements à cette liberté doivent être vigoureusement dénoncés.

David

Imaginer demain matin Pauline Marois annonce qu'elle ferme La Presse, pour ses liens avec le Parti Libéral!


Jean-Pierre

la gauche du Québec prend Chavez pour modèle ?
De quoi tu parles ? Aimerais-tu que je lance, tiens je sais pas moi, La droite du Québec prend Georges Bush pour modèle ?
N'importe quoi !

David

Bon point Jean-Pierre! Mais ce genre de generalisation hysterique ressemble plus
a du neo-conservatisme qu'a du libertarianisme.

Tant qu'a y etre, la droite du Quebec prend Andre Arthur comme modele!

GreenRockefellerGiant


Je sais pas si la gauche au Québec prend Hugo comme modèle, mais bien des gens l'apprécie tout simplement parce qu'il envoie promener Bush.

Carl-Stéphane Huot

@Jean-Pierre:
Elle est un peu facile, celle-là, de se dissocier de Chavez, maintenant que la plus belle femme du monde qu'est l'idée du socialisme intégral s'est -comme toujours! -transformée en crapaud... Par exemple, je crois me souvenir qu'en décembre dernier Québec Solidaire avait salué la réélection de Chavez. Aussi, en mettant sur Google QS + HC, je suis tombé sur plusieurs choses comme:
http://www.pressegauche.org/
http://www.pcq.qc.ca/Dossiers/Autres/Archives/NouveautesIndexDec2006.htm
http://antigone.koumbit.org/qsmercier/articles.php?lng=fr&pg=145
http://persil2.si.uqam.ca/nobel/campus/lecture_archives.php?articleid=261
Bref, il y a 19000 liens à suivre. À chaque fois c'est la même chose. Quand Pol Pot zigouillait la moitié de sa population dans les années 1970, les "intellos" de gauche -avec un certain Noam Chomsky en tête - criaient au complot impérialiste quand les nations le dénonçaient. (Le Monde Diplomatique continue, juste à aller sur leur site.) Quel intello de gauche ne s'est pas masturbé le gros cerveau en pensant à la Révolution Culturelle Chinoise? Encore aujourd'hui, les Amis Québécois de Cuba continuent de défendre Castro.
Le Tiers-Mondisme socialiste, avec ses deux poignées de riz que se partagent 10 personnes, c'est bien beau comme image d'Épinal, mais çà ne fait pas des enfants très forts.

Uber Jalemon

je commence à avoir une forte impression que mes compatriotes québécois aiment les dictateurs

Philippe LeBel

La gauche prend Chavez pour modèle!!?? quelle connerie facile à lancer... un autocrate!! un dictateur!! un modèle pour la gauche?!?

Peut-être pour certains exaltés, mais de mon côté jamais. Et comme Jean-Pierre a dit plus haut, la droite peut être associé à beaucoup d'autocrates et de dictateurs, comme George Bush par exemple. Je crois sincèrement que toutes personnes aimant la liberté s'entendent sur le fait que ce genre d'homme n'est pas souhaitable...

La même chose se dessine en Russie aussi, assassinats politiques en plus, j'aimerais avoir vos idées la-dessus. Un retour à la 1) dictature communiste ou une 2) dictature oligopoliste avec pouvoirs capitalistes en coulisse? J'opte pour la deuxième thèse...

@Carl-Stéphane Huot
En 1938, le très américain idéologue de droite, «Time magazine», nommait Adolf Hitler homme de l'année... dois-je conclure que tu dois TE repentir?

On a souvent accuser Noam Chomsky de traîtrise et de banalisation, souvent à tort, parce que peu de ces accusateurs prennent vraiment le temps d'analyser ce qu'il a écrit. Beaucoup font du salisage aussi, il s'en défend presque à chaque jour de ce salissage. Bien souvent lorsqu'une accusation tombe, peu importe la défense de l'accusé, le mal est fait... tu connais ce principe en politique? tu es probablement victime de la malhonnêteté intellectuelle des anti-Chomsky... Tu sais, il est considéré comme très dangereux par certains... Je suis sûr et certain qu'il n'a pas défendu les assassinats de Pol Pot mais bien qu'il a écrit sur le fait que les États-Unis ont favorisé son essor. Il faut bien se rappeler que l'Indochine a été en bonne partie déstabilisé par les américains, peut-être que d'avoir renversé la monarchie cambodgienne et d'avoir installé un dictateur de droite n'a pas été une bonne idée de la part des USA... Il a été d'autant plus facile pour Pol Pot de renverser le dictateur sanguinaire (installé par les USA) pour s'initier lui-même sanguinaire... De façon étrange, les Khmers rouges ont par la suite été soutenu par les USA lors de l'affrontement contre la coalition communiste chapeauté par l'URSS... Le monde à l'envers !!! Je reconnais là le genre de sujet qu'adore Chomsky : l'incohérence de la politique internationale des USA !!! Je crois sincèrement que c'est le genre de propos qu'a écrit Chomsky, à moins que tu ne me prouve le contraire avec des sources crédibles... bonne chance !!!

David

Monsieur Huot

Votre réaction hystérique dans votre dernière réponse à Jean-Pierre sent la rhétorique néo-conservatrice. D'affirmer que "Chavez est un modèle pour la gauche québécoise" en évoquant des canards boiteux de gauche comme Québec Suicidaire et le soi-disant parti communiste du Québec relève d'une malhonnêteté intellectuelle ou d'une igorance crasse.

En ce qui concerne Chomsky le soi-disant soutient à Pol Pot relève d'un profond délire, probablement que vous vous fiez sur des "grands penseurs" comme David Horowitz ( http://www.frontpagemag.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=1020 ) ou John Perazzo (
http://www.frontpagemag.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=19042 ). Monsieur LeBel, lisez ça, c'est trop drôle!

Il y a monde de différences entre "soutenir Pol Pot" et "critiquer les autorités américaines". Ça ne vous fait pas penser à la rhétorique "ou vous êtes avec nous ou vous soutenez les terroristes" de George W. Bush? Au fait, où est Ben Laden? C'est ben long!

Revenons à Hugo Chavez maintenant. Je ne suis pas d'accord avec sa décision concernant RCTV. Cependant, il faut relativiser. Des choses bien pires que cela surviennent dans des pays soi-disant
démocratiques. Voici un extrait du "méchant site communissse" que vous nous avez envoyé:

( http://www.pressegauche.org/spip.php?article771 )


"Il est inquiétant de voir les médias québécois relayer sans aucune critique la campagne en faveur de RCTV. Le débat sur la liberté d’expression ne devrait-il pas se faire chez nous d’abord ? À Québec, il y à peine deux ans, le CRTC a sanctionné la station CHOI-FM pour ses propos diffamatoires. Sans vouloir atténuer les discours intolérants de CHOI, ses animateurs n’ont jamais encouragé activement le reversement armé du gouvernement, comme l’a fait la télévision au Venezuela. Et que pensez de la décision des États-Unis de refuser l’octroi d’une licence pour que Al-Jazeera soit diffusé sur le câble ?"

Et je suis parfaitement d'accord avec eux!

Carl-Stéphane Huot

Chomsky: Soit, en l'absence de texte écrits par lui et antérieurs à 1980, pour vérifier ce qu'il a effectivement dit,- je ne me fierai ni à la gauche qui l'encense ni à la droite qui le conspue- et en l'absence de temps pour faire des recherches intensives pour retrouver des textes contemporains au massacre cambodgien, je me dois de retirer ce que j'ai dit sur lui avec mes plus plates excuses. Cependant, si quelqu'un a un texte de sa main relativement accessible, en anglais ou en français, j'aimerais tout de même vérifier. Juste à m'écrire une petite note sur ce blogue ou via la direction du QL, qui me le fera parvenir.
Hitler: le Times a, en effet, commis une grave erreur de jugement. Mais je n'ai pas à me sentir responsable, la responsabilité collective étant un truc de socialiste, qui permet aux gens de s'octroyer une partie du mérite de tout ce qui va bien tout en se dissociant complètement de ce qui va mal. Bref, tout le monde ne peut que gagner.
CHOI: De ce que je sache, le débat a été fait, passablement de long en large. Au QL on en a écrit quelques-uns, il y en a eu pas mal dans les médias, incluant des lettres d'opinion, etc. Et Fillion a été sanctioné par la justice au final.
La question de RCTV est assez délicate. En effet, il n'y a pas vraiment d'opposition officielle au Venezuela. Seuls les médias sont donc en mesure d'apporter une opposition digne de ce nom à Chavez. Dans nos pays occidentaux, en présence d'une opposition raisonnablement forte, les médias n'ont qu'à faire le classique thèse / antithèse / synthèse. Au Venezuela, c'est un peu plus délicat, puisqu'ils doivent rapporter ce que dit le gouvernement et faire l'opposition aussi. Espérons-donc pour la population venezuelienne que la situation ne dégénèrera pas.
En terminant, la gauche ne peut pas vraiment se targuer d'être très cohérente. Ainsi, dans sa réaction de ce mois-ci à l'affaire RCTV, Le Monde Diplomatique commence son texte en disant que Chavez n'avait pas le choix de nationaliser RTCV parce que les médias ne passaient pas correctement son message...avant de nier vers la fin qu'il y ait un quelconque problème de liberté d'expression en analysant pour plusieurs journaux d'opposition le nombre d'article pour, contre ou neutre à propos de certaines politiques de Chavez. Fin 2002, le même journal a nié qu'il y ait eu mort de journalistes au Venezuela sous Chavez. Du côté de Reporters sans Frontières, on dénombre 1 photographe mort dans un incident au printemps 2002 et une quinzaine d'autres blessés dans un attentat contre une station de TV de l'opposition à la fin de l'été 2002, entre autres agressions de journalistes. Effectivement, il n'y a pas eu mort de "journaliste"... mais ce n'est pas faute d'avoir essayé. (Allez sur les sites du Monde Diplodocus et de Reporters sans frontière pour voir)

Carl-Stéphane Huot

Ah! Et Al-Jazeera est tout de même accessible sur le Net, et contrairement au Venezuela, le Net est accessible même aux bourses les plus modestes...

Philippe LeBel

@Carl-Stéphane Huot
Tu ne trouveras rien sur Chomsky parce qu'il n'y a rien à ce propos, alors tu devrais aussi retirer tes soupçons.

En revanche, j'aimerais qu'on parle des liens entre Pinochet et Friedman, un de tes pères spirituel.

Croire que le libre marché nous promet des médias démocratiques de qualité relève du dogme. Ce n'est pas la réalité. Bien que le contrôle total d'un média par l'État et en particulier d'un autocrate ne soit pas une bonne idée, je remarque une chose : la qualité des nouvelles, des débats et des discussions est de loin meilleur à Télé-Québec et à Radio-Canada qu'elle peut l'être dans les médias privés tel : TVA et TQS... ceci est un fait et ce n'est pas seulement par subjectivité que je le dis. Le privé tend vers l'abrutisation, à l'applanissement des idées, à la publicité, au populisme et à l'égocentrisme. Tout pour faire de l'argent.

Le net perd de plus en plus de son espace de liberté. La publicité prend de plus en plus de place. Un sondage a révélé que les deux-tiers des internautes ne veulent pas de publicité sur le net : un autre désir du consommateur que les médias privés rejettent sans hésiter (à noter qu'ils contreviennent donc à l'un des postulats de base des thèses néo-classiques et libérales : le consommateur est maître (!?))

Kevin Pouliot

Désoler Grosse tête Lebel, mais l'Etat ne nous promet pas non plus des médias plus libres et démocratique.
A propos de Tele Quebec et machin chouette, je préfére de loin ce que l'on retrouve sur le marché privée. Plus de choix et de diversité. Cela est un fait (pour reprendre vos mots )que votre petite personne le souhaite ou pas. Le privée se balance de votre opinion :))))

Jacques Laberge

Je connais des postes sur le privée, sans pub afin de répondre aux besoins de la clientele. Et oui, il y a des postes pour les imbéciles et des postes fort intéressant pour celui qui souhaite apprendre et se distraire.
Je préfére la diversité a seulement quelques postes.

Si la pub prend trop de place sur le net au lieu de chialer pourquoi ne pas créer un second réseau? L'idée a déja été lancé dans le passé.


Carl-Stéphane Huot

Friedman: L'homme a en effet rencontré Pinochet, et a inspiré le Chili dans ses réformes vers le libéralisme. Il a aussi rencontré les hauts dirigeants chinois en Chine, mais cette fois, la gauche a décidé de ne pas en parler... Ce n'est pas le libéralisme qui a tué les opposants à Pinochet, mais plutôt le gouvernement, encore une fois.
Médias: Je suis d'accord avec les deux derniers messages. Je ne peux pas parler contenu, je n'ai aucun goût ni sens de l'esthétique. Juste quelques remarques toutefois:
1- Malgré tous leurs efforts pour péter plus haut que tout le monde, ni R-C, ni T-Q ni le Devoir n'attirent une grosse audience. Why?
2- Est-ce vraiment de l'information et de la grosse stimulation intellectuelle ou simplement du divertissement qui est recherché par le téléspectateur?
3-On ne peut pas tous rouler des mécaniques mentales 24/24 comme le petit père Lebel et ses potes! Même moi je me farcis de la BD en quantité industrielle à la fin de la journée!

David

Une autre lien critiquant le soi-disant soutien de Pol Pot par Chomsky et sa soi-disant négation de l'Holocauste:

http://www.jochnowitz.net/Essays/ExtremistLang.html

Mieux vaut en rire!

C'est bien ce que je disais, ces exaltés néo-conservateurs refusent la nuance: ou bien vous êtes avec nous, ou bien vous soutenez les oppresseurs du "monde libre" (sic)!

Et il faudrait faire confiance à ces gens-là et les laisser dominer le monde!

Philippe LeBel

@Carl-Stéphane Huot

Pourquoi ça marche pas? Parce que penser c'est compliqué, exemple : Kevin en remet toujours avec ces "grosses tête"... comme quoi penser fait mal, c'est mal vu... même toi tu ne vois pas ça comme très bien, tu t'en méfis... Ça pèterait plus haut que l'trou d'après toi... "penser 24/24, ça c'est geek !!"... "Penser ça donne des rides" (Malibu Stacy, Les Simpsons)...

T'as donc raison... petite anecdote (véritable) : mon arrière grand-père était un producteur laitier, tu savais que les vaches adoraient la radio? il m'a dit un de ces quatres que les vaches n'aimaient que la radio commerciale, radio-canada ça marchait pas... je n'ai pas d'explication, en as-tu une? (sic)

Est-ce vraiment ce que les gens veulent où ce qu'on les ammène à vouloir? ce n'est pas la même chose... Tu savais que les gens étaient malléables? Ils ne sont pas crétins, juste malléables...

En passant, les BD c'est une bonne idée, prend pas ça comme exemple d'abrutissement (à moins que tu ne lise des Archie).

Bon, le petit LeBel et ses potes vont à la pêche se divertir...

Bruno Vallée

À Philippe Lebel Inc.

Saluons respectueusement Philippe Lebel et ses « potes », dont les « idées » représentent indubitablement le sommet de l'esprit critique, de la nuance et de la pensée.

Pour eux, les auditeurs de la radio commerciale ne valent pas mieux que des bovidés, des zombies « malléables » à volonté. Ils ont sans doute raison : des garçons qui lisent Chomsky (et qui s'en vantent) ne peuvent pas se tromper... Ils sont, par définition, infaillibles. Des génies auto-proclamés.

Ces garçons ont sans doute d'innombrables qualités : mais la modestie, et le talent littéraire, n'en font pas partie.

P.S. Il y a peut-être une nuance à faire entre la « pensée », et le fait de ressasser les opinions soi-disant « subversives » les plus éculées... Si vous voyez ce que je veux dire... Il est facile, pour des petits-bourgeois médiocrement scolarisés, de tourner en dérision les opinions des « malléables », de ceux qui ne savent pas maîtriser le discours pseudo-politisé. C'est même typique de l'arrogance et de la prétention petites-bourgeoises.
Si vous étiez RÉELLEMENT cultivés (ce dont je doute), vous ne vous feriez pas une si haute opinion de Radio-Canada et de Télé-Québec. Et vous comprendriez rapidement que la distance entre les médias publics et les médias privés (que vous semblez tellement mépriser) est bien moins grande que vous ne le croyez... Autrement dit : cessez un peu de prétendre! À en juger par votre façon d'écrire, vos prétentions de supériorité intellectuelle me semblent aussi insultantes qu'injustifiées.


Bruno Vallée

Philippe LeBel

@Bruno
Tu sais, t'as pas besoin de t'exprimer en prose pour m'apprendre que je ne suis pas le bienvenu pour toi et pour d'autres sur ce blogue. Néanmoins, si tu me le disais plus directement, je pourrais mettre ça sur le compte de la passion irraisonnée, mais tes insinuations plus ou moins implicites confirment que tu me voues une haine sincère.

Si j'ai parlé de Chomsky, c'était pour remettre les pendules à l'heure quant aux fausses accusations de C-S Huot, il s'est admirablement ravisé (c'est tout en son honneur)... Et oui, je lis Chomsky, toi probablement pas... Je lis ce que je veux, je ne vais tout de même pas m'en excuser ! Je vais même en remettre, j'admire Chomsky !

Quand l'évincé de Loft Story vient faire son tour aux nouvelles du soir pour donner ses impressions, je sens qu'on se rapproche dangereusement de l'abrutissement «vacal». Je juge plus intelligent, sans prétendre à la perfection, les nouvelles à la SRC et les discussions à T-Q...

Et oui, les gens sont malléables dans une certaine mesure, c'est une évidence... même les libertariens l'admettent, mais la différence est que pour eux le «marché» ne tend pas à manipuler les gens. Comme si la volonté de Dieu pouvait se discuter... jamais... c'est une hérésie.

Pour ce qui est de l'arrogance... voudrais-tu relire ce que t'as écrit et lire cette définition de l'arrogance : Comportement fait de mépris et d'insolence, le plus souvent affectés.

Pour ce qui est de prétendre, je crois que tu prétends beaucoup de choses : ma scolarité, ma culture, qu'est-ce que t'en sais(!?) à part de la prétendre nulle et insignifiante pour volontairement insulter... rabaisser l'autre pour s'en faire un pied d'estale. Ton mépris est si évident qu'il a oublié d'argumenter. Tu as évidemment un talent littéraire pour haïr, je le reconnais. Tu dois écrire des discours pour les populistes de droites qui s'expriment à la radio. Mais, là je crois que je prétends un peu trop, du moins, tu dois t'en inspirer alors.

Kevin Pouliot

Voyons grosse tête Lebel, ne pleure pas! snif snif snif. Arrête de jouer a la victime! Tu as le droit d'écrire autant que les autres ici. Il faut-être profondement timbrer pour chercher de la haine envers un petit nom sur un écran d'ordinateur. Ne sombre pas dans la paranoia quand meme. Il y a bien mieux à faire comme de se payer une bonne partie de pêche avec les copains.

Il est plutot amusant de voir que tu reproches à Bruno Vallée dexactement la même chose que tu utilises dans tes propres interventions. :))C'est-a-dire rabaisser l'autre pour s'en faire un pied d'estale.
Et alors? ou est le problème si tout ca est au coeur de ta personnalité?
Pas de trouble pour moi!

Alors assume et cesse de pleurnicher que l'on attaque ta petite personne.

Et surtout garde le sourire. ahahahahahh :)

David

Monsieur Huot,

C'est une erreur flagrante de jugement de la part de Friedman d'avoir conseillé des dictateurs confirmés comme Pinochet et les dirigeants communistes chinois. De la putasserie à son meilleur.
Une grande tache noire dans sa carrière.

Je vous invite à lire ce texte de Patrick Bonney, UN VÉRITABLE LIBERTARIEN:

( http://www.quebecoislibre.org/07/070520-4.htm )

"Une société libérale sera une société où le libéralisme ne sera pas imposé du haut vers le bas, mais où, au contraire, il partira du bas pour irriguer le haut. Et c’est ainsi, légitimé et compris, qu’il pourra bénéficier à une société qui l’aura plébiscité.

Nul besoin de démagogie pour cela. Il suffit de s’inspirer encore une fois des exemples très simples fournis par Bastiat dont on ne louera jamais assez la clarté pédagogique. Des exemples que tout un chacun est à même de comprendre, de s’approprier, de partager et d’expliquer. Même si, je le répète, il n’est pas interdit de donner une dimension spirituelle à notre cause puisque, rappelons-le, il est aussi, et avant tout, question de bien commun.

Il est également fondamental de rappeler qu’il n’est pas – et qu’il ne peut pas être – de liberté économique sans liberté individuelle. Il convient donc avant toute chose d’en finir avec les clivages anciens. On ne peut être libéral au sens où nous l’entendons qu’en associant les deux démarches. Il faut en finir avec le grand écart qui consistait à se faire le prosélyte du régime de Pinochet sous prétexte que l’économie du Chili était libérale. Et d’ailleurs l’était-elle? Comme il est tout aussi inconsistant de s’ériger en défenseur des droits et des libertés individuelles si l’on prône en contrepartie le dirigisme économique et l’étatisme à tout crin. Idéologie dont on connaît les dérives totalitaires. La famille libérale doit s’unir et se retrouver dans la cohérence. "

David

Monsieur Huot

Concernant Al-Jzeera, pourquoi c'est une bonne chose d'interdire la diffusion de Al-Jazeera aux États-Unis (le monde "libre" (sic)) alors que c'est une mauvaise chose (ce dont je suis d'accord) pour le méchant dictateur communisse Chavez de nationaliser RCTV.

Pourquoi, dans ce cas-ci, ce qui est bon pour pitou n'est pas bon pour minou?

David

Monsieur Lebel,

Moi aussi j'aime bien ce que Chomsky écrit, car cela fait changement de la propagande impérialiste des médias nord-américains.

Cependant je ne l'admire pas autant que vous, car il devrait assumer ses convictions jusqu'au bout et cesser d'investir pour sa retraite chez des oppresseurs comme des compagnies de pétrole, des contractants militaires et des multinationales pharmaceutiques.

( http://www.hoover.org/publications/digest/2912626.html )

Même chose que pour Friedman, de la putasserie à son meilleur! De l'hypocrisie crasse!

Martin Hamel

Castro doit se sentir moins seul avec son dauphin bien en selle au Venezuela. Comme dit Isabelle, les socialistes et communistes qui pullulent au Québec doivent être dans tout leurs états pour ne pas dire de vulgarité et songer dans leurs rêves les plus fous à comment ils pourraient faire la même chose ici. Ce serait si simple alors d'avoir encore plus de pouvoir que maintenant pour faire taire les langues sales et les voix discordantes, d'éliminer les brebis égarés qui n'ont rien compris refusant le beau modèle Québécois qui est si bon pour son peuple. Enfin, on peut dire ce qu'on voudra de Chavez, être d'accord ou pas avec ces méthodes, il demeure le fait que le peuple semble derrière lui sauf qu'il subira peut être le même lendemain de veille que les Cubains. Ouch...

@ David

En passant David, c'est quoi ton problème avec la radio de Québec. Tu as le droit de ne pas l'aimer mais tu dois au moins respecter les gens qui l'apprécie même si ca fait pas ton affaire. Je ne crois pas même si tu sembles quelqu'un d'informé et d'intelligent que tu possèdes le monopole de la vertu. De plus, voter pour autre chose que la gauche n'est pas une tare dans notre société et je te trouve bien méprisant à cet égard. Si tu veux être respecté, tu devrais commencer par respecter les idées et les CHOIX des autres. Exprimer ces opinions est une chose, dénigrer les idées des autres de manière agressive en est une autre. Les gens qui étaient derrière CHOI et Arthur ne sont pas tous des caves contrairement à ce que tu sembles sous-entendre sans parler des "méchants" américains impérialistes que tu sembles aussi avoir en aversion. Tu sais très certainement dans ton érudition évidente qu'on aurait aucune économie viable sans eux. Alors, on se garde une p'tite gêne peut être, par simple respect pour notre voisin.

Carl-Stéphane Huot

Al-Jazeera: Ce n'était pas tout à fait le sens de mon commentaire. Effectivement, il est un peu paradoxal de refuser à Al-Jazeera une licence de diffusion aux États-Unis alors que l'on est sensé prôner la liberté d'expression. (Bien que les médias aient en gros renoncé à leur liberté d'expression depuis le 11 septembre, patriotisme oblige, ce qui les a entre autre retenu de critiquer le Patriot Act et les motifs de la guerre en Irak). Ce que je voulais surtout dire, c'est qu'en tant que société riche, les citoyens des USA peuvent au moins passer par un autre canal, alors que les Venezueliens, beaucoup plus pauvres, sont dépendants des oreilles de lapin pour leur information télévisée.
Pinochet/ Chine vs Friedman: la gauche en a gros sur le coeur contre Friedman pour avoir enclenché au Chili des réformes libérales. Bon. Pinochet, Allende, et bien d'autres sont des dictateurs. Soit. Cependant, je ne suis pas sûr que la démocratie doive primer sur le libéralisme. Pourquoi? Principalement parce que les gouvernements ne servent finalement qu'à détourner des ressources productives et utiles vers des groupes qui le sont moins voire complètement inutiles. En Chine, quel a été le rôle de Friedman? Est-ce qu'il n'a pas en partie aidé à convaincre les dirigeants chinois de désserrer l'étau mortel du socialisme? Si oui, et bien, on peut être satisfait. Parce que tout ce qui touche aux gouvernements est un gigantesque sac de noeuds d'intérêts divergents et tout pas, aussi modeste soit-il, vers le libéralisme doit être salué. Je ne suis pas sûr que de snober un ou plusieurs gouvernements ou de leur donner des leçons sous prétexte qu'il soit communiste, dictatorial ou d'idéologie différente résolve grand chose à la longue. Ce serait comme de mettre Phil à la porte ou de refuser de lui parler juste parce qu'il ne partage pas notre opinion. (Ne serait-ce que cela, il m'oblige à être plus précis dans mes écrits et à bien ordonner ma pensée. Comme de quoi en défendant ses intérêts on aide souvent mieux les autres que par altruisme...) Convaincre les gens de s'assumer sans chercher à dépendre des autres (ce qui n'empêche pas de donner un coup de main au besoin) est un travail assez long dans le temps, parce qu'il y a beaucoup d'intérêts en jeu, mais aussi des cultures, des institution, une histoire, des manières de faire derrière tout cela.
Contrairement à mes collègue, par exemple, je ne suis pas complètement contre les accords à rallonge qui ont donné naissance à l'Europe et à l'OMC. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il y a des gens avec des convictions derrière, et que celles-ci doivent s'ajuster à l'idée de travailler main dans la main avec les autres peuples sans trop craindre de coup fourré. Encore là, il y a des cultures, des Histoires qui doivent être réévaluées et évoluer. Je ne compte pas voir de mon vivant un libéralisme beaucoup plus poussé qu'aujourd'hui, mais nous devons d'abord prouver que le libéralisme constitue la voie à suivre pour améliorer la vie de tous, en plus de voir la culture évoluer sensiblement avant. (Pensons aux débats sur les accomodements raisonnables ou le mariage gay.) Lors du déclenchement de la guerre en Irak, les dirigeants occidentaux se sont affrontés très durement sur l'opportunité de la guerre. Malgré quelques noms d'oiseaux échangés ici et là, cela n'a pas dégénéré en guerre entre ces pros et contre guerre en Irak. pourquoi? Outre que ce n'est plus à l'ordre du jour, trop d'intérêts sont en jeu. Patience et longueur de temps font toujours mieux que force ni que rage...

Philippe LeBel

@David
Fourni par ton lien à propos de Chomsky :

Peter Schweizer is a research fellow at the Hoover Institution. A former consultant to NBC News, he also served as a member of the Ultraterrorism Study Group at the U.S. government's Sandia National Laboratory.

Qu'est-ce que cette organisation? Média et propagande gouvernementale (?). En deux lignes, il me paraît très louche ce personnage. Moi je ne le «trust» pas comme on dit. Peut-être pourras-tu mieux m'éclairer à ce sujet... peut-être que les accusations de ce personnage sont vrai, mais laisse-moi en douter. Ça sent le salissage...

Philippe LeBel

@Kevin Pouliot
T'es drôle.
Je n'ai manqué de respect envers personne. Le respect ne m'empêche pas de débattre, de choquer ni de dénoncer une idée... Au contraire de la diffamation, on appel ça un débat d'idée. Grosse différence.

Je te laisse une chance de me prouver que tu connais le respect, que tu sais comment argumenter et que tu as quelques idées :
De quel idéologie es-tu et quel est ton point de vue sur les médias par rapport à ton idéologie?

Kevin Pouliot

Voyons Lebel,

Arrête ton nez commence à allongé.
Je n'ai absolument rien a te prouver :) Mais merci pour la petite lecon j'ai la larme a l'oeil.

De quel idéologie je suis? Mais je suis comme toi, je ne suis d'aucune idéologie. :)

Garde le sourire, il fait beau, va jouer a l'extérieur :)

Philippe LeBel

@Kevin Pouliot
Tu t'essoufles... je suis persuadé que tu as des idées...
Je sais que t'es capable de faire autre chose que de protester sans sujet et de manière malveillante.
Laisse-faire, je te provoque juste un peu, ce n'est pas nécessaire finalement. Tu l'as dit toi-même : Tu n'as absolument RIEN à prouver...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook