« Pour de vrais accommodements raisonnables! | Accueil | Pour le choix en éducation »

28 octobre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jean-François Avon

Surveillez l'Inde ! La Chine, de par ses politiques étatiques, n'a pas produit un bon rendement sur le capital investi. La seule chose qui la maintient compétitive, c'est leur politique de camp de travail forcé et le libre marché au sein d'ilots de compétitivité. D'ici quelques années, ils feront face à un déclin de la main d'oeuvre causé par leur politique dénataliste.

D'un autre côté, l'Inde n'est pas en manque de jeunes et brillants professionels qui travaillent pour (et vivent très bien sur) 1/8ième du salaire typique équivalent aux USA. L'inde a un taux de croissance fulgurant, malgré sa lourdeur administrative. Ils produisent annuellement dix fois plus d'ingénieurs hautement qualifiés qu'aux USA et s'attaquent à la production et au design sophistiqué, sur mesure, en petite quantité. La plupart des grandes compagnies américaines ont établi des laboratoires de recherches en Inde, ce qui était précédemment la chasse gardée des USA.

Le message est clair, et il deviendra bientôt percutant: il nous est impossible de continuer à maintenir notre suprématie économique s'il n'y a pas une dérèglementation en profondeur, incluant des mesures radicales pour réduire le coût de la vie

Voici quelques suggestions:

- dérèglementation industrielle massive
- dérèglementation environnementale
- élimination des privilèges légaux syndicaux
- élimination des privilèges légaux des ordres (cliques) professionels
- élimination de la Banque du Canada et de la Federal Reserve (USA) et de l'argent-dette et retour à une vers une monnaie basée sur des actifs tangibles ou vers un système à masse monétaire fixe),
- dérèglementation des marchés de capitaux, permettant une allocation plus dynamique du capital (e.g. Junk Bonds) et une élimination de toute la chaine de parasites professionels légiférés. Si la veuve et l'orphelin sont assez stupides pour investir sans savoir ce qu'il font, pourquoi le gouvernement devrait-il les protéger?


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook