« Éducation: plus de compétition svp! | Accueil | Apprivoiser l'empire du Milieu »

12 octobre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Martin

C'est d'un ridicule consommé. N'importe quoi pour aller en chercher plus dans nos poches. J'ose espérer que les politiciens n'y verront pas là une occasion de la faire en enrobant le tout d'un voile de vertu et d'égalité, bla bla bla, le baratin habituel de nos élus quoi. L'impôt est un moyen régressif de financement de l'état qui devrait être carrément aboli au profit de taxes à la consommation variable selon la catégorie de produit. En ce sens, j'ai bien hâte de voir les conclusions d'une étude commandée par le gouvernement américain sur une réforme majeure du fisc qui lorgnerais de ce côté. On dirait que les partisans de l'état obèse ont toujours une imagination délirante pour nous soutirer notre argent. Complètement farfelu.

FrancisD


D'accord avec vous Martin, mais l'idée d'abolir l'impôt mais de laisser le droit au gouvernement de taxer à la consommation est une impossibilité politique.

Politiquement, c'est simplement impossible. Ca revient à essayer d'influencer un conseil exécutif d'une compagnie à renoncer volontairement d'augmenter ses profits.

Si on laisse à l'État le droit de pratiquer un peu de vol, comment peut-on s'assurer qu'il ne recommencera pas à voler grandement ?

MartinD

C'est toujours intéressant de voir toute cette créativité lorsque vient le temps de nous extirper de l'argent. Cette idée va malheureusement être reprise à coup sûr par la Fédération des Femmes du Québec. Dans un système démocratique où les femmes représentent environ 52% des électeurs et les hommes féminisés en représentent
probablement une portion importante, il est malheureusement à craindre qu'une version politiquement acceptable de cette forme de taxation viendra un jour hanter nos libertés économiques. Lorsque je parle d'hommes féminisés je ne parle pas d'homosexuel, simplement d'hommes qui s'attribuent les valeurs féminines.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook