« Donner rend heureux | Accueil | Le dollar, l'or et nos économistes patentés »

06 janvier 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Gerry Flaychy

A l'auteur.

Qu'entendez-vous par «leur droit de sélection»?

En autant que je sache, tout citoyen peut aller demeurer dans la municipalité de son choix sans que la municipalité ait quoi que ce soit à dire.

Steph

Pas du tout mon cher Flaychy! Il existe des villes entièrement privée dans le monde et on ne rentre pas la comme dans un moulin.

Steph

Mais Hérouxville n,est pas une ville privée effectivement.

Daniel jagodzinski

J'entendais "droit de sélection" au sens non légal mais réel des mots. En fait, il est impossible à un "indésirable" de s'implanter dans une société qui le rejette. Tocqueville lui-même le remarque dans l'impossibilité pour un américain d'assumer (et d'afficher) des idées non conformes au consensus général sous peine d'être mis en pratique au ban de la société. Nul besoin donc d'interdire à hérouville l'installation d'un islamiste militant : il n'y a simplement pas sa place.

Republica

Les "ploucs" d"Herouxville comme vous dites n'avaient point tord. La majorite des gens pensent que la LAICITE vient de M.Chirac en France, pas du tout, elle vient directement des pays Musulmans eux meme, fut installee en 1919 par Mustapha KEMAL en Turquie, est encore en force a ce jour tout comme en Tunisie, les jeunes femmes Turques doivent enlever leur voile avant d'entrer a leurs cours a l'universite (lieu d'enseignement public) et le remettre a la sortie du cours, il est cependant errone de penser que les enfants de religion Sikh en Inde vont tous a l'ecole avec un kirpan, on s'est fait passe un Quebec avec celle-la

Émile

Daniel jagodzinski: "Nul besoin donc d'interdire à hérouville l'installation d'un islamiste militant : il n'y a simplement pas sa place."


mais si des islamomachins s'installaient à Hérouxville ce serait le gouvernement qui se sentirait investi de la mission d'interdire aux habitants de la ville de les rejeter. Même si les Hérouxvillageois n'en veulent pas ils n'auraient pas le choix.

Combien d'Anglais veulent des émeutes raciales à Bradford ou Londres, des pakistanais islamistes et des attaques terroristes ? C'est l'État britannique qui impose ça sur eux sans demander leur avis

Marianne

A Republica (ou M. Labrecque ?)

la loi sur la laïcité, comme vous dîtes, ne vient ni de Jacques Chirac, ni de Kemal Atatürk, mais de la loi française de 1905 séparant officiellement et en détail l'Eglise et l'Etat.

Au passage, remarquez - triste évolution - que 90% des femmes sont aujourd'hui voilées dans les faubourgs d'Istambul et au moins la moitié au centre ville. Je ne parle même pas des campagnes où on se croirait au Pakistan.

Jean Labrecque

Alors tres bien, surtout ne pas appliquer la laicite au Quebec, ca pourrait offusquer les musulmans, il est tres Imperatif que cette laicite vienne de la France bien sur, surtout pas de la Turquie (Kemal n'avait rien compris), continuons aussi a depenser des sommes inutilement pour des "consultations" genre Bouchard-Taylor

Marianne

"...il est tres imperatif que cette laicite vienne de la France bien sur ..."

Que la laïcité vienne de France ou d'ailleurs en Europe ou en Amérique n'a pas d'importance, mais ne serait-ce que suggérer qu'elle puisse venir de pays musulmans est un puissant contresens, that's why. Dans l'islam, la notion de séparation entre religion et état est tout simplement impensable et c'est la principale source de nos difficultés de cohabitation avec ceux qui s'en réclament au pied de la lettre.

Kemal Atatürk a été au sens propre un révolutionnaire en instaurant la laïcité comme élément central en Turquie, mais il a pris cette idée loin de chez lui et croire que ce n'est pas le cas induit en erreur sur les potentialités du monde islamique. En outre, la laïcité turque n'a pas essaimé dans le monde musulman ; elle n'a pas non plus eu particulièrement d'influence en Europe occidentale, où la messe était en général déjà dite, si je peux m'exprimer ainsi.

J'espère bien que le Québec continuera d'appliquer la laïcité !

Jean Labrecque

J'ai vecu en France, en Tunisie et ai travaille avec des Musulmans a Montreal (dont plusieurs sont des amis), Il y a trois types de Musulmans, ceux dont les femmes portent la burka (leur maris les forcant generalement a la porter) venant en majorite de l'Afghanistan ou Pakistan, ceux dont les femmes porte le voile, et ceux qui ne pratique peu ou pas leur religion et vivent carrement a l'occidentale, je me mefie de ceux du premier groupe, mais les autres NO PROBLEM bien sur, je n'irais pas en touriste dans certains de ces pays sans etre accompagne d'un des leurs auquel je peux avoir confiance et en portant moi-meme des vetements locaux

David Lacerte

Ce qui m'a profondément dérangé - et me dérange toujours! - de l'histoire d'Hérouxville, au fond, c'est que le traitement politique et médiatique de "l'événement" fût encore une fois de tirer à bout portant sur le messager, et non le message. Plutôt que de questionner la raison qui les pousse à instaurer un tel document, un tel régime de vie, on préfère montrer des images du milieu rural, laisser sous-entendre àa peine subtilement que ce sont de pauvres campagnards ignorants, et présenter au grand public les figures locales ayant un peu trop de parlotte et pas assez d'aisance à exprimer clairement leurs idées devant un microphone.

Ces gens ont simplement placé des barrières claires, propres à leur communauté, sur ce à quoi ils s'attendaient de nouveaux-venus dans leur patelin. L'ont-ils fait de manière malhabile ? Possiblement, c'est à chacun d'en décider. Mais ils ont néanmoins eu le courage d'affirmer haut et fort leur identité, et pas de la laisser entre les mains d'une quelconque commission bouchard-taylorienne qui coûterait cher et apporterait peu de résultats, si jamais il y en avait.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook