« Une autre raison de ne pas prendre au sérieux les économistes officiels | Accueil | Un (autre) appel à l’État-protecteur »

03 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Philippe David

Bush devrait lire "La vitre cassée" de Bastiat...

David

Mais ce n'est pas la seule raison pourquoi ces guerres ne sont pas justifiées.

Philippe David

Il y a différentes justifications pour les guerres, mais l'argument que la guerre est bonne pour l'économie est faux. Pendant qu'Al Qaeda se bat en Afghanistan et en Irak, ils ne font pas d'attentats de ce côté de l'Atlantique et ils combattent des militaires, pas des civils.

Kevin

Mais non, tu savais pas que c'est un complot Américain? Ça dlair que ça coutait trop cher réparer donc on a simplement envoyé des avion dessu et mis des charges explosives dedans :D.

(I'm kidding, par rapport à l'histoire de la fille des oscar qui suis ca)

WaltA

Toutes les guerres sont économiques. En effet, si elles prennent souvent des connotations religieuses ou idéoogiques, aucun groupe n'est prêt à répandre la mort sur de simples prétentions abstraites.
En fait depuis toujours, les guerres se font pour le contrôle des voies de communications terrestres, fluviales ou aériennes. La domination d'un groupe sur un territoire lui permet ainsi d'en contrôler les accès et les échanges dans le but d'y établir les lois, ainsi que les modalités de taxation.
Dans l'Antiquité, Carthage et Rome se sont affrontés pour le contôle de la Méditerranée où croisaient les bateaux marchands qui payaient pour avoir accès aux ports. Plus tard, les nobles, avides de terres sur lesquelles régner, ont poussé des troupes de jeunes hommes, frustrés et castrés par la vie de société, vers un choc contre les Musulmans qui voulaient, eux, maîtriser les idéologies et les économies du monde connu.

Plus près de nous, durant la 2e Guerre mondiale, la Pan-Germanie, soudée par l'idéologie Nazi, s'était unifiée pour tenter de contrôler le monde, avec des humains réduits à l'état de béte de somme. Pire encore, par mesure d'économie, les peuples impurs, les malades physiques et mentaux,tous ceux qui n'étaient pas conformes aux idéaux aryens étaient exterminés et étaient dépouillés de leurs terres et de leurs biens. Les restes humains étaient utilisés à la fabrication d'objets. Simples soucis d'économie...

Après la 2ième Guerre mondiale, les pays Européens colonisateurs ont continué à se servir de la puissance de leurs armées pour imposer des dictats sur l'Afrique, l'Asie, l'Océanie et l'Amérique du sud. Lorsque les pays colonisés réussirent en fin à se débarasser des anciens exploiteurs, ils demeurèrent tout de même sous le joug de leurs anciens maîtres qui les endettaient en leur échangeant des biens manufacturés et des armes contre des matières premières.

Quant à aujourd'hui, les conflits se déroulant sur la Terre ont toujours conservés des teintes idéologiques qui masquent que les guerres et escarmouches ont avant tout des visées économiques et statégiques.Plusieurs territoires d'Asie mineure sont ainsi dirigés par des seigneurs de guerre qui établissent des points de contrôles douaniers : Passage contre paiements de taxes. L'argent que les seigneurs touchent leur permet de conserver la fidélité de leurs armées personnelles. De les équiper aussi. Ces types de seigneurs sont assis sur des montagnes d'argent, car ils favorisent les traffics de toutes sortent dont celui de l'opium.

Un autre lieu où la guerre est bonne pour l'économie, c'est en colombie. Imaginez-vous que le Gouvernement américain achète l'armée colombienne pour que ses hommes se battent contre les narco-traficants. Quel est le pourcentage des armes se trouvant en Colombie sont fabriquées aux USA ? Aussi combien de Colombiens militaires et para-militaires travailleraient sans la guerre du coca ?

Quant aux guerres en Afghanistans et en Irak, la religion et le pétrole ne sont sûrement pas les seuls motifs à ses conflits. Je crois qu'il y a plus important encore : Établissement de "Royaumes occidentaux» situés près de concurrents économiques et militaires : L'Iran, la Chine, l'Inde, la Russie, et le Pakistan...

Bref, plus il y a des combats, plus l'argent circule et plus les jeunes coqs ont un moyen de gagner leur vies. Leurs morts... Si vous préférez...

Martin Masse

@ WaltA

Je ne suis pas d'accord avec votre affirmation selon laquelle les gens ne sont pas prêts à tuer pour des idées. Au contraire, dans des cas extrêmes, certains (les terroristes qui commettent des attentats suicide) sont même prêts à mourir pour des idées.

Cela dit, il y a une grande vérité dans ce que vous exprimez, et c'est que ceux qui font la guerre ont bien souvent un intérêt économique à la faire. La guerre n'est pas bonne pour la population et l'économie en général, mais elle comporte des avantages financiers pour les guerriers, les hommes de l'État, les marchands d'armes. Et leur rhétorique idéologique sert souvent à masquer cet intérêt.

WaltA

@MartinMasse,
Il apert que l'affaire avec le terrorisme, c'est que des hommes souvent éduqués, mais matériellement pauvre, sont prêts à mourir pour que leurs femmes et enfants recoivent une pension de la part des organisations terroristes.
Je suis d'accord avec vous lorsque vous dites que les conflits armés sont néfastes pour l'économie organisée, car les pays en guerre brûlent la jeunesses avec leurs cerveaux et leurs bras.En fait, ceux qui engrangent les profits sont les marchands d'armes, les seigneurs de guerre, les trafiquants. À se demander : Les capitalistes sauvages dans tous les sens du terme. Bref, la rapace.
En fin, les militaires seraient beaucoup plus utiles dans des services civils et de sécurité, sauf que le monde d'aujourd'hui est presque aussi belliqueux qu'il l'était il y a 5000 ans...

R.David

Les gens vont tuer pour n'importe quoi qu'une figure d'autorité a designé comme "moral".

Les gens vont obéir l'état parce qu'ils ont un impératif moral de faire "la bonne chose". La "bonne chose", c'est peu importe ce que le pouvoir en place décide.

Aux Moyen-Orient, c'est "moral" de se sacrifier au nom d'Allah.
Aux États-Unis, c'est "moral" de se sacrifier au nom des USA.
Au Québec, c'est "moral" de voler les gens pour payer des hôpitaux et des écoles (et ils pensent que si c'est de mauvaise qualité, c'est la faute à tous ceux qui s'y opposent).

C'est d'ailleurs comment les libertariens vont gagner à long terme, il est prouvable hors de tout doute que la philosophie libertarienne est la plus morale. Les pouvoirs en place vont tout faire pour démoniser, déformer et désinformer les gens sur notre philosophie, la traiter d'égoïsme, hermitisme, individualisme extreme, quand c'est la seule philosophie qui respecte les choix des autres.

La guerre contre le terrorisme est caricaturée comme une guerre du "bien" contre le "mal". Évidemment le pire des deux est celui qui se fait passer pour le "bien". La réalité c'est que la guerre moderne n'est qu'un transfert de fonds des payeurs de taxes vers les contracteurs militaires.

WAR IS A RACKET - Major General Smedley D. Butler (pas un pacifiste)


Classiques:
http://www.freedomainradio.com/Traffic_Jams/war_part_1.mp3
http://www.freedomainradio.com/Traffic_Jams/war_part_2_Take_2.mp3
http://www.freedomainradio.com/Traffic_Jams/argument_from_morality32.mp3

mat

Ben oui la guerre est pas utile. Ces trop de dépenses pour orrpimer les peuples qui vivent bien dans leur pays.Les Irakiens vivait très bien sous Saddam, les Afghans vivaeint très bien sous les talibans. Pourquoi les Américians ont dépenser trop pour enlever le bonheur des Panamiens qui vivainet bien sous Noriega. Avoir su les deux-Corées auait du faire un traité de libre échange, le leader des Nord Coréens voulait juste trouver un marché pour ses produits. Peut etre meme que on aurait du laisser l'Europe aux nazis car il voulait jsute faire une zone de libre marché.

Vous voyons pas comment vous etez ridicules les libertariens, mon premeir paragraphe est juste sarcatsique et c'est pour illustrer si vos propos et votre pensé aurait été appliqué. Vous croyez vaiment que les fous qui habite le globe peuvent etre opposé par des citoyens armés seulement, la guerre est mauvaises maisn néanmoins nécessaire car les totalitarisme peut etre seulement défait par une entitié étatique, meme les revolutions ont étés soutenues par d'autres états.

Guillaume

Citation Martin Masse.

Les terroristes ont sans doute d’autres raisons de nous attaquer, notamment des raisons motivées par leur fanatisme religieux. Personne parmi les libertariens cohérents ne nie cette réalité. Mais ce que dit Ron Paul, c’est qu’on pourrait leur enlever des raisons qui sont de notre ressort, en cessant d’intervenir de façon immorale et illégitime dans leurs pays avec notre armée et nos services secrets pour défendre nos intérêts.t non, il ne propose pas de se désarmer et de se rendre vulnérable, mais au contraire de rapatrier les troupes américaines et de défendre prioritairement le territoire des États-Unis (ce que nos brillants néocons bushistes n’ont même pas réussi à faire le 11 septembre) au lieu de maintenir un empire à travers le monde. La moitié des dépenses militaires de la planète, ça devrait suffire à protéger un pays contre quelques terroristes et pays du tiers-monde. Il n’y a aucune comparaison à faire entre cette menace et celle que constituait le pays le plus puissant en Europe dans les années 1930.

Martin

Et pourtant Ron Paul se fait traiter de fasciste par les nanarchistes et disciples de la Secte Molyneux parce qu'il veut sécuriser les frontières et ne pas faire entrer n'importe qui...

Guillaume

Votre argument est futile Martin.

Ron Paul habite le long de la frontière avec le Mexique et il subit beaucoup de pression de la part de ses électeurs. Sa position est tout a fait normal. Dans le monde politique, il y a des conservateurs qui vont appuyer la peine de mort d'autres non. Des conservateurs qui vont appuyer l'avortement d'autres non. Il en va de même pour les Libertariens ou les positions peuvent varier selon les circonstances.

Martin

Ron Paul est un minarchiste et non un anarchiste, il appuie la défense des frontières pas juste pour faire plaisir à ses électeurs mais parce qu'il reconnait qu'un État minimal est un mal nécessaire contrairement aux anarchistes qui ne veulent pas qu'on se défende et qui veulent abolir les frontières permettant à n'importe quels criminels et terroristes d'entrer.

De plus, c'est le rôle du Fédéral de protéger le territoire selon la Constitution (que les nanarchistes répudient).

En passant, il a même voté pour l'intervention en Afghanistan car c'était en réponse à une attaque directe sur le territoire américain.


Guillaume

Ah moi je ne défend pas les anarchistes. Donc nous sommes d'accord.

Martin Masse

"(Ron Paul) reconnait qu'un État minimal est un mal nécessaire contrairement aux anarchistes qui ne veulent pas qu'on se défende et qui veulent abolir les frontières permettant à n'importe quels criminels et terroristes d'entrer." -Martin

Cet argument déforme complètement le débat. En fait, ce sont les minarchistes plutôt modérés qui sont généralement en faveur d'une immigration sans contrainte. Au contraire, les amis de Paul à l'Institut Mises (presque tous des anarchistes), disent qu'une immigration "libre" permise par l'État dans le contexte d'un État-providence (=les immigrants, mêmes illégaux, ont accès à des services de santé, d'éducation, etc., dès qu'ils traversent la frontière) est en réalité une sorte d'agression contre la population locale.

L'idée que les anarchistes veulent faire entrer tout le monde, y compris les criminels et les terroristes, est complètement à côté de la track. Dans un contexte anarchiste, il y aurait évidemment une liberté de mouvement pour tous, mais pas le droit de s'installer n'importe où sans être invité et de profiter de la redistribution étatique. Ce qui est le cas aujourd'hui.

C'est cette logique que soutient Paul, comme il l'a souvent expliqué, même s'il l'adapte à son discours minarchiste et constitutionaliste.

Martin

Ron Paul veut abolir les visas d'étudiants étrangers provenant d'États-voyous ainsi que plusieurs autres mesures (mur de sécurité, abolition de la citoyennté automatique aux nouveau-nés en sol américain)qui font dresser les cheveux sur la tête des anarchistes...

En passant, qu'est-ce qu'une société anarchiste feraient avec les criminels en cavale ,recherchés pour des crimes dans d'autres pays, qui voudraient s'installer ici?

On fait comme le Costa Rica? On les acceptent?

Martin Masse

@ Martin

Il faut que tu réalises qu'une société anarchiste N'EST PAS une société sans institution pour faire respecter la loi et où c'est le free-for-all qui règne. C'est une société où cette fonction est garantie par des organisations privées en compétition les unes avec les autres, plutôt que par un État qui possède le monopole de la force. Et il y a de bonnes raisons de croire que ce serait donc plus efficace et garant de la justice que ne le sont les monopoles.

Ce n'est pas l'endroit ici pour lancer une discussion sur ce sujet, mais tu peux par exemple lire ce court chapitre de David Friedman: http://www.daviddfriedman.com/Libertarian/Machinery_of_Freedom/MofF_Chapter_29.html . En gros, pour répondre à ta question, les agences privées de sécurité s'entendraient entre elles pour coffrer le criminel en suivant des règles acceptables par tous (comme le font d'ailleurs les États en ce moment dans le contexte "anarchiste" international où il n'existe pas d'État mondial pour imposer sa loi sur tous), et cela parce que c'est dans leur intérêt commercial de le faire.

Concernant "les anarchistes", il faudrait aussi préciser de quoi on parle. Molyneux n'est pas "les anarchistes", pas plus que David Friedman, Hoppe ou Rothbard. Il existe plusieurs courants, tous comme au sein des minarchistes.

Francis St-Pierre

@ Martin

"En passant, qu'est-ce qu'une société anarchiste feraient* avec les criminels en cavale ,recherchés pour des crimes dans d'autres pays, qui voudraient s'installer ici?"


Offrez une récompense de $25 000 et je vous le ramène sur le prochain vol. Problème réglé.


* le fait que tu écrives "qu'une société anarchiste feraient" est particulièrement révélateur. En effet, la société ne ferait rien, seulement les individus qui la composent...

WaltA

@Mat,
Hitler ne voulait pas du tout établir un libre-marché. Il voulait simplement imposer un dictat sur le monde, donc sur l'économie.
Pour ceux qui aiment tant l'anarchie, un exemple flagrant de ce type de gouvernance est la Russie post-communisme. Tous les pouvoirs économiques se retrouvent dans quelques poches, qui peuvent se payer des gardes armés, ainsi que des hauts-fonctionnaires... Jusqu'au jour où un Président, à la poigne d'acier, resserre ses serres autour des hommes d'affaire un peu trop impliqués en politique...

*
* *
À mon avis, si et si seulement si ça intéresse quelqu'un,dans un État minarchiste, les criminels n'auraient pas avantage à se pointer ici, car un tel type de gouvernement devrait durcir les peines et même rétablir la peine de mort. Il n'y aurait plus ni de programmes de réinsertion, ni de libération conditionnelle.

Peut être verrions nous le rétablissement de la Loi du talion qui est, selon moi, un système plus juste pour les victimes. En effet, un criminel devrait soit payer les victimes, monétairement parlant, soit mourir pour la commission d'un crime grave. Bien entendu,cela serait à l'État de prendre en charge les jugements, ainsi que les exécutions des peines au sens propre comme au sens figuré.

WaltA

À bien y penser, aidé par les réflexions qu'ont suscitées les blogueurs, je me suis demandé si les guerres étaient aussi bonnes pour l'économie que je le croyais auparavant. Après mûres réflexions, j'en suis venu à une conclusion : Non !

Si les marchands d'armes, les compagnies d'ingénieurs, et les firmes de constructions peuvent engranger des montagnes de fric, il n'en demeure pas moins que les pays marchands de guerre, comme le Canada, finissent par y perdre au bout du compte. En effet, si les conflits armés minent, arasent les économies des nations chaudes, il en résulte que des économies situées à des niveaux abyssaux ne peuvent pas vraiment devenir des partenaires commerciaux profitables pour le Canada. Par exemple, si les pays Africains arrêtaient leurs conflits,ils pourraient peut être diversifier les types d'échanges qu'ils pourraient faire avec nous, dans toutes les sphères possibles et celles qui ne sont pas encore exploitées, découvertes ou mêmes imaginées à ce jour.

Bref, je dirais que les industries de la guerre profite véritablement qu'à quelques secteurs économiques aux détriments de d'autres..

***************

Le trafiquant d'armes russe Viktor BOUT vient de se faire arrêter en Thaïlande. Cet homme a vendu des armes aux organisations terroristes, aux narco-trafiquant... etc.

Mat

Walt Ta, c'était pour rirre de vos arguments d'anarchistes. Vous voulez détruire l'état pour revenir en petite propriétés personnelles. Les régime totalitaire eux sont organisé et vont écraser aisément des cellules individuelels d'anachistes.

Ah oui Walta, les croisades sont seuleemnt la réplique tardive de 500 ans d'agression islamique(tu dois pas savoir que toute l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient était chrétien avant les invasions islamiques(les arabes Les ont volé aux grecqs) et je ne compte pas aussi que c'était après que les musulamns ait fermé aux chrétien l'accès au pélerinage à Jérusalem.

Ron Paul est un Jeffersonien, il défend les principles de Thomas Jefferson qui sont un état réduit au choses essentiels(sécurité&justice). Thomas Jefderson était plutot un isolationsime. Par contre il défendait son pays contre les Anglais, les Espagnols et aussi les pirates islamiques(les guerres barbaresque).

Pour moins monsieur Masse utilise cette réthorique d'anti-militaire et un pacifisme à la Dan Bigras pour attirer.

WaltA

Mat,
Y-a-t-il une large marge séparant l'anarchisme et le minarchisme. Moi, ce que je préconiserais serait un État avec un minimum de lois, un maximum de droits, y compris ceux de se défendre et de mourir : Vente libre des armes à feu.

Auparavant, je voulais surtout dire : Un minimum de lois unifiées à travers le monde pour favoriser les déplacements de populations selon les besoins : Travail, désastres naturels, dénatalité... etc. C'est sûr, que personne, seul, ne peut faire concurrence aux géants sans le soutien de lois régulatrices. On a qu'à penser aux empires capitalistes qui se sont constittués au début du siècle ou bien, de nos jours,les compagnies pétrolières, ainsi que les institutions financières.

Martin

Mat, M. Masse est nettement plus cohérent que Dan Bigras, un anti-américain.

Bastiat

@ WaltA

Pourquoi ne pourrait-on pas faire concurrence à une pétrolière ou à une banque? Si c'est parce que leur service est trop bon et que leurs prix sont trop bas, de quoi on se plaint?

La réglementation a toujours protégé les grands contre les petits, jamais le contraire.

WaltA

@Martin,

Bonne chance, si vous voulez concurrencer les pétrolières, mais peu importe la solution pour s'affranchir d'eux, car tout à un prix qui gonfle à mesure que la demande augmente.

$$$

@M. Masse, ce blog est très intéressant.Pour un profane comme moi, il n'est pas aussi aisé de défendre des points de vue ou d'imaginer appliquer certains concepts à la réalité : La confusion s'installe facilement.

Bref, ce QL et son blog peuvent aider à comprendre ou tout au moins, à apprécier superficiellement les difficultés rencontrées par nos dirigeants qui évoluent dans des univers très complexes.

Martin Masse

@ WaltA,

Merci. Vulgariser les notions de base de l'économie est quelque chose que nous avons toujours un peu fait au QL, et que j'ai fait pendant des années à l'IEDM. Mais en ce moment (depuis que j'ai recommencé à écrire régulièrement sur le Blogue), je constate plus que jamais que c'est d'une importance cruciale et je souhaite mettre encore plus d'accent là-dessus.

La plupart des problèmes économiques et sociaux auxquels nous sommes confrontés découlent non pas de situations imprévues qui dépassent notre entendement, maus au contraire sont le résultat très prévisibles de mauvaises décisions et auraient pu être évités si nos dirigeants (et une plus grande partie de l'opinion publique) comprenaient ces notions de base.

Mat

C,est vrai que monsieur Masse est beaucoup plus cohérent que Dan Bigars n'empêche que je trouve que ily a une différence entre être libertairne minarchiste à tendnace isolationisme et avoir une réthorique frôlant le pacifisme.

Je voudrais jsute savoir comment une société libertarienne dealerait avec les islamistes(ils sont beaucoup plus présent qu'on pense, tout les pays d'Europe en ont). Les laisseriez vous avoir leur Sharia, C'est sur que le libre port d'arme vous protègere personelement mais pour le reste quoi faire. Là dessus Ron paul avait des bonnes idées sois fermer les frontières à des groupe ne partageant pas nos valauers(dans ce cas libertarienens).

Bastiat

@ Mat

Si des islamistes veulent appliquer la Sharia, ils devraient se limiter à le faire sur leur terrain privé, tout comme j'ai le droit d'imposer des règles lorsque j'invite mes amis à souper chez moi.

Martin Masse

@ Mat,

1. Vos commentaires sont pratiquement illisibles. J'en ai déjà effacé quelques-uns. Si vous êtes incapable d'écrire sans mélanger toutes les lettres dans les mots, je vais devoir les effacer systématiquement.

2. Je sais que du point de vue néoconservateur (que vous partagez de toute évidence), toute agression par Israël et les États-Unis est justifiée par définition. Et que si on s'y oppose (sur la base du principe de non-agression), c'est qu'on est un "pacifiste". C'est un argument débile, typique de la propagande néoconservatrice.

Je ne suis pas un pacifiste. La violence est justifiée lorsqu'on doit se défendre. Mais je suis contre contre les ***agressions injustifiées*** du gouvernement américain un peu partout dans le monde depuis cent ans, la dernière en date étant l'invasion de l'Irak. Avant de penser à une escalation de ces agressions (en Iran, Syrie, etc., comme le souhaitent les néocons américains les plus fanatiques) sous prétexte de se défendre, il faudrait d'abord arrêter d'agresser. L'empire américain, avec ses centaines de bases militaires un peu partout dans le monde, et qui compte pour la moitié des dépenses militaires dans le monde, devrait être démantelé. J'appuierai les opérations militaires des États-Unis visant à se ***défendre*** lorsque cela aura été fait.

Mat

Je suis bien d'accord avec vous sur nombre de sujets mais en politique étrangère vous êtes complètement ignorant du péril islamiste. Comme mon père a été membre casque bleue en 1986 en Irak et mon frère a servi en Afghanisatn en 2007-08 j'ai entièrement raison de juger l'islam. D'ailleur Gert Wilders avec son film intitulé FITNA va démontrer hors de tout doute que ce que vous appelez les impérialiste néo-conservateur ont raison de gueroyer contre les islamistes.

Vous parlez de sois disant empire Américian, que pensez vous de l'empire islamique, du nouveau caliphat. Parlant de menace concrète, vous trouvez que l,Iran est un pays gentil. Un pays qui menace à chaque jour de destruction un autre, qui persécute ses minorité religieuse(les Bahaïs),qui tue les gens selon leur orientation sexuels, qui opprime les femmes, qui finance, entraîne et équipe le Hamas et le Hizzbullah. Vous les croyez dans leur utilisation pacifique de l'atome pour se chauffer.

Aussi vous devriez faire un article sur les politiciens européens qui censure le film du député Gert Wilders qui traite du Coran. C'est bon que les libertariens ait appuyés CHOI-FM en 2004 mais là ça serait intérésant que les libertariens appuient le député hollandais Gert Wilders afin de le soutenir pour la difusion de son film FITNA.

Martin Masse

@ Mat,

Geert Wilders devrait tout à fait avoir le droit de diffuser son film. Je suis pour la liberté complète d'opinion et d'expression. Sauf qu'il est lui-même un crackpot intolérant qui souhaite bannir le Coran. J'ai donc assez peu de sympathie pour lui.

Le fait qu'il existe des gouvernements tyranniques comme celui de l'Iran n'est pas une justification pour les bombarder, les envahir et pour massacrer des innocents. Vous commettez alors le même crime que celui que vous reprochez à l'autre. Et à ce titre, il faudrait envahir pratiquement la moitié de la planète. Voulez-vous également qu'on envahisse la Chine? La Corée du Nord? Le Venezuela? Cuba? Le Zimbabwe? Où est-ce que ça s'arrête? Quel pays est totalement pur et parfait et peut s'autoproclamer juge du reste de la planète? Pourquoi pensez-vous que le crétin qui occupe la Maison blanche est apte à porter ces jugements?

La seule justification pour l'utilisation de la violence militaire devrait être de se défendre. Si vous avez un problème avec la politique du tyran iranien envers les homosexuels ou les Baha'ïs (j'en ai aussi), n'exigez pas de nos gouvernements qu'il nous taxe et compromette notre sécurité en allant intervenir dans ce pays. Organisez-vous vous-mêmes pour le faire avec vos propres ressources et avec d'autres qui pensent comme vous. Si chacun s'occupait de ses affaires (ce que ne font pas, mais vraiment pas les Américains) et mettait l'accent sur une politique d'ouverture et de commerce libre, les conflits seraient moins nombreux dans le monde. Voilà la position libertarienne.

Martin

@ Martin Masse, avez-vous déja lu L'obsession anti-américaine de Jean-François Revel?

Si on avait écouté les pacifistes, Hitler aurait gagné ainsi que l'URSS...

Je suis d'accord que certaines interventions américaines sont des erreur mais de là à dire que le méchant Empire américain est le Mal Incarné alors que l'URSS était beaucoup plus dangereux et qu'il était justifié de faire des interventions ciblées pour les contrer.

Si vous regardez l'Histoire, les empires français, britanniques, espagnols et soviétiques ont été beaucoup plus néfastes que l'Empire américain.

À ce que je sache le Japon est devenu une démocratie qui se porte très bien et non une colonie-comptoir idem pour la majorité de l'Amérique du Sud...

Martin Masse

@ Martin,

"Si on avait écouté les pacifistes, Hitler aurait gagné ainsi que l'URSS..."

Aucun rapport, je ne suis pas pacifiste. Par ailleurs, si Wilson n'avait pas décidé d'impliquer les États-Unis dans une guerre européenne en 1917, il est fort possible que l'Union soviétique et le 3e Reich n'aient jamais vu le jour, ce qui aurait évité la 2e Guerre mondiale et la Guerre froide. Les partisans des guerres mettent toujours l'accent sur la nécessité de participer à la dernière guerre, en oubliant toutes les autres interventions précédentes qui y ont conduit. C'est ce que j'expliquais ailleurs: si les Européens et les Américains n'avaient pas colonisé le Moyen-Orient et n'étaient pas constamment intervenu par la force dans les affaires internes de ces sociétés depuis deux cents ans, nous n'aurions sans doute pas les problèmes que nous avons aujourd'hui.

"Si vous regardez l'Histoire, les empires français, britanniques, espagnols et soviétiques ont été beaucoup plus néfastes que l'Empire américain."

Il n'y a plus d'empires français, britannique, espagnol ni soviétique. Il y a encore un empire américain qui intervient et cause du trouble partout. Et nous en faisons partie dans une certaine mesure. C'est donc à lui que je m'attaque. L'empire britannique aussi a laissé des institutions valables dans certaines de ses anciennes colonies, dont le Québec. Ça ne justifie pas les invasions, massacres, occupations, déportations et autres exploitations qui ont été commises contre des populations innocentes.

Mat

Je suis d'accord avec monsieur Masse en ce qui a trait aux politiques interne (moins d'étatisme possible) et je suis aussi d'accord avec monsieur Masse que les pays occidentaux aurait du faire une paix sans vainqueur ni vaincu en 1916 (l'année la pire). Je voulais juste souligner mon appui que l'Autriche-Hongrie avait fait des démarche de paix et je trouve déplorable le traité de Versaille.

Par contre je diffère du reste. D'accord avec vous que le colonialisme franco-anglais au M-O a été néfaste mais le colonialisme turc/ottoman avec sa Jizya (taxe de protection, racket ou taxage en réalité) a été plus pire encore pour les peuples Balkaniques et les peuples du Caucase. Faut aussi mentionner le colonialisme arabe en Espagne, Portugal et en Sicile.

Pourquoi L'Iran, parce qu'il menace de détruire un autre pays, parce que ses pantins du Hizzbulah est un groupe terroriste qui tient un pays en otage (le Liban) et qui terrorise un autre Israel (les roquettes Quassad). Il y a aussi le Hamas qui lance des roquettes sur Israel et de plus le Hamas veut détruire Israel (voir la charte du Hamas). Y'a l'Arabie Saoudienne qui finance les terroriste islamistes.

Les autres dictatures ne sont pas dangereuses pour les peuples étrangers (Mugabe ne veut pas conquérir l'Afrique), la Chine on est capable de raisonner avec eux et ils se sont beaucoup améliorés.

WaltA

@Mat,
Vous dites que "nous" pouvons raisonner avec la Chine, mais pourtant, Taiwan, la "fille rebelle" de la Chine ne semble pas trouver sa "mère" trop accomodante... De plus, la Chine déploie lentement, mais sûrement, ses tentacules sur le monde en entier. Tant que les guerres demeurent au niveau économique, ça va... Quoique...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook