« Déréglementation des télécoms au Canada: ça bouge depuis un an | Accueil | Une autre fonction essentielle de l'État: réglementer le papier de toilette dans les restaurants »

12 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

David

"Son propos sur la dette inexistante de l'État qui peut créer tout l'argent qu'il veut, et sur les banques qui nous volent en faisant des milliards, ressemble aussi dangereusement aux folies des illettrés économiques créditistes." (Martin Masse)

En effet, sauf que la réglementation actuelle des banques centrales (monnaie fiduciaire et fixation des taux d'intérêts) sans le concept d'étalon-or est un grand responsable des profits shylockiens des banques et les banques profitent jusqu'à un certain point des dettes de l'État.

" Enfin, je doute que son concept de corporation individuelle créée par l'État pour chacun de nous ait un fondement quelconque dans notre régime juridique."

Je dirais même plus: les corporations ont plus de liberté que les citoyens.

Et c'est vrai que son côté spirituo-individualiste m'énerve.

David

Par ailleurs Madame Lanctôt a tout de même des explications fort intéressantes au sujet du système de santé:

"Au fait, qui est Claude Castonguay? C’est un actuaire, un banquier, et un assureur. Il est aussi membre de la Commission Trilatérale, société semi-secrète fondée par David Rockefeller. C’est là que sont prises les décisions concernant les politiques des pays, pour être ensuite appliquées par les politiciens. Castonguay gouverne la santé de tout le peuple québécois depuis 40 ans. Comme ministre de la santé sous le Parti libéral, il a établi un monopole public des soins de santé, au nom de l’accès gratuit à la santé pour tous. Quelques années plus tard, sous le règne du Parti québécois, il a présidé à l’instauration de l’assurance-médicament. Peu de temps après, il proposait la privatisation du système, aux côtés de Mario Dumont, chef de l’ADQ. Aujourd’hui, il ouvre toutes grandes les écluses à la privatisation et met en place le monopole privé. La boucle est bouclée, le but est atteint, bravo!

Se pourrait-il que nous nous soyons fait avoir? Que le seul but de l’instauration de l’assurance-maladie était de créer un monopole public que l’on privatiserait par la suite? Bonne idée, car la population n’aurait jamais accepté un monopole privé de sa santé. Mais un monopole public, oui, car elle croît encore que le mot «public» est synonyme «peuple». Dr. Castonguette fut l’homme désigné pour réaliser le plan au Québec. Il est au-dessus des partis politiques et au-dessus de la loi. C’est lui qui la fait, et les politiciens l’exécutent, quel que soit le parti. Une fois le monopole des soins de santé installé, il y ajouta les médicaments. Il suffisait ensuite de créer le chaos dans le système : couper les budgets, réduire le personnel, et appeler le privé au secours. Ce qui fut fait. Le tour était joué.

Remarquons que le même stratagème se retrouve dans tous les pays. Les coûts augmentent et les services diminuent. Le résultat est assuré : augmentation des profits. Où vont-ils, ces profits? Dans les poches des vrais maîtres du monde, les banquiers mondiaux, cachés derrière la «scène politique», contrôlant leurs politiciens qui obéissent au doigt et à l’oeil. La recette est bonne, on l’utilise dans tous les pays. Le résultat est garanti : appauvrissement de la population, enrichissement des banquiers."

http://www.personocratia.com/fr/cent_millieme.php?module=JournalPersonocratia&class=Affichage&event=texteComplet&id_article=34

Kevin

Wow... et ils ont laissé passer une illuminée comme ça aux nouvelles? D'accord le fond de liberté individuelle est bon mais elle capote un peu. Remarque, l'idée des banques & corporations qui se servent des gouvernements n'est pas mauvaise aussi, sauf qu'il faut considérer que ce n'est pas la corporation le problème mais bien l'attrait du pouvoir de l'État. Elle est pas complètement dans le champ mais son petit côté new age tape royalement sur les nerfs.

Elle a une espèce d'attitude fermée et maternante, c'est appeurant un peu.

Petit fait intéressant, remarquez à quel point le journaliste est complètement en faveur du monopole étatique "oui mais si tout le monde fait pareil, il n'y aura plus de routes et d'hôpitaux"... méchant clown, et dire que ça fait 3 fois mon salaire...

Sylvain Falardeau

Je n'avais pas vu la seconde partie... ouch! Ce côté New Age n'est pas seulement agaçant, il est nuisible. Difficile de la prendre au sérieux avec ces arguments. Le côté juridique ne tient pas la route:

http://evans-legal.com/dan/tpfaq.html

La taxation est immorale... mais pas parce qu'elle est inconstitutionnelle, était temporaire pour la guerre, s'applique à une corporation, etc. Si ce n'était qu'une question juridique, le "bug" aurait été réglé depuis longtemps: tenez! voilà votre document qui dit que tous vos revenus nous appartiennent! Le fait que la Chambre des Communes adopte à l'unanimité des lois ne les rendent pas morales pour autant.

Farador Damyo

Elle est manifestement folle en effet... ça me rappelle les débilités conspirationnistes du groupe Lyndon Larouche et autres mouvements confus du genre. Je me demande seulement si sa folie a commencé avant ou après de se "retirer" du système...

Ce qui est le plus désolant dans ce vidéo est de voir l'animateur incapable de concevoir une société qui ne s'en remet pas en majeure partie à l'État.

@David
"Je dirais même plus: les corporations ont plus de liberté que les citoyens."

Une corporation est une fiction juridique immatérielle. Elle n'a pas plus de liberté que les individus qui y sont liés. C'est comme de dire que les entreprises ne paient pas assez d'impôt comparativement aux individus - alors que nécessairement l'argent va dans les poches d'individus au bout du compte puisque la corporation ne peut pas exactement en profiter elle-même.

David

Mais les corporations peuvent faire faillite, i.e. voler de l'argent à des créanciers, sans que les individus-propriétaires en subissent des conséquences personnelles sauf une "tache à leur réputation".

Dans un monde anarcho-capitaliste, ce genre de corporation n'existerait pas.

Iro

Oui il est en effet désolant que son côté ''ésotérique'' lui enlève de sa crédibilité. Mais c'est cette recherche d'elle-même qui l'a rendue forte au point de défier tout un système à elle toute seule. Peut-on parler de ''folie'' comme quelqu'un a mentionné ? Non, pas selon mon opinion. Seulement un cheminement spirituel qui malheureusement nuit aux messages plus terrestre qu'elle tente de véhiculer. Je ne crois pas qu'elle aura bien des adeptes qui suivront son modèle de défiance envers l'état, mais elle a quand même fait sa part de semer quelques graines, que chacun doit recolter à sa façon. Ésotérisme ou pas, son courage est digne de mention et la société a besoin davantage de gens défiants comme elle.

Farador Damyo

"Dans un monde anarcho-capitaliste, ce genre de corporation n'existerait pas."

Je vous l'accorde, d'ailleurs la faillite personnelle n'existerait pas non plus, à moins d'entente précise à cet effet avec chaque créancier. Présentement, les individus qui font faillite n'ont pas d'énormes conséquences non plus - il sera plus difficile d'obtenir du crédit, mais les victimes ne seront pas davantage dédommagées.

Aussi, si ces fameux "banquiers" ont tant de pouvoir, c'est que l'État et une grande partie des économistes sont convaincus que ce pouvoir est nécessaire pour éviter les crises monétaires. Comme dans le cas de Northern Rock au Royaume-Uni, fiasco réalisé au nom de la protection des investisseurs.

Farador Damyo

"Ésotérisme ou pas, son courage est digne de mention et la société a besoin davantage de gens défiants comme elle."

Est-ce qu'elle aide vraiment la cause en suggérant à la population de "moutons" (comme elle dit) que ceux qui résistent à l'État sont des hurluberlus qui croient probablement que des hommes-reptiles contrôlent la planète?

WaltA

@Kevin,
N'est-ce pas l'impôt sur le revenu et non les taxes, qui a été créé pour soutenir la guerre ?

En ce qui a trait à Mme Lanctôt, j'ai l'impression qu'elle navigue trop sur le net. Si elle était une fervente religieuse du mouvement New age, cela expliquerait qu'elle tienne de tels propos creux et vides de sens. Tout y est :
-Mission sur Terre ou cause.
-Êtres immortels, entités, le divin intérieur.
-la toute-puissance.
-Désincarnation : elle a dit qu'elle avait reçu une lettre au nom de Lanctôt Ghislaine, comme si elle s'était détachée d'elle-même...
- Les ennemis diaboliques sont les Gouvernements ainsi que les Banques.

Il y a pire encore, elle veut faire d'elle-même un exemple : Elle veut devenir martyre pour la cause... Peut-être qu'elle veut que quelqu'un écrive une hagiographie à son sujet... On est clairement dans le domaine du religieux. Son discours reste au 2e niveau. Si elle ne veut plus payer d'impôt, elle pourrait peut être passer ses délires sur le compte de l'Église qu'elle a fondée en elle-même : Son divin intérieur... L O low!

David

@Farador Damyo

"Présentement, les individus qui font faillite n'ont pas d'énormes conséquences non plus - il sera plus difficile d'obtenir du crédit, mais les victimes ne seront pas davantage dédommagées."

Absolument, sauf que l'individu faisant faillite personnelle est ruiné financièrement alors que les propriétaires d'une corporation peuvent faire faillite tout en s'en mettant plein les poches et repartir sous un autre numéro.

Remarquez bien le silence complice des drouatistes étatistes quand il s'agit de dénoncer ce genre de vol crapuleux. Ces voleurs sont des bienfaiteurs de la société selon ces faux capitalistes.

Gerry Flaychy

Il semble que pour Mme Lanctôt, il y ait deux Mme Lanctôt: une qui serait un être souverain et une autre qui serait une "corporation", mais une corporation qui serait différente d'une corporation, personne morale, qui porterait son nom.

Dans un cas comme dans l'autre, c'est assez nébuleux.

En plus, son être souverain doit gagner de l'argent pour pouvoir vivre, ce qui n'est pas si souverain que ça; et paie de la taxe de vente, laquelle va au gouvernement, et est donc une forme d'impôt, ce qui vient en contradiction avec son refus de donner de l'argent au gouvernement à cause de questions de dettes et autres.

Elle serait plus logique avec elle-même si elle allait vivre au fond des bois !

David

@Gerry Flaychy

C'est déjà fort difficile pour Madame Lanctôt de combattre le fisc sans qu'elle y laisse sa propre peau. Elle doit continuer à vivre quand même et elle doit y aller progressivement.

Bien sûr, elle paie les taxes de vente, mais n'oubliez pas que les taxes à la consommation n'ont pas le même caractère FORCÉ et VOLEUR que l'impôt sur le revenu. Il y a un certain volontariat à payer des taxes à la consommation, quoique dans un monde idéal, aucun taxe étatique n'existerait.

Tout de même, ce qu'elle fait va dans la bonne direction et ne mérite pas les réactions négatives à la sauce "drouate étatiste" que je constate.

Par contre, je pose la question suivante: est-ce qu'elle paye ses taxes municipales et scolaires?

Rappelez-vous une valeur libertarienne fondamentale: "viser une amélioration constante à long terme plutôt qu'une perfection statique à court terme."

http://www.quebecoislibre.org/philo1.htm

Martin

Ce qui nuit à la crédibilité de Madame Lanctôt ainsi qu'à plusieurs libertariens , c'est la croyance aux théories de complots (9-11, NWO, Union nord-américaine).

Les conspirationnistes ont nuit énormément à la campagne de Ron Paul et même au Free State Project.

Ce serait bien que le QL fasse un statement un jour pour se dissocier complètement de ses crackpots car jamais les idées libertariennes ne feront du chemin parmi la population avec ces paranos (souvent racistes) qui se prétendent promoteurs de la liberté...

Martin

Si vous voulez rire un peu...

http://www.radioreveil.com/viewtopic.php?t=9026

FrancisD


@Martin

Les libertariens politiciens font beaucoup plus de dommages que les croyances personnelles d'autres individus.

L'argument principal sur ces théories selon moi est qu'il n'est nul besoin d'y perdre son temps pour comprendre l'immoralité de l'existance de quelconque gouvernement.

Est-ce que les États ont déja tués des gens? Oui.

Est-ce que les États ont déja essayé de tisser des liens avec d'autres États pour se rénforcir mutuellement contre leur citoyens? Oui.

Est-ce que les États ont déja engloutis d'autres pays et ensuite dissolu leurs frontières? Oui (L'URSS).

À partir de la, je crois qu'il est très possible que vos 3 théories mis en example soient possibles.

On a tout simplement pas besoin de creuser dans les théories de complots pour faire avancer les idées libertariennes.

David

@Martin

"Ce serait bien que le QL fasse un statement un jour pour se dissocier complètement de ses crackpots car jamais les idées libertariennes ne feront du chemin parmi la population avec ces paranos (souvent racistes) qui se prétendent promoteurs de la liberté..."

Comme les libertariens en général, je ne fais presque pas confiance aux gouvernements alors je suis très méfiant lorsque je sens qu'ils tentent de tromper les CONtribuables.

J'ai déjà émis l'HYPOTHÈSE d'une conspiration concernant 9/11. Je n'ai JAMAIS dit que les niaiseries de Loose Change et l'implosion des tours pouvaient être vraies. En fait je ne crois pas du tout à ces sornettes délirantes, tout comme la majorité des libertariens. Je n'ai jamais dit que j'avais les preuves que la version officielle était fausse mais la version officielle n'a pas été prouvé adéquatement à mon humble avis (presqu'aucune comparution dans des tribunaux américains sauf des broutilles et Moussaoui, abandon des tentatives de capture de Ben Laden pour se concentrer sur des invasions impérialistes, sections cachées du rapport d'une commission d'enquête des autorités américaines) et tout comme la majorité des libertariens, je n'embarque pas dans l'hystérie collectiviste militariste de la drouate étatiste et dans leur confiance aveugle envers les autorités.

Alors, est-ce que les libertariens doivent se dissocier des crackpots conspirateux comme ceux de Loose Change et ceux qui prônent l'implosion des tours? OUI!

Mais est-ce que les libertariens doivent faire une confiance aveugle envers la version officielle? NON!

Mais je suis bon prince et pour vous faire plaisir, je vous envoie un extrait de votre idole libertarienne (sic) préférée, Ayn Rand! Un extrait du livre "The Virtue of Selfishness". Vive l'imposition impérialiste du libertarianisme à travers le monde!

"Dictatorship nations are outlaws. Any free nation had the right to invade Nazi Germany and, today, has the right to invade Soviet Russia, Cuba or any other slave pen. Whether a free nation chooses to do so or not is a matter of its own self-interest, not of respect for the non-existent "rights" of gang rulers. It is not a free nation's duty to liberate other nations at the price of self-sacrifice, but a free nation has the right to do it, when and if it so chooses."

P.S.: Merci à antagoniste.net pour l'inspiration.

http://www.antagoniste.net/?p=2986

C.-S. Huot

Tourlou,
Lanctot est effectivement liée au mouvement New Age, je connais très bien puisque un de mes proches en est un ex-adepte. Voici le site de Lanctôt: www.personocratia.com/
Pour le reste, elle a déjà écrit entre autres un bouquin de type conspirationiste, anti-vaccination, qui lui a valu de se faire retirer sa license de médecin. Cela ne volait pas très haut au niveau scientifique, si je me souviens bien.

Martin Masse

Oh boy oh boy!! Merci Carl-Stéphane pour le lien vers son site New Age. C'est dans le fêlé pas à peu près!

Je suis d'accord avec Iro, c'est sans aucun doute sa démarche "spirituelle" qui lui donne la force d'affronter tout un système et de prendre de tels risques. Mais la marge est très mince entre le faire parce qu'on a des convictions fortes sur lesquelles s'appuyer, et le faire parce qu'on a carrément perdu la tête...

Un exemple parmi d'autre des folies qu'on retrouve sur ce site:

Évolution de mon nom

Vous pouvez constater une variation dans mon nom. En effet, il évolue avec ma conscience... et ça n'est pas fini!

Le nom que l'on m'a donné à ma naissance était Ghislaine (prononcé Guylaine) Lanctôt.

Entre 1970 et 2000 environ, je me suis appelée Guylaine Lanctôt. C'est ce nom que portaient mes Cliniques au Canada et aux USA (ces dernières ont conservé le nom Guylaine Lanctot Clinique).

En 2001, j'ai ajouté le nom de ma mère pour honorer mon Principe féminin et repris l'orthographe original de mon prénom, d'où Ghislaine Saint-Pierre Lanctôt.

En 2006, je suis consciente d'être à la fois la créatrice Diesse* et la créature Ghis. Il m'est évident que je suis un original que je crée au moment présent et non pas une reproduction de reproducteurs extérieurs à moi, mes parents. Ils n'ont rien à voir la-dedans. Par conséquent, je supprime leurs noms et conserve mon prénom Ghislaine, tout simplement.

Si je devais y ajouter un nom, ce serait celui de ma créatrice véritable, Diesse*. Mais comme nous sommes toutes la seule et même créatrice, nous porterions toutes le nom de Diesse* et cela pourrait compliquer les choses. J'en suis là dans ma réflexion...

En 2007, je répudie définitivement et officiellement le mouton corporatif avec son numéro d’assurance sociale, portant le nom de LANCTÔT, GHISLAINE. J’affirme et honore mon identité véritable d’être souverain, avec une âme, un corps, un esprit. Le mouton parti, la laine (de Ghis-laine) s’ensuivit; aujourd’hui, je m’appelle Ghis. Je me souviens de qui Je Suis, Diesse* , créatrice illimitée.

* Diesse : nom de l’Être Suprême inhérent à tout ce qui existe. Elle est à la fois l’esprit créateur et la matière créée. Toute personne est Diesse, qu’elle le sache ou non.

Gerry Flaychy

"C'est déjà fort difficile pour Madame Lanctôt de combattre le fisc sans qu'elle y laisse sa propre peau."
David

Si par là vous faites allusion à l'idée d'aller vivre au fonds des bois, il faut savoir que ce ne serait pas la première ni la dernière à le faire.

Par exemple, lors de la guerre du Vietnam, beaucoup d'objecteurs de conscience sont venus s'installer dans les Rocheuses, à l'abri de leur gouvernement, de l'impôt, et des banques! Il y a aussi des canadiens qui l'ont fait sans nécessairement que ce soit pour des raisons d'impôt, de gouvernement ou de banques. Peut-être y en a-t-il encore présentement?

Il ne faut pas oublier non plus qu'il y a encore beaucoup d'autochtones qui vivent dans nos forêts encore de nos jours. J'ai aussi ouïe dire que dans la région de St-Donat, il y a quelqu'un qu'on appelle l'ermite et qui vit dans les bois.

Pour ma part, je crois que si Mme Lanctôt n'aime pas payer d'impôt, ni faire ses rapports d'impôt, elle semble par contre bien aimer son petit confort, ses voyages, et l'argent qu'elle fait. Mais elle n'est pas la seule, loin de là!

Quant à combattre le fisc plus particulièrement, elle est loin également d'être la seule à le faire. Mais d'autres le font plus intelligemment!

En ce qui concerne la question de faire son rapport d'impôt, ce n'est pas tout le monde qui est nécessairement obligé de le faire. Cependant, si vous êtes de ceux qui ne sont pas obligés, mais que le ministère du revenu vous demande officiellement de le faire, alors là vous devenez obligé. Mais ne pas faire son rapport d'impôt, en soi, n'entraîne aucune pénalité, et ce n'est pas non plus une fraude. Par contre, si vous deviez en faire un, et si le ministère estime que vous lui devez X montant, après contestation ou échéance du temps pour le faire, le ministère peut vous le réclamer, et vous poursuivre si vous ne l'acquittez pas ou ne prenez pas arrangement avec eux. Il pourra alors saisir vos biens et vos revenus pour se payer. Si vos biens saisis sont suffisants pour que le ministère se rembourse, alors ça n'ira pas plus loin. Pour qu'il y ait mandat d'arrestation et menace de prison contre Mme Lanctôt, il faut qu'il se soit passé quelque chose qu'on ne nous dit pas. Aussi ai-je des doutes que ce soit à cause de rapports d'impôts non faits ou d'une dette d'impôt.

Quant à ses taxes scolaires et municipales, il faudrait d'abord savoir si elle est locataire ou propriétaire. De toute façon, si elle est propriétaire, elle doit certainement avoir plusieurs saisies d'enregistrées sur sa propriété si elle a appliqué sa logique jusqu'au bout, à savoir: ministère du revenu du Québec, celui du Canada, sa municipalité et sa commission scolaire. Et tant qu'à y être, si elle est propriétaire et qu'elle ne fait pas affaire avec les banques, elle ne doit sûrement pas avoir d'hypothèque ! Belle prise en vue pour le ministère ! Toutes des choses dont on ne sait rien pour l'instant.

Donc, très nébuleux son affaire, et à tout point de vue !!

Références:
http://www.cra-arc.gc.ca/tax/individuals/topics/income-tax/filing-obligations/menu-f.html

http://www.revenu.gouv.qc.ca/fr/ministere/centre_information/nf/nf2007/in-136_75/nouvelle_penalite_omission.asp

Martin

En voici un autre LOL:

Jacques Antoine Normandin, un des rares individus qui conduit un véhicule sans permis et à ne posséder ni carte d'assurance maladie ni carte d'assurance sociale. Il n'a plus de citoyenneté canadienne. Il ne paie plus de taxes ni d'impôt. Un homme de convictions, un homme de droit et de justice.

http://www.sosmystere.com/politique/jnormh.html

Serge

Inciter une personne â ne pas payer ses impôts est-ce un crime?

Gerry Flaychy

Reste maintenant à savoir si le but ultime du libertarianisme c'est de ne plus payer impôts ni taxes !?!

Davidg

Le but ultime de la forme extrême de tous les anarchistes (incluant l'anarcho-capitalisme) est d'éliminer les impôts et les taxes.

En ce qui concerne les libertariens minarchistes, il faudra une contribution minimaliste des citoyens, contribution qui peut très bien être volontaire.

On peut très concevoir un État qui s'octroie le monopole de la justice et de la DÉFENSE nationale (et non pas l'agression nationale) qui n'intervient dans aucune autre activité, tout en se constituant des entreprises privées lucratives, en concurrence avec le reste du secteur privé, pour financer ses activités. Et la charité peut très bien combler le reste du financement.

Martin Masse

"Reste maintenant à savoir si le but ultime du libertarianisme c'est de ne plus payer impôts ni taxes !?!" (Gerry)

Le but ultime du libertarianisme est d'éliminer toute forme de relation sociale fondée sur la coercition et de faire en sorte qu'elles soient au contraire fondées sur la coopération volontaire.

Dans la mesure où les impôts et les taxes constituent un transfert forcé de ressources des individus qui les ont créées à une organisation qui utilise la violence pour arriver à ses fins, oui, l'un des buts ultimes du libertarianisme est certainement leur disparition.

Dans une société libertarienne, il n'y aurait que des paiements en échange de services entre des parties étant parvenues à une entente mutuelle.

Gerry Flaychy

"Dans la mesure où les impôts et les taxes constituent un transfert forcé ..."
Martin Masse

Est-ce que le maire Drapeau avec sa «taxe volontaire» aurait été un précurseur d'un gouvernement libertarien ?


Même si le gouvernement est minimal et qu'il se suffise à lui-même, ne serait-ce qu'en louant les "terres de la couronne", ne pourrait-il pas quand même intervenir dans l'économie en faisant des lois, comme, par exemple, en limitant les exportations, ou les importations, ou une certaine partie d'entre elles; ou en limitant certaines productions; ou avec toute autre loi interventionniste qu'il pourrait inventer ?

David

"Même si le gouvernement est minimal et qu'il se suffise à lui-même, ne serait-ce qu'en louant les "terres de la couronne", ne pourrait-il pas quand même intervenir dans l'économie en faisant des lois, comme, par exemple, en limitant les exportations, ou les importations, ou une certaine partie d'entre elles; ou en limitant certaines productions; ou avec toute autre loi interventionniste qu'il pourrait inventer ?"

Non, car la coercition étatique que vous exposez n'est pas compatible avec le libertarianisme.

Par contre, théoriquement ce type de gouvernement pourrait survenir, ce qui serait déjà moins pire qu'à l'heure actuelle.

Gerry Flaychy

"Non, car la coercition étatique que vous exposez n'est pas compatible avec le libertarianisme."
David

Je veux bien que l'interventionisme ne soit pas compatible avec les idées libertariennes, mais en quoi cela pourrait-il empêcher un gouvernement, réduit plus ou moins à une taille minimale, d'intervenir dans l'économie par des lois ?

Gerry Flaychy

"On peut très concevoir un État ... se constituant des entreprises privées lucratives, en concurrence avec le reste du secteur privé, pour financer ses activités."
Davidg


Dans ce cas-là, rien n'empêcherait qu'une de ses activités pourrait très bien être d'assurer un minimum vital aux plus démunis, tout comme ça pourrait être d'assurer des soins de santé gratuits, ou autre chose.

Rien non plus ne l'empêcherait de continuer à faire des lois, interventionistes ou non.

Bastiat

@ Gerry Flaychy

Si votre question est de savoir si le libertarianisme se limite à l'abolition des taxes seulement, ou plutôt à l'abolition de toutes les lois, je crois qu'il faut y aller pour la seconde option.

Toutes les lois reposent, en bout de ligne, sur la menace de brutalité policière. Il n'y a pas de lois volontaires. Si elles étaient volontaires, elles ne seraient pas des lois. À ne pas confondre avec le droit jurisprudentiel, qui peut fonctionner sans lois.

Donc, il n'y a pas d'intervention possible dans l'économie sans brutalité policière. L'interventionnisme n'est pas compatible avec le libertarianisme. Si Mme Elisabeth II ne faisait que se comporter comme simple propriétaire des terres de la "couronne", alors de facto il n'y aurait pas de gouvernement.

David

Mais dans un État libertarien minarchiste, il y aurait des lois concernant le droit de propriété et l'interdiction des agressions.

Peut-on se prétendre libertarien et prôner l'agression des territoires étrangers? Plusieurs (dont les objectivistes) croient que oui mais pas moi.

David

Faut ajouter que Rand elle-même ne prétendait pas être une libertarienne et détestait les libertariens, une position plus cohérente que pour certains...

Bastiat

@ David

J'imagine que vous parlez des "victimes collatérales" car l'agression concerne les personnes et non les territoires. Cela est évidemment problématique car on tombe rapidement dans une spirale de vous-avez-tué-un-des-miens-donc-je-vais-tuer-un-des-vôtres qui, à chaque tour, permet de recruter la famille et les amis de chaque nouvelle victime, avec le résultat qu'on connait. On voit là l'erreur de voir l'autre comme un collectif et non comme un individu. C'est à éviter à tout prix.

D'un autre côté, si le simple fait de s'auto-proclamer "représentant du peuple" permettait l'immunité, ça ferait longtemps que des groupes criminels en tout genre y auraient pensé. Il y a une certaine légitimité à soutenir la rébellion armée d'un peuple contre une mafia étatique ou non. J'imagine que pour un minarchiste il est acceptable que la rébellion vise l'instauration d'un état minarchiste. (Je trouve d'ailleurs que c'est un point faible du minarchisme: en prétendant savoir quelle est la "bonne" forme de gouvernement ils se rabaissent au niveau des socialistes etc. ayant la même prétention.)

En passant, je n'ai pas trouvé le côté New Age de Mme Lancôt si énervant que ça. Sur toutes les théories conspirationnistes qui circulent, il peut bien y en avoir une ou deux de vraies. Par ailleurs, les états n'ont aucunement la légitimité pour s'endetter sur la seule garantie de leur capacité à réduire les générations futures à l'esclavage. Le jour où les détenteurs d'obligations se feront rembourser avec du papier-cul, ils l'auront mérité.

David

Je parlais évidemment de l'agression des personnes et de l'invasion de territoires.

David

Cessez d'insulter le papier-cul!

Le libertarianisme minarchiste est un pas dans la direction de l'anarcho-capitalisme. D'imposer par la force une forme de gouvernement dans le monde, ce n'est pas du minarchisme mais bel et bien de l'impérialisme.

Son côté New Age m'énerve mais cela n'invalide pas tout ce qu'elle prétend.

David

"vous-avez-tué-un-des-miens-donc-je-vais-tuer-un-des-vôtres"

en d'autres termes, le conflit isréalo-palestinien. Je vais me faire accuser d'anti-sémitisme!

R.David

Parlant de sécession de l'État, j'ai passé beaucoup de temps sur http://www.thinkfree.ca et http://www.thinkfreeforums.org

Je vais vous laisser tirer vos propres conclusions, mais une des choses très intéressantes que j'ai apprises, c'est que le CANADA n'est pas un gouvernement légitime mais en fait une corporation possédée par des investisseurs étrangers comme toutes les autres.

Voici d'ailleurs son listing sur la US Securities and Exchange Commission
http://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?action=getcompany&CIK=0000230098&owner=include&count=40

Annie Langevin

Mme Lanctôt a été arrêtée hier en après-midi par la GRC. Elle est présentement détenue à l'unité de psychiatrie légale de l'Hôtel-Dieu de Sherbrooke pour évaluation. Peu importe son côté ésotérique extravagant, un fait demeure :

Elle ne soutire rien à l'État tout comme elle ne contribue pas à l'État. Résultat: on vérifie son raisonnement.

Certains groupes tentent de soutirer le maximum de l'État et s'efforcent de ne pas y contribuer. Résultat : on gratifie d'une paye leur raisonnement.

Ha bon.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook