« On n'a pas les gouvernements qu'on mérite | Accueil | Une proposition pour relancer les régions dévitalisées avec le tourisme »

25 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Tym Machine

Je pensais justement la même chose mais vous m'enlevez les mots de la bouche.

Quel opportunisme politique de bas étage pour se faire du capital politique.

Non vraiment rien n'arrête les politiciens opportunistes, surtout quand on sait que l'exposure sera de la partie.

Comme disait Ron Fournier sur les ondes du 98,5FM: "Madame Courchesne, vous avez assez de trouble comme cela avec l'éducation, mêlez-vous donc de vos oignons."

Salutations,

Tym

Guillaume

La presse : Le Parti québécois demande pour sa part au gouvernement Charest d'intervenir pour que les bagarres soient interdites dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, sans attendre d'obtenir la même interdiction dans les ligues junior de l'Ouest et de l'Ontario.

Le porte-parole péquiste en matière de sports, Pascal Bérubé, se range derrière la ministre Michelle Courchesne, qui souhaite l'abolition des bagarres au hockey junior majeur.

*******************

Incroyable! Belle bande d'opportuniste. Faut-il interdire les bagarres a la Boxe? Au karaté? Les combats extrême?

Liberté-1

Un état minimal nous accorderait la permission de nous protéger nous-même par la légitime défense.

Or, un état MAXIMAL comme le Canada ne le permet pas. Quiconque utilise la force des armes, ou même ses propres bras pour se défendre d'une agression risque de se retrouver en cour et pire risque de se retrouver devant un psychiâtre.

Au Canada, advenant une agression, il faut soit courir le plus vite possible et fuir l'agresseur, soit se laisser faire si on ne peut pas fuir.

Au Canada, on a le choix entre la salle d'urgence ou la prison.

Quiconque veut agresser les autres sait que les autres sont désarmés et qu'ils n'ont pas le droit de se servir d'outils ni même de leurs bras pour se défendre.

Philippe David

À mon avis, on fait fausse route si on compare la violence au hockey avec celle des sports de combat comme la boxe ou les arts martiaux. Les bagarres ne font pas partie intégrante du hockey et sont généralement un manque d'esprit sportif et de fair-play. Par contre, il appartient à la LHJMQ de réglementer cette violence, pas au gouvernement.

WaltA

Ce qui me laisse pantois dans l'histoire, c'est de constater que le niveau d'hyprocrisie des Québécois a été mis en évidence par les médias. En effet, depuis l'incident, les uns crient au scandale, les autres exigent presque que les jeunes hommes soient castrés... et puis soudainement une femme se leva pour menacer le sport de planter sa poigne d'acier sur lui... Le pire est que les extraits du combat montrent bien que la foule semblait apprécier de voir un joueur en frapper un autre qui refusait obstinément d'engager le combat... pas fort...

Bref, les gouvernements sont des maîtres du trompe-l'oeil qui assoient leurs pouvoirs sur les exigences des vierges offensées. Celles-là demandent toujours plus de contrôle étatique.
****************************************************************************
En ce qui a trait aux sports de combat, je soulignerais que les duels se déroulent selon des règles strictes. De plus, en général, les arbitres ont le devoir de protéger les combattants au cas où l'un d'entre eux devenait incapable de se défendre. C'est pour cela qu'il y a très peu de blessés dans les compétitions d'arts martiaux, ainsi que de boxe.

WaltA

@Guillaume, c'est faux ce que vous avancez là. Au Canada, vous pouvez vous défendre, mais il va falloir après que vous puissiez justifier la contre-attaque. Même aux USA, si quelqu'un se défend et blesse ou tue un assaillant, il se retrouvera en cour pour faire la lumièrte sur l'événement.

Farador Damyo

@Liberté-1
Il est vrai que les armes à feu sont difficilement accessibles ici, mais il ne faut pas exagérer, la légitime défense est un principe bien reconnu...
http://www.canlii.org/ca/loi/c-46/art34.html

Guillaume

Walta : Je ne comprend pas pourquoi vous me dite cela? Vous vous tromper de personne je crois.

Liberté-1

@Walta,

"les autres exigent presque que les jeunes hommes soient castrés..."

Au Québec, nous vivons déjà pas mal dans une matriarchie maternante peuplée par des castrats soumis.

Liberté-1

@Farador Damyo,

Faussement reconnu, au Canada vous risquez 10 ans de prison si vous vous défendez avec du pepper spray ou un pistoler Taser.

Même si votre vie est en danger, la règle à suivre est PAS D'ARMES.

Une vraie province de tapettes, voilà ce que nous sommes.

Gilles Laplante

Nous avons ici un bel exemple de la société féminisée et hypocrite québécoise. Si la ministre veut légiférer, et à mon sens ce serait stupide, qu'elle commence par la grande ligue. Les jeunes suivent l'exemple des joueurs de la LNH et souvent avec l'encouragement des parents.

Philippe David

Si on voulait éliminer la violence du hockey, il faudrait que la grande majorité des amateurs le souhaitent. Les bagarres au hockey font partie du "show" et ça vend des billets. La preuve? Après l'affaire de Jonathan Roy, le match suivant des Remparts vs les Saguenéens était à guichets fermés. Lorsque les amateurs signaleront leur déplaisir en boycottant les parties, la ligue n'aura pas d'autre choix que de sévir. Entre-temps, de tels incidents rapportent beaucoup de publicité et profitent à la LHJMQ.

Tym Machine

Quelle belle hypocrisie de la part des gens sur les bagarres au hockey.

Si on enlève les bagarres, je prédis une baisse dramatique de certaines foules dans les arénas.

À entendre les gens commenter, 90% des gens de la rue voudraient que les bagarres soient éliminées au hockey.

Comment ça se fait alors que tu vas dans n'importe quelle aréna au Québec et dans le reste du monde et que les moments les plus forts du matchs, tout le monde est debout et crie à tue-tête pour encourager les belligérants qui se battent? Expliquez-moi cela vous autres!

Si les gens étaient logiques et conséquents dans leurs propos, ils se lèveraient et partiraient de l'aréna et donc à force de se retrouver devant des arénas vides, les ligues comprendraient et les bagarres s'élimineraient d'elles-mêmes.

Combat Extrême

Est-ce que c'est ça qu'on appelle le SKATE-BOXING ?

David

Félicitations monsieur St-Pierre pour votre excellent billet, même les anarcho-socialistes comme moi sont d'accord avec vous!

Les bagarres et les actes brutaux masculins CONSENTIS font partie intégrante du hockey junior majeur et du hockey professionnel et c'est très bien ainsi. Les foules adorent ça. C'est la prérogative de la Ligue de réglementer elle-même ce genre de comportement qui amène des foules et du pognon $$$$$ dans les poches des propriétaires: l'État ne doit pas s'en mêler.

Bien sûr, le geste de Jonathan Roy est un acte criminel en raison du fait que Bobby Nadeau ne s'est pas défendu et je n'aurais aucun problème à ce que la justice s'en mêle, MAIS SEULEMENT SI Bobby Nadeau porte plainte.

Mais d'aucune façon des adultes (le cas des 16-17 ans peut se discuter mais je vous rappelle qu'ils ont le droit d'obtenir un permis de conduire) qui CONSENTENT à se battre commettent un acte criminel.

Les fémi-fascistes ont trouvé un nouveau cheval de bataille pour féminiser le masculin.

Francis St-Pierre

Quoi, personne ne s'oppose?? ;)

David

Je n'en suis pas surpris!

David

Même un socialiste est d'accord avec vous.

http://uhec.net/2008/03/27/618/

Yan Grenier

Même une horloge brisée donne l'heure juste deux fois par jour.

Pierre-Yves

Courchesne, c'est le populisme b.c.b.g. consistant à faire preuve de soi-disant 'courage politique' sur des sujets démagogiques ou personne ne sera contre vous, tout le monde étant pour la vertu: des méthodes de dame pâtronesse. Le pire, c'est que ça fonctionne, comme en témoigne cette opération 'brosse à reluire' actuellement en cours dans les pages de La Presse pour mousser la popularité du gouvernement Charest: la preuve est faite, moins un gouvernement en fait, plus on l'aime!

Indegredel Toasman

Ca faisait longtemps que je n'etais pas venu.

Encore une fois, c'est David qui, je crois, a le meilleur argument. Le point n'est pas tant de reglementer ou non reglementer la violence dans les sports: la violence est DEJA interdite, au cas ou on ne l'aurait pas deja remarque! Il faudrait la "reglementer", maintenant?

Un tres mauvais gag, que tout ca, et je suis d'accord avec tout le monde: c'est ridiculement et grossierement hypocrite et opportuniste.

mathieu

La bataille fait partie du sport, donc on ne devrait pas l'interdire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook