« La stupidité de la loi sur la concurrence | Accueil | Le Martinus Massus dans son habitat naturel »

07 août 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jean-Reno C.

Ah je comprends maintenant. La spécialisation des individus dans le travail aurait donné un avantage significatif par rapport aux autres communautés, plus contraintes à la bureaucratie des rois. Mouais. L'argument a du sens et peut expliquer l'importance de ce principe économique de base. D'où la pertinence de cet adage populaire: Ne pas mettre ses oeufs dans le même panier. Si une économie se limite seulement à la manufacture de biens, il risque à long terme de souffrir d'une concurrence très forte et d'une baisse de production marquée. Une économie diversifiée, souffrira moins du ralentissement de production d'un bien en particulier.

Pensons aux citoyens de la ville d'Huntingdon, qui après la fermeture des usines locales (Huntingdon Mills et Cleyn & Tinker) purent se trouver un nouvel emploi dans les entreprises qui se créerent (1). Il très étonnant de contaster que le maire Gendron, pour attirer les investisseurs, propose des idées libérales. Le principe de la concurrence est là; La ville d'Huntingdon propose des taxations "en-deça du prix du marché" et aucune "taxes d'affaires". (2)

(1) http://info.jobboom.com/actualites/2008/06/09/5823421.html
(2) http://www.villehuntingdon.com/dev-econo.htm

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook