« Mon article sur la crise dans le FP: l'impact du gros bon sens | Accueil | Julie Couillard, André Petit et le libertarianisme »

02 octobre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierre-Yves

Oui, un grand comique le Barney. Me semble que si tu laisse ouverte la porte du corral (avec des taux d'intérêts imposés et artificiellement bas par exemple), bien les voleurs vont partir avec le bétail. Un propriétaire intelligent ferait jamais ça. Mais comme c'était pas son bétail au Barney, et que ses tinamis faisaient de la piasse en masse, il s'en foutait. Faut vraiment sortir les gouvernements de l'économie, ça presse.

JH Lapointe

Intéressante discussion sur Fox News :

http://www.foxnews.com/story/0,2933,431645,00.html

"Economists might be known for disagreeing with each other, but there is surprising agreement regarding the bailout and the causes for the current financial problems."

Notons entre autres que le plan de redressement est passé de 3 pages à 102 puis à 451, et qu'il contient maintenant des dispositions sur les soins de santé mentale, sur les assurances en santé, sur les groupes qui utilisent des produits dérivés de la laine, sur des déductions d'impôts pour les victimes de désastres naturels et sur l'énergie renouvelable.

Voilà comment on règle une chute boursière à Washington!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook