« Le crédit ne pousse pas dans les arbres | Accueil | Invitation – Rencontre avec Pierre Lemieux »

23 octobre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Eric

La citation du jour :

Allan Greenspan : "I still do not understand exactly how it happened"

http://money.cnn.com/2008/10/23/news/economy/committee_regulatory/index.htm?cnn=yes

Est-ce quelqu'un pourrait lui envoyer les oeuvres de Mises et de Hayek svp ?

Philippe David

«

La citation du jour :

Allan Greenspan : "I still do not understand exactly how it happened"

http://money.cnn.com/2008/10/23/news/economy/committee_regulatory/index.htm?cnn=yes

Est-ce quelqu'un pourrait lui envoyer les oeuvres de Mises et de Hayek svp ?»

Si Greenspan ne comprend toujours pas l'économie, je crois que c'est sans espoir.

Investisseur

"Allan Greenspan : "I still do not understand exactly how it happened"

Traduction:

Je sais pertinemment ce qui s'est passé, comment ça s'est passé et pourquoi ça s'est passé, je suis en grande partie responsable de cette débâcle MAIS... je refuse de l'admettre et je joue les ignorants.

Et puis, n'est-il pas ironique qu'Allan Greenspan admette son incompétence crasse en disant qu'il ne sait pas. Pourtant l'état proclame sans cesse tout savoir et tout pouvoir et réclame une confiance aveugle et dévouée mais quand ça va mal: on ne sait pas, on ne savait pas.

Si je comprends bien l'état, il faut remettre le contrôle de la nation dans les mains d'ignorants qui ne savent pas ?

Investisseur

Il n'y a rien à "comprendre" de l'économie. C'est l'offre et la demande et la propriété privée.

N'importe lequel petit enfant de 4 ans qui échange son suçon pour la gomme de l'autre sait ce que c'est que la propriété privée et l'échange efficace.

Cet enfant sait aussi que la gardienne qui intervient constamment pour décourager ce genre d'échange n'a aucunement affaire dans cette transaction et qu'il ne fait que nuire, alors l'enfant apprends tout de suite qu'il faut faire l'échange en cachette quand la gardienne a le dos tourné.

Ça prends pas un Allan Greenspan pour comprendre ça, un enfant de 4 ans pourrait gérer l'économie du pays.

Ce n'est pas de l'ignorance mais de l'hypocrisie, de la tyrannie et du crime.

Ils savent ce qu'ils font et n'osent pas l'admettre. Ils refusent de laisser le pouvoir et la propriété au peuple.

Gilles Guénette

Nathalie Elgrably publie ce matin la seconde partie de sa chronique:

«J'ai consacré ma chronique de la semaine dernière au fait que l'injection massive de monnaie par la Réserve fédérale américaine (Fed) est l'épicentre du séisme économique actuel. Or, voici que pour remédier à une crise causée par le crédit facile, le gouvernement des États-Unis s'engage, entre autres, à racheter pour 700 milliards de dollars d'actifs invendables, tandis que la Fed injecte des centaines de milliards de liquidités.

L'intention est louable, mais le plan de sauvetage ne remettra pas l'économie sur ses rails. Pis encore, ce plan l'enfoncera dans un profond marasme et retardera tout espoir de reprise. Pourquoi ?»

http://argent.canoe.com/lca/chroniqueurs/nathalieelgrably/archives/2008/10/20081030-085804.html

Un étudiant

Je suis confus...
J'ai lu le texte de Elgrably, je ne suis pas surpris de voir qu'elle refuse d'imputer une quelconque responsabilité au marché, préférant attribuer la responsabilité à l'État. Et pourtant, aujourd'hui - dans mon cours de macroéconomie - j'ai appris que les banques centrales sont indépendantes de l'État. En lisant son texte, j'ai l'impression que l'État controle la Fed, ce qui contredit ce que j'apprend dans mon cours.
Par contre, mon prof de finance n'a pas hésité à attribuer une part de responsabilité au marché financier, notamment aux banques et aux financiers qui créent des produits financiers douteux...
Je suis confus, mon prof de finance doit être un gauchiste et mon prof d'économie aussi....
C'est bizzare parce que je suis un étudiant des HEC

Kevin

@ Un étudiant

Si vous êtes étudiant en économie, je vois mal comment vous pouvez croire que les banques centrales sont indépendantes (ou même privé!). Ça veut dire que je peux ouvrir une banque centrale demain matin?

Ce votre professeur veut dire, c'est que (en théorie), les banques centrales sont indépendantes de LA POLITIQUE et ne seraient pas soumises aux soubresauts des politiciens. En théorie, c'est la même chose pour toute les société d'état comme Hydro-Québec, Loto-Québec, SAQ. Pourtant, vous savez comme moi que ce sont des organismes étatiques qui sont en monpole par la coercition de l'état... de prétendre qu'ils sont indépendants.. c'est vraiment éxagéré. La seule chose qui est moindrement indépendante, c'est la gestion interne.

Votre professeur n'a pas totalement tort, beaucoup d'investisseurs ont agi de manière irresponsable... mais avec les encouragements de l'état (et s'ils n'agissaient pas ainsi, ils risquaient de se faire devancer. La réalité est qu'un système libre n'aurait pas créé ces incitatifs et jamais des investisseurs (ce qui inclut majoritairement des banques) n'auraient pris ces décisions

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook