« Le fil de discussion libre de novembre | Accueil | Les idées ne se propagent pas toutes seules: La Presse a mis dix ans à faire la différence entre «libertaire» et «libertarien» »

02 novembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

marianne

C'est un document très instructif, à conseiller largement.

Il y a quelques temps quelqu'un m'a envoyé une vidéo sur le même sujet http://frankwuyts.be/?p=353 dont la première moitié décrit presque de la même façon les effets pervers du système des réserves fractionnaires et, plus généralement, de la création de monnaie de singe, au point que j'ai d'abord cru que ses auteurs reprenaient les thèses de l'école autrichienne. Mais ce n'était que pour mieux conclure à la nécessité de plus d'intervention de l'état pour contrôler le "capitalisme débridé", le tout tartiné de considérations sur le développement durable et l'écologie.

Les thèses autrichiennes méritent donc d'être expliquées de bout en bout dans le contexte actuel pour éviter d'aboutir à des conclusions opposées.

Martin Masse

@ Marianne,

Oui, le vidéo de Paul Grignon sur "l'argent dette" circule beaucoup, on me l'a également envoyé. Je vais en faire une critique détaillée quand j'aurai le temps. La première partie qui explique le fonctionnement du système monétaire est en effet excellente et est pratiquement conforme à celle des Autrichiens, mais la deuxième où l'on propose des solutions est malheureusement complètement crackpot.

D

Quels sont les actions proposées par les libertariens pour que les théories de l'école autrichienne passe de l'hétérodoxie à l'orthodoxie? Quelles sont les actions proposées pour qu'un système basé sur l'or soit adopté et que la réserve fédérale soit abolie? Si le système basé sur l'or est sans faille, il me semble que ce serait facile de convaincre le public de sa supériorité sur le système actuel. Personne n'aime voir son pouvoir d'achat diminuer constamment. Un fois le support du public acquis, il est facile de faire adopté n'importe quel système, même le communisme apparemment. Comment se fait-il alors que les idées libertariennes n'arrivent pas à s'implémenter davantage dans le public?

Martin Masse

@ D,

"Quels sont les actions proposées par les libertariens...?"

Réponse: Expliquer et propager la bonne explication. Comme vous l'écrivez, "Un fois le support du public acquis, il est facile de faire adopter n'importe quel système, même le communisme apparemment."

"Comment se fait-il alors que les idées libertariennes n'arrivent pas à s'implémenter davantage dans le public?"

Réponse: Parce que la science économique contemporaine, celle qui est enseignée dans les universités, est un ramassis de contes de fée. Les économistes conventionnels ont intérêt à propager une idéologie étatiste. Voir mon billet récent sur la totale inutilité des économistes ( http://www.leblogueduql.org/2008/09/la-totale-inuti.html ).

David Gagnon

Devinez qui la NY FED a embauché comme conseiller senior ?

Michael Alix, le "chief risk manager" de la défunte Bear Stern (impliquée dans le subprime).

Des histoires comme ça, ça ne s'invente pas...

J'ai toujours eu de grosses réserves sur la politique du "Gold Standard" proposée par l'école autrichienne.

Mais à voir aller Greenspan, Bernanke et Paulson depuis quelques semaines, je reconsidère sérieusement ma position.

Ces gens-là sont intervenus tout croche dans l'économie, ils ont manipulé la masse monétaire, ils ont favorisé le crédit facile.

Et quand leurs politiques se cassent la gueule, au lieu de prendre le blâme, d'admettre leurs erreurs et de prendre des mesures pour corriger la situation, ils préfère accuser les autres.

Je doute que le "gold standard" soit parfait, mais je doute qu'il soit pire que la situation actuelle...

Christophe Vincent

>> Comment se fait-il alors que les idées libertariennes n'arrivent pas à s'implémenter davantage dans le public?

Parce que, comme disait Frédéric Bastiat, les gens voient ce que leur donne l'Etat (l'assurance maladie, la retraite, l'école, etc...) mais ils ne voient pas ce que l'Etat leur coûte car les impôts sont bien cachés.

Pour que les idées libérales/libertariennes intéressent les gens, il faut donc à mon avis commencer par leur montrer combien leur coûtent les services de l'Etat :

http://cvincent.club.fr/textes/textes/augmentation30.htm

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook