« De ministre au grand coeur à mairesse au grand coeur? | Accueil | Lecture: Jesús Huerta de Soto et l'école autrichienne »

05 juin 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le libéralisme pour les débutants

Plaignez vous, Amis Québécois !

En France, c'est autour du 12 juillet...

Jean Louis

Non seulement le fardeau fiscal des Québécois est parmi les plus lourds, mais il augmente et continue d'augmenter.

Tous les frais d'immatriculations, d'enregistrements, impôts sur le revenu, taxes spéciales, nouveaux programmes sociaux etc.

Bientôt, le jour du tax freedom au Québec sera le 1er Janvier de l'an qui suit.

Jean Louis

Le gouvernement dispose de la police, de la GRC, du SCRS et de l'armée, il peut nous obliger par la force à travailler pour lui toute l'année et à lui céder tous nos avoirs.

Une bonne manière de protester contre l'impôt est d'épargner, acheter de l'or et n'acheter que le strict nécessaire pour vivre.

Tout le reste, épargne et acheter de l'or et ne pas dépenser.

Si je ne devais pas payer d'impôts, j'épargnerais 75% de mon salaire et je vivrais très bien avec 25%.

Mais comme je donne déjà 50% de mon salaire au gouvernement, je suis déjà 25% en dessous de mes objectifs d'épargne, alors je suis obligé de réduire mes dépenses et de faire des choix difficiles.

Donc je vit avec seulement 12.5% de mon salaire, ce qui est un exploit difficile et pénible et j'arrive à épargner 36% de mon salaire seulement.

Les taxes sont ma plus grosse "dépense" et contribue à m'appauvrir et à dissuader mes dépenses.

Stranger

"Le gouvernement dispose de la police, de la GRC, du SCRS et de l'armée, il peut nous obliger par la force à travailler pour lui toute l'année et à lui céder tous nos avoirs."

Et pourtant une bande de mohawks têtus est tout ce qui est nécessaire pour arrêter l'engrenage de l'état au Canada.

Le problème, c'est l'isolation. Il ne suffit que d'un groupe moindrement nombreux pour neutraliser la force de l'état. 1000 hommes qui s'organisent pour se protéger et l'état s'effondre. Les armes ne sont même pas nécessaires.

Martin Masse

@ Jean-Louis,

"Non seulement le fardeau fiscal des Québécois est parmi les plus lourds, mais il augmente et continue d'augmenter."

Faux. Selon les calculs de l'Institut Fraser, nous avons gagné un mois complet depuis 10 ans. En 1999, la journée d'affranchissement de l'impôt pour les Québécois était le 13 juillet.

http://oldfraser.lexi.net/media/media_releases/1999/19990629.html

Il y a beaucoup de choses qui empirent mais si l'on veut être crédible, il faudrait éviter de dire à tort et à travers que tout empire tout le temps.

Christophe Vincent

J'ai été me balader sur le site de l'institut Fraser.

Il propose un outil pour calculer son propre jour de libération fiscale :

http://www.fraserinstitute.org/tools/Default.htm

Comme j'habite en France, je ne l'ai pas testé.


Pour les français, j'ai fait ça :

http://cvincent.club.fr/textes/textes/augmentation30.htm

Il y a une feuille de calcul Excel pour vous macher le boulot.

Christophe Vincent

Pour les français toujours, ce qu'a fait l'association "Contribuables Associés" sur le sujet pour 2008 :

http://www.liberation-fiscale.com/pdf/Liberation_fiscale2008_web.pdf

http://www.liberation-fiscale.com/

Jean Louis

Martin Masse,

Si on regarde la fiscalité dans son ensemble au Québec, avec l'ajout des nouvelles taxes pour payer les nouveaux programmes sociaux, soit les taxes sur le RQAP, l'assurance médicaments, si on regarde l'augmentation des frais d'immatriculation, si on regarde l'augmentation des tarifs d'hydro-Québec, si on regarde les tarifs des parcomètres.

Et bien le gouvernement va chercher plus d'argent qu'avant. L'impôt sur le revenu nous as peut-être fait reculer d'un mois, mais tous les autres frais et petites taxes compensent allègrement.

Martin

Jean-Louis a raison, la fardeau fiscal a augmenté au Québec ne serait-ce que via les taxes municipales et tous les nouveaux régimes d'assurances publiques (sic).

Martin Masse

@ Martin et Jean-Louis,

Lisez le communiqué. Le calcul fait par l'Institut Fraser n'inclut pas uniquement l'impôt sur le revenu mais les diverses autres taxes des trois niveaux de gouvernement également:

"Les impôts servant au calcul de la journée d’affranchissement de l’impôt comprennent les impôts sur le revenu, les impôts fonciers, les taxes à la consommation, les impôts sur les bénéfices, les cotisations destinées au financement des soins de santé et des régimes sociaux, les droits de douane, les frais pour les permis, les taxes sur l’alcool et le tabac, les droits d’exploitation des ressources naturelles, les taxes sur l’essence, les taxes destinées aux hôpitaux ainsi que nombre d’autres prélèvements."

Évidemment, pour les taxes municipales, c'est une moyenne par province et ça peut donc changer sur ce plan si vous habitez dans l'une ou l'autre municipalité avec des taxes foncières et scolaires différentes (les miennes vont baisser de 1200$ par année en déménageant de Montréal à Stanbridge East). Mais selon leur calcul, au Québec, "La plupart des impôts ont diminué lors de la dernière année à l’exception des impôts fonciers, qui ont augmenté de 57 $."

Jean Louis

@Martin Masse,

Alors, penser que nous avions 8 côtes fracturées et apprendre que finalement nous n'en avons que 7 de fracturés devrait nous réjouir ?

Et puis, ce genre d'études pourrait servir de munition pour nos adversaires, ils pourraient par la suite dire: "vous voyez, nos impôts ce n'est pas si pire que ça, arrêtez de chiâlez bandes de libertariens etc.."

Même si nous avons gagné un moi, la situation reste inaccetable. C'est seulement le jour où on va pouvoir conserver son plein chèque de paie et que nous n'aurons plus à produire de rapports d'impôts que ce sera acceptable.

Hormis le niveau de taxation, l'intrusion gouvernementale dans nos vies de tous les jours, les questions personnelles qu'il nous pose, son pouvoir d'enquête infini sur nos vies personnelles est inacceptable.

Le fisc et le recensement vont trop loin.

FrancisD

@Stranger

"Et pourtant une bande de mohawks têtus est tout ce qui est nécessaire pour arrêter l'engrenage de l'état au Canada."

Uhh, non. Les Mohawks ne font pas ce qu'ils veulent car ils sont "têtus", mais bien parce qu'ils sont dans la même situation que certaines personnes dans Hochelaga: du bétail à vote choisi par l'État, entretenu et payé par nos taxes.

Si les Mohawks étaient de vrais "rebelles", ca ferait un bail que l'État leur aurait passé (repassé?) sur le corps sans aucune impunité avec tout le poids d'une armée.

Steven

@Jean Louis

Je ne crois pas que Martin Masse se réjouisse du fait que l'État nous force à lui donner entre 5 et 6 mois de nos revenus. Il ne fait que citer des faits par rapports à l'an 1999. Il n'a émis aucun jugement de valeur à ce sujet. Il (et moi aussi) ne sera jamais satisfait tant et aussi longtemps que l'État sera en mesure de nous spolier.

"Et puis, ce genre d'études pourrait servir de munition pour nos adversaires, ils pourraient par la suite dire: "vous voyez, nos impôts ce n'est pas si pire que ça, arrêtez de chiâlez bandes de libertariens etc.."

Une personne ayant ce type d'argument qui consiste à se comparer aux autres Canadiens n'ira pas loin... Un peu moins voler est toujours voler.

"Hormis le niveau de taxation, l'intrusion gouvernementale dans nos vies de tous les jours, les questions personnelles qu'il nous pose, son pouvoir d'enquête infini sur nos vies personnelles est inacceptable.

Le fisc et le recensement vont trop loin."

TOUT À FAIT D'ACCORD. Cependant, vous changez de sujet.


Genevy

J'ai une citation pour faire suite à celle de F.Bastiat qui dit: « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »
Elle va dans le même sens et est d'un libère-e-rien-economicus notoire : " On va mettre un terme à ça le B.S. Yeahhh!!!" -(Elvis Bob Gratton)

Mathieu Demers

@Genevy:

Est-ce que les prestations d'aide aux chômeurs les ont incité à économiser, à épargner en période non-chômée?
Est-ce que les prestations d'aide aux chômeurs ont fait diminué le taux de chômage aujourd'hui?

http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/statistiques/1230.html
Comparez historiquement. Nous étions une population travaillante et entreprenante, sans la nuisance d'un gros gouvernement.

http://www.nh.gov/nhes/elmi/pdfzip/econanalys/vitalsigns/vs2009/VS2009LaborForce.pdf
Comparez aussi les statistiques actuelles pour le Québec avec celles d'un État frontalier de la Beauce, le New Hampshire, où les gens sont parmi les plus libres de l'intervention des politiciens et des fonctionnaires dans l'économie qu'à bien des endroits ailleurs aux États-Unis.

Le taux de chômage, c'est pour moi un indicateur de pauvreté.
Il n'y a pas de quoi être fiers d'avoir entre 7 et 9% de chômage dans de bonnes périodes économiques alors que 2 à 5% semble être la norme ailleurs au même moment, dès que l'État ne vient pas de mettre des bâtons dans les roues de ceux qui amènent du dynanisme.

Plus tu rends une condition acceptable et confortable (par exemple, en décidant de doubler les prestations d'aide sociale), plus ton taux de chômage augmentera car même les travailleurs ne seront plus motivés à travailler pour eux-mêmes.

"Laissons les autres travailler pour soi. Laissons-nous le droit d'abuser de leurs efforts."

Voulez-vous que tous puissent être accéder à la richesse ou souhaitez-vous vraiment que tous vivent également pauvres sur le chômage?

Et si tout le monde veut être sur le chômage, comment l'État - qui vit en allant prendre de l'argent dans les poches de ceux qui travaillent, innovent, entreprennent - peut-il exister encore?
Allons-nous, comme au Zimbabwe, imprimer massivement de l'argent sans valeur ?

Mathieu Demers

Sur le pillage que représente l'impôt:
http://liberteaucanada.ca/blog/index.php?blog=2&p=958&more=1&c=1&tb=1&pb=1

MARIE-LIETTE LACHAPELLE

QUE FONT LES QUÉBEQUOIS? ASSIS REGARDANT LES INFOS. JE REGRETTE, MAIS JE PEUX PAS DESCENDRE SEULE DANS LA RUE, ET CE N'EST PAS UN PRÉTEXTE, JE L'AI FAIT. LA ROME ANCIENNE EST DE NOUVEAU À LA PAGE: DU PAIN ET DES JEUX!!!!
BRAVO CÉSAR! JE SUIS HARCELÉE DEPUIS CINQ ANS PAR LA MRQ, À TORT, J'AI TOUT TENTÉ, MAIS ILS ME TIENNENT EN OTAGE! LICENCE SUSPENDUE, IMMATRICULATION SUSPENDUE, JE NE PEUX PLUS TRAVAILLER. L'INVITATION DU TRAVAIL AU NOIR EST CLAIRE. AUSSI, JE ME SUIS RETROUVÉE AU TRIBUNAL AVEC MON CLIENT QUI CONTESTAIT UNE AMENDE (INFRACTION ) À LA CCQ. ON ÉTAIT 61 PRÉSENTS CE MATIN-LÀ. IL Y AVAIT DONC AU BAS MOT, 60,000.00$ DE PÉNALITÉS REVENANT À LA CCQ. J'Y PENSE ET MES YEUX SORTENT DE LEUR ORBITE. OÙ ÊTES-
VOUS DONC, TOUT LE MONDE? PAS INTÉRESSÉS? IL FAUT ÊTRE ENSEMBLES POUR ARRÊTER CETTE HÉMORRAGIE. ET JE POURRAIS VOUS METTRE AU COURANT DE BIEN D'AUTRES BONNES HISTOIRES...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook