« Tous des locataires ! | Accueil | Vendeurs sur eBay : le fisc vous a à l’oeil »

30 juillet 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Sébas

Kevin, j'abonde encore dans votre sens. Toute cette 'guerre' contre les fumeurs (pourquoi ne pas 's'attaquer' au tabac CHIMIQUE à la place?), est d'une hypocrisie et d'une stupidité sans borne.


Selon quelle logique les étatistes vont cesser de vouloir réglementer le moindre de nos comportements, si la santé est 'ouniverselle'?

Pourquoi ne pas 'attaquer' les gens accrocs au sucre, au gras, à l'alcool, etc ?

Si ça continue comme ça, le gouvernement va nous obliger à faire notre 20 minutes d'exercice quotidien.

Hum, ça me fait penser à certains régimes...

Nous vivons vraiment dans un monde débile !

Sébas

Très bonne nouvelle pour les libertariens et mauvaise nouvelle pour les étatistes mur à mur:

***

More Americans disapprove of President Barack Obama’s plan to overhaul the U.S. health care system than those who approve of it, but the nation remains divided on the issue, according to the latest Wall Street Journal/NBC News poll.

Some 46% said they disapprove of Obama’s handling of health care, but 41% voiced approval for the president while 13% said they weren’t sure.

Those numbers aren’t too far off from what former President Bill Clinton faced when he made an unsuccessful attempt to overhaul health care in his first term.

In July 1994, 52% disapproved of Clinton’s plan while 40% approved.

http://blogs.wsj.com/washwire/2009/07/29/wsjnbc-poll-americans-divided-on-health-care-reform/

Kevin

Info : Keven c'est pas moi, avant qu'il n'y ait des association.

Marianne

Une petite remarque pour Gilles Guenette :

Gilles, le hasard de la mise en page met le cartouche "faites un don" avec le petit logo Visa juste en face des cigarettes qui illustrent l'article. Et la couleur est la même ! On dirait qu'il faut faire un don aux cigarettiers. J'adore. Totalement anti-bien-pensant.

Minarchiste

@Noname et David M.

C'est justement là où je voulais en venir!
L'idéal serait des assureurs privés qui eux demanderaient des primes plus élevées aux fumeurs.

Les compagnies d'assurance-vie Canadienne sont d'ailleurs bien aux aguets
à cet égard. Aussitôt qu'ils le pourront, ils offriront le produit.

Je pense que le marché de l'assurance-vie est suffisamment compétitif. Il y a trois gros joueurs internationaux et beaucoup de petits joueurs. C'est une des industries qui bénéficie le moins du protectionnisme au Canada..¨.ce qui explique probablement pourquoi c'est aussi la seule industrie où le Canada compte des joueurs de calibre mondial (lorsque la compétition est présente sur le marché domestique, l'entreprise y est habituée et performe mieux dans les marchés internationaux; les industries protégées ne sont pas habitués à la forte compétition et se pète la gueule lorsqu'elle s'attaque à des marchés étrangers).

Marcel Chlaman

"Mon argument c'est que ce n'est pas le marché libre qui cause les cartellisation du marché des assureurs privés (et donc les prix élevés), mais bel et bien l'inflation des banques centrales (donc une intervention gouvernementale) et la réglementation du marché, par ce même gouvernement... "

100% d'accord et aussi les stupides lois qui donnent trop de pouvoirs aux cartels des médecins, des compagnies pharmaceutiques et la satanique FDA qui empêche tout médicament efficace et toute petite entreprise innovatrice de se lancer efficacement en affaires.

Et toutes ces lois imbéciles sur les brevets de médicaments et les brevets de séquences d'ADN.

Il se trouve que la médecine progresse plus rapidement dans les pays du tiers-monde où il n'y a pas ce genre d'entrave à la recherche et au développement et bon nombre de compagnies s'établissent ailleurs.

Quand c'est rendu que des procédures chirurgicales avancées voient le jour en espagne plutôt qu'aux USA et que les américains doivent faire du tourisme médical car de telles procédures sont interdites aux USA, on a un sérieux problème.

Cyrus

Comment peut-on charger plus pour l'assurance-maladie pour les fumeurs? Le point d'avoir des assurances c'est de minimiser sa liabilite...

si on chargera plus pour les plus risqués, au fond, ca serait inutile d'avoir des assurances, on pourrait simplement payer le medecin...

Sébas

Cyrus:

Etes-vous aussi contre les assureurs qui font payer des primes plus élevées aux hommes qu'aux femmes (alors qu'au kilométrage parcouru, ces derniers font moins d'accidents) ?

De toute façon, les gens devraient s'éduquer. Les assurances devraient être là que pour les 'catastrophes'. Autant pour l'assurance auto que pour l'assurance santé.

Donc, l'idéal, c'est de prendre des assurances avec un déductible le plus élevé possible et toute 'dommage' en bas de ce montant est payé par l'assuré.

De cette façon, les gens se responsabiliseront beaucoup plus et feront leur budget santé (ou autre) en conséquence.

Qu'en pensez-vous ?

Tym Machine

"Les chercheurs ont constaté que les paquets de cigarettes étaient beaucoup trop attrayants pour les gens."

Cristi, réponse: succombez bordel de merde.

À croire que les gens n'ont pas assez de jugement.

Moi, je trouve certaines filles trop attrayantes, est-ce que je vais aller leur sauter dessus comme un macro obsédé sexuel? Pas vraiment.

Crime, les gens achète du tabac indien qui pue dans des sacs aussi attrayants que les petits sacs à vomi dans un avion et guess what, c'est sûrement le tabac qui "pogne" le plus ces temps-ci.

Pourquoi, parce que les nicotinomanes ont pas une calisse de cenne pour acheter le paquet super full bandant alors ils se rebiffent sur la grosse laide dans le fond du bar, c'est-à-dire, le tas de merde en sac acheté sur une réserve autochtone.

Sébas

@ Marcel Chlaman

C'était génial ce bout !

---» "Si c'était temporaire le temps que dure la guerre, est-ce que ça veut dire que la guerre n'est pas finie ? Se pourrais-ce qu'au fond tous les gouvernements sont en guerre contre leur propre peuple et que le financement de cette guerre justifie les taxes et les impôts ?"

La 'guerre', c'est quoi? Réformer les gens ? Une réingénierie sociale? Si oui, au profit de qui ? Dans quel but ?

Peut-être que Martin Masse ou Gilles Guénette pourrait nous écrire un texte sur ce sujet spécifique ?
:-)


Et pour ce bout;

---» "Les impôts sont "temporaires" tout comme la seconde venue du Christ arrive pour "bientôt" depuis bientôt 2000 ans, ha ha ha !"

Je ne réponds pas, car je ne veux pas écrire pour rien. Par contre, j'avoue, c'était très drôle. ;-)

En passant, je ne suis pas dogmatique.
Et j'essaye de montrer les côtés 'humains' du libertariannisme et non pas seulement son aspect efficace ('durable', diront les progressistes).

Anarcap

Lecteur assidu du Ql vivant en France, je ne peux m'enpêcher de vous narrer un reportage que j'ai visionné à la télévision au "journal" de midi sur une chaine nationale.
Il s'agissait d'un reportage sur le travail des douaniers occupés à lutter contre la vente de cigarette dans le circuit non-étatique.
Deux arguments y étaient développés.

1er : Les cigarettes de "contrebandes" sont dangereuses pour la santé puisqu'elles n'ont pas reçu les "labels" gouvernementaux...

2ème : Dans la deuxième partie du reportage, le reportage montrait des cyberdouaniers traquant sur internet des sites proposant du tabac et des transactions de cigarettes. Leur argument? Défendre les consommateurs. Car ces derniers peuvent tomber sur des sites frauduleux qui ne leur livrent pas les cigarettes et encaissent l'argent...

Non seulement, ce que l'état me prend sert à payer ces douaniers mais en plus de cela, le journal télévisé de cette chaine d'etat propage des syllogismes à l'état pur. Pire qu'en URSS...

Red Fox

"Dans le temps avant la démocratie, dans le temps des rois, des villages entiers étaient armés et ils étaient prêts à résister contre les rois. Tellement que c'est durant la monarchie qu'est apparu le Magna Carta et le common law."

Ce n'était pas le peuple qui a provoqué la Magna Carta, mais la noblesse. Le voisinage de la Tyrannie faisait des vies courtes.


"Si vous pensez que le privé est monopolistique, c'est que vous ne comprenez rien à l'économie. Dans un marché privé, il est toujours possible pour d'autres compagnies de venir faire de la concurrence."

Faux, un monopole peut être installé par le verrouillage de la clientèle sur une technologie propriétaire. Des verrous économiques pour lancer une concurrence sont dans l'importance des capitaux à investir, la détention d'une technologie compétitive, un pool de compétences suffisant dans l'entreprise et la capacité de rejoindre le marché.

"Laissons les gens vivrent les conséquences de leur mauvaise gestion d'eux-mêmes. S'ils n'apprennent pas, tant pis pour eux, et si vous voulez les convaincre, ne mêlez pas mon salaire à ça."

Je serais d'accord. Mais dans le cas de la cigarette, cela touche l'entourage. J'ai souffert assez jeune de la fumée de mes parents. J'ai sciemment fait le choix de ne jamais fumer. Même si je paraissais comme un faiblard. La règlementation doit protéger les "autres" des actions de chacun. Vous allez me dire d'engageer un avocat et de poursuivre mes parents.
Aurais-je pu le faire à l'âge de 6 ans ? Ce serait considéré comme un cas de DPJ.


Pour le café, j'ai connu cette drogue. Je ne me suis jamais libéré complètement. Mais j'ai limité ma consommation à 2-3 consommations par jour. Jamais à l'ouvrage. Et je ne bois presque plus de boisson gazeuse.

Marcel Chlaman

"Faux, un monopole peut être installé par le verrouillage de la clientèle sur une technologie propriétaire."

Il est toujours possible pour les consommateurs de choisir une autre technologie et il est toujours possible pour les concurrents d'offrir une autre technologie et puis dans un libre marché capitaliste, la "propriété" intellectuelle n'est pas aussi étendue ni défendue par l'état.

Marcel Chlaman

@Red Fox,

Je suis d'accord avec vous pour la cigarette. Mais la plupart des endroits où j'ai souffert de la cigarette était des endroits PUBLICS.

Privatiser les endroits résoudrait beaucoup de problèmes.

Et puis, notre société étatiste de gauche avec ses lois contre le travail des mineurs et avec sa fâcheuse tendance à prolonger l'enfance oblige les enfants à longuement subir les sévices de leurs parents.

Dans une société libertarienne, les enfants pourraient quitter le nids familial plus tôt avec de réels opportunités d'emplois et une perspective d'avenir qu'ils n'ont pas aujourd'hui.

Et puis l'école n'enseigne presque pas de compétences marchandables. Le primaire et le secondaire et même le CÉGEP sont inaptes à former des travailleurs qualifiés pouvant monnayer leurs savoirs et les compétences.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook