« Paquets de cigarettes trop attrayants, quoi faire ? | Accueil | Le fil de discussion libre d'août »

31 juillet 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

FrancisD


Les empires d'argent papier sont sur le point de s'éffondrer et les parasites s'agitent de plus en plus pour rammasser ce qui en reste à ce que l'on peut voir.

Par contre, pour que l'ARC ouvre un dossier sur vous, il faut être un cas "rentable" avant qu'une petit lumière rouge clignote. Imaginez comment ca coûte un quart de travail, un seul, d'une bande de fonctionnaires de l'ARC syndiqués, surpayés ?

Minarchiste

Votre billet est un peu sur-alarmiste! Je ne pense pas qu'ils vont s'attaquer à ceux qui vendent une vielle cassette Nintendo ou des choses du genre. Il y a des gens qui font du commerce de gros sur e-bay et s'en servent pour éviter le fisc. J'en connais qui gagnent leur vie de cette façon, à l'abri de l'impôt.

Je trouve quand même ça dégeulasse de s'attaquer à ceux-ci pendant que les compagnies d'assurance canadiennes économisent des centaines de millions en impôts à l'aide de leur filiales dans les paradis fiscaux.

Faut croire que les assureurs ont un lobby plus convaincant que les vendeurs sur e-bay...

Garamond

Si je vends mon VCR 200$ (je l'ai payé 550$ en 1988), l'impôt va-t-il me créditer des sous ? J'ai hâte de voir ça!

FrancisD


@Minarchiste

Comme je l'ai mentionné, la seule raison que l'ARC n'est pas sur le cas de ceux que vous connaissez est parce qu'ils ne vendent pas assez de vieilles cassettes de Nintendo.

Sylvain

Cet exemple démontre bien que même si une loi n'est pas appliquée en ce moment, elle peut le devenir si la technologie le permet. Il est plus facile de forcer eBay Canada à livrer les détails de ventes de ses utilisateurs que de le faire pour un marché aux puces. Mais si ce même marché aux puces était "high-tech" et obligeait les clients à payer avec une carte électronique... le fisc pourrait alors s'y intéresser à moindre coût. Si c'était économiquement possible de taxer les cadeaux de Noël que vous recevez, ils le feraient!

La technologie fait des merveilles pour élargir nos champs de liberté mais elle peut aussi devenir un outil dangereux dans les mains des gouvernements.

Marcel Chlaman

Qu'arrive t-il si je vends pour quelqu'un d'autre et que je ne fais que toucher des commissions de celui-ci ? Comment vais-je prouver au fisc que je ne fais pas tant de profits ?

Comment le fisc va t-il calculer ce que je lui "dois" ???

Qu'arrive t-il si je revends à perte des articles que j'ai acheté dans le passé avec de l'argent déjà imposé ?

Je pourrais alors argumenter que j'ai fais une perte et non un revenu, alors pourquoi le gouvernement veut-il me faire payer des impôts deux fois ?

Le gros problème avec Internet c'est qu'il faut passer par un fournisseur d'accès et qu'il faut lui fournir nos coordonnées physiques: num tél, adresse, adresse mac, adresse ip etc.

Le gros problème avec Internet c'est qu'il est adressé physiquement et passe par des intermédiares.

Il faudrait un internet poste à poste adressé par contenu et donc il serait impossible de retracer physiquement les personnes impliquées.

On aurait alors une vraie liberté de parole, on pourrait enfin dire ce qu'on pense vraiment du gouvernement sans craindre et on pourrait acheter et vendre ce qu'on veut sans craindre.

Marcel Chlaman

"À quand la police du marché aux puces et de la vente de garage?!"

CHUUUUT !!! CHUT ! Ne leur donnez pas d'idées !!!

lutopium

Assez surprenant de la part d'un gouvernement conservateur qui séduit l'électorat avec les baisses de TPS, des réductions d'impôt, etc... J'aimerais bien savoir ce qu'en pense Maxime Bernier...

Marcel Chlaman

@Lutopium,

Un gouvernement n'est conservateur ou libéral qu'en surface, mais en profondeur et en substance, un gouvernement n'est qu'une vaste entreprise de meurtre et de vol. À gauche ou à droite c'est toujours paie ou crève. Et puis plus le temps avance, plus c'est paie ET crève !

Et puis, une baisse de TPS ou une réduction d'impôts, c'est comme avoir 5 fractures au lieu de 6, ça reste que les jambes sont quand-mêmes cassées à 5 places.

NoName

@Marcel Chlaman

On peut toujours essayer de masquer son identité. Le vrais problème est que quand on fait des transactions je crois que l'on doit fournir des éléments qui permettent de savoir qui on est. Comme un numéraux de carte de crédit par exemple. Mendat poste et chèque, même problème. Je serait porté à croire qu'un des intermédiaires dans les systèmes d'anonymat peut avoir la possibilité d'intercepter des donnés sensibles dans certains cas. Comme des numéraux de carte de crédit.

On reconnais bien notre gouvernement. Toujours à essayer de trouver de meilleurs moyens pour prendre de l'argent au peuple sans son consentement. Si je serait un power seller, je serait enragé car en plus de m'appauvrir, ça réduirait ma compétitivité sur le marché international.

Marcel Chlaman

"Le vrais problème est que quand on fait des transactions je crois que l'on doit fournir des éléments qui permettent de savoir qui on est."

Alors il faudrait développer un système de transactions à numéros, comme il existe des comptes numérotés en Suisse, on pourrait encrypter et numéroter les transactions. Une tierce compagnie s'occuperait de manipuler les informations personnelles et elle pourrait refuser au gouvernement l'accès à l'information.

 Johnny

Le gouvernement peut aller se faire voir, ce que j'achète en ligne n'est pas déductible des impôts alors ce que j'y vends n'est pas imposable.

Mattiew

À mettre dans la même catégorie que la nouvelle obligation des banques de prendre en note les renseignements personnels de personne voulant faire des depots ou des transferts dans le compte d'une autre personne.

Je me suis fait faire le coup hier à la Banque Nationale, ou mon co-locataire est membre: je n'ai pas pu deposer ma moitié de loyer dans le compte de mon coloc vu que je n'avais pas 2 pieces d'identités "valides" (j'en avais 4, mais juste pas celles que la bureaucratie exigeait)...

Les deficits augmentent, l'aiguille est dans le rouge et les gouvernements veulent votre biens, et veulent VRAIMENT l'avoir!

Sébas

Pour les mandats-postes:

Depuis un certain temps, il faut maintenant donner nos 'infos' personnelles et le commis rentre ça dans le système...

'Il' (i.e. notre ami le gouvernement) veut vraiment TOUT savoir...

Carl-Stéphane Huot

Je ne pense pas que ce soit réellement une question de rentabilité monétaire d'aller chasser la "fraudette" sur E-BAY, puisque d'habitude cela n'entre pas en ligne de compte. Ce qui risque de plus entrer en ligne de compte: la capacité de justifier de nouvelles dépenses, de nouveaux fonctionnaires, plus de visibilité (tous ces flics respirant la loi et l'ordre dans les médias avec sur une table devant eux quelques centaines de dollars et une pile de Super Mario Bros, y a de quoi en faire une érection du contribuable vertueux...). Pour le reste, il s'agit encore du fameux pouvoir discrétionnaire des fonctionnaires, dont nous parlions plus tôt cette semaine, qui peuvent ou non décider d'aller fouiller chez E-BAY. Cela dépendra surtout des dénonciations de Zorro anonymes et outragés (de ce que le voisin se soit payé quelques gadgets tout neufs avec l'aide de ventes en ligne), puisqu'ils sont même incapables de voir des individus sous leur contrôle direct frauder leurs investisseurs avec des fraudes de type Ponzi. Malgré tout ces soit-disants règlements et inspecteurs, il faut encore que ce soit nous même qui nous assurions de l'honnêteté des entreprises et gens avec qui nous faisons affaire. (D'ailleurs, je me demande jusqu'où, en nous mettant en confiance avec certains individus, le gouvernement ne nous amème pas à abaisser notre garde, facilitant les fraudes. Dans le cas Earl Jones, il aurait réussi à abuser même de millionnaires, ce qui n'est pas rien.) Mais là, je commence un peu à m'écarter du sujet.

Tor-Man ;)

Quelques trucs:

-Un compte au Caraibes (ou autre endroit de votre choix où l'on ne donne pas vos infos persos au gouvernement) sur lequel les transactions Ebay se font.

-Logiciel Tor pour rester absolument anonyme lors de la vente et de l'achat en ligne (en utilisant les comptes des caraibes, bien évidemment).

www.torproject.org

impôt au Canada 1er au monde

Je comprend le point de vue de la majorité des gens : Oui, il faut payer nos impôt !
Par contre, il faut distinguer les ventes ebay des particulier et les vente ebay des commerçants. Précisons que les particuliers, qui vendent $1000 et plus par mois sur ebay, pour eux-mêmes ou pour des proches ( vendeur d'objets usager et personnelles ), ont souvent payé les articles plus chers que le prix de revente. Il ne récupère donc qu’une partie de leur investissement. Les particuliers on un emploi et paye déjà leur impôts.

La vraie question : Quelle différence il y-a t’il entre un vendeur d'agrement (impulsif) sur ebay exemple prix de départ $10.00 et un joueur compulsif à la loterie? Aucune. Sauf que le vendeur ebayeur (impulsif) peut être imposé davantage. À la loterie le gouvernement rafle tout… Le gouvernement a piéger les gens honnêtes qui vende leur truck personnelles sur ebay….? Il est anormal au Canada de faire de l'argents avec nos biens ? Républic de banane.


Pour ce qui est des commerçants qui vendent sur ebay, ils ont intérêt à déclarer leur ventes de la même façon que leurs ventes dans leur boutique. Ils vendent une marchandise neuve avec toujours un bon profit avec tous les autres avantages d’un commerçant , dépenses, perte, déduction, etc.

Anne Naud-Nîmes

@TOR-man,

le logiciel TOR permet l'anonymat sur les serveurs Web.
Mais il ne peut garantir l'anonymat complet, en particulier face à l'État.
Autrement, il serait interdit.

Et oui. L'Etat peut savoir si vous fréquentez des sites Web de pornographie des idées comme le libertanisme libertain.

Benoit Ouellet

Combien coûtera la machine administrative gouvernementale qui sera dédiée à traquer, "débusquer", envoyer leurs réclamations de paiements, les suivis téléphoniques (menace, amendes, discussions, etc.)pour aller chercher ces montants "frauduleusement" cachés? Probablement deux fois ce qu'ils iront récupérer!

Ça me rappelle l'histoire de la taxation des pourboires... là le gouvernement s'était attaqué aux véritables coupables de l'évasion fiscale: les serveurs, coiffeurs, livreurs de pizza, de véritables terroristes fiscaux! (ironie ici!)

Entrainez-vous à retenir votre souffle, bientôt ils vont penser taxer l'air que l'on respire!

NoName

@Anne Naud-Nîmes

Il ne garantie pas l'anonimat avec à certains protocols. Il est supposé garantir l'anonimat pour la navigation ordinaire sans flash ou autre gugus. Il envoie les paquets de façon crypté au travers d'une série d'intermédiaire. Chaque intermédiaire ne connaissent que l'intermédiaire précédent et le suivant et ne peuvent pas décripyter(en théorie) ce qui passe par leurs ordinateurs. Je ne suis pas un expert et tout système fait pour être "incracable" finit un jours par perdre son efficassité. Il se peut qu'il existe un moyen pour attraper un utilisateur de tor averti mais j'ai fait quelque recherches simples sur google et je n'en est pas trouvé. Ça ne prouve pas que ça n'existe pas car je n'ais pas fait d'enquête poussé et je ne suis pas un expert.

"Et oui. L'Etat peut savoir si vous fréquentez des sites Web de pornographie des idées comme le libertanisme libertain."

Les pédofiles et les pirates se font souvant attraper sur des forums de discutions. Ce fut le cas de Mafia boys qui était en réalité qu'un simple utilisateur destructeur, même pas un expert. Un utilisateur non averti se fera facilement prendre. Aux États, le gouvernement à le droit d'installer des backdoor dans l'ordi des gens grace au patriot act. Ce qui rend tor ou nimportequel système de camouflage extrèmement peu fiable. Dans ce cas, le système n'a pas été craké mais seulement contourné. L'ip de l'anonyme n'est pas plus connu qu'elle était, mais l'anonyme s'est fait fouillé dans son ordi.

"Autrement, il serait interdit."

Le gouvernement à une grande misère à interdire quoi que ce soit sur internet et il n'y a rien de mal à protéger sa vie privée quand on ne fait rien d'illégal. C'est légal. Pour les pédofils, il ne faut pas oublier que l'intelligence est loin d'être un prérequis à la pédofilie. Ce qui facilite le travail des policiers.

Pour en savoir plus sur la protection que tor offre en théorie, voir le site web de tor.

NoName

"Mais il ne peut garantir l'anonymat complet, en particulier face à l'État."

Il ne faut pad tenter le diable (l'État), mais jusqu'à auj'ourd'hui, sur internet, se fut une forme d'anarchie et c'est bien comme ça. Que l'état s'occupe des vrais voleurs d'argent (pas les vendeurs sur ebay), des pédofiles et qu'elle se tienne loin du reste. Ainsi, tous seront content.

Marcel Chlaman

"Que l'état s'occupe des vrais voleurs d'argent"

Très drôle !

Vous êtes incapable de réaliser que l'état est le plus vrai et le plus grand voleur d'argent (taxes, impôts, amendes etc.)

Je ne confierait pas à des criminels (gouvernement) la tâche de s'occuper d'autres criminels (voleurs ordinaires).

NoName

"Vous êtes incapable de réaliser que l'état est le plus vrai et le plus grand voleur d'argent "

En effet, il est paradoxal de confier la protection des comptes en banque à un voleur. Ce qui pourrait nous faire conclure que l'anarcho-capitalisme est le meilleur système possible. Cependant, malgré l'excellent enseignement du Ql, je suis encore trop ignorant pour me faire une opinion sur le sujet.

Red Fox

Tout État découle d'un empire.

Un empire exploite les conquis pour leur extorquer les richesses.
Ce qui ne fut qu'au début qu'un système de razzias qui s'organise pour être réguliers.
Il se structure pour se régulariser.

Les conquis deviennent des sujets devant payer tribut.
Le tribut devint l'impôt des citoyens.

Tor-Man

En fait Tor a été à la base financé par les gouvernements. L'idée principale était à la base de permettre à des parties coincés dans des pays totalitaires de communiquer avec le monde extérieur.

Maintenant, il faut imaginer ce qu'un gouvernement aurait à faire pour retracer un utilisateur Tor:

1- Retracer à partir du point de sortie, toutes les connections jusqu'à l'utilisateur principal. N'oublions pas qu'aujourd'hui même, les policiers ont même de la difficulté à retracer un utilisateur se cachant derrière un seul proxy, et Tor en utilise souvent l'équivalent de 10 ou plus par connection.

2- Se déconnecter de Tor efface toutes les traces de la connection entre les utilisateurs/serveurs. Il n'y a pas de "log" des activités passés.

3- Pour détecter un utilisateur de Tor qui vend des trucs sur ebay, il faudrait être capable de prouver:

a- Le lien entre les actions sur Tor et un compte internet ordinaire (pourrait se faire à l'aide de cookies . Ex. Recoit un cookie sur Tor (dont le IP Tor est loggé), retourne sur le même site de façon ordinaire avec le même cookie sur le même ordi et les 2 IPs sont maintenant associés). Encore faut-il que le gouvernement trouve ces logs, et save quoi faire avec.

b- Dans la même veine il serait très idiot d'avoir un compte de banque ordinaire ou encore le même que l'on utilise tous les jours. Si l'on veut être anonynme, il faut absolument que tout soit compartimenté, séparé et jamais entrecroisé.

Bonne navigation anonyme, stay safe and legal guys.

solo514

L'état s'en prend aux POWER SELLERS sur ebay et laisse filer les POWER CROSSEUR Jean Monty BCE, Jonh Roth NORTEL, Michael Sabbia BCE et compagnie qui se sont rempli les poches en toute impunité pendant que les actionnaires se faisait lessiver.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook