« Les libertariens de South Park | Accueil | Privatisation des services: un faux débat? »

01 janvier 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

B. Vallée

Ce matin, le très convenable magazine « The Economist » décrit Ron Paul comme suit :

« An obstetrician, numismatist and hater of the Fed and the UN ».

« hater of the Fed and the UN »...
Oh, my god ! Sooooo shocking ! You MUST love the Fed and the UN.

Steven

Ce que la gauche a horreur de voir publié:

http://fr-ca.actualites.yahoo.com/usa-elle-appelle-les-secours-pour-savoir-si-170432438.html

Je suis surpris que cette nouvelle ait fait les manchettes.

Pierre-Guy Veer

JF Lisée est tombé de son nuage! Le Québec ne "brille" plus quant au taux de chômage.

Évidemment, cette mesure est très trompeuse. COnsidérant que le Québec a le 3e plus bas taux d'activité de la main-d'oeuvre, le chômage ne veut rien dire. Hell, on se fait maintenant dépasser par la Nouvelle-Écosse, qui s'est pourtant alourdie d'un nouveau palier d'imposition!

Alors, comment améliorer la situation au Québec? Plus de dépenses publiques, comme le suggèrent les syndicats?

David Gendron

Je préfère sa position anti-Fed et anti-UN que sa position anti-avortement. Je n'ai contre l'idée d'amender Roe vs Wade, mais pour le reste, Paul déraille là-dessus.

Diego Perez

OMG , pensez-vous voir ce qui se produisent en Syrie? En dépit d'une répression brutale du gouvernement , les manifestations continuent

martinpasfin

@David Gendron

Ron Paul est peut être anti avortement mais il ne l'imposera pas à personne. Chaque état décidera lui même si c'est légal ou pas et ainsi les gens pourront voter avec leurs pieds et déménager où ça leur plait.

Je pense aussi que Ron Paul n'est pas vraiment contre l'avortement il dit simplement que lui en tant que médecin va essayer de trouver une alternative mais qu'à la fin c'est une décision entre le médecin et sa patiente et surtout pas l'état.

LBII

Disons que sur son site web, Ron Paul ne semble pas très pro-avortement quand même.

Avez-vous entendu ses discours après les caucus en Iowa et la primaire du New Hampshire?

David Gendron

@Martin (pas si pas fin que ça! ;) )

Ton point est pertinent, et il s'agissait de sa position depuis fort longtemps, mais il en parle quand même souvent.

De plus, il semble avoir un peu changé d'avis sur le rôle des états américains (pas sur celui de l'État, on s'entend). Voici ce qu'il y a dans son site de campagne:

http://www.ronpaul2012.com/the-issues/abortion/

"And as President, Ron Paul will continue to fight for the same pro-life solutions he has upheld in Congress, including:

* Immediately saving lives by effectively repealing Roe v. Wade and preventing activist judges from interfering with state decisions on life by removing abortion from federal court jurisdiction through legislation modeled after his “We the People Act.”"

(Note: à la limite, jusqu'ici, je n'ai pas de gros problèmes avec ça. Je suis pro-avortement, mais il n'impose pas son anti-avortement aux États. En fait, je suis moi-même contre Roe vs Wade, car je suis contre la centralisation des pouvoirs"

"Because he agrees with Thomas Jefferson that it is “sinful and tyrannical” to “compel a man to furnish contributions of money for the propagation of opinions which he disbelieves and abhors,” Ron Paul will also protect the American people’s freedom of conscience by working to prohibit taxpayer funds from being used for abortions, Planned Parenthood, or any other so-called “family planning” program."

(Note: Ce qui est très bien. C'est cohérent avec qu'il pense depuis longtemps. Je n'ai pas de problèmes avec ça, même si j'aimerais que le même truc soit aboli pour la procréation.)


"* Defining life as beginning at conception by passing a “Sanctity of Life Act.”"

Ça, je n'aime pas. On dirait une intrusion du fédéral dans les affaires des états. Pas d'accord avec ça.

Pierre-Yves

Faudrait peut-être pas oublier que Ron Paul est gynécologue. Je ne connais pas beaucoup de gynécologues ou d'obstétriciens que ça enchante de pratiquer des avortements, c'est comme demander à un maçon de démolir des murs, ou à un cultivateur de foutre la moisson à la poubelle.

Guillaume

L'ÉTAT QUÉBÉCOIS ET LES TOMBOLAS!

Le Gouvernement du Québec à déjà le monopole des loteries, machines à sous et casinos dans la province. Que l'on soit d'accord ou pas, il reste que ceux-ci engrangent des revenus pour que nos politiciens puissent mieux les gaspiller.

Toutefois, ce qui me déplaît, c'est cette nouvelle tendance de transformer les fonctionnaires en organisateur de tombolas, dont les prix sont payés par les contribuables. Ainsi l'État profite de ces concours afin de faire passer ses messages. Dans un premier temps, je me demande quelles sont les règles comptables qui permettent de mettre sur pieds de pareils concours. Dans un deuxième temps, les sites de ces concours sont enregistrés avec une adresse ".com", au lieu de la ".gouv.qc.ca" usuelle. Finalement, ce qui me semble le plus étrange c'est que le gouvernement ne semble pas la nécessité d'enregistrer ses propres concours auprès de la Régie des Alcools, des Courses et des Jeux.

Parmi ces récents concours, en voilà quelques-uns.

http://www.concourshorsroute.com/

http://jefinis.com/concours1.htm

Voici une autre manifestation évidente selon-moi à la fois de gaspillage de fonds publics.

Pierre-Guy Veer

la FTQ s'est fait rabrouer en Cour suprême; la loi électorale québécoise peut interdire à un tiers parti de publier des documents partisans s'ils ne sont pas dûment enregistrés.

Ça me réjouit qu'on ferme le clapet aux syndicats... mais serait-ce une atteinte véritable à la liberté d'expression?

M. Mathieu Hubert

Ron Paul défait... PLQ élu trois fois... toujours sans M.M. :(

Steven

@Pierre-Guy

Je serais contre cette mesure si c'était des documents publiés avec de l'argent obtenu par des moyens non-coercitifs. Dans le cas des syndicats, ils forcent les travailleurs à les payer et cet argent est utilisé afin de financer des initiatives qui ne correspondent pas toujours aux valeurs de ceux à qui ont a retiré l'argent.

Steven

http://fr-ca.actualites.yahoo.com/plus-la-crise-sapprochait--plus-les-banquiers-riaient.html

M. Mathieu Hubert

Est-ce que la guarde côtière figure parmi les missions de l'État «minimal»?

Steven

@M. Mathieu Hubert

"Est-ce que la guarde côtière figure parmi les missions de l'État «minimal»?"

Dans la mesure où la garde côtière est rattachée l'armée et contribue à la défense du territoire, je te dirais que les libertariens minarchistes te répondraient oui. Cependant, ils te répondraient non en ce qui concerne la forme actuelle de la garde côtière. Celle-ci s'occupe d'autres choses ,comme les quotas de pêche, qui ne seraient pas présents dans un monde libertariens. Les masses d'eau et la côte seraient vraissemblablement des propriété privées servant à la production de fruits de mer et d'autres biens. Ils n'y aurait pas de quotas et les propriétaires feraient bien attention de ne pas épuiser le stock de poissons et autres fruits de mer sur leur propriété productives.

La garde côtière patrouillerait aux limites des propriétés privées et des eaux internationales afin de faire respecter les droits de propriétés et bien sure prévenir (si elle le peut)les invasions étrangères ou au moins sonner l'alarme.

tetatutelle

Bonjour tout le monde !

Bon, vais être sincère : mon sujet en réalité ne va satisfaire que "la moitié de la condition exigée" pour avoir sa place sur ce forum ! En effet, je suis française (c'est 'la première fois que je poste ici') et il s'agit d'un sujet intéressant "la France", non le Québec. Mais bon je le diffuse malgré tout comme info 'étrangère' car certaine que "la nouvelle fera un grand plaisir aux libertariens québécois" ! Alors vous savez quoi ? L'un de nos libéraux / libertarien a décidé de "se lancer dans la candidature à notre élection présidentielle de 2012" !! Oui oui oui ! Enfin "essayer" du moins car pour en avoir légalement le droit il doit préalablement obtenir "le parrainage de 500 élus locaux" (ainsi est faite notre législation). Nous autres ses amis donnons le maximum pour l'aider en ce sens !
Alors rendez-vous compte : peut-être un futur candidat libertarien dans notre pays "si peu libéral" (le moins libéral du monde, telle est notre réputation) !! Allez, je ne vais pas vous faire saliver plus longtemps, je vous laisse vite aller le découvrir :

http://lechamplibre.perso.neuf.fr/index.htm

tetatutelle

Je vous laisse également aller découvrir "sa première interview dans le journal Nouvelles de France" (elle sera "suivie de plein d'autres" à n'en pas douter !!) :


http://www.ndf.fr/poing-de-vue/16-01-2012/christophe-vincent-candidat-libertarien-a-la-presidentielle-2012#.TxQan4GYRgd

B. Vallée

Changement de propos. En sautant d'un lien vers l'autre, à partir de l'absurde controverse des « jambons » (expansion éventuelle de CHOI à Montréal), je suis tombé sur le « lexique libertarien » d'un certain Simon Jodoin. Ça vaut la peine d'être lu : tous les clichés sur les libertariens sans-coeur, incultes et irresponsables sont là ! Et c'est d'une prétention !

bangbangblog.com/lexique-libertarien/En cache

Guillaume

Que pensez-vous de l'arrivée de Xième parti provincial?

http://www.conservateurquebec.org/

Au moins le mérite d'avoir quelques noms sérieux dans l'éxécutif, seront-ils toutefois de trouver des appuis? Et une couverture médiatique non biaisée?

LBII

@Guillaume

C'est plutôt leur propre amateurisme qui risque de les couler. Il y a quelques jours, ils ont eu quelqu'un du parti en entrevue à CHOI. Quand l'animateur (Dominic Maurais)a demandé quels noms connus s'impliquaient dans le parti, la personne interviewée a « droppé » le nom de Hubert Benoit, un homme d'affaires de la région de Québec et ancien député adéquiste, qui se serait engagé à se présenter aux prochaines élections pour ce nouveau parti et à s'occuper du financement. Or, il n'aura fallu que quelques minutes à Hubert Benoit pour appeler en studio et dire qu'il ne s'était jamais engagé à se présenter ni à s'impliquer... Disons que ^¸ca part mal sur le plan de l'organisation.

Par contre, je trouve que cette initiative a des bonnes bases, et je me suis même surpris à être fâché contre les Johanne Marcotte, les Adrien Pouliot et les Claude Garcia de ce monde qui, probablement frustrés de s'être faits prendre de cours avec la création d'un parti politique alternatif, se sont mis à lui reprocher une trop grande proximité avec de présumés groupes religieux...

Et dire que c'est avec ce monde-là qu'on est sensé faire reculer l'État... Dieu merci, les partisans du moins d'État peuvent compter sur plusieurs personnes de grande qualité quand même, ne serait-ce que parmi l'équipe de rédaction du QL!

M. Mathieu Hubert

@Guillaume

Je suis très critique. Il me semble que les dits «conservateurs québécois» devraient acheter une carte du Parti libéral du Québec et militer au sein de ce parti politique, pragmatique. Faire avancer leurs idées. Malheureusement, certains de nos meilleurs soldats potentiels refusent de livrer bataille. Prenons Martin Masse, par exemple. Il est diplômé d'une grande université québécoise, très pertinent lorsqu'il s'agît de philosophie politique, beau gosse... Livrer bataille? Encore mieux critiquer le fondement libéral du PLQ! Et le faire de l'extérieur s.v.p. Martin Masse me semble très opulent, je le verrais très bien prendre une place(sans prendre toute la place) au sein du PLQ et raffermir le caractère libéral de ce parti politique, tiens. Je me dis essentiellement la même chose de ces dits «conservateurs québécois». En dehors du PLQ, ils refusent de livrer vraiment bataille. Je suppose qu'il cherche seulement à diviser le vote «libéral». Est-ce trop flou?

Steven

@M. Mathieu Hubert

Le parti libéral du Québec est rendu si loin du libéralisme classique que Martin Masse aurait un travail colossal à faire quasi impossible. S'il décidait de faire le "move", il perdrait la face (et il le sait) pas à peu près. S'engager avec un parti aussi intervenioniste serait catastrophique.

Je crois ici que vous rêvez en couleur! Martin Masse s'associera avec le parti libéral du Québec le jour où les poules auront des dents!

Catherine

J'aimerais connaitre l'opinion de chacun d'entre vous sur la création du nouveau Parti Conservateur du Québec?

LBII

@M. Mathieu Hubert

Quand le PLQ dit qu'il s'apprête à prendre un virage authentiquement libéral ou qu'il en a la possibilité, il se dégonfle comme une balloune crevée! De mémoire, Bourassa a mis sur les tablettes un rapport lui suggérant de réduire significativement la taille de la fonction publique. Plus récemment, la réingénierie de l'État de Jean Charest qui n'a jamais eu lieu, sans compter des tas de petites mesures qui ont eu pour effet d'augmenter le niveau d'intervention de l'État dans les affaires des citoyens. Le PLQ est un parti corporatiste, près des grandes entreprises qui font affaire avec l'État et près de certaines organisations syndicales et le restera.

B. Vallée

Le commentaire pro-PLQ de Mathieu Hubert ressemble beaucoup, en effet, à ce que André Arthur appellerait un commentaire « planté ». J'ai voté pour le PLQ en 2003 et ma déception subséquente a été si grande qu'on ne m'y reprendra plus JAMAIS. Jean Charest est un politicien très « coulant » dont le seul objectif est de plaire au plus grand nombre possible d'électeurs... au détriment des libertés individuelles. Le PLQ n'a de « libéral » que le nom. En réalité, le PLQ est depuis les années 1970 (avec Bourassa) un parti social-démocrate centriste, et passablement interventionniste.

Kevin

http://www.cyberpresse.ca/debats/opinions/201201/27/01-4490172-vite-un-plan.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_opinions_652_section_POS4


C'est une joke? Un économiste qui veut un plan?

Steven

@Kevin

Je ne suis pas du tout surpris. Il aurait pu dire un "projet de société" pour relancer l'industrie! lol Si le Québec élimine sa taxe sur la masse salariale, baisse les impôts et la taxe de vente et assouplie un peu (l'idéal serait de l'assouplir énormément mais même un peu ferait une différence) les réglementations environnementales et au code du travail, les jobs vont revenir. Au lieu, le gouvernement du Qc a augmenté les taxes, mis plus de réglementation, augmenté le salaire minimum et créé la bourse du carbonne. Belles initiatives si on veut se creuser une belle tombe... Les indignés vont blâmer les effets néfastes de ces mesures sur le capitalisme sauvage qui prévaut au Québec!

Cet économiste qui veut un bon plan veut tout simplement plus de fric pour son secteur de l'économie. Je suis certain que tu le savais... :)

Kevin

C'est évident, vu les fonctions de l'homme en question. Mais je me demande toujours... quel genre d'énergumène ça prend pour sincèrement croire que la société est le fruit d'un design intelligent. Que la planification de l'économie et de la société est non seulement possible mais essentiel.

Je ne comprends toujours pas d'où cette idée peut venir? Pourquoi est-ce que les gens sont assez stupide pour croire qu'on a besoin d'un chef d'orchestre national? Whatever, ça me met juste en maudit de voir les constructivistes avoir de l'attention et de la crédibilité.

Francis Ducharme

@Kevin

Tu me fais penser à une nouvelle expression: créationnisme économique.

B. Vallée

Et qu'est-ce qu'il propose, cet « économiste » ? Une « stratégie »... Misère.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Citations

  • « L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. »

    – Frédéric Bastiat, 1848

Visitez le QL

Ma Photo

À propos du Blogue du QL

Faites une recherche


Groupe Facebook